Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une mise au point.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
postblue



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: une mise au point.   Dim 21 Juin 2015 - 20:34

Bonjour.
Cela fait plusieurs semaines que je fais face à un état dépressif assez prononcé qui va en s'empirant.
(Je ne dis pas que je suis en dépression, hein. Juste que bon, c'est vraiment pas la joie.)
J'aimerais bien essayer d'écrire ce que je ressens ici, déjà parce que je n'ai jamais cherché à l'exprimer avec précision, ensuite parce que si des gens ont des techniques "saines" pour échapper un peu à ça (la mienne actuellement étant de m'abrutir sur internet.... Au moins je ne me fais pas trop de mal)... J'écris pas ici pour chercher les causes, je les connais. Et j'ai un rdv avec des psys prévus pour prochainement.



Disons que je ressens un vague désespoir. La plus part du temps, j'arrive à me souvenir que mon état va s'améliorer avec le temps, mais ça ne m'empêche pas d'avoir le sentiment que ce qui m'attend est très sombre. Et parfois je n'arrive même plus à me dire qu'un jour ça ira mieux. Ou alors je me dis que ça ira mieux pour recommencer à nouveau de toute façon.
Quand je parviens à ressentir autre chose qu'une tristesse engourdissante, je suis en colère parce que je pensais en avoir fini avec ce genre d'états d'âme, être arrivée à un point où ma tristesse ne serait plus chronique mais simplement passagère, sur quelques jours voire semaines mais pas aussi tenace et durable... Et ça me semble injuste qu'on finisse toujours par en baver à nouveau.
J'ai ce genre d'idées très négatives, je sens que l'être humain n'est qu'une faible chose à la merci d'évènements qui le dépassent et le détruisent. En fait j'ai l'absurdité de l'existence humaine dans la gueule continuellement.
J'observe la vie des gens autour de moi et j'ai l'impression que tout le monde est cassé, ce qui me désole et me révolte - quelle injustice, quelle ignominie d'être jetés là pour tenter de vivre sans y parvenir. Pourtant je sais rationnellement que 1) je fais sans doute de la projection, il existe des gens qui ne vont pas si mal et même bien 2) de toute façon je ne suis pas dans leur tête 3) quand j'allais bien toutes ces questions ne me torturaient pas alors c'est bien de moi que vient le souci, pas de la vie-même. (Même si je suis persuadée qu'elle est absurde. Mais on peut ne pas en souffrir, j'entends. Bref je suis pas là pour faire de la philo.)
A côté de ça, je m'en veux d'aller mal. Et je m'en veux de m'en vouloir pour cela. Et hop! Cercle vicieux.

Le principal souci c'est sans doute l'obsession de l'avenir me semblant tout aussi noir que le présent, puis du temps que je perds à aller mal. De pensées récurrentes sur la mort aussi (mais pas sur le suicide. C'est toujours ça!).
Un certain ennui aussi, ou plutôt une difficulté, une trouille à faire face aux longues journées qu'il me faut occuper en tentant de ne pas trop déprimer.
Puis cette impression d'être à côté de ma vie, et de n'arriver à rien, que ce soit sentimentalement ou... partout en fait.

Je crois que j'ai fait le tour.
Je pense que je vais copier ce message pour le faire lire à mes psys, vu que sinon je n'arrive jamais à l'expliquer -pas la première fois d'ma vie que j'me sens comme ça et pourtant j'crois que j'y suis jamais parvenu tout à fait.
....
Si c'est passé auparavant (nom de dieu j'allais vraiment BIEN), ça passera aussi cette fois.... Mais dans combien de temps, et combien de temps avant que tout ça me reprenne?... Je suis consciente que mon défaitisme n'a rien de rationnel et que je suis soumise à mes passions comme disent messieurs les philosophes (j'emploie le terme de "soumise" sans pour autant me fustiger, je le précise, mine de rien j'ai fait des progrès niveau auto-détestation)... Si seulement ça suffisait à m'en défaire...

Je vous fais à tous plein de gros bisous, parce qu'en ce moment ce forum est un bon appui pour moi.
Ecrire tout ça m'a fait du bien et présentement, je ne me sens pas si mal!

Encore une fois si quelqu'un à des trucs qui marchent pour penser un peu à autre chose.
Ou pour se bouger le cul pour les faire, ces trucs, quand on en connait quelques uns. Depuis le temps j'ai fini par en apprendre un certain nombre tout de même. Mais les appliquer, ça mademoiselle ne le ferait pas, noooon....
Revenir en haut Aller en bas
anaam



Nombre de messages : 706
Age : 22
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: une mise au point.   Dim 21 Juin 2015 - 21:38

Ce que je ressens dans ton message, c'est que t'attends que ça aille mieux. Que tu recommences à voir la vie en couleurs, positivement.

Mais la vie est ce qu'elle est et le sera toujours. C'est notre façon de voir les choses (avec les choses que nous vivons) qui façonne l'image que nous nous faisons de la vie.

Alors, je conçois qu'il est pas simple, ni rapide, de changer sa façon de voir les choses. Je sais même pas si c'est possible. Moi personnellement, j'ai accepté l'idée que j'étais plus sensible et plus apte à déprimer que la moyenne, sûrement parce que je pense trop et que je broie du noir plus rapidement.

Cependant, l'ennui favorise la pensée qui favorise la déprime. Tu peux pas sur le court terme agir sur ta façon de penser, mais tu peux agir pour éviter au maximum de penser/ d'avoir des idées noires et donc de déprimer.

Au début donc, peut-être commencer par rythmer tes journées en te fixant de petits objectifs.
Puis participer à une activité quelconque, artistique, sportive peu importe histoire d'avoir un but.
Le mieux pour moi et qui pousse à mener ces activités à bien, c'est la compagnie. Genre, le faire pour qqun au début, puis pour soi. Genre sortir le chien et aller courir avec lui, au début, c'est pour le chien, puis c'est pour nous. Accompagner la copine à la salle de sport, puis aller seul(e).

Ensuite, je pense qu'il faut se pousser à voir des gens. On a pas envie au début, c'est chiant, mais l'envie vient en faisant. Passer une soirée avec des amis, ça aère l'esprit, ça permet même de parler si la soirée est un peu alcoolisée et souvent les gens sont plus amicaux quand ils ont bu (de mon expérience).

Après, faut ressentir les choses. Genre, je lis au soleil. Et bien sentir le soleil sur sa peau, le vent qui tournent les pages, le soleil qui brule doucement le visage. Ou en mangeant quelque chose, le déguster, bref apprendre à ré écouter son corps.

Ha, et oui, le soleil, c'est con, mais ça aide bien à recharger les batteries.

Puis rester avec des personnes qui te valorisent, faire ce qu'il te plaît, être avec des gens que tu aimes.

Voilà pour le court terme.


J'espère t'avoir aidé :3
Revenir en haut Aller en bas
postblue



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: une mise au point.   Dim 21 Juin 2015 - 21:55

Merci. Yep ça aide toujours d'avoir une réponse ^^
Je vais essayer de plus sortir.
J'appréhende surtout mon départ pour la Bretagne où il n'y a pas grand chose à faire et peu de monde à voir. Mais bon. A priori j'aurais du boulot pour mes études de l'année prochaine donc.... ça m'occupera.
Bises
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2887
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: une mise au point.   Lun 22 Juin 2015 - 19:29

comme dit annaam essaie de pas trop subir ta vie. soit en artiste, actrice!

alors c'est sur ce ce n'est pas simple tous les jours d'etre présent dans sa vie, de se bouger le cul, d'apprécier le moment présent meme dans des périodes plus difficiles

essaie de reprendre un rythme de vie un peu plus actif, oui je sais c'est dur au début!

essaye aussi de t'autoriser à etre heureux, présent... meme si ce n'est qu'une minute ou qu'une heure: de toute façon ça n'engage à rien^^
Revenir en haut Aller en bas
Vanish



Nombre de messages : 585
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: une mise au point.   Lun 22 Juin 2015 - 22:30

Défoule-toi, aussi ?
Sais pas si c'est le cas, mais j'ai l'impression que tu es très "intérieure".
Revenir en haut Aller en bas
postblue



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: une mise au point.   Lun 22 Juin 2015 - 23:00

justement je me sens très spectatrice de ma vie et c'est parfois une vraie souffrance.
C'est vrai qu'il me suffirait peut-être de quelques efforts pour que ça change mais jusqu'à présent ma volonté n'a pas suffi à me porter en ce sens. Je stagne un peu depuis deux ans. Magré plusieurs mois où j'ai été vraiment très heureuse !! Smile aujourd'hui je me sens positive, je pense que cela reviendra!


Héhé, tu es fort Vanish. C'est p't'être bien vrai, ça. Un truc que j'ai tendance à oublier, moi la reine de l'introspection à outrance!

Des fois, je chante, ça me défoule.
Il faudrait que j'ose le faire pas uniquement quand j'suis seule à la maison (quelle pudique je fais!), c'est une activité saine, ça. et quand j'y mets vraiment mes trippes c'est efficace.
En plus pas mal de membres de ma famille sont musiciens, un bon plan pour ne pas rester seule dans mon coin à ruminer mes idées noires! Smile
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2887
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: une mise au point.   Mar 23 Juin 2015 - 6:56

chanter sous la douche c'est déjà très bien^^

sinon tu peux t'inscrire dans une chorale, enntamer l'apprentissage d'un instrument de musique (maintenant la politique du "apprend ton solfège d'abord" tend à se calmer^^)

perso sans la musique je suis incapable de sortir de chez moi: toujours le MP3 sur les oreilles et un refrain aux lèvres^^
Revenir en haut Aller en bas
postblue



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: une mise au point.   Jeu 25 Juin 2015 - 10:47

Merci.
Je me remets à la guitare depuis quelques jours. (J'ai pris 3 ans de cours mais je n'en fais réellement que quand je n'en prends pas en fait, je crois que la contrainte me stresse, je sais pas, bref.) Bon, là j'ai pété une corde donc c'est compromis pour un p'tit moment. Very Happy
Je chante aussi. ça fait du bien. J'aime vraiment beaucoup chanter et je vais essayer de prendre des cours de chant l'année prochaine. (En espérant que ça ne me fasse pas le même effet qu'avec la guitare haha.) Avant-hier, je me suis mise à chanter une chanson sur le suicide, et je me suis rendue compte à quel point j'avais pas envie de mourir et à quel point j'aime la vie malgré tout. C'est vrai. J'aime vivre. Evidemment, cela me fatigue par ailleurs. Mais bordel j'aime ça.
Puis là j'ai de quoi m'occuper, ayant la masse de bouquins à lire pour mes études. J'ai aussi pas mal de sorties de prévues. Les vacances s'annoncent bien plus supportables que je le craignais.
Hier j'ai eu une journée vraiment cool avec une petite soirée bien sympa, et ça fait plaisir de voir que pour quelques heures mes idées noires avaient COMPLETEMENT disparues (indépendamment de l'ingestion d'alcool, youhou!). Malgré un coming back toujours particulièrement violent avec l'effet post griserie alcoolisée. En général ce sont des moments horribles pour moi à ce niveau.
Mais tout à l'heure je ressors (sans alcool, hourra), ça va me changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2887
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: une mise au point.   Jeu 25 Juin 2015 - 13:06

c'est pour ça que la chorale c'est bien: la contrainte se distribue sur plusieurs personnes^^
et puis dans les chorales y'a le choix du style musical, la technicité...

pour l'alcool ba perso je ne boit que rarement plus d'un verre donc j'ai jamais été vraiment bourrée mais je m'imagine bien que la gueule de bois c'est cool pour personne^^

à part ça contente que tu commence à émerger de ta periode down^^
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: une mise au point.   Sam 27 Juin 2015 - 22:20

Bonsoir Posteblue Smile

Tu positives malgrès ta déprime, ce qui n'est pourtant pas évident, tu peux déjà être contente de toi. Tu as cette tristesse permanente actuellement, et pourtant une partie de toi, la meilleure partie, veut aller mieux, être heureuse à nouveau. Tu garde le tête hors de l'eau, tu tiens le coup, tu te bats à ta manière, surtout ne change pas Smile tans que tu garderas la tête haute, même sous la tempète, tu éviteras de sombrer complètement.
Oui, que tu pense que presque tout le monde est malheureux est une projection de ton propre mal-être, c'est bien que tu en ai conscience, ça implique un certain détachement de ta part, vis-à-vis de tes angoisses. Evidemment ce monde n'est pas toujours drôle et il y a beaucoup d'injustices, mais beaucoup de gens savent s'en accomoder, donc c'est possible^^
Apparemment tu crains de retomber dans une nouvelle déprime même si tu arrives à aller mieux, parce-que tu l'as déjà vécu. Mais dis-toi que si on ne prenais aucun risque dans la vie, on ne ferait rien, on n'oserait même pas mettre un pas dans la rue...chaque possibilité de bonheur, ou même une embellie, implique un risque de deception, d'un nouveau mauvais moment à plus ou moins long terme. Mais si on n'essaie pas, on ne saura jamais si on aurait pu être heureux, et si oui, jusqu'à quant...il y a toujours une possibilité de vivre une période à la fois longue et bonne. Mais pour essayer, il faut accepter le risque potentiel, ce qui n'empêche pas de profiter pleinement de l'instant, au contraire: chaque instant de joie est d'autant plus précieux. La vie est faite de fins et de recommencements, de hauts et de bas, et ce sont justement les mauvais moments qui mettent les bons en relief, en lumière. Essaie de voire les choses sous cet angle...

Je t'encourage à continuer à te donner à fond dans tes passions, c'est important d'en avoir, ça permet de se sentir vivant^^de se SAVOIR vivant en fait^^

Le sport donne de bons résultats pour se défouler et se sentir mieux; quant on prends de l'exercice, notre cerveau sècrète des endorphines, une drogue naturelle qui nous apaise physiquement et moralement Very Happy taper dans un sac de frappe lol même principe, et pour se défouler, évacuer une colère par exemple, c'est idéal-tu peux me croire sur parole, j'ai un sac de frappe chez moi :q

Quant on est dans une mauvaise passe, ce qu'il faut avant tout, c'est avoir de la patience, la patience d'attendre que la roue tourne-c'est le cas tôt ou tard, tu le sais par expèrience. Ca demande de la ténacité-surtout lorsqu'on garde la tête haute malgrès tout, ce qui est ton cas^^-mais il n'y a pas de remède miracle; la patience, ce que j'appel la résistance passive paie aussi bien sur le long terme que dans l'immédiat: je veux dire, continuer à vivre le quotidien et pouvoir en apprècier les petits plaisirs malgrès une tristesse continue, c'est toujours ça de pris, plus tard tu n'auras pas à regretter, à te dire: "J'ai perdu mon temps" Very Happy

Bon courage pour tout!!
Revenir en haut Aller en bas
postblue



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: une mise au point.   Dim 28 Juin 2015 - 18:04

Merci beaucoup à vous.

Ton message m'a vraiment touché Stana.
Mais j'ai parfois l'impression que, même si oui j'essaie de continuer à voir le positif, je me laisse aller. Notamment à des comportements autodestructeurs que ce soit l'am ou la clope ou tout un tas de trucs pas tip top dont j'ai tout simplement..... Honte surtout lorsqu'on me dit (car tu n'es pas la seule) que je suis une battante. Ma mère me l'a dit y a pas longtemps, je me suis sentie mal bordel, elle pense ça de moi alors que j'ai l'impression d'être une pauvre loque ayant sombré dans une facilité coupable à coup de défonce en tout genre et de passivité.
... Ha, ça fait du bien quand ça sort.

Parce que moi j'aime pas faire tout ça en fait.
Je sais pas, ça serait pas sorcier de refuser les joints qu'on me propose, par exemple.
J'y pense parce qu'hier j'étais défoncée h24 et.... Bordel. Je déteste ça, ça me fait m'sentir misérable et ça me déprime mille fois plus que quand je suis clean!
Donc pourquoi j'ai pas dit non quand je me suis rendue compte que j'étais vraiment pas bien là?
Un souci d'affirmation de mes désirs face à ceux des autres je présume? (c'est pas une question d'avoir été influencée par un groupe ou quoi, j'étais seule avec une pote).
Bon je sais pas trop quoi ajouter.

tout ça pour dire que j'ai un sentiment sacrément inconfortable d'être putain d'à côté de ma vie quoi. De faire de la merde par facilité lâcheté tout ce que vous voudrez.
Non parce que soyons clairs certes je vais pas toujours bien mais c'est pas une raison pour faire toutes ces conneries alors que ça me fait juste me sentir encore plus mal.
J'veux pas qu'ce soit ça ma vie alors pourquoi ça l'est encore.

Haaaa!
Contente d'avoir lâché ça.

Encore merci Stana. Je serai patiente... Malgré mon grooos bad d'hier du coup... Ces derniers jours j'commence à remonter!
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: une mise au point.   Mer 1 Juil 2015 - 9:52

Mais je t'en prie^^si je t'ai fais un peu de bien, j'en suis heureuse.

Ce que tu dis me confirme que tu as de la volonté, que tu veux continuer à te battre pour aller mieux, que tu ne baisse pas les bras.

Pour ce qui est des joints, je n'ai aucun conseil à te donner-moi je suis accro à tout ce qui se fume, je n'en fais pas un mystère-à part peut-être d'essayer d'être vigilante si tu peux encore t'en passer^^

Tu as beaucoup de force, c'est juste que tu n'es pas bien ces temps-ci, ça se comprend. C'est une mauvaise passe, dis-toi que *le soleil brille toujours derrière les nuages* sunny

Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2887
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: une mise au point.   Jeu 2 Juil 2015 - 7:09

lacher un peu cette culpabiliter, sans pour autant banaliser tes accès destructeur peu aider à limiter les dégâts

je eux dire que par exemple quand j'ai accepté de ne plus me prendre la tete sur l'AM ba en quelques mois j'ai diminué de moitié sans forcément faire montre efforts.
en fait j'étais pas bien doc je me coupais et puis ba je me sentais mal de me couper et d'etre minable vis à vis de l'AM et je me coupaient une autre fois... bref l'AM me foutait limite plus mal que le soucis d'origine et c'est le cercle vicieux.

pour autant il ne faut pas banaliser, perso ça m'a permis de donner un cadre à mon AM
par exemple avant je ne soignais jamais mes coupures, le but du "jeu" était de m'en débarrasser le plus vite possible et un kleenex et du scotch allaient très bien... à partir de la "dédramatisation" j'ai plus pris de temps pour me soigner, désinfecter, faire un pancement correct...

accepte aussi que l'on te dise que tu fait des progrès, accepte de voir ces progrès meme si ces progrès semblent insignifiants, meme si ça ne semble pas aller assez vite...
Revenir en haut Aller en bas
postblue



Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: une mise au point.   Jeu 2 Juil 2015 - 23:41

Merci pour vos réponses à toutes les deux.
ça va les joints c'est plutôt tranquille, c'est même plutôt rare, j'étais juste en gros bad l'autre jour à la suite d'une défonce particulièrement longue et intense. Je n'aime vraiment pas être défoncée quand ce n'est pas dans un contexte précis de soirée, qu'il y a de l'alcool pour me regriser, des tas de potes pour déconner et tout. Sinon, ça me déprime à un point pas possible. Je déteste cette anesthésie, cet espèce d'état larvaire dans lequel ça me plonge. Je sais pas si c'est par manque d'habitude (et tant mieux) mais ça me terrasse ces merdes. Bref.

Ouais j'ai déjà remarqué ce mécanisme pour la clope notamment, quand je me stresse en me disant qu'il faut que j'arrête je fume deux fois plus alors que sinon ça va je reste une fumeuse "raisonnable".

Bon.
Ce soir je suis un peu énervée, chais pas trop pourquoi.
Mais franchement en ce moment ça va globalement de mieux en mieux, ouais, même si c'est pas encore tout rose.
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: une mise au point.   Mer 8 Juil 2015 - 21:23

Je vois ce que tu veux dire posteblue: quant on se met la pression pour faire une chose-par exemple diminuer un truc, quel qu'il soit (alcool, cigarette ou autre)-il est d'autant plus difficile de tenir: l'attrait du fruit défendu on vas dire Wink c'est pourquoi, quant c'est mon cas, je ne m'impose rien catégoriquement, et alors, je ne sens aucune obligation dans un sens ou dans l'autre, et l'envie n'est plus aussi irrésistible, et il est plus facile d'être raisonnable, aussi paradoxale que ça puisse paraître, car alors il s'agit d'un vrai choix, dépendant de mon libre-arbitre Smile c'est comme ça que j'ai arrêté de boire^^
Tu as trouvé la bonne méthode je crois!

J'espère que ça continue à aller ^le mieux possible pour toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une mise au point.   Aujourd'hui à 11:49

Revenir en haut Aller en bas
 
une mise au point.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise au point
» probléme de mise au point au foyer d'un télescope
» Virgin Galactic- mise au point
» TVA SUR LES MEDICAMENTS . MISE AU POINT DU MINISTRE LOUARDI ET ARCHIVES DE L'AAMM
» Mise au point d'un nouveau médicament pour lutter contre les AVC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: