Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au fond du gouffre

Aller en bas 
AuteurMessage
Vivith

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 20
Localisation : 76
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Au fond du gouffre    Lun 11 Déc 2017 - 1:24

Bonjour, ça fait longtemps que je n'étais revenue ici...

Mes années de collège - lycée sont passée, j'ai eu mon bac, aujourd'hui je suis installée à Paris pour poursuivre mes études. Mais si j'ai réussi à passer le bac et à tenir 1 an et demi à avoir une vie "normale", ça fait plus ou moins un moi que tout déraille et que je n'arrive plus à rien.
Je m'engueule systématiquement avec mon copain, qui pourtant fait tout pour mon soutenir, mes amis ont décidé de ne plus me parler parce qu'ils prenaient mal le fait que je ne veuille rien dire, ma mère et ma soeur me voient largement comme un poids, mes notes chutent et je n'arrivent pas du tout à apprendre, je prends un retard considérable sur mes cours alors que les partiels sont en janvier.

Je n'ai plus goût à rien, je ne fais que de dormir, je rate des cours, je développe des symptômes de plus en plus divers. Je ne peux plus rien faire sans vouloir pleurer.

Tous les jours j'ai envie d'en finir. Si je ne l'ai pas encore fait c'est parce que je n'en ai pas la force, et que je ne veux pas faire de mal à mon copain qui n'est lui même pas en forme non plus.

Je voulais savoir s'il existait des maisons de repos, ou quoi que ce soit dans ce genre où je pourrais aller. Je n'arrive à rien construire, et quand j'ai essayé de travailler ça a été un fiasco. En soit je ne suis bonne à rien, mais je ne peux pas rester chez ma mère ou chez mon copain, à attendre que les journées passent pendant que eux travaillent. Je veux aller quelque part où au moins je ne serais pas un fardeau, et où je pourrais disparaître loin de tout ça. Je veux bien que des médecins me fassent ce qu'ils pensent nécessaire, la seule chose dont j'ai besoin c'est d'avoir le droit de voir mon copain de temps en temps...

Si possible j'aimerais trouver un moyen de faire tout ça sans que ma mère ou ma soeur ne soit au courant. Je suis un bébé pansement, un fardeau non assumé. De plus, c'est une honte dans ma famille d'être dans cette situation. Et si vraiment elles s'inquiétaient pour moi, elles auraient fait quelque chose, après avoir vu mes marques, lu mes journaux où j'écrivais que je voulais mourir, ou pour toutes les autres "preuves" de mon mal-être. Je sais pertinemment qu'arrêter mes études et prendre du repos ne leur plaira pas, même si vous me conseilliez de rentrer chez ma mère, jamais elle n'accepterais de moi (elle critique bien assez souvent sa propre soeur de profiter de la famille, je sais bien ce qu'elle pense de tout ça).


Merci d'avance pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Sophie5698

avatar

Nombre de messages : 84
Age : 19
Date d'inscription : 04/08/2016

MessageSujet: Re: Au fond du gouffre    Ven 15 Déc 2017 - 13:42

Il se passe la même chose pour moi, alors je comprends ce que tu vis. La différence est que je vis chez mes parents mais je considère cela comme un poids en plus dans mon mal être. Je ne sais pas comment t'aider, je me sens déjà impuissante face à mes propres problèmes. Je ne sais pas non plus si il existe des maison de repos. Vois tu un psy ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Au fond du gouffre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fond du gouffre
» Un beau fond d'écran
» O Toi qui est chez toi dans le fond de mon coeur
» Preuves qu'il y a d'autres fuites au fond du Golf du Mexique
» [Lempel] Le Fond diffus cosmologique détecté... n'est pas le Fond diffus cosmologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: