Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionje déconne completement au secours, ça va pas du tout 260zw3p
-44%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Galaxy M33 5G 6GB Ram 128 Go 5000 mAh Dual Sim
179.99 € 319.99 €
Voir le deal

 

 je déconne completement au secours, ça va pas du tout

Aller en bas 
+5
Caramel
hurler en silence
Amande
Cleet O'Rhys
andalouse
9 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeVen 3 Oct 2008 - 22:24

je me suis rendue compte dernièrement que j'avais des tendances automutilatoires à l'adolescence, plus precisement vers mes 14 ans lors du divorce de mes parents, en me cognant la tete contre les murs, me tirant les cheveux , me mordant, par des TCA mineurs anorexie/boulimie car pour moi c'est jamais à l'extreme.

mais là, je replonge complement. avec mon ex, j'ai commencé à me couper. Petit à petit ça a empiré mais cela arrivait dans des moments d'angoisses extremes mais pas tout le temps, quand j'etais seule
là c'est quasi tous les jours et ça me fait peur
pourquoi? pour une histoire de séparation avec ma famille que j'ai du mal à digérer? parce que je ne suis rien sans eux? peut etre aussi parce que depuis deux ans, j'ai des morts autour de moi et que j'apprends en septembre que mon grand père est hostpitalisé. meme s'il reprend du poil de la bete, je m'attendais à une nouvelle mort, mais là, j'apprends que ma grand mère du coup se laisse mourir, a le coeur qui fatigue et c'est une grand mère à laquelle je suis extremement attachée! c'est trop pour moi en ce moment et je pete les plombs. depuis plusieurs jours, je ne mange plus ou à peine une soupe pour faire semblant d'ingurgiter quelque chose, je maigris, j'avais déja maigris suite à un regime après un accouchement mais là depuis une longue séparation avec ma famille 17 jours avec ma formation je déconne completement. j'ai pensé à une petite deprime mais ça empire. Je luttais contre mon envie de m'automutiler. trop tard , ça a recommencé, et tous les jours! alors qu'avant c'etait occasionnelle.
je ne suis pas bien du tout
ce soir mon mari voulait sortir mais il culpabilisait de me laisser seule alors que je pleurais. je lui ai promis que je ne ferais rien de mal, que je ne voulais pas l'empecher de sortir. Je ne veux pas etre un fardeau pour lui. Et je savais que pertinament s'il s'en allait j'allais me faire du mal. je l'ai rassurée alors que je pensais le contraire.
une fois partie, j'ai commencé à boire, pour m'anesthésier un peu l'esprit et je me suis coupée encore et encore.
je suis trop nulle je me deteste, je deteste ce que je suis , j'ai envie de maigrir parce que je m'insupporte, parce que je n'ai jamais voulu grandir, etre une femme, cette femme qu'on m'a forcé d'etre lorsque j'avais 7/8 ans en me violant!
je me deteste et faut que je trouve un psy!
pour l'instant, je m'abrutie d'antidepresseur, d'anxiolitique, d'alcool et me couper!

on me dit que je suis en petite déprime mais là je sais que je suis en grande depression. le matin je lutte pour me lever, je pleure facilement, je suis rien sans mon mari et je me sens coupable de lui faire supporter ce que je suis! je suis une mauvais femme, je le rends inquiet, surtout qu'une fois, il a vu une de mes tentatives de suicide avec mes coupures aux poignées. il pleurait aux bras de sa mère. il ne mérite pas quelqu'un comme moi, il ne mérite pas que je le fasse souffrir, je ne suis qu'une merde en j'ai mal, trop mal.

voilà, j'ai encore déconnée ce soir et je n'ai qu'ici pour dire mon mal etre en attendant d'avoir un psy, mais c'est long à venir et moi, je me sens mal maintenant, et ce n'est pas le moment de déconner : je suis une mère, je ne veux pas faire subir mon mal etre à mon enfant, ni à mon mari, et je veux finir mon année, avoir mon diplome et ne pas me retrouver en psychiatri car j'aurai déconné.

j'ai peur, peur de moi, je suis mal à en crever, et je sais que si je n'ai plus rien, si je perds mon mari ou mon bébé, je ferai l'inevitable!! au secours, j'ai trop mal!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cleet O'Rhys

Cleet O'Rhys


Nombre de messages : 3166
Age : 41
Localisation : Fribourg- Suisse
Date d'inscription : 13/11/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeVen 3 Oct 2008 - 22:33

Rassure-toi, les gens sont là!
Sois aussi prête à certaines remises en question!

Et ce qui t'es arrivé ne fait de toi en rien une mauvaise femme!
Revenir en haut Aller en bas
Amande

Amande


Nombre de messages : 14456
Age : 33
Localisation : Gaspésie Powaa
Date d'inscription : 27/10/2006

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeVen 3 Oct 2008 - 22:42

Comme Cleet, je ne pense pas que tu sois une mauvaise femme. On ne juge pas ça sur le passé ni sur ce qui nous arrive. Quand on aime quelqu'un, on l'aime "pour le meilleur et pour le pire". Pour le moment tu as besoin de soutien. Fais des démarches pour voir un psy dans ta région, et si tu sens que tu te mets vraiment en danger, va à l'hôpital, vaut mieux ça qu'une TS.
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 4 Oct 2008 - 0:02

C'est pour quand le rdv chez le psy ?
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 4 Oct 2008 - 13:07

bon, hier soir, mon mari est revenu, pas trop tard mais assez longtemps pour avoir fait ce que j'avais fait
juste avant son arrivée, j'ai pas eu le temps d'arriver aux toilettes et j'ai vomi par terre. il est arrivé, en sentant cette odeur de vomir que je tentai d'enlever.
il l'a fait à ma place, voyant que j'allais mal
puis, j'ai pleuré, j'ai dit que j'avais menti, que je savais qu'une fois parti, j'allai faire des bétises
il m'a demandé ce que j'avais bu : du muscat. il en restait un peu plus de la moitié. il se souvenait qu'il y avait une bouteille similaire et a cru que j'avais bu 1/4 de la bouteille, ce qui est faut. car j'avais déja bu un autre soir le restant de l'autre bouteille et j'en ai racheté une autre, et ce soir là j'ai bien bu la moitié de la bouteille. bref encore un mensonge

mais j'etais assez émeché mais assez clair pour lui avouer tout, lui avouer ce que je me faisias , mes automutilations, que depuis l'adolescence je me fais du mal, que j'ai eu des phases d'anorexie/boulimie mineurs... et qu'en ce moment je n'arrive plus à manger. l'idée de manger me répugne, c'est comme si j'ai envie de me vider. il a regardé mon bras et m'a serré très fort contre lui. je lui ai dit mes peurs, peur qu'il me quitte parce que je déconne, peur d'etre une mauvaise mère, que je ne le méritais pas, qu'il ne méritait pas que je lui fasse du mal ainsi...
il m'a consolé du mieux qu'il pouvait, mais le fait meme qu'il le sache maintenant me soulage énormement. j'ai un soutien, il ne me prend pas pour une folle, mais il voit que je souffre terriblement, et que j'ai vraiment besoin de lui.
Il a dit que dès aujourd'hui, il allait tout faire pour qu'on me trouve un psy.

je me rends compte que j'ai oublié de lui dire de ne pas en parler à mon père car mon père a dit que si je recommençais, il m'emmenerait en hopital psy, mais moi je veux etre suivie tout en continuant à faire mes stages et ma formation. car j'ai mis 5 ans avant de reussir le concours d'entrée à l'ecole alors une fois dedans, c'est vraiment pas le moment de tout foutre en l'air à cause d'une depression

je suis oulagée d'un poids, j'ai un allié, je n'ai plus besoin de mentir à celui que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 4 Oct 2008 - 13:13

Yeah.. Franchement c'est une putain de bonne nouvelle.

Donne nous des nouvelles hein.

Mais franchement cool que tu aies un vrai soutien IRL.

Et rassure toi : ton père ne peut pas te faire mettre en HP contre ton gré à moins que tu fasses des trucs réellement dangereux pour toi même.

Et là, tu n'es pas en danger immédiat. Donc enlève toi ce stress : tu n'iras pas en HP sauf si tu le souhaites, ou que tu te mets à te mettre en gros danger...

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Cthulhu%20cat  je déconne completement au secours, ça va pas du tout Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 19:59

je lui ai avoué mes problèmes de TCA
j'ai peur de devenir anorexique
mais mes automutilations, je n'arrive plus à les arreter, c'est quotidien
c'est horrible d'en etre arriver là!!
Revenir en haut Aller en bas
didoune

didoune


Nombre de messages : 775
Age : 35
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/01/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 22:08

Tu en es consciente et tu veux t'en sortir c'est déja un grand pas...
courage courage!
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeMer 8 Oct 2008 - 22:23

Bon Zen, c'est pas "excessivement grave" en soi que tu t'AM tous les jours...

J'veux dire, tu ne te mets pas en danger, non ?

Du moment que tu ne fais pas des trucs atrocement profonds et que tu ne fais aucun calin à tes tendons / artères / os... On peut raisonnablement dire que oui, te couper tous les jours va te transformer localement en zèbre. Et... C'est tout.

J'veux dire, tu es dans une sale période, c'est un fait avéré quoi. Tu vas avoir de l'aide, du soutien. C'est un bon point de départ pour que tu remontes la pente.

Et tes AM, elles vont s'espacer au fur et à mesure que tu iras mieux, quoi...

Sincèrement, y a un an, clairement, c'était tous les jours pour moi aussi. Voire plusieurs fois par jour.

Maintenant, oui je le fais encore, mais la cadence a trèèèèès largement diminué. Tout simplement parce que je vais mieux, quoi..

Question... Tu as quoi comme médicaments ?

Certains AD ont tendances, pendant les premières semaines de prise, à plutôt augmenter l'AM qu'autre chose. Parce qu'ils font leur effet déshinibiteur (comme l'alcool) avant de faire leur effet sur la dépression à proprement parler.

Donc tu as "plus d'énergie pour agir", mais pas encore "le moral pour agir positivement". Donc, tu agis plus. En te coupant plus.

C'est un effet que pas mal de monde a connu, dont j'ai souvent entendu parler.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Cthulhu%20cat  je déconne completement au secours, ça va pas du tout Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 11 Oct 2008 - 11:34

bonjour, cela fait depuis fin aout que je suis sous antidepresseur effexor (ps admin, je ne sais pas si on a le droit de donner les noms des medicaments qu'on prend)
donc depuis fin aout, je suis sous antidepresseur, sous anxiolitique

mais bonne nouvelle, cela fait depuis deux jours , et trois si j'y arrives aujourd'hui, à ne pas m'automutiler!!!

mais pas contre, je ne mange toujours rien, et aujourd'hui, j'ai un repas de famille. la dernière fois qu'on a eu un invité j'ai pas supporté, j'ai été me faire vomir, alors aujourd'hui, j'ai peur d'en arriver encore là!
les repas deveiennent une angoisse en plus

mais je vais voir aujoud'hui!


sinon, le rendez vous avec le psychiatre est pour la fin du mois! ça me semble long
mais j'ai l'impression d'etre moins angoissée depuis que j'arrive à parler à mon copain, ça me soulage d'un poids, j'ai meme reussi à dire que pour auojourd'hui, soit je mange peu, soit je me ferai vomir car adolescente j'en etais arrivée là. donc soulagement qu'il soit au courant de ça aussi!
mais je ne le dis pas quand je le fais, je ne lui ai pas dit que cette semaine, lorsqu'on a eu son ami à la maison , je m'etais fais vomir!
je dis pas tout mais je dis assez pour qu'il sache ce que je suis capable de faire, et surtout avouer des choses que je cachais avant, meme en etant adolescente

ça fait du bien d'avoir quelqu'un qui m'ecoute, mais j'espère que du coup, ça ne va pas le miner, et qu'il va supporter ma maladie (je prefere parler de maladie que de folie)


Dernière édition par andalouse le Sam 11 Oct 2008 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 11 Oct 2008 - 11:40

andalouse a écrit:
cela fait depuis deux jours , et trois si j'y arrives aujourd'hui, à ne pas m'automutiler!!!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 11 Oct 2008 - 12:31

bah la joie fut de courte durée, car mon copain est parti rapidement acheter des choses pour notre bébé et d'autres bricoles, et bien une fois qu'il est partie, je me suis enfermée dans les toilettes et je me suis acharnée sur mon bras, coupée comme s'il fallait que je rattrappe ces quelques jours où les blessures avaient eu le temps de cicatriser un peu!

pourquoi je fais cela, pourquoi j'en profite dès qu'il part? dès que j'ai un moment de solitude?
je ne comprends pas pourquoi je me fais du mal?
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 11 Oct 2008 - 12:57

Tu ressens quoi, avant de te couper ?

Angoissée ? Triste ?..

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Cthulhu%20cat  je déconne completement au secours, ça va pas du tout Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeSam 11 Oct 2008 - 13:02

Salut,

Je ne comprends pas grand chose non plus au pourquoi de tes crises d'AM / vomissements / flips divers et variés.
Ce qui est visible, c'est que tu es monstre stressée et un peu à l'affût de toute solution de faire nawak. Est-ce qu'à part ce suivi psy, tu as d'autres portes de sortie pour t'éviter le festival de tous les troubles du comportements dès que tu te retrouves seule ? Que fais-tu pour essayer de sortir la tête hors de l'eau ?

Le psy ne fait pas de miracle, il t'aide si tu le veux bien. Soit, tu es stressée et c'est ta manière de gérer le stress, et je me vois mal t'en blâmer. Mais tu restes très en surface, concentrée sur tes comportements, voire obsédée, sans aller chercher plus en avant... Tu ne sais pas ce qui les provoque, tu es tellement dedans que ça te permet de faire l'autruche. Songe sérieusement à réfléchir à ces questions, parce que tu es la seule à en connaître les raisons, le psy ne fera pas de miracle avec une réponse miracle ou un diagnostic quelconque...

Soyons clair, ça sonne un peu Père Lamorale, mais le but n'est aucunement de te culpabiliser. Tu gères l'angoisse comme tu peux, et je ne te jetterai pas la pierre. Seulement, si tu te contentes de ça en attendant le bec ouvert de guérir par intervention divine, ça risque fort de pas marcher du tout. Alors bouge-toi, sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 12 Oct 2008 - 11:00

je ne sais pas trop pourquoi j'en suis venue là
je sais qu'au début, j'etais dans un groupe de soutien pour victime d'inceste. j'ai été horrifiée par les personnes qui montraient ouvertement leur automutilations
et puis quand j'ai été avec mon mari violent, je culpabilisais pour tout, me disait que c'etait de ma faute, que j'etais une mauvaise femme, une mauvaise amante (car avec mon passé d'abus sexuels, les rapports sexuels me degoutaient aussi, mais le problème c'est qu'il en rajoutait car il y avait aussi des violences sexuelles de sa part, je ne voulais pas et il me forçait alors que je pleujrais pendant qu'il me violait)
j'ai vécu des choses difficiles avec lui, et quand on est dans la violence conjugale, on se croit coupable de tout tellement la personne vous rabaisse vous fait comprendre que tout est votre faute
l'automutilation, je pense est venue parce que j'avais une colère refoulée de tout cela, un etat de stress tellement insupportable que je me vengeais sur moi . le problème, c'est que quand j'ai commencé à me couper, je n'etais pas du tout consciente des violences que je subissais.
un collègue un jour a vu mes coupures et m'a demandé de quoi je me sentais coupable.
peut etre que me couper c'etait ma manièrede me punir de tout ça d'etre mauvaise, d'etre folle (parce que autour de mmoi, on me traitait sans arret de folle)
et malgré ce que je subissais, je me coupais quand mon ex partait, sortait parce que j'avais peur, peur qu'il ne revienne pas: car plusieurs fois il n'est pas rentré, il buvait et j'avais peur qu'il ne revienne pas
j'ai divorcé et j'ai rencontré le père de mon enfant il y a 4 ans et tout s'est arreté, j'ai arreté de me faire du mal
et puis il y a eu ce stage où je rentrais tard et ils dormaient tous, et ce voyage de 17 jours en aout
je pense que quand je me coupe, pleins de choses sont associé : la peur de l'abandon, le sentiment de culpabilité (peut etre que je me sens coupable d'avoir laissé ma famille, meme si c'etait pour raison professionnnelle), coupable de ne pas satisfaire mon homme sexuellement parce que je déprime et que ça toujours été difficile pour moi.
hier, j'avais ce repas de famille qui m'angoissait, avec la peur qu'ils me harcelent sur mon etat, peur qu'ils me rabachent que j'ai tout pour etre heureuse... parfois je me dis qu'il n'y a que les personnes qui sont passé par la depression qui peuvent comprendre les personnes depressives.
et certaines personnes de ma famille me font comprendre que je suis folle, veulent me forcer à manger, veulent que j'arrete ces antidepresseur car pour eux c'est des conneries. Ils me culpabilisent pour tout ça , pour pas mal de choses, ils pensent que les psy sont pour les fous
et si je me coupe antant, pêut etre c'est parce que leur parole me stressent, me font croire que je suis reellement coupable ou folle...ou c'est la reponse à tout ce stress
et la peur de l'abandon aussi est omnipresent, la peur que mon copain s'en aille à cause de mes bétises, la peur que quand il sort, il lui arrive quelque chose,la peur de la mort de ceux que j'aime (parce que en deux ans il y a eu plusieurs morts de ma famille et qu'en ce moment ma grand mere préférée se laisse mourir)
c'est pour tout ça que je me fais mal, parce que tout ça c'est trop! et malgré le soutien de mon copain, je ne peux pas tout lui dire, et cette souffrance me submerge tellement que pour le moment je n'ai trouv" que l'automutilation, et me priver de repas pour exprimer mon mal etre...
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 12 Oct 2008 - 11:25

je ne fais pas l'autruche, mais oui peut etre est ce une manière de voir la souffrance sur mon bras plutot que de m'effondrer en cherchant ce qui me stresse
mais je cherche à comprendre, je doute que c'est un amas de chose.
et je m'acharne parce que dès que je vois mes blessures cicatriser, c'est comme si ma souffrance interieur ne pouvait plus s'exprimer alors, je continue pour laisser une marque de cette souffrance interieure indefinissable parce que c'est un mélange de tout et que je n'ai pas encore fais le tri.
j'ai peur de ne pas avoir fini de regler mon passé car j'en ai vu des psy avant, pour les abus, pour les maltraitances, pour les viols des personnes de ma famille et exterieurs à ma famille... une bonne dizaine d'années de psy. j'ai arrété quand j'ai senti que j'avais reglé les choses.
mais je crois que je n'ai jamais pu parlé des violences conjugales, et tout ce qui tourne autour d'autres chose de ma famille, ma mère manipulatrice, ces personnes qui arretent pas de dire que je suis folle... j'ai besoin de parler de tout cela
et ces absences et voyages sans ma famille, sans mon bébé et mon fiancé a du faire ressurgir des choses. Dans ma tete, j'ai toujours cette vision d'etre une femme parfaite, repondre toujours aux demandes de son homme, etre une bonne mère... enfin etre parfaite. et peut etre que ces voyages ces absences m'ont fait croire que j'abandonnais ma famille qu'ils allaient m'en vouloir. meme si c'etait pour rigoler, mon fiancé m'a dit "tu vas m'abandonner"
mon fiancé et moi, on est deux personnes qui se resemblent, avec cette meme peur d'etre abandonné, peur que quand l'un soir le soir, il ne rentre pas... il comprend ma depression car sa maman a souvent été sujette à la depression. et elle meme j'ai pu lui parlé de mes automutilations, de mes TCA, et elle me comprends. j'aurai voulu que ma mère me comprenne autant qu'elle. j'aurai voulu avoir une famille qui lui ressemble.

mais parfois j'angoisse d'etre avec mon père, ma soeur parce qu'eux ne me comprennent pas, et mon père, j'ai peur qu'il voit mes AM parce qu'il m'a dit qu'il allait m'enmener en hopital psy...

voilà les sources d'angoisses, qu'ils sachent mes AM, qu'ils sachent mes TCA, et qu'ils continuent à me dire que je suis folle, cinglée ou autre chose qui me font du mal.

tant que j'allai bien pas de soucis, mais depuis que je suis en depression, les voir devient une source d'angoisse, squ'ils découvrent tout, tout ce qu'ils ne peuvent pas comprendre.

j'espère vous eclairer sur le pourquoi j'en suis arrivée là
j'ai une famille de dingue, j'ai eu une enfance difficile, enfance maltraitée, que d'ailleurs ma mère n'a jamais cru et a dit "les filles qui raconntent des histoires finnissent à l'asile"

merci ma famille pour m'avoir pourrie la tete! et me faire croire que je suis une moins que rien, une folle si je ne suis pas le miroir de votre idéal d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 12 Oct 2008 - 14:48

Je pense que les menaces, ton père peut se les garder. Tu as 28 ans, tu es pas une gamine, et pour peu que tu ne mettes physiquement pas en danger, il ne peut pas t'obliger à aller en HP.

Si ton copain est à même de te comprendre, pourquoi ne lui parles-tu pas de tout ça ? Je crois qu'il sait déjà que tu as peur de l'abandon, et qu'il devrait réagir en conséquence.
Tu as peur qu'il découvre, mais c'est injustifié, non ? Mieux vaut le bousculer un peu en mettant les choses à plat, qu'il puisse t'accompagner et te soutenir au jour le jour, plutôt que tu joues à cache-cache, surtout qu'à terme ça se verra parce que trop de dégâts pour te planquer... Et par conséquent, cela pourrait remettre en cause la confiance et la libre parole dans votre couple. Je sais bien que le tabou est intériorisé à cause de tes expériences antérieures, mais ton ami n'a pas l'air d'être fermé et susceptible de péter violemment un câble contre toi si tu lui dis juste la vérité...

tl ; dr : Autant essayer de parler à ton ami, tu n'as pas grand chose à perdre. A terme, il finira par s'en rendre compte de toute façon, et pourrait mal le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 12 Oct 2008 - 15:37

j'ai mis sur ce post ou sur un autre que j'avais avoué à mon copain et à ma belle mère mes AM et mes TCA
ce sont les seuls qui comprennent que je vais mal et ils me soutiennent
non de ce coté là, il n'y a pas de tabou : il voit quand je mange peu, mais il ne sait pas quand je me coupe, ni quand je me suis faite vomir la dernière fois, mais il est au courant de ce que je suis capable de faire

mais malgré leur écoute, ils ne sont ni medecins, ni psy et ce n'est pas leur role de savoir pourquoi j'en suis arrivée là
j'espère qu'avec un travail avec un psy, je vais savoir
j'ai deja vu des psy et ils m'ont bien aidé à tirer un trait sur mes abus, mes maltraitances, mais j'ai arrété avant meme de savoir que je subissais des violences conjugales et ça , il faut que je le travaille, sur ça , sur la peur de l'abandon, sur mon sentiment de culpabilité sur tout (peut etre un reste des humiliations et coups de mon ex et de mon père)

j'ai un fiancé et j'ai un enfant, je ne vais pas restée là à me detruire sans rien faire, j'ai un avenir, j'ai un diplome à avoir en fin d'année, je veux d'autres enfants, et je ne veux surtout pas faire souffrir ma famille et mon bébé à cause de mes conneries!

je vais me battre, je n'ai pas l'intention de rester à pleurnicher sans rien faire, c'est anti productif et ça menera à rien , sinon à la destruction de tout ce que j'ai et à ma propre mort
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 12 Oct 2008 - 15:52

andalouse a écrit:
et la peur de l'abandon aussi est omnipresent, la peur que mon copain s'en aille à cause de mes bétises
D'après ce que j'avais lu là, je croyais que tu en avais parlé, mais que tu ne le faisais plus, par voie de conséquence.

andalouse a écrit:
j'ai mis sur ce post ou sur un autre que j'avais avoué à mon copain et à ma belle mère mes AM et mes TCA
ce sont les seuls qui comprennent que je vais mal et ils me soutiennent
non de ce coté là, il n'y a pas de tabou : il voit quand je mange peu, mais il ne sait pas quand je me coupe, ni quand je me suis faite vomir la dernière fois, mais il est au courant de ce que je suis capable de faire
Ça semble confirmer ce que je pensais : tu leur as dit auparavant, mais en ce moment tu te caches d'eux, par peur d'être jugée, abandonnée, etc. Si récemment, les éléments déclencheurs ont été des motifs à culpabilité (éloignement, peur que tes proches se sentent abandonnés), pourquoi ne pas simplement en parler ? Dire que tu as peur qu'ils l'aient perçu comme ça, et que ce n'était nullement ton intention ?

Sinon, ton histoire de potentiel me froisse un peu. C'est pas parce qu'ils savent que tu peux péter mignonnement ton câble qu'ils sont devins et savent exactement dans quel état moral tu es. Jouer aux devinettes, ça complique les choses, parle-en, simplement, sans forcément étaler de manière mélodramatique les choses. Juste dire que c'est pas une bonne période pour toi, et que tu as besoin d'être entourée, qu'on t'encourage dans tes projets, etc.

andalouse a écrit:
mais malgré leur écoute, ils ne sont ni medecins, ni psy et ce n'est pas leur role de savoir pourquoi j'en suis arrivée là
Sans forcément t'allonger sur un divan et parler de ton enfance, leur simple présence peut déjà constituer un réconfort en soi, savoir que tu peux parler sans qu'on te traite de "cinglée qu'il faut envoyer en HP là tout de suite". L'analyse n'est pas la seule façon de tirer un trait sur tes merdes passées. Aller de l'avant avec les proches, ceux qu'il te faut, c'est quand même pas en option si tu veux pouvoir être moins angoissée au quotidien.

andalouse a écrit:
j'ai un fiancé et j'ai un enfant, je ne vais pas restée là à me detruire sans rien faire, j'ai un avenir, j'ai un diplome à avoir en fin d'année, je veux d'autres enfants, et je ne veux surtout pas faire souffrir ma famille et mon bébé à cause de mes conneries!

je vais me battre, je n'ai pas l'intention de rester à pleurnicher sans rien faire, c'est anti productif et ça menera à rien , sinon à la destruction de tout ce que j'ai et à ma propre mort
Je suis content de te l'entendre dire, c'est déjà un énorme pas en avant, ça ! Tiens nous au courant pour la suite de tes avancées.
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 12 Oct 2008 - 20:52

je voulais rajouter que je leur ai avoué mes TCA et AM recemment quand j'ai commencé à déconner, et au fur et à mesure. ma belle mère sait depuis la semaine dernière, mon copain un peu avant, mais au vu de ce que je mangeai recemment, je lui ai avoué cette semaine que j'avais déja eu des problemes d'alimentations avant et que ça recommençait en ce moment
c'est recemment que j'ai avoué tout cela, mais ce que je veux dire, c'est que pour les automutilations, ils ne connaissent ni la fréquence ni quand je le fais
mon fiancé voit bien mes pansements sur le bras, donc il se rend bien compte que je continue, et pour mes TCA, je lui dis où j'en suis , mon poids, ce que je tente de manger le soir
ils savent ce que je vis mantenant
et j'ai dit recemment, un soir en pleurant tout cette peur qu'il m'abandonne à cause de ce que je faisais , et il m'a rassuré que non
mais la peur de l'abandon remonte à bien plus loin que mon histoire avec mon fiancé
mais il sait tout, il sait mes peurs, je lui dis beaucoup de choses mais je ne vais pas lui dis "tiens aujourd'hui, je me suis coupée", "tiens aujourd'hui, je n'ai mangé qu'une soupe, "tiens, hier avec ton copain, bah ce qu'on a mangé, je me suis faite vomir""tiens aujourd'hui, j'ai revé qu'avec la voiture, je fonçai dans un arbre..." ou "tiens , j'ai des images qui me hantent où si je perds l'un de vous deux, je me vois m'ouvrir les veines pour quitter ce monde difficile"
il sait beaucoup de choses mais il y a des choses que je ne pourrais pas dire . ce qu'il sait pour moi c'est l'essentiel pour qu'il comprenne mon etat et m'aide à sa manière, du mieux qu'il peut.

et au fait, ils savent tout de moi, connaissent mon enfance, mon vécu de femmes battue, ils savent tout de mon passé, je ne cache rien
Revenir en haut Aller en bas
nat




Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 19/10/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Parler   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 19 Oct 2008 - 10:45

Parler, c est très important de consulter des psys. je suis suivie par 1psychiatre et une psychologue spécialisée d aide aux victimes. Cest ma facon de me battre contre cette envie de m auto mutiler comme toi. Tout le travail ke fais avec eux je le detruis en me coupant. J ai [un nombre important de coupures] en l espace de 3semaines, je tiens le coup malgrés mes moments de manques ki sont tres durs grace a ma mere aussi. je suis seule avec mes 2enfants et je vis chez elle en attendant que ca passe... je suis comme en "ambulatoire". Il n y a aucun objet coupant chez elle, un conseil jètes tout! J ai fait un sejour en clinique cet été ,je me coupais pas encore a l époque ,mais j étais en grande dépression ils m ont aidé dans le sens où j etais suivie jour apres jour avec 1traitement qui me convenait, c était pas une partie de plaisir mais si tu es au bord du gouffre faut faire le pas, je devais y rester maxi 2 semaines j étais plus mal qu' on le pensait ils m ont gardé 1mois et demi; moi je te dis ke t'as le droit de pleurer, faut évacuer, et surtout parles en. T iras vers la victoire


[Edité par Luke. Pas de détails sur l'am.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 19 Oct 2008 - 11:31

coucou nat, il faudrait que tu lises les règles du forum, on ne donne pas de nombre de coupure pour ne pas donner des idées à des personnes de se faire plus mal que ce qu'elles ne font déjà.

Ce n'est pas obligatoire mais tu pourrais aller te présenter dans la partie présentation en haut, qu'on sache à qui on parle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Luke Cage

Luke Cage


Nombre de messages : 5964
Age : 34
Localisation : & #9650;#9650; cutfags can't triforce
Date d'inscription : 26/05/2007

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 19 Oct 2008 - 11:43

Schnappi a raison... Il y a quelques règles à respecter ici. Tu peux les retrouver ici : https://automutilation.actifforum.com/charte-f2/

Surtout n'hésites pas à te présenter, donc, et à parler de toi, nous expliquer ce que tu cherches, etc...
Revenir en haut Aller en bas
andalouse




Nombre de messages : 87
Age : 42
Localisation : val d'oise, france
Date d'inscription : 28/09/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 19 Oct 2008 - 18:11

merci de vos reponses

je me coupe occasionnellement actuellement, par crise et plus tous les jours commen au début. je me sens un peu mieux, peut etre que les antidepresseurs commencent à faire leur effet
je vois un médecin demain, celui qui commence à me suivre pour ma depression. il sait pour les automutilations, mais aussi de ce probleme avec la nourriture qui me preoccupe car depuis janvier, j'ai énormemement perdu et surtout depuis ces trois dernières semaines.
j'y vais parce que j'ai attrappé la creve aussi.
mais je pense que je comprends mieux certaines choses aussi, sur ce probleme de nourriture recente : mis à part la depression qui entraine une perte d'appetit, j'ai fait un régime pour retrouver mon poids d'avant la grossesse, puis j'ai voulu atteindre mon poids de forme, atteint egalement mais j'en voulais toujours plus.
il y avait cette peur de ressembler à ma soeur qui après deux grossesses n'a jamais fait gaffe à son poids et s'est retrouvée obèse. je ne voulais pas garder des kilos en trop.
et puis meme si je ne me suis jamais beaucoup aimée, et après ma grossesse, j'ai vu avec horreur les traces laissées par les vergetures!
et je me trouve horrible, je n'arrive pas à accepter mon corps de femme-mère.

j'ai à nouveau des envies de certains plats, mais je n'arrive pas à les manger pour le moment. c'est un plus, j'ai enfin quelques envies qui reviennent!

j'ai mon premier rendez vous chez le psychiatre samedi prochain

mis à part ça, je suis encore un peu fatiguée, malade, mais meme si je suis encore fragilisée, je me sens un peu mieux, moins angoissée qu'au début de mon inscription sur le forum

merci de votre écoute

Edit Rain: pas de poids. Et si tu pouvais faire un petit effort pour l'orthographe, ça serait bien aussi. Regarde dans les règles du forum, il y a des liens vers de correcteurs gratuits à télécharger.
Revenir en haut Aller en bas
Pravda Morgendorffer

Pravda Morgendorffer


Nombre de messages : 8716
Age : 12
Localisation : On an outer spiral arm, at forty thousand miles per hour
Date d'inscription : 03/04/2008

je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitimeDim 19 Oct 2008 - 18:48

nat a écrit:
si tu es au bord du gouffre faut faire le pas
Hum hum.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





je déconne completement au secours, ça va pas du tout Empty
MessageSujet: Re: je déconne completement au secours, ça va pas du tout   je déconne completement au secours, ça va pas du tout Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
je déconne completement au secours, ça va pas du tout
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Completement maladeuuuuh. Je délire completement.
» urgence j'ai déconné
» J'ai besoin d'aide ... Tout tombe quand tout va bien ! ..
» Photo ou image déconne
» complètement folle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: