Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionC'est comme une maladie.  260zw3p
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 C'est comme une maladie.

Aller en bas 
+7
Crustoo
PrincesseCa
Asilis
Stoic & the Fish
kelkun_kelkepart
Dermatillotraqueur2007
Babbie
11 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 10 Déc 2013 - 15:51

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dermatillotraqueur2007

Dermatillotraqueur2007


Nombre de messages : 56
Age : 30
Localisation : Planète terre
Date d'inscription : 08/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 10 Déc 2013 - 16:04

A te lire, on dirait que tu as commencé la clope et que tu n'arrive plus à t'en passer.
Mais c'est vrai, l'AM c'est tout à fait comparable à çà.

Dis-toi que tu es au stade de vouloir arrêter, ce qui est déjà un très bon stade. Le suivant est remplis d'obstacle mais aussi d'aides pour les surmonter et c'est là qu'il faut être fort, je pense.

Courage p'tite Babbie, t'es dans la bonne voie
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

kelkun_kelkepart


Nombre de messages : 2887
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 10 Déc 2013 - 19:17

perso l'AM ne m'a jamais soulagé...

le seul avantage que ça avais c'était que c'étais un truc que j'avais vaguement l'impression de controler, un truc concret...

la blessure je pouvais la faire moi meme, agir sur elle, la toucher, la voir, voir son évolution ou sa dégradation...
tout le contraire de mon mal etre et de ma vie en général

enfin cette impression de gerer les blessures ce n'était qu'une illusion hein parce que quand sa journée se résume à glander devant la TV et se viander, se faire souvent très mal c'est pas un truc gérable^^

peut etre que tu à besoins de ça: maitriser ta vie, voir que les choses évoluent, que tu peux influer dessus, que tu à le CHOIX

perso je pense que t'imposer des activités comme le sport, des petits projets, voir des grands (que tu divise en petits) peuvent t'aider à voir que ta vie n'est pas statique et immuable dans le mal etre, que oui tu peux te bouger pour faire des trucs que tu aimes et/ou qui te tiennent à cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 15:24

D'autres avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

Stoic & the Fish


Nombre de messages : 1283
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2011

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 15:56

Un autre avis alors.
Je ne vois l'am ni comme une maladie ni comme un truc autonome qui va et vient à sa guise pour te pourrir la vie.
Toujours un peu de mal quand je lis des tournures de phrases qui personnalisent l'am:l'am fait ci l'am fait ça,ma grande histoire d'amour avec l'am etc etc...
C'est assez récurrent de lire ces choses là.
Le sujet dans l'histoire c'est toi.
L'am à mon sens c'est un moyen de gérer.Que ce soit un état de tension,un sentiment d'irréalité,une demande d'attention ou je sais pas quoi d'autre.
Tu te coupes pour une ou des raisons et te focaliser sur le moyen et ses manifestations c'est prendre le problème à l'envers.
Perso je ne crois pas à une "addiction" à l'am.Pas que je nie l'influence des processus chimiques à l'oeuvre dans le cerveau en cas de douleur(endorphines et consorts)mais un cerveau tellement accoutumé à ce phénomène qu'il réclame sa dose indépendamment du contexte ça supposerait une am sacrement intensive pdt un bout de temps.
Par contre je crois qu'on a tous un panel de moyens pour gérer nos merdes plus ou moins étendu et plus ou moins efficaces.Qui va déterminer la fréquence à laquelle on va recourir à l'am.
C'est juste un moyen avec ses avantages et inconvénients spécifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Asilis

Asilis


Nombre de messages : 2175
Age : 31
Localisation : Fribourg, Suisse
Date d'inscription : 03/12/2006

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 16:43

Pour moi l'AM c'était focaliser ma douleur mental (mon mal être, ma tristesse, mon stress) autrement. Que mon cerveau ne se concentre plus sur la douleur mental, mais physique. Je le faisais tout à fait consciemment, en sachant que ça allait laisser des traces, en sachant que ça ne résoudrait rien, mais pour l'espace d'un instant je n'étais pas focus sur mes "problèmes" de vie quotidienne.

Ensuite ado je l'ai souvent considéré comme une "maladie" moi aussi. Quelque chose qui revenait tout seul, que je ne contrôlais pas vraiment. Avec du recul je sais que j'aurais pu arrêter de le faire mille fois. J'en avais pas vraiment envie. J'avais besoin de ressentir cette douleur phyisque pour aller au dela des douleurs mental. Et finalement, il y a une année, j'ai trouvé d'autres solutions... La danse, la course, écrire à nouveau, mettre de la volonté à faire sortir ce qui me rend malheureuse autrement que sur ma peau.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeJeu 12 Déc 2013 - 17:51

Merci pour vos réponses.
Et stoïc Fish ta réponse était très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 18:56

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

PrincesseCa


Nombre de messages : 798
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeDim 12 Jan 2014 - 21:46

Courage, tu vas réussir à passer le cap.

~câlin~
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeLun 20 Jan 2014 - 17:18

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crustoo

Crustoo


Nombre de messages : 18
Age : 22
Localisation : Tout mais pas au bon endroit...
Date d'inscription : 30/01/2014

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeJeu 30 Jan 2014 - 19:43

Une maladie je sais pas mais... moi bien que je sois assez jeune
J'ai plutot l'impression de me liberer , soulager de mes problemes en le faisant , un moyen de se liberer . Apres comme le dit stoic , (j'ai pas completement lu le poste hein  silent )
Bah c'est different pour tous , Chacun son ressentis face a l'am hein...  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeLun 24 Fév 2014 - 20:00

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darmowe

Darmowe


Nombre de messages : 4654
Date d'inscription : 09/11/2010

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeLun 24 Fév 2014 - 23:49

Essaye de lui faire lire le topic , ça pourrait l'aider à comprendre la situation.

Sinon tu sais pourquoi il est tellement réfractaire à l'automutilation?
Je comprends bien, que pour le commun des mortels, c'est pas une pratique "normale", mais si tu lui explique bien les raisons qui t'ont poussé à le faire et qu'au final c'est que la face immergé de l'iceberg, il devrait comprendre que tu t'automutiles pas par plaisir, mais parce que tu vas mal et que pour ça il peut être là, mais qu'il peut pas te forcer à t'arrêter.
Bref, tout ça pour dire, que le dialogue est la clé de ton problème.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 25 Fév 2014 - 11:27

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

kelkun_kelkepart


Nombre de messages : 2887
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMer 26 Fév 2014 - 18:49

comme dit anaam dit lui que tu ne tien pas à te résumer à une "cas soss'" ou un "cas psy avec lui, dit lui que ça t'aiderais drôlement qu'il reste ton copain, ton amis, ton pote, ton amoureux bref n'importe quoi d'autres que "psy" assistant social, thérapeute...

explique lui pourquoi et comment tu en est arrivé à t'AM explique lui aussi ce que tu fait pour t'en sortir, tes progres, ce qui t'aide...

comme ça il verra que au final tu fait des efforts et que tu gère plutôt bien la chose au final, qu'il n'a pas à paniquer pour toi meme si tu comprend qu'il est normal qu'il s'inquiette pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Sweat Dream

Sweat Dream


Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 26/02/2014

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeJeu 27 Fév 2014 - 16:55

Ton copain doit comprendre que tu t'am, pas parce que t'es avec lui, mais plutôt justement que c'est quand t'es avec lui que tu t'am pas.
Enfin je suppose qu'en plein calin (juste calin, vicieux) tu ne t'am pas. Après quand tu t'am, ça peut être en présence de lui, mais pas parce que tu penses à lui.
(Enfin je suppose tout ça, dis-moi si je me trompe).
Donc en fait, d'impuissant, il passerait à "anti-am".

Tu vois ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMer 12 Mar 2014 - 18:10

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

kelkun_kelkepart


Nombre de messages : 2887
Age : 34
Date d'inscription : 10/02/2007

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMer 12 Mar 2014 - 18:27

je donne souvent mon "cas" en exemple pour ce genre de questions:

au début de mon AM je culpabilisais beaucoup, je me disais que c'étais limite criminel de m'AM, de me démolir comme ça ect

du coup ba tu imagine le cercle vicieux: angoisse>AM>reangoisse+culpa> épuisement> AM angoisse...

entre autres grace à ce forum (merci^^!) j'ai compris que ça servais à rien d'en rajouter et qu'il fallais mieux dédramatiser et tenter d'etre un tout petit peu constructif

alors évidament je me suis prise des tollés quand j'ai tenté d'expliquer ce point de vue à mon entourage et à mes psy
mais j'ai tenue le coup dans ma démarche et en quelques mois j'ai diminuée de moitié mon AM
j'ai aussi trouvé le moyen de prendre soins de moi, avant je ne désinfectais jamais mes blessures et j'ai fini par le faire, ça me faisais royalement chier, je me prenais des petites infections (choses que je n'avais pas sans me désinfecter, moi et mon habitude de jamais rien faire comme tout le monde^^) mais je prenais le temps de soigner un minimum mes blessures...

au final pas grand monde à vu la différence parce que pour la pluspart des gens y'a monstres préjugés mais perso j'étais vachement plus au clair avec moi meme et cette pratique^^
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMer 12 Mar 2014 - 21:20

Je suis pas certaine de bien comprendre si la question tu te la poses juste à toi-même ou à l'assemblée, mais je réponds tout de même. Généralement, on sait que c'est pas bien toussa, qu'il faudrait arrêter, j'veux dire, rares sont les personnes qui se disent "Ah nan mais tranquille nickel, ça passe crème, je peux continuer aucun soucis, on m'y autorise et on l'accepte avec joie!", à priori, à moins d'avoir quelques soucis avec la notion de ce qui est acceptable ou non, on sait que c'est "mal".
Donc le choix te revient en quelque sorte, tu peux toujours essayer d'arrêter, mais tant que toi, de toi-même, tu ne le voudras pas vraiment, tu finiras probablement par recommencer. Après je dis pas que tu ne réussiras pas, mais c'est tout de suite plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 19:10

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 19:20

Je pense que faire toutes ces recherches c'est entretenir cette obsession, de même pour le fait de considérer ça comme le fait d'être folle ou pas, du fait de "guérir" ou pas, et de ce fait, considérer la chose comme une maladie ou non. Même si je comprends qu'on puisse se questionner, quand ça tourne à l'obsession c'est que ça devient malsain. Prends du recule et laisse couler les recherches. Oublie pas que TU contrôles et que chacun est différent.
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

Stoic & the Fish


Nombre de messages : 1283
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2011

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 20:08

Citation :
je fais beaucoup de recherches là dessus sur internet, des livres, des films...

Et concrétement tu en tires quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Babbie




Nombre de messages : 43
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2013

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 20:58

Edit


Dernière édition par Anonyme le Mer 30 Avr 2014 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

Tatie Lem


Nombre de messages : 2517
Age : 34
Date d'inscription : 10/08/2011

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 22:18

J'aime pas le terme "malsain", qui nourrit encore pas mal la focalisation sur la folie, la normalité, etc...

Lire des témoignages ou d'autres documents sur le sujet est une bonne idée à partir du moment où ça te permet de réfléchir de manière non stérile, d'en tirer de quoi transformer ta pensée, la formuler en des termes plus ouverts que "fou/non fou", la pousser vers une résolution, une recherche plus en profondeur des causes de ce comportement. Ça n'en est pas une si ça entretient une obsession, une complaisance.

Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 23:09

Oui malsain c'est peut-être fort, comme le disait Miss Lem, mais en tout cas, les recherches juste pour une sorte "d'immersion" dans le truc, ça va pas t'aider à en sortir si tu vois pas les choses de manière constructive.
Et à mon avis (mais ça reste mon avis hein), si tu en tirerais quelque chose de constructif, tu saurais quoi répondre. En tout cas, rien ne t'empêche d'aborder les témoignages, ou autres écrits/documents à ce sujet de cette manière désormais. Ou de te poser la question, rien qu'avec ce que tu as déjà lu auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





C'est comme une maladie.  Empty
MessageSujet: Re: C'est comme une maladie.    C'est comme une maladie.  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est comme une maladie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Addiction ou maladie?
» je me mourrir ,cest trp dure!!!!
» keski cest passer?
» Je cest que ca pas rapport avec ce que vous parlier.
» Maladie!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: