Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionC'est comme une maladie.  - Page 2 260zw3p
Le deal à ne pas rater :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de L’Atelier des Sorciers ...
Voir le deal

 

 C'est comme une maladie.

Aller en bas 
+7
Crustoo
PrincesseCa
Asilis
Stoic & the Fish
kelkun_kelkepart
Dermatillotraqueur2007
Babbie
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 16:12

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

Tatie Lem


Nombre de messages : 2517
Age : 34
Date d'inscription : 10/08/2011

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 18:16

Ça m'est déjà arrivé. Peut-être pas de l'enthousiasme, mais une sorte de soulagement ou contentement sombre, comme une récompense à la fin de la journée.
Je pense que paradoxalement, l'AM peut vite être associée au fait de se retrouver, se recentrer, se ressourcer, car elle modifie les tensions grâce à un passage par le corps. J'allais écrire "les apaise", mais pas foncièrement, si après y penser en provoque de nouvelles.

Il faudrait que tu puisses faire de nouvelles associations, trouver d'autres activité qui t'apportent ce que l'AM t'apporte, pourquoi pas en essayant de transformer l'acte petit à petit pour le faire glisser vers quelque chose de moins nocif, de plus anodin.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 18:56

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

kelkun_kelkepart


Nombre de messages : 2887
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 19:47

dans un premier temps comme j'ai dit plus haut essaye de te détendre vis à vis de l'AM, essaye aussi de moins faire de recherches la dessus en plus honnêtement hein tu à déjà du faire 10 fois le tour de la chose et grosso modo dans tous les bouquin/sites internets c'est plus ou moins les memes trucs qui reviennent n'est ce pas?

ça c'est pour les prochains mois et y'a déjà des chances pour que tu diminue l'AM sans forcément que tu t'en rendes bien compte


à plus long terme si tu veux poursuivre tes recherches fait des recherches sur LE problème: l'AM est un symptome pas le/les problèmes principaux!

je sais pas bouquine des trucs sur les relation humaines, les études que tu veux faire, tel ou tel truc qui peu te perturber... comme ça ça te permettra d'aprivoiser un peu tes angoisses et au lieu de les vivre à travers des définitions de dictionnaire tu pourra les vivre réellement et tu verra que ce n'est pas si ingérable que ça^^
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Mar 2014 - 18:18

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

kelkun_kelkepart


Nombre de messages : 2887
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 7:28

écoute, des gens dans ton cas sur le forum y'en a plein

une bonne partie s'AM, déprime, flritent avec les TS, passent une bonne partie de leur temps libre sur internet à rechercher des trucs gores, ou des "copain d'AM"...

y'a aussi les TCA, toute une panoplie de maladies mentales et j'oublie surement quelques "tares"

c'est le cas sur le forum c'est aussi le cas sur la toile!

si tu cherche un double, un moyen de vivre à travers les définitions de dico et à travers les autres tu n'y arrivera jamais! tu est TOI, seulement TOI, il faudra bien que tu vive avec^^
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 8:57

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

kelkun_kelkepart


Nombre de messages : 2887
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 12:49

sauf qu'on n'est pas dans ta tete et on n'est pas psy non plus...
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 15:23

Pour te comprendre, poser les choses peut être pas mal, de même si tu veux pouvoir confronter des fonctionnements, semblables ou non, aux tiens. Bref je t'invite vraiment à écrire, que ce soit ici ou sur un bout de papier, parfois ça aide à voir des choses dont on avait pas vraiment conscience lorsqu'elles ne sont que pensées.

Après y a pas de mode d'emploi, la réponse sera probablement pas claire, mais ça peut t'apporter de l'aide pour te comprendre toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 16:52

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 17:50

Je pense que les différentes phases que tu décris ici n'ont rien "d'anormal" en soi, j'ai eu des passades aussi dans ces feelings-ci quand j'avais la tête dedans.

Par contre, tu restes très "AM-centrée", et je pense que ce qu'il faudrait voir, c'est ce que ça t'apporte, parce que si tu as un besoin, c'est généralement pour combler un manque en face, et c'est sur ce terrain-là (c'est quoi le manque ? Est-ce que ça ne traduit pas autre chose pour toi ?) qu'il peut être intéressant de travailler sur le long terme (happily ever after, flower power, arc en ciel, papillons, prince charmant, tout ça).

Que ton sentiment vis-à-vis de l'AM ait changé induit possiblement que tu aies cherché des choses différentes en faisant ça donc j'en arrive à la question suivante : qu'est-ce que l'AM te procure et qu'est-ce qui dans l'AM te "motive", à présent ?
J'ai l'impression, peut-être à tort, qu'avant c'était du soulagement que tu recherchais, maintenant un certain plaisir lié à la libération d'endorphines, mais comme dit précédemment, n'étant pas dans ta tête, il n'y a que toi qui sache comment te positionner face à ça.

Je n'ai pas nécessairement de problème si pour le moment c'est quelque chose qui te convient, l'important est d'être pleinement consciente et heureuse de ton choix, quel qu'il soit... et donc de ne pas essayer de t'en convaincre dans le déni d'autre chose que tu cacherais derrière.

C'est pas nécessairement le cas, y'a des gens qui vivent très bien leur AM, après tout. Donc ce n'est pas une perverse insinuation, juste un examen de différentes possibilités. A toi de confirmer où tu te situes avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 18:21

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 18:31

Pour poursuivre sur ma lancée "on est tous des accros", j'en déduis que le manque que tu ressens, c'est un manque de paix, comme tu te dis énervée... Alors...

Qu'est-ce qui te stresse ?
Est-ce que pour toi c'est des choses extérieures qui te tombent dessus ?
Est-ce que c'est des trucs dont tu n'es pas contente au niveau strictement personnel ?
Les deux ?

Qu'est-ce que tu maîtrises dans ces situations de stress et d'AM ?
Qu'est-ce que tu aimerais changer (concrètement et dans ta façon de gérer les facteurs de stress ?) ?

ça fait beaucoup de questions, ça manque un peu de lumière :

C'est comme une maladie.  - Page 2 Laura_1
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 19:06

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Avr 2014 - 17:08

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Avr 2014 - 23:56

Pour ce qui est de "calmer le jeu tout de suite", j'ai tout de suite pensé à l'EFT. C'est un moyen de relaxation car ça permet d'évacuer les mauvaises émotions. C'est de la digitoponcture en fait. Rien que quelques gestes aident bien. Tu peux toujours chercher un peu sur le net, autrement ma psy m'en a fait faire, donc si ça t'intérêsse je peux t'en parler davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Avr 2014 - 9:21

Je veux bien oui
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Avr 2014 - 8:43

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Avr 2014 - 17:30

Alors, pour l'EFT (emotional freedom technique), il s'agit d'un outil qui allie la parole et le geste et c'est important que tu allies les deux, si mes souvenirs sont bons c'est parce que ça te permet de te concentrer sur ce qu'il faut, c'est-à-dire, ce que tu veux évacuer.
Tout d'abord, tu réfléchis à l'émotion ; oui, c'est préférable de parler en terme d'émotion, parce qu'il faut graduer. Tu évalues son intensité, en attribuant un nombre de 0 à 10. Il faut vraiment cibler précisément le problème, et suite au nombre tu attribues un adverbe. Ensuite tu poses la phrase, en plaçant toujours "Même si [blablabla] je m'aime et je m'accepte énormément".
Ex : j'angoisse, j'évalue (disons 8/10), ensuite tu situes plus précisément, si tu angoisses beaucoup/intensément/...
Hésite pas à utiliser tout la catégorie d'émotions dont on dispose, ou de sensations, si tu te sens oppressées, inquiétée, etc.

Ensuite, l'EFT ça se base sur un principe de circulation d'énergie, faut donc imaginer qu'il y a différents chemins qui permettent à l'énergie de parcourir le corps, et que la stimulation de ces points peut soulager/libérer. Le principe me fait penser à l'accuponcture en fait, d'où l'autre nom "digitoponcutre". Ainsi qu'à l'auriculothérapie, qui consiste à soulager des maux grâce à des petites aiguilles placées à des points stratégiques de l'oreille (et qui a fait ses preuves avec mes parents, ma mère pour son cou et son dos, et mon père pour son moral, et pour son membre fantôme, bref).
Après, je sais pas si la foi que tu portes en cette vision du corps et de la médecine (qui se rapproche de la médecine traditionnelle chinoise), influence ou non le mécanisme.
Tu y associes donc des gestes, surtout des tapotements. Tout d'abord, tu frappes tes pectoraux (ou du moins le haut de ta poitrine, en dessous des  clavicules), tout en répétant la phrase entière que tu as construite auparavant. Ex : "Même si j'angoisse intensément à cause de [x raison] je m'aime et je m'accepte énormément" Ceci trois fois.
Ensuite tu ne répètes que le début de la phrase (à haute voix, toujours), par exemple "Même si je me sens intensément vide" tout en tapontant les points, je viens de me poser la question combien de fois... Perso je fais au feeling, mais entre 7/10 fois je pense que c'est correct.
Bon, pas simple de trouver une image avec tous les points. Disons que celle-ci illustre bien les points pour le dessus du corps.

Spoiler:
On m'a montré en utilisant les deux mains en même temps, en tapant simultanément le point du sourcil droit et gauche, ou encore en stimulant en même temps le point du menton et celui sous le nez.
Ensuite, pour le point sous les aisselles, il se situe plus exactement au niveau de ton soutien gorge, on l'utilise aussi en Qi Qong, il peut être un peu douloureux, mais n'hésite pas à le tapoter tout de même.

Ensuite viennent les mains, tu procèdes de la même manière, tout en continuant de répéter.
Spoiler:
Les doigts tu peux les taper avec l'index, l'annulaire n'est pas utile à frapper (apparemment pas de point spécifique/canal d'énergie intéressant pour cet exercice), mais c'est pas grave si tu le fais quand même.
Le point sur le côté de la main, tu le frappes avec ta paume, et le points sur ta main, il est situé sur toute la longueur, entre l'annulaire et l'auriculaire. Tu peux faire un espèce de crochet avec tes autres doigts pour frapper cette zone. On me le faisait faire la main sur la cuisse, pour être plus détendue.

Tu peux t'arrêter là, ou tu peux continuer si tu veux faire ça en profondeur (ma psy me le faisait faire que quand onf aisait vraiment des trucs "profonds" qui remontaient dans l'enfance, le passé, etc.)
Donc, en faisant ceci :

Citation :
a) Fermez les yeux
b) Ouvrez les yeux
c) Regardez en bas à droite (sans bouger la tête)
d) Regardez en bas à gauche (sans bouger la tête)
e) Faites un tour complet avec vos yeux, dans le sens des aiguilles d’une montre
f) Faites un tour complet avec vos yeux, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
g) Fredonnez une chanson que vous connaissez (« pirouette cacahuète » par exemple)
h) Comptez de 1 à 5
i) Fredonnez à nouveau votre petite chanson

Ce site m'a rafraîchit la mémoire concernant ces dernières actions.

Et ensuite tu repars pour faire les gestes du haut du corps, et ensuite tu évalues à nouveau et fait le point sur tes émotions, tu peux abaisser l'intensité, modifier ta phrase et repartir pour un autre tour si nécessaire (en fonction du degré de diminution ou non).
Ex : tu es passée de 8/10 à 5/10 ; "Même si je me sens encore angoissée à cause des cours, je m'aime et je m'accepte énormément". Et ensuite tu reprends seulement, comme précédemment "Même si je me sens encore angoissée".
Ma psy m'a déjà dit qu'il y avait pas de soucis si tu te trompes d'ordre (mais elle m'avait fait commencer par le haut de la tête et en descendant ensuite), si tu en oublies dans la suite,... Elle m'a aussi dit que dans "l'urgence" tu pouvais seulement faire par exemple, le tapotement des clavicules (un coup pendant une crise de larme pendant une séance elle me l'avait fait faire).  Aussi, comme on le faisait à deux (avec la psy en question), elle insérait d'autres parties du problème, parfois. Par exemple alors que je répétais le morceau de phrase en boucle, elle disait des détails de ce que ça concernait, mais ça restait ponctuel.
Apparemment ça peut aussi marcher pour des douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





C'est comme une maladie.  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est comme une maladie.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Addiction ou maladie?
» je me mourrir ,cest trp dure!!!!
» keski cest passer?
» Je cest que ca pas rapport avec ce que vous parlier.
» Maladie!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: