Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Précosité Mental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Black Cat



Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 27/09/2010

MessageSujet: Précosité Mental   Sam 13 Sep 2014 - 16:04

Hellow, je vais vous parler d'un sujet qui me concerne, qui concerne beaucoup d'autre personne et qui est encore trop minimisé. Je veux parler des "surdoué" que l'on appelle plutôt précoce mental.

Ce sont des gens qui possèdent un nombre d'année (variable suivant les individus ) d'avance sur le développement de leur cerveau.
Ils ne possèdent pas à proprement parler d'un meilleur cerveau mais ont plutôt une logique, une capacité d'apprentissage et un raisonnement différents des autres. Ils ont des grands point communs :

- Ils possèdent une capacité d'apprentissage impressionnante et sont capable d'apprendre par simple lecture ou écoute (bien que cela est ses limites.)
- Ils sont naturellement curieux de tous et dès leur plus jeunes âges, se posent des milliards de questions et passent leurs temps à essayer de comprendre comment marche les choses. Dans mon cas d'ailleurs, ne pas comprendre comment marche une chose est extrêmement frustrant et énervant
- Ils ont une capacité d'analyse et de synthèse à la hauteur de leur capacité d'apprentissage.

Mais malheureusement ses grands avantages peuvent rapidement devenir d'horribles tourments, car le monde actuel et son enseignement ne sont pas adapté à ses gens. Généralement ils se séparent en trois classes :

-Ceux qui arrivent à dompter leur potentiel et deviennent des génies.
-Ceux qui n'arrivent pas totalement à dompter leur potentiel mais cela ne les empêchera pas de parfaitement s'adapter à ce monde.
-Ceux qui n'ont pas de chance et n'arriveront pas à adapter assez tôt leur esprit au monde, ce qui aura comme conséquence pour la plupart des cas de gros échec scolaire et ils développeront des maladies psychiatriques à cause de l'ingérence de leur capacité.

Je fais parti du 3 eme cas, dépisté "surement précoce" très jeune mais il n'y jamais eu de suivi en profondeur (celle qui me suivait à l'époque était une bille).
J'ai été finalement dépisté précoce au alentour de 18 ans à Cogitoz (marseille). Les tests ont aussi révélé que j'étais complètement bridé par mes soucis psy que j'ai développé.

Allez c'est partie pour une synthèse de ma jeunesse:

J'ai commencé à marcher, parler et lire très tôt. Avant d'entrer en maternelle, je m’intéressais déjà aux dinosaures, à l'astronomie ( dont je m'amusais à apprendre tous les noms) et surtout à la mort. Qu'est ce qui y a après? Pourquoi? Comment la vaincre?
Cela n'a pas du être facile pour mes parents quand j'y repense.

'fin tous aller pour le mieux jusqu'à mon entré en maternelle où je me suis retrouvé avec des bébés qui gribouillait et en guise de lecture "bonobo au pays des bananes". Là, je pense que le premier choc à eux lieu ici. Car moi qui vénérait les livres, j'ai commencé à les déchirer, casser les crayons et les stylos et m'isoler des autres.

Le parcours scolaire peut être résumé assez facilement. J'ai toujours vécu sur mes acquis et je n'ai jamais appris à travaillé, je peux apprendre et comprendre en vaguement écoutant le prof et ce sans jamais faire mes devoirs. J'ai stagné à 10-11 de moyenne en rien foutant jusqu'à ce que ça ne suffise plus. Le sentiment de différence avec les autres, plus le rejets, plus l'incapacité à apprendre à provoquer chez moi une phobie scolaire très violente et l'apparition de troubles psychiatrique.

J'ai réussi ( et je sais toujours pas comment ) à vaincre ma phobie et retourner à l'école. J'ai tenu encore un ans avant de refaire une phobie scolaire encore plus violente que l'ancienne et depuis, et bien je ne fais plus rien.
Mon cerveau s'est gelée, ma maladie y a tissé sa toile et mes "capacité" sont devenu hors de contrôle. Le file de ma pensée est complètement décousu et mon esprit est déstructuré. Je n'arrive plus à contrôler mes pensées et je suis obligé de réfléchir au phrase que je m’apprête à dire.

J'ai l'impression d'avoir perdu à jamais mes capacités et d'avoir brisé ma vie. Tous ça parce que j'ai pas été foutu d'être assez malin pour me forcer à apprendre jeune et de l'avoir compris trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Précosité Mental   Sam 13 Sep 2014 - 22:06

On ne parle pas plus de précoce que de surdoué, dans la réalité médicale actuelle. Précoce étant un terme encore plus stupide que surdoué. On peut pas être précoce éternellement, c'est quoi être cognitivement précoce à 35 ans ? Avoir Alzheimer ? Haut Potentiel (HP) et Haut Quotient Intellectuel (HQI) sont les deux termes médicaux "du moment". HP est plus utilisé, et j'apprécie particulièrement HQI parce que c'est littéralement ce que c'est, un gros score à des tests de QI, et que ça n'essaie pas d'ajouter des trucs dans le nom et "synonymiser" (QI = intelligence est un affreux synonyme par ex) voire pire vendre du rêve (ce qui signifie ne pas se soucier d'être honnête) comme surdouance ou précocité.

Pour en venir à ton cas spécialement, si ton cerveau fonctionne plus rapidement que la moyenne, il n'y a pas de raison que tu ne puisses pas apprendre et développer tes capacités maintenant - et probablement plus rapidement que la moyenne, même si le temps que ça prend ne devrait même pas être pris en compte. Tu ne vas pas apprendre ce que tu aurais appris jusqu'à aujourd'hui, seulement ce que tu peux continuer à apprendre durant le temps qu'il te reste. Ce qui peut (mot-clé) déjà être pas mal. Si des survivants d'AVC peuvent faire des progrès avec les lésions qu'ils ont et sans forcément avoir une facilité à créer des connexions et à les utiliser, il n'y a pas de raison physiologique pour que tu n'y arrives pas. C'est une question d'abandonner ou non, à ce stade, et d'avoir le mental ou non, à défaut d'avoir seulement l'intellect.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Précosité Mental   Dim 28 Sep 2014 - 13:57

bien que je n'aie pas un QI significativement au dessus de la moyenne, comme toi j'ai des facultés de logique, de réflexion et autres différents de la plususpart des gens, comme toi j'ai du mal à m'adapter au monde...

bien sur meme si les symptômes sont semblables ce n'est pas les memes raisons qui m'amènent à avoir tendance à m'isoler...

j'ai pu voir dans mon parcours, comme tu le dit des grosses régressions, du à mon incompréension du monde mais comme le dit H j'ai vu aussi de grosses progression, des mieux etre...

contrairement à ce que l'on croyais il y a encore quelques années le cerveau se modifie tout au long de la vie selon les divers évenements, maladies, les interventions extérieurs de la nourriture, des produits chimiques ou toxiques...
les neurones disparaissent certains naissent, les conexions se font et se défont...

bref l'idée que le cerveau est un muscle est plutôt bonne: tu peux toujours l'entrainer et l'améliorer sur la pluspart fonctions et/ou capacités et au contraire de la meme façon tu peux toujours le saboter...
comme pour un muscle ça prend souvent du temps pour qu'il redevienne opérationnel mais rien n'est jamais fichu^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Précosité Mental   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Précosité Mental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étapes du calme mental
» Quel élémental seriez vous? quizz
» Demande de livre sur les élémental !
» Au secours, mon collègue est un malade mental !
» au moins 15 minutes de calcul mental par jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: