Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionAuto-mutilation. 260zw3p

 

 Auto-mutilation.

Aller en bas 
+3
Stoic & the Fish
Chapelier
xianosys
7 participants
AuteurMessage
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:07

Bonsoir, je suis nouvelle sur le forum.
Sachant que j'arrive plus facilement à m'exprimer à l'écrit qu'en parlant directement aux personnes, j'ai prise toute seule l'initiative de m'inscrire ici. Je n'attends pas obligatoirement d'aide, mais seulement la chance de pouvoir dialoguer passivement avec les quelques personnes qui le voudront bien. J'ai été victime d'intimidation durant ma deuxième année au collège, je ne réagissais pas face à leurs insultes, ce qui les encourageait, sans doute, à continuer. S'en est suivi, une longue période de remise en question, je n'avais plus confiance en moi et avais de grandes difficultés à m'exprimer, cette période n'est pas tout à fait finit. En débutant ma troisième année les moqueries ont peu à peu cessé... Mais un autre "problème" est survenu. J'ai commencé à me scarifier et me stranguler. J'ai arrêté car j'ai réussis à me faire convaincre de la stupidité de mes actes par un garçon dont je suis tombée amoureuse. Il m'a laissé tomber il y a deux semaines. Depuis je ne sors plus, et j'ai recommencé à m'entailler les poignets. Ma mère est tombé, en ouvrant le tiroir de ma table de nuit, sur une lame de rasoir et quelques boites de médocs que j'avais laissé traîner là. Elle m'a demandé des explications pensant tout de suite que je voulais en finir, je ne lui ai pas répondu. En voyant les cicatrices sur mon bras droit et mon poignet, elle a décidé de m'emmener voir un psychiatre. J'en ai vue un. C'était peu concluant. Je n'ai presque pas parlé. Le psychiatre lui a conseillé d'autres numéros. J'ai un rendez-vous en juillet. Je sais pertinemment que je ne vais pas réussir à m'exprimer devant elle (c'est une psy). Et l'idée du suicide me trotte dans la tête depuis quelques temps... J'aimerais avoir confiance en moi et ne plus me rabaisser sans cesse...
Voilà, j'espère ne pas avoir été trop longue... j'attends vos réponses avec impatience.
Manon


Dernière édition par Drowp le Mar 26 Juin 2012 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

Chapelier


Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 18/10/2006

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:27

Bonsoir,
Bienvenu ici vu que c'est ton premier post (les gens vont te conseiller d'aller te présenter mais vu ton post qui parle déjà pas mal de toi le prends pas mal c'est une sale habitude ici...).
Tu dis que l'intimidation c'est calmer, est ce que ça t'as permis de te faire des relations ? (Parce que généralement intimidation ça entraine pas mal de galère auprès des amis et potes...).

Tu parle de scarification et strangulation, tu en arrive au idée de suicide seulement après que ta mère ai trouvé tes affaire, tu y pensais déjà avant ?
Pour les psy, part pas forcement du principe que ça fonctionneras pas, ça fonctionneras pas forcement mais c'est pas foiré d'avance.

Voilà, je vais en rester la pour mon post parce qu'après ça partirais dans tous les sens.
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:42

Bonsoir Chapelier! Merci pour ta réponse.
Et bha... non au contraire, je me suis renfermée sur moi même. Et j'allais jamais faire le premier pas. Mais j'ai jamais eut besoin d'être beaucoup entourée. J'avais peu d'amis mais j'en avais. Pour le suicide oui j'y pensais déjà bien avant, même avant d'avoir commencé à me stranguler et me mutiler. Mais bon, manque de courage je m'en suis tenue à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

Chapelier


Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 18/10/2006

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:47

Et maintenant que l'intimidation c'est calmer tu ne t'es pas ré-ouverte aux autres ?
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:52

Non du tout. En allant vers les gens, je me focalise toujours sur ce qu'ils vont penser de moi, je me remet en question, j'essaye d'adopter le genre de comportement d'une personne qui pourrait leur plaire. Je suis pas moi même en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

Stoic & the Fish


Nombre de messages : 1283
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2011

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 22 Juin 2012 - 23:59

idem que Chapelier sur ton post de départ le psy c'est une opportunité à garder sous le coude meme après une expèrience pas concluante.Parceque bon c'est un peu la loterie quoi:entre son approche du soin,le simple feeling entre vous,le fait que tu accompagnes la démarche ou que tu freines des quatre fers touça eh bien tu pourrais voir un psy différent tous les jours et expérimenter la chose différemment à chaque fois.Je force le trait mais c'est l'idée

Et puis c'est assez rarement un succès comme ça d'emblée.Il n'y a pas grand monde à ressortir ravi d'un premier RDV avec un psy,débordé par un sentiment d'enthousiasme:ouah tout va s'arranger maintenant!Pas la solution miracle mais à terme ça aide certaines personnes donc peut-etre que toi aussi.

Sinon ça peut aussi etre bien de te sortir de la tete que se couper(ou se stranguler)c'est stupide ou MAL ou autre adjectif dévalorisant.C'est un moyen de gérer.Donc utile.Malgré des inconvénients plus ou moins sérieux selon ta situation ou ta façon de proceder.Les mettre en balance avec les bénéfices que tu en retires peut permettre de voir la chose d'un oeil plus neutre
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:07

Merci
Oui, peu de gens comprennent ça ou cherchent à comprendre, et te traitent tout de suite d’égoïste (un terme qu'utilisait souvent mon ex copain pour juger mon comportement) mais ce que de nombreuses personnes ne savent pas, c'est que moi ça me soulage, comme toutes les personnes qui le font je pense. Et puis, c'est aussi dangereux que l'alcool, la drogue, ou la cigarette...
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

Chapelier


Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 18/10/2006

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:11

C'est même moins dangereux, mais beaucoup moins accepter socialement.
Et ça te gène de ne pas être toi même avec les autres ? Parce qu'au final si tu en retire quand même quelque chose, c'est pas foncièrement gênant.
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:20

C'est pas que ça me gêne.. mais si en fait. Toutes les personnalités s'inspirent d'une autre, mais moi je m'en inspire même pas. Je calque.. Y a qu'en étant toute seule que je suis moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

Chapelier


Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 18/10/2006

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:23

C'est pas très grave hein... Du moment que toi tu sais qui tu es et que tu ne te laisse pas changer contre ton gré.
Et puis tu verras que c'est plus facile d'être soit même avec les autres quand on les connait plus.
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:25

Oui..
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

Stoic & the Fish


Nombre de messages : 1283
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2011

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:27

Faut dire que c'est relativement difficile à comprendre quand soi-meme on n'éprouve pas le besoin d'avoir ce type de comportement.Souvent ce qui est perçu avant tout c'est l'acte violent et pas le soulagement qu'il apporte.Et bon c'est là que ça peut-etre bien d'essayer de mettre cette notion sur le tapis dans la discussion.Pas facile à faire je sais surtout avec des proches qui flippent.Et faut déja avoir les idées un petit peu claires dessus pour pouvoir éclairer les autres.
Du coup je rebondis sur l'idée du psy:c'est un interlocuteur neutre,bcp moins susceptible de réagir affectivement à ton automutilation,capable de t'aider à réfléchir dessus sans t'étouffer et qui peut ensuite faire relais avec ta famille voire tampon.Just sayin'
Et pour le point de l'égoisme renvoyé par un proche perso je crois que ça se joue des 2 cotés,chacun au détriment de l'autre.Celui qui voudrait que tu arretes de te couper(ou autre)alors que tu en as tjrs besoin ne fait que chercher à se préserver lui avant tout.C'est assez discutable aussi.
Et en fait le topic part dans plusieurs directions là donc autant se focaliser sur ce dont tu es déja en train de parler
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:47

Merci pour vos réponses, j'ai une question. Un psychiatre peut-il s'il s'aperçoit que son client est potentiellement dangereux pour lui même décider avec la famille du client de.. Enfin pour faire plus simple, est ce que le psy s'il sait clairement que je vais recommencer et qu'il ne parvient pas à m'aider peut décider avec mes proches de m'interner de force ou de me faire hospitaliser?
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

Chapelier


Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 18/10/2006

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 0:54

Alors, je vais essayer de faire pour pas trop t'embrouiller.
Si effectivement tu es dangereuse pour toi même il peut demander un internement. Mais il faut clairement être dans un état où le danger de mort est imminent et quasiment inévitable (ce qui n'est clairement pas ton cas sans dénigré nullement ta situation).

Ensuite plus généralement sur les internement, un psy chercheras toujours a ce qu'un internement soit a la demande du patient, si il pense qu'un internement te feras du bien (ce qui n'est pas forcement le cas) il essayeras de t'y faire réfléchir et de faire comprendre ce que tu peux en tiré plutôt que de te l'imposé.

Pour finir, en aucun cas le psy ne divulgueras d'information te concernant a tes parents sans ton consentement.
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

Wicked


Nombre de messages : 2946
Age : 33
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeSam 23 Juin 2012 - 2:32

On n'interne plus les gens, désormais. On les hospitalise. En théorie, oui, un psy peut décider, avec l'accord de tes parents, de t'hospitaliser.

En pratique, il ne le fera pas au bout de deux RDV, et utilisera toutes les solutions possibles avant. L'HP, c'est un peu le dernier recours - il va tenter d'autres trucs d'abord. Et comme a dit Chapelier, si il pense que tu dois aller en HP, il va t'en parler d'abord, parce que d'un point de vue général, ça se passera beaucoup mieux avec ton accord.

Ensuite, il faut vraiment que tu sois en danger de te buter dans les jours à venir. Genre un danger réel, pas une pensée de suicide de temps en temps (je ne lie pas ça du tout par rapport à ton cas, c'est pour donner une idée de la latitude).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeDim 24 Juin 2012 - 1:03

C'est sympa ce que vous dites, mais c'est assez faux. Ça dépend du psy.

Perso, j'ai été hospitalisée contre ma volonté, ça c'est décidé entre ma psy et ma mère (en ma présence, parce que j'étais pas seule, durant aucun des rdv ayant précédés mon hospit forcée), parce qu'on considérait que j'étais trop jeune pour avoir droit de décider, en gros.
Et ce n'est pas parce que je me mettais en danger que j'ai été hospitalisée mais parce que j'avais des cicatrices d'am et que je ne comptais pas spécialement arrêter (bien que je ne me mette absolument pas en danger à l'époque, je répète).

Donc bon, c'est bien joli de dire qu'on a tel droit, mais quand on a 14 / 15 ans, même si dans la loi c'est le cas, en réalité, on en a souvent pas beaucoup (voire pas du tout).

En bref, réfléchis y à deux fois, si tu veux vraiment éviter l'hospit. T'es toujours à même de tomber sur un psy qui pourra faire pression sur toi d'une manière ou d'une autre pour que tu y rentres...
Revenir en haut Aller en bas
xianosys

xianosys


Nombre de messages : 70
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/06/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeMar 26 Juin 2012 - 19:23

Merci pour vos réponses. Il faut l'accord des deux parents pour être hospitalisé (dans mon cas mes parents sont séparés) ou seulement l'accord de la personne avec qui je vis tout les jours?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeMar 26 Juin 2012 - 23:07

Je dirais l'accord d'un seul tuteur légal, si ce n'est pas dans le cas d'une HDT à la demande du psy, mais je suis pas sûre.
Revenir en haut Aller en bas
lissandra

lissandra


Nombre de messages : 621
Date d'inscription : 17/08/2010

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 22:31

Je suis bien d'accord avec toi lilith ca depend du psy...
Maintenant c'est pas par ce que tu prononce le mot "automutilation" ou le mot "suicide" que tu vas te faire interner.
Si tu en ressent le besoin, tu peux aller voir le psy et quand tu y est, tu vois, tu es pas obligé de tout deballer direct. Moi j'ai un peu appris à le "connaitre" et à lui faire confiance. Si au bout de 10 séances, tu as rien dit car tu as besoin de plus de temps, c'est pas un soucis en principe, et si il te plait pas tu y retournes pas. J'ai conscience que c'est nettement plus facile pour moi (a 27ans) d'agir comme ca. Apres tu peux peut être en parler à ta mére, tu dis que tu voudrais aller voir un autre psy car celui ci tu l'aimes pas. Apres tu peux aussi formuler la demande de voir le psy seule, que tu prefere.

Et pour la petite histoires, mon psy sait que j'ai des cicatrices plutot "fraiches", et ca m'est déjà arrivée de l'apeler pour lui dire que ca allait pas dans le genre vraiment pas (genre je vais pas finir la journée) et voila, il m'a pas faites interné ou quoi que ce soit, on a parler un peu et voila on a convenu que j'allais attendre un peu avant de me butter!!

Je prefere mettre en spoiler, eviter de lire si c'est pas la grande forme, je veux donner de mauvaise idée à personne.
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 23:44

Le fait est qu'à 14 ans, oui, y a un risque que le psy, s'il s'avère que c'est un con flippé, panique et prévienne tes parents.

Ce qui est assez compréhensible dans un sens dans notre société sécuritaire, où on DOIT viser le risque 0 tout le temps, et où tes parents pourraient sans souci lui faire un procès s'il ne leur dit pas tout et qu'il s'avère que tu te buttes après.

Pour le coup, je te dirais que la franchise avec tes parents, elle est pas mal nécessaire pour assurer tes arrières. Parce que dans le cas de Lilith par exemple, je doute qu'elle aurait fini en HP si sa mère n'avait pas jugé utile de la faire hospitaliser contre son gré.
Et si tes parents découvrent tout de tes merdes via un coup de fil de ton psy, ils pourraient être largement plus enclins à paniquer que si tu as été claire avec eux avant.

'fin c'est mon point de vue en tous cas.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

Auto-mutilation. Cthulhu%20cat  Auto-mutilation. Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
g.charles44@hotmail.fr




Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 06/07/2012

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 6 Juil 2012 - 0:43

Salut, je vais répondre de façon directe et sans artifice ... si tu refuses ta situation tu ne t'en sortiras surement pas .. personnellement j'ai tellement de problèmes que je ne sais pas par où commencer ... enfin bref ... les psychologues sont valables uniquement si tu as un désir de t'en sortir ... le plus gros du travail, tu dois le faire sur toi même, je te proposerai qqes livre à mon prochain post ... Pour info, ca m'a aidé mais ca ne m'en a pas sorti pour autant mais mes maux sont nettement plus prononcés.


Courage, et garde espoir ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

Wicked


Nombre de messages : 2946
Age : 33
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitimeVen 6 Juil 2012 - 7:34

g.charles44, pourrais-tu faire un tour par la case Présentation du forum, histoire qu'on en sache un peu plus sur toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Auto-mutilation. Empty
MessageSujet: Re: Auto-mutilation.   Auto-mutilation. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Auto-mutilation.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auto mutilation ...
» Auto-mutilation
» auto-mutilation ET suicide
» Auto mutilation presque involontaire ??
» maman appel au secours face a l'auto mutilation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: