Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Without support...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 14:28

Ca va pas.
J'ai recommencé l'AM la semaine dernière. Sauf qu'il a fait beau et chaud, et je me suis retrouvée comme une c*nne coincée dans mon pull.
Bref. Je sais pas si vous vous souvenez, donc je re raconte vite fait : victime de harcèlement de la 6ème à l'année dernière (première) et j'ai fini par lâcher le morceau il y a un mois à l'infirmière du lycée.

J'espérais que ça allait s'arranger. Que dalle. Qu'est ce que je peux être stupide.
Ils ne me croient pas. Parce que je n'ai pas de preuves. B*rdel, mais comment voulez vous avoir des preuves d'un harcèlement ?! C'est par définition fait de faits pas forcément graves mais qui se répètent... Alors forcément quand je raconte ça a l'air insignifiant hors contexte.
Et je les soule je crois. C'est ça qui fait le plus mal. Je me disais que les adultes du lycée, ben ils te soutiennent, quoi. Ils ne me l'ont pas dit en face, mais leur attitude insinue bien que ça les soule. Si même eux ne me soutiennent pas, je me tourne vers qui, moi ?

Je me déteste... D'avoir cru, encore une fois, que ça allait s'arranger. Comment je peux être aussi stupide ? Ca fait des mois, que dis-je, des années que je me bats, et chacun de mes efforts n'est récompensé que par une autre blessure. Comment j'ai pu croire que ça allait s'arranger ?

Je me sens seule...
L'impression que tout le monde me laisse tomber...
Envie de mourir...




Désolée, juste besoin de parler à quelqu'un, même à un écran d'ordinateur...
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 28
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 14:43

Qu'est-ce qui, dans leur comportement, te fais penser que tu les soules ?
Après, il y a une psy dans ton lycée à qui tu puisses en parler ?
Et pour l'AM, qu'est-ce qui t'as poussé à recommencer ? Comment avais-tu arrêté la première fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 15:11

Je leur ai parlé parce que je pensais qu'ils pourraient faire quelque chose pour m'aider. Ils étaient et sont toujours réticents parce que je n'ai pas de preuves... Moi j'insiste un peu parce que c'est mon dernier recours pour arrêter cette situation... Je vois que ça les soule dans leur manière de me parler, je sens qu'ils ont envie que ça finisse... L'infirmière était censée me prendre rdv avec le médecin scolaire, depuis lundi dernier, et j'ai toujours pas eu de nouvelles...
Et la proviseure adjointe qui a sous entendu que c'était moi qui était trop sensible, et apparemment ma mère a eu l'infirmière au tél et aurait compris que l'infirmière est plutôt du côté de la fille "harceleuse"...

Et non, pas de psy au lycée. J'étais allée en voir une, mais bon... Pas vraiment envie en fait. Je sais que j'ai des choses à régler de ce côté là, mais j'ai l'impression, en allant la voir, de traiter les symptômes (AM/mal-être/etc) et pas la cause sous jacente... C'est pour ça que j'insiste pour qu'il se passe quelque chose du côté de la fille qui m'a harcelé...

Pourquoi j'ai recommencé l'AM ? Je sais pas vraiment... J'avais mal, besoin d'extérioriser. Au fond je crois que c'était un appel à l'aide, parce que j'avais pensé à faire une TS en même temps... L'impression que y'a que ça qui leur convaincra qu'il faut m'aider... (même si je sais qu'il faut vivre et tout, et je serais pas capable de le faire je crois...) La première fois, un mec à qui je tenais énormément est décédé, et je m'étais promis d'arrêter pour lui... Même pas capable de tenir cette promesse...
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 15:50

Je vais faire l'avocat du diable dans un sens, mais... et si tu étais EFFECTIVEMENT trop sensible ?

Jveux dire... Sans dire que "c'est rien" de se faire emmerder à l'école (serais mal placée pour le dire, vu que euh... Suis passée par là aussi), tu ne peux pas changer les autres et leurs actions, mais tu peux changer toi tes réactions face à leurs actions. T'en foutre autant que possible.

Deja, ca leur donne vachement moins de prise sur toi. Et aussi, si tu ne réagis plus, étrangement, ca va aussi perdre en intérêt de te faire chier.


________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 16:02

...
Tu sais, je me suis posée la question plus d'un million de fois. "C'est moi qui hallucine ou elle est vraiment odieuse avec moi ?"
Et depuis le lycée j'ai des amies. Qui, quand elles en sont témoins, me rassurent en me disant que non, là, elle fait vraiment exprès.
Et depuis le lycée je me suis endurcie. Sauf que j'arrive pas à m'en foutre pour autant...
Elle appuie sur mes points faibles, pire, elle appuie là où elle sait que les blessures ne sont pas refermées...
J'ai essayé de changer, de m'ouvrir aux autres, de me faire une autre sphère sociale, de m'affirmer, d'en avoir rien à faire des autres... Ca suffit pas..
C'est possible que je sois sensible, mais c'est pas pour autant qu'elle ne faisait rien, qu'elle n'est responsable de rien... Et pour que ça m'atteigne autant, il a bien fallu qu'il se passe quelque chose quand même...



Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 16:52

Mais concrètement, elle fait quoi ?

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 19:34

Souvent des remarques sur ma façon de m'habiller, mes cheveux, mon corps quoi, sur les idées "trop débiles" que je peux avoir. Maintenant elle ne fait plus que l'insinuer, mais avant elle me balançait sans gêne que j'étais c*nne/ bonne à rien, débile, ou que je faisais ch*er le monde. Les mises à l'écart, aussi. Avant c'était par rapport à ma meilleure amie (invitation, coups dans le dos quand j'étais pas là, les remarques sur moi quand j'allais chercher l'eau au self par exemple...), depuis le lycée c'est plus vicieux, dans le genre je me mets devant toi pour parler, je t'écrase à moitié en me penchant, je t'écrase les pieds avec mes talons ou je te fous des coups de sacs quand je te croise, "sans faire exprès".
Depuis que j'ai essayé de lui parler, elle sait que rien que sa présence me gêne, et n'hésite pas à squatter avec nous juste parce qu'elle sait que sa présence me fait mal (je ne peux pas la regarder sans avoir toutes ces années qui me reviennent dans la figure comme une énorme claque) Pour ça, je sais que c'est à moi de me contrôler, on peut pas considérer comme une "faute" qu'elle soit là, mais pour le reste, voilà quoi.

Bref. A part quelques remarques limite homophobes (je me pense bi et elle le sait), je n'ai rien qui soit blâmable en soi. Sauf le fait que ça ait duré plus de 6 ans. Et pour preuve, je n'ai que les dommages que ça a fait à mon être. Et ce n'est pas suffisant...
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 20:41

et si tu essayais de contre attaquer?
enfin, je dis pas jusqu'à "oeils pour oeil dents pour dents", mais si on insinu des turc quand t'es là, ben.. insinue aussi.
Si tu te défend un peu, elle comprendra que tu sais aussi morde.
si on te bouscul, guele un petit coup, fais lui comprendre que t'es là, (même si elle le sait).
bon, c'est vrai qu'on dit qu'ignorer les autres est une très bonne défense, mais comme c'est comme ça que j'ai fais et que je fais encore, je pense que cette technique n'est pas si moisi ^^'''''

Il faut que tu reprennes confiance en toi, tes habits, ta coiffure, c'est toi, et toi, t'a autant de droits qu'elle, t'a même le droits de penser que tu es meilleurs qu'elle!
et puis, reste le plus souvent avec tes amis pour qu'ils te soutiennent

.. bon, si j'ai encore dis des conneries, (presquecomme d'habe, vous pouvez effacer ce message 9x9")
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Sam 17 Mar 2012 - 21:18

Non non tu dis pas de conneries ^^ C'est gentil à vous tous de me répondre Smile

En fait, je suis faible. Face à elle en tout cas. Elle me fait peur... Parce que je sais que même si j'ai grandi, même si je me suis endurcie, elle peut encore me faire très mal si elle le veut... J'ai pas mal de caractère, même si je suis timide, et en guérissant j'ai appris à ne pas me laisser faire, quitte à rétorquer sur le ton de l'humour... Mais dès que je me retrouve face à elle, je bloque, je panique, je baisse la tête, et j'arrive plus à dire quoi que ce soit... J'en suis arrivée à un point où rien que sa présence dans le même couloir que moi me fait une montée d'adrénaline... Bien sûr j'attends pas du lycée qu'ils règlent ça, j'ai comme l'impression que j'ai été "traumatisée" par ça, mais au moins qu'ils la rappelle à l'ordre ? Ou autre, je sais pas, mais quelque chose, j'en peux plus moi...

Et d'un autre côté, j'ai une immense colère en moi, aveugle et viscérale, et j'ai peur de ce que je peux faire si je me laisse aller. J'ai peur de moi, de ne pas savoir me contrôler... De vouloir par exemple la bousculer un peu et de lui faire plus de mal que nécessaire. Je me suis souvent imaginée (sans arriver à le faire...) la coincer dans un coin et lui dire ses quatre vérités, mais je me suis tellement contenue que si ça explose, je risque d'aller trop loin... Parce que je serais poussée par l'envie irrésistible de lui faire aussi mal qu'elle m'a fait mal, et j'aurai toujours l'impression que ce n'est pas assez, qu'elle n'a pas assez souffert... Bref, en gros j'ai peur de ce que je pourrais faire si je m'énerve...

Et pour la confiance et l'estime de moi, faudra repasser, je suis totalement détruite de ce côté là...
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Without support...   Dim 18 Mar 2012 - 0:13

Et en rire, c'est pas une option envisageable ?

Non parce que bon, elle est sérieusement ridicule et pathétique, hein. Jveux dire, ce genre de comportement en primaire, passe encore, mais au lycée euh... Comment dire... Elle est sérieusement débile quoi...

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Yokohama-she

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Dim 18 Mar 2012 - 13:03

Tu n'as aucun moyen de changer de lycée? Ca peut sembler un peu faible, genre prendre la fuite, mais ça pourrait t'aider à sortir de sa sphère et à te reconstruire... Y as-tu déjà penser?

Sinon je suis plutôt de l'avis de brilletrèsfort, elle te fait vivre un enfer depuis 6 ans... tu n'as peut-être plus rien à perdre en essayant de te battre. Et même si tu te crois faible, ce n'est pas vrai et il ne faut surtout pas que tu laisses ce genre de pensées te monter la tête
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

avatar

Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Lun 19 Mar 2012 - 22:01

Désolée si ça a été dit et que je suis passée à côté mais... Tu en as parlé à d'autres personnes ? Si tu veux pas aller voir la psy scolaire, soit, mais à des profs, à tes parents, ou je sais pas qui. Ils pourraient te soutenir, t'aider à trouver des solutions, et allez lui botter le cul si nécessaire à cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 21 Mar 2012 - 0:18

Caramel, même si quand je rationalise je vois bien que ça peut être risible, j'aurai quand même du mal à en rire ou à m'en foutre (c'est d'ailleurs là le problème, si je réussissais à m'en foutre, ça ne me poserait plus de problème ^^)... Bref, même si elle est ridicule, ça me fait mal.... Ou alors j'ai pas encore la maturité ou le recul nécessaire pour voir ça sans le voile de souffrance ^^

Yokohama-she, oui, j'ai déjà pensé à changer le lycée mais bon là, c'est un peu tard, je suis en Terminale, mon année se finit dans 3 mois... Je me raccroche au fait que l'année prochaine je serai en centre ville, dans une toute autre sphère sociale, et qu'à partir de là je crois que ma guérison ira vitesse grand V... Bien sûr je pourrais me contenter de serrer les dents et attendre la fin de l'année, c'est ce que je faisais, mais c'est devenu trop dur, fallait que ça sorte... Et puis malgré le fait que ça me foute dans la m*rde, je pense que c'était quand même important que j'en parle ^^
J'ai vraiment l'impression d'être faible face à elle. J'essaie de garder la tête haute, de rester quand elle est là, de pas baisser la tête et tout, mais quand les larmes me montent aux yeux, je craque et je fuis... Ca m'exaspère, je déteste prendre la fuite, j'aimerai tellement trouver la force de me battre face à elle...

SpreadThePlague, j'en ai parlé à mes amies, et je me force à aller voir une psy, extérieure au lycée... Après je pense que ma prof principal est au courant, mais je n'ai pas trop envie de lui en parler...

Mon père a été convoqué cet aprèm, rdv avec adjointe/cpe/infirmière/médecin scolaire (que j'ai toujours pas vu d'ailleurs ><)... J'étais pas au courant, j'ai appris ça en rentrant... Du coup ça a clashé avec mes parents, on rejoue la Guerre Froide à la maison... Pas grand chose de neuf, sinon faire angoisser mes parents comme quoi je vais pas bien, et me blesser parce que selon eux c'est moi le problème, et pas l'autre fille. C'est moi qui suis mal dans ma peau, moi qui suis trop sensible, moi qu'il faut suivre de près (mais laissez moi respirer !), moi. Et que l'autre fasse ce genre de choses en toute impunité, sans personne qui proteste, ça, rien à faire...
J'ai besoin qu'on reconnaisse que j'ai été victime... Que ça s'est réellement passé... Pas qu'on banalise la chose et qu'on sous entende que j'exagère...
Pourquoi même eux n'entendent pas ça... ? P*tain, je pensais pas que ça ferai aussi mal...
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

avatar

Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 21 Mar 2012 - 16:22

"(Que je n'ai toujours pas vu d'ailleurs ><) Et si tu allais les voir les docteur scolaire, l'infirmière et tous les autres, afin de leur parler et qu'ils expliquent à tes parents que c'est pas toi le problème ? Enfin je comprends pas ce qu'ils ont pu dire à tes parents si tu ne les as pas vus.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 21 Mar 2012 - 18:57

Celle que je n'ai pas vue, c'est uniquement le médecin ^^ Les autres, infirmière et adjointe en particulier, j'ai déjà eu plusieurs rdv avec elles... Et c'est elles qui pensent que c'est moi le problème. Je suppose que comme je me montrais un peu insistante pour que ça bouge, et que l'adjointe voulait être sûre que je fasse un suivi psy, elle a décidé de convoquer mon père, pour lui dire tout ça (que c'était moi le pb et que de toute façon je n'avais aucun élément probant par rapport au harcèlement...)

J'en vois pas le bout... =/


Mais merci en tout cas pour vos réponses, ça fait du bien de se savoir écoutée... Smile
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

avatar

Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 21 Mar 2012 - 20:10

Eh beh -_- ça vole haut , manque plus qu'ils aillent féliciter la fille qui t'emmerde.

Tu as pas des proches à qui parler de ça autre que tes parents qui pourraient leur expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Jeu 22 Mar 2012 - 20:26

Hm, je me demandais si ma volonté qu'il y ait des répercussions sur cette fille était illégitime, mais apparemment non ^^
J'ai une amie qui veut aller voir l'infirmière demain pour lui parler, je doute que ça change quoi que ce soit, mais on peut toujours essayer ^^ Je vous tiens au courant Smile

Les paroles que m'a rapporté mon père tournent dans ma tête... "dangereux pour l'année prochaine" "assez mal dans sa peau""elle (l'infirmière) te recevra tant que tu voudras mais elle pense que tu as besoin d'en parler à quelqu'un de compétent" ...
Ce que je déteste avec ces gens là, c'est cette manière de tourner les phrases pour ne pas vexer, qui au final trahit une sorte d'hypocrisie...
Pour la première fois de ma scolarité, ce trimestre j'ai eu des encouragements, et non pas les habituelles félicitations. Je sais, c'est loin d'être catastrophique pour autant, mais... Pourtant ça fait mal. J'aurais pu y arriver. J'aurai du y arriver. Je me sens nulle. Et c'est foutu, ils ne me prendront pas à la prépa que je voulais, c'est quasiment certain...

J'ai envie de crier au monde ce que je ressens... J'ai envie de hurler sur les autres, de les secouer... De leur gueuler "aidez moi !"...
Envie de tout détruire, de me détruire, tout en me sachant trop faible pour ça...

J'ai des médocs et une lame dans mon tiroir. Ils sont là. Tout près.
Ne pas céder...
Revenir en haut Aller en bas
Yokohama-she

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Ven 23 Mar 2012 - 18:10

Je ne suis pas exactement dans la même situation que toi mais je comprends le fait que tu te dis qu'il te reste genre 3 mois à tenir et que tu ne pourras pas le faire (si j'ai bien compris...)

Je suis aussi en terminale ES (ça réussit à tous le monde apparemment ><) j'en pète aussi, compte les mois, les semaines, les jours restant jusqu'à la libération. Je n'ai pas forcément de problèmes relationnels mais tout le truc du post-bac, c'est stressant à mort : /
Tu veux faire quoi comme prépa l'année prochaine ? : )

Après... enfin mon conseil c'est qu'il faut que tu serres les dents, sois patiente tout en te battant contre elle et tes parents. Dis toi que l'année prochaine ça sera finit (je me répète ça 24/7), et si ça se passe pas très très bien avec tes parents, ne pourrais tu pas partir de chez toi l'année prochaine?
Enfin, moi j'en souffre forcément de ma situation mais j'essaye de me faire à l'idée que dans la vie il faut se battre et que ça me rendra plus forte (j'espère...)

Voilà, j'espère que tu as compris mon point de vue xD après, continue à te battre pour faire valoir tes droits : )
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Dim 25 Mar 2012 - 19:58

XD Oui, moi aussi, le post-bac et tout ça me stresse ^^ L'impression qu'on fait en ce moment va déterminer tout notre avenir >< Moi, j'suis en terminale S, et je veux tenter une prépa PC (physique-chimie) l'année prochaine Smile Mais celle que je visais est classée dans les 10 meilleures de France... Normalement je passe, mais avec mon récent bulletin... Enfin bref, je peux plus rien faire pour ça (à part soudoyer le proviseur...) donc bon.
Sinon, tu dis que tu souffres de ta situation ? Qu'est ce qui se passe pour toi ?

Pour le reste... Normalement l'année prochaine, je serai soit en internat soit dans un appart (... ou dans un HP si la situation s'arrange pas...), donc loin de mes parents, de mon lycée, et tout. Je me raccroche à ça. Je pensais tenir les derniers mois, mais plus le temps passe, plus ça devient dur...
L'infirmière était pas là vendredi, mon amie m'a dit qu'elle essayerait lundi... J'en ai marre de devoir prouver par a + b que ce que je dis est vrai... Je suis la seule à trouver anormal qu'il n'y ait strictement aucune répercussion sur cette fille ? Qu'elle ait pu me faire autant de mal en toute impunité ? Alors le harcèlement, si y'a pas de preuves tangibles genre des sms ou des tonnes de témoins, ça reste tolérable ? Mais qu'est ce que c'est que cet établissement de m*rde ?? Elle est où votre justice ?! Le sentiment de sécurité qu'on est censé avoir ?!

...

Tout le monde sonne la sonnette d'alarme autour de moi. L'adjointe qui convoque mes parents. Ma mère a parlé à ma grand mère, psychomotricienne. Je viens d'avoir un appel d'elle. C'est si facile de mentir au téléphone. Si facile de simuler le rire, la joie, de dire que "tout va bien" d'un ton convaincant. J'y croirai presque.
Si facile de mentir...
J'ai peur...
Revenir en haut Aller en bas
Yokohama-she

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Dim 25 Mar 2012 - 20:53

Est ce que tu as le numéro de téléphone de la fille? Et si tu lui envoyais des sms, pour qu'elle te réponde (en se compromettant si possible), comme ça tu auras des preuves? genre si tu lui envoies 'j'aimerai que t'arrêtes', elle va t'envoyer chier non? Donc t'auras des preuves...
(j'ai trop regardé de James Bond moi xD mais ça pourrait marcher!)

N'aies pas peur, les gens autour de toi s'affolent, mais ils ne te comprennent pas vraiment. Tu dois rester sur de toi, de tes convictions, ne pas les laisser te faire douter de ce qu'elle t'a fait et de ce que tu veux faire. Quitte à te battre ! Sans déconner, c'est débile que croire que tu es faible (même si je le pense aussi pour moi parfois...), faut se battre, surtout quand ta parole et ton intégrité sont mis en doute ! courage !
Après, si tes parents semblent vouloir t'aider et que leur aide pourrait t'aider, peut-être que tu devrais y réfléchir? Ils proposent quoi concrètement?

Et pour moi... Pareil, j'suis en ES, et je prépare science po. Mais il y a énormément de pression, des emmerdes avec ma famille, mon copain et surtout le lycée, que je trouve monotone et ,sans vouloir me vanter, les cours sont trop faciles et emmerdants xD
Donc bref j'en suis réduite à 'attendre' encore 4 mois, en me disant qu'après ça sera passé... mais c'est dur et je sais ce que tu ressens parce que je suis dans la même merde de ce côté là >< J'ai juste l'impression que le monde tourne autour de moi et que je suis à l'extérieur (c'est pas très clair)
en gros comme si tout se passait à l'extérieur et que je regardais à travers une fenêtre, sans moyen d'actions...
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Dim 25 Mar 2012 - 21:41

Pour la fille, ben j'ai déjà des messages facebook, mais elle se compromet pas vraiment, et on s'énerve toutes les deux alors j'ai pas non plus envie de montrer à quel point j'ai perdu mon sang froid XD J'vais réfléchir à cette histoire de sms, avec un doute quand même : je ne sais pas si ce serait assez probant puisque ce sera moi qui aurait provoqué la discussion...

Après, je crois que justement j'ai fait une erreur... Les fois où j'ai parlé à l'infirmière et à l'adjointe, j'ai voulu être sincère, presque trop d'ailleurs, parce que du coup je leur ai confié mes doutes (est-ce que c'est moi qui ait tout halluciné, est-ce que je vais vraiment bien ou est-ce que je veux seulement m'en persuader, etc...). En te lisant, je me rends compte que j'aurai dû être forte dans mes positions, y aller en disant, en affirmant haut et fort 'oui, elle a fait ci, elle a fait ça."... Enfin bref, on refait pas le monde avec des si, hein, mais je garde ton conseil en tête, la prochaine fois, hors de question de montrer mes doutes. ^^

Pour ce qui est de mes parents... Bon, déjà je m'entends pas vraiment avec eux. Enfin, on joue tous à l'autruche quoi, grands sourires et conversations aimables alors que tout le monde a envie de gueuler sur son voisin... C'est très lourd à supporter. D'autant que mes deux parents ne s'entendent pas entre eux, et qu'ils restent ensemble uniquement pour moi (ils attendent que j'ai 18 ans, je trouve ça stupide, et en plus je me sens "responsable" de la situation du coup... Mais bon). Ils proposent juste que j'aille voir un psy, ou que je parle à ma grand mère... Pour le psy, c'est une idée tout à fait valable hein, mais je veux pas qu'ils soient au courant. J'ai déjà fait une ou deux consultations (espacées de quelques mois) dans un CMP, sans pour autant faire de suivi... Pour l'instant je trouve à peine la force de me battre, et au lycée, et avec la direction du lycée, et avec mes parents, et avec mes amis... Si en plus je dois rajouter le psy, ça va faire un peu beaucoup XD

Je comprends tout à fait ta sensation d'être à l'extérieur... L'impression que le monde tourne sans toi, et que tu le vois défiler sans rien pouvoir faire ? Côté cours, j'imagine ce que tu peux ressentir, moi aussi j'ai souvent (ou avais souvent) l'impression que c'était trop simple, et ennuyant du coup x) Mais en science po, le rythme devrait s'accélérer non ? (je parle sans savoir, j'y connais rien ^^)
Et courage pour les emmerdes que tu évoques... Si je peux t'aider, hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

avatar

Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mar 27 Mar 2012 - 21:58

Logiquement le psy sera pas quelqu'un contre qui tu auras à te battre mais quelqu'un qui "t'aidera" à battre.
Tente tu perds rien, et ça fera sans doute plaisir à tes parents. Et pourquoi tu veux pas qu'ils (tes parents ? ) soient au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 28 Mar 2012 - 19:59

Je veux pas qu'ils soient au courant parce que je ne peux pas leur en parler sans qu'il y ait une grande discussion derrière (et ça je ne veux/peux vraiment pas, pas question que je leur déballe tout)... Si tu veux, y'a pas de demi-mesure, c'est soit rien soit tout, si je parle, je vais devoir tout dire, du coup le plus souvent je me rabats sur le "rien du tout"... Je les connais, j'ai déjà eu des discussions "sérieuses" avec eux, et ils vont essayer d'aller plus loin, et du coup je vais me braquer, finir dans un pseudo mutisme et ça va clasher... Bref, c'est une mauvaise idée à mon sens...
Revenir en haut Aller en bas
Yokohama-she

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 24
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 28 Mar 2012 - 20:49

Hum... c'est vraiment impossible alors de limiter les grandes discussions à seulement le problème de cette fille ? Même si tu leur dis que tu ne veux pas parler de quelque chose d'autre?

J'avais une autre question, pte que tu l'as dit et je ne l'ai pas lu. Mais y a t-il une raison derrière le comportement de cette fille? Est ce qu'elle sait comment tu le ressens au quotidien ? Et si oui, elle en tire du plaisir?
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine22

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Without support...   Mer 28 Mar 2012 - 21:05

Disons que tous les problèmes sont liés et forme un gros problème XD Donc limiter les discussions, c'est hard... En même temps je sais que ça les soulagerai, et tout et tout, perso j'aimerai bien leur dire un truc genre : je vais voir un psy, ça ira mieux, pas d'inquiétude. Et s'arrêter là... Mais c'est pas possible...

Pour le comportement de cette fille... En fait moi et ma (ex) meilleure amie, on l'a rencontrée au début du collège. Elle ne m'a jamais aimée, par contre elle adorait ma meilleure amie. Du coup, je pense que c'était une forme de jalousie, d'autant que j'ai toujours senti qu'elle voulait m'éloigner pour se rapprocher de ma meilleure amie... Elle le sait, oui, déjà au collège je lui avais montré mes AMs, et y'a eu la discussion sur FB l'année dernière où j'ai tout lâché, à quel point elle m'avait fait du mal, la colère, l'incompréhension, la douleur - encore la douleur.
Je sais pas si elle en tire du plaisir, en tout cas elle continue....
(Je sais pas si je suis très claire ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Without support...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Without support...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT: qqn. aurait sur support papier des jeux de langue 6e?
» Support matériel indispensable
» support vidéo Humanisme 1ère
» Quel support pour l'écriture cursive avec "Bien lire et aimer lire" ?
» comment se fixe un support micrométrique sur une platine de télescope?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: