Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionComment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... 260zw3p
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...

Aller en bas 
AuteurMessage
lightinthedark

lightinthedark


Nombre de messages : 35
Age : 33
Localisation : Devant mon pc
Date d'inscription : 05/12/2009

Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Empty
MessageSujet: Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...   Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Icon_minitimeDim 21 Fév 2010 - 23:30

Ou plutot ce qui m'a poussé à arreter... Utile pour ceux qui viennent de commencer.

J'ai pratiqué l'automutilation pendant plus ou moins 3 ans. Seulement, je ne me lacèrais la peau que très rarement. En gros je n'avais pas beaucoup de cicatrices mais elles étaient très voyantes, surtout celle qui m'a entrainé à l'hopital.
Bref, on les voit clairement quand je suis en t-shirt et je suis la majeur partie du temps en T-shirt. Comment j'ai fait?
- Déjà, le fait de se dire qu'on le regrettera après en revoyant les cicatrices m'a beaucoup aidé et m'a reconforté dans l'idée que ça ne faisait pas forcement avancer les choses, on se sent mieux sur le coup mais après, pour ma part, j'ai de méchants regrets qui m'enfoncent bcp dans mes moments de déprime totale.
- j'avais remarqué, apres avoir vu un episode d'une certaine serie (avant ma première AM) que souvent les gens comme nous portaient incessement des manches longues, du coup je me suis dit :"on ne cherche pas ce qui n'est pas caché" et je n'ai pas peur de porter des t-shirts. Toutefois, un jour, une amie m'a fait remarqué ces cicatrices (elle était étonnée et m'avait dit que fallait pas que je continue: je lui ai expliqué que c'étaient des vieilles et que j'avais pas l'intention de recommencer, ce qui l'a rassurée). Une autre, fois un autre les a vus et m'as demandé ce que c'était. Je lui ai juste répondu que j'étais tombé sur du verre cassé. Soit il m'a cru, soit pas du tout mais il n'a pas posé plus de questions.
- De loin, mes cicatrices se remarquent à peine, et quand j'ai les bras le long du corps elle ne se voient pas du tout, donc j'ai souvent les mains dans les poche quand je ne fais rien avec mes bras.
- Le fait de ne pas en avoir beaucoup peut leur faire comprendre que c'est quelque chose qui s'est passé il y a longtemps.

Le plus gros avantage quand on vit comme ça c'est qu'on comprend avec le temps que ça nous handicap un peu et qu'on ferai mieux de ne pas recommencer si on revenait à déprimer ou à peter des plombs. Et puis ça n'empeche pas du tout d'avoir des amis qui s'attachent facilement à vous. Certains ne vous en parleront pas parce que ca les met peut-être mal à l'aise ou au mieux ils pensent que ça vous mettrait mal vous.
Ca ne vous empeche donc pas de mener une vie complètement normale et de garder les amis auxquels vous tenez le plus car ce sont en général ceux qui resteront. Donc si vous avez commencé il y a peu, je vous conseillerai d'arreter au plus tôt pour ne pas vous en vouloir plus tard!


Dernière édition par lightinthedark le Lun 22 Fév 2010 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Empty
MessageSujet: Re: Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...   Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Icon_minitimeDim 21 Fév 2010 - 23:59

C'est rare que la culpabilité n'alimente pas le cercle vicieux "je me blesse donc je m'en veux donc je me blesse donc..."

Qu'est ce qui t'a permis d'enrayer ce schéma, pour transformer ton possible sentiment de culpabilité en moteur pour avancer ?

Et sinon, tu vas comment, depuis ? Considérer l'AM seule, impression d'avoir des données manquantes, parce que tu te blessais probablement parce que tu n'allais pas bien, non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
lightinthedark

lightinthedark


Nombre de messages : 35
Age : 33
Localisation : Devant mon pc
Date d'inscription : 05/12/2009

Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Empty
MessageSujet: Re: Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...   Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Icon_minitimeLun 22 Fév 2010 - 0:15

Je n'ai pas dit que je ne culpabilisais plus. C'est juste que je culpabilise moins. Je me suis sorti de plusieurs impasses en voulant le faire mais sans passer à l'acte parce que je me disais justement que j'allais culpabiliser. Ca m'a aidé à prendre du recul par rapport à ce cercle vicieux, me disant que si j'arrivais à accepter ces cicatrices, je n'en aurais pas d'autres. Ce qui m'a fait comprendre l'inutilité et même le danger à long terme. C'est surtout ça qui m'a fait arreter. Maintenant je n'dis pas, je peux peut-être un jour replonger mais il faudrait une depression plus grosse que celles que j'ai connues.

Depuis bah, j'ai vu un psychologue, puis un psychanaliste (qui était en fin de carrière) avec lequel je n'ai fait que 3 séances. J'ai arreté de les voir me sentant mieux par rapport a ce qui m'arrivait. Mais ces derniers temps faut dire que c'est pas la joie, je pleure beaucoup mais je m'efforce d'avancer. Mais quand je pleure et quand j'ai des idées noires je les laisses se balader dans ma tête, je les vis en prenant du recul, en me disant que c'est parce que je suis triste que c'est comme ça et que j'ai pas toujours été triste. Finalement que j'irais forcément mieux un jour, que ce jour là je ne veux pas avoir les traces de ce que j'appelerai un moment de faiblesse (désolé pour ceux qui ne le voient pas comme ça)


Dernière édition par lightinthedark le Lun 22 Fév 2010 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Empty
MessageSujet: Re: Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...   Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Icon_minitimeLun 22 Fév 2010 - 0:20

Je n'ai pas dit que tu ne culpabilisais plus, j'ai dit que tu étais parvenu à faire autre chose de ta culpabilité, nuance.
Revenir en haut Aller en bas
lightinthedark

lightinthedark


Nombre de messages : 35
Age : 33
Localisation : Devant mon pc
Date d'inscription : 05/12/2009

Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Empty
MessageSujet: Re: Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...   Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Icon_minitimeLun 22 Fév 2010 - 0:23

ah oui, désolé.
Beh en gros quand je vois ces cicatrices, je me dis que si j'ai "survécu" à des périodes pareilles, je peux tout affronter sans recommencer, surtout la culpabilité de l'avoir fait.. Parfois facile à dire mais jusque là ca marche pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Empty
MessageSujet: Re: Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...   Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment je le vis et comment je suis parvernu à arreter...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment arrêter?!
» [b]Comment arreter?[/b]
» Haha.. Comment je suis trop forte.
» antideprésseurs comment arreter ?
» Prêt à arrêter, mais comment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: