Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Vide coeur - Tannée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph.Inf.



Nombre de messages : 36
Age : 23
Localisation : Longueuil
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Vide coeur - Tannée    Sam 4 Jan 2014 - 22:58

Bonjour...
Beaucoup de choses, je ne sais pas trop par où commencer.
Je suis à bout. À bout de tout. Mon emploi, mon couple, ma personne, ma vie.

Je suis tannée de la session de Cégep qui recommencera dans laquelle on se fera dire à toutes les semaines qu'on ne graduera jamais, qu'on est de la merde et qu'on ne retient rien.
Tannée de l'hôpital qui pense que je ne vie que pour eux... Je suis sur appel et ils m'appellent parfois 1 heure après le début du quart jusqu'à 3-4h après le début, alors que je ne pense pas travailler, je m'organise autre chose et je suis prise pour soit annuler ce que j'ai prévu et rentrer dans un travail que je n'aime pas à cause des employés que je considère comme méchants entre eux et avec les patients, soit je ne rentre pas mais j'ai des refus et des 'appels non répondus' dans mon dossier, ce qui diminue mes chances d'Avoir un remplacement ou un poste selon certaines personnes. Mais j'ai le droit d'avoir une vie non? Je devrais vivre que pour eux? Je veux soigner les gens, oui, mais à quel prix?

Je suis tannée que moi et mon copain on ne se comprenne jamais. Je n'ai pas eu un beau passé (copains violents, obligations sexuelles, etc.) et j'ai donc très peur de revivre le même enfer alors j'ai de la difficulté à faire confiance. Je n'ai pas d'envie envers lui tellement ça a été difficile dans le passé et ça le fâche. Je le comprends, mais qu'est-ce que je peux faire? Il me reproche toujours de ne pas avoir confiance, d'être stressée, de ne jamais être là (travail!), de toujours être dans mes travaux... Je ne suis pas parfaite, loin de là. Il connait une partie de mon passé et il n'aime pas être ''pénalisé'' par ce passé. Au début il disait que ça ne le dérangerait pas et qu'il m'aiderait à passer au travers, mais au lieu, j'ai la pression et je me sens perdue, j'Essaie de cacher ma peur et de passer du temps avec lui, mais c'est toujours tendu, je ne sais plus quoi faire...

Je suis tannée de mon frère qui n'a jamais le temps de me voir, mais a tout son temps pour les filles de sa copine par contre. Mon frère, je ne l'ai pas vu pendant 8 ans car son ex-copine ne voulait pas qu'il nous voit et il a pas eu assez de caractère pour maintenir son point. Il a eu un cancer et je n'ai pas pu l'accompagner parce qu'il nous repoussait moi et mes parents, au cas ou sa copine arriverait... Je l'aime et j'aimerais tellement passer du temps avec lui. Que faire? Je lui ai déjà fait part de mes sentiments, mais il ne semble pas s'en soucier.

Tannée des amies qui me disent 'si y'a quelque chose qui ne feel pas, je suis là pour toi' mais que dès que j'ai besoin d'elles, elles n'ont pas le temps, alors que je les écoute toujours et que je les conseille lorsqu'elles en ont besoin, que je les aide à l'école car elles ont de la difficulté. Des amies, ça sert à quoi alors?

Tannée de douter d'avoir fait le bon choix de quitter santé animale pour soins infirmiers. Pas du tout les mêmes conditions de travail... le point positif : Le salaire et ça bouge en soins! Points négatifs: la plupart des humains sont hypocrites et égoïstes, pensent que l'hôpital est un hôtel 5 étoiles, l'hôpital doit être ma vie, je dois être disponible 100% du temps, les employés ne se soutiennent pas...

Je suis tannée de me poser pleins de questions, de ne pas avoir confiance en moi, de ne pas aimer qui je suis. Je suis tannée de me cacher chaque jour pour pleurer parce que je n'en peut plus. Je sais que bien des gens vivent des choses 1000 x pires que moi. Mais je suis 'au bout du rouleau'. J'ai les idées noires et je me sens vraiment seule. Je pleure, pleure, pleure. Je suis allée voir le médecin et il m'A prescrit des trucs pour relaxer, mais pour le moment ça ne fonctionne pas trop.

Le but de ce post? Me vider le coeur. T'en mieux si j'ai des réponses aidantes, mais ça fait du bien d'écrire, sans me cacher pour une fois.



Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vide coeur - Tannée    Sam 4 Jan 2014 - 23:17

Je sais pas comment se passent les études de soins infirmiers chez toi, mais t'es obligée de faire des remplacements ? Si non, je conseillerais assez vivement de te mettre en arrêt à ce niveau-là, au moins temporairement, et de trouver d'autres solutions financières si c'est le problème. Etre au bord du voire carrément en burn out avant même d'avoir fini les études, c'est mauvais signe.

J'ai eu le même raz-le-bol, et plaqué mes études. Je ne le regrette absolument pas et même rétrospectivement l'idée d'avoir potentiellement continué et d'avoir à faire le reste de ma vie en tant qu'infirmière me semble être l'image même de mon enfer personnel.

C'est fréquents les burn out dans les soins, mais que ça arrive si tôt signifie je pense une sérieuse remise en question sur ta manière de procéder - ça l'est toujours mais là d'autant plus. Et je ne parle pas forcément de te réorienter, même si je pense que ça doit être une option à considérer. Pas en tant que doute de ton choix passé, ce choix-là a été fait et il n'y a rien qui le changera, mais t'offrir le droit d'en refaire un autre, avec tes connaissances actuelles du métier et pas des représentations (des fois c'est ça qui clash, des représentations un peu roses bonbon et là si les attentes ne changent pas c'est une possibilité que le clash attentes-réalité soit purement insurmontable). Le fait de refaire ce choix me semble être essentiel et pourrait t'aider à faire de sérieux et nécessaires changements, que ce soit dans ton environnement, manières de gérer et ton implication, ou carrément une réorientation. Dans tous les cas, faire un nouveau choix. Ne pas "continuer pour continuer" si c'est ce qu'il ressort de ton choix, mais parce que tu auras décidé que malgré les points négatifs c'est (toujours) ta voie, avoir ce deuxième élan en quelque sorte.

Concernant ton couple et passé d'abus, t'as fait de la thérapie ? Parce que ouais l'idée de trouver "le bon" qui sera patient, thérapeute/thérapeutique et résoudra tout c'est charmant, mais c'est rarement une bonne idée. Parce qu'au final, que ce soit explicite, implicite ou purement imaginé il y a pressions, attentes etc.
D'autant que la situation générale me fait vraiment dire qu'un suivi, même temporaire, serait une bonne idée. Un thérapeute pourrait sincèrement t'aider à faire le tri dans les pressions inutiles, t'aider à mettre en place des techniques pour gérer les pressions restantes et de créer un environnement où tes choix sont éclairés et réfléchis, et pas sujets à impulsion ou obligation. (En gros, apprendre à dire non et ça c'est valable dans tous les aspects de ta vie, et ne pas répondre trop vite - je ne pense pas que ce soit particulièrement ton problème mais en situation de raz-le-bol ça peut facilement le devenir.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Vide coeur - Tannée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un tombeau vide un cœur en attente
» Méditation Quotidienne : Un tombeau vide un coeur en attente
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Le sentiment de vide affectif
» Solennité du Sacré-Coeur de Jésus et commentaire du jour "Réjouissez-vous avec moi,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: