Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionBonsoir 260zw3p
-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal

 

 Bonsoir

Aller en bas 
AuteurMessage
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

Bonsoir Empty
MessageSujet: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeJeu 1 Nov 2007 - 23:27

Bonsoir à tous et toutes,

Besoin de parler, mais par où commencer ?
Je m'am depuis .... si longtemps, avec des pauses des reprises des pauses des reprises .... pis voilà j'ai recommencé ... l'impression de me noyer de me perdre dans une souffrance telle que ce fut la seule solution qui m'est venue à l'esprit pour arrêter ces larmes ...et maintenant envie de me cacher, honte, je n'assume pas ces gestes destructeurs qui ne règlent rien, qui apportent juste un soulagement temporaire...

Merci de ces instants d'attention
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeJeu 1 Nov 2007 - 23:45

Salut,
Tu en dis pas beaucoup ... trop peu pour qu'on puisse t'aider.
Tu t'AM pour ne plus pleurer, soit. Mais... Qu'est ce qui te fait pleurer ?
C'est en t'attaquant aux causes profondes de ton mal-être que tu pourras apprendre à lutter contre tes pulsions autodestructrices, si les assumer ne te semble pas possible.
Aide nous à t'aider, dis-nous en davantage ! Pourquoi tu baddes comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 0:18

Pourquoi ? Dur de répondre sans affronter ses peurs et ses souffrances...
Parce que soumise à un père trop autoritaire jamais satisfait
Parce qu'ayant connu différents compagnons m'ayant tous dégradé à des niveaux divers.
Parce que mon ami actuel est si doux et tendre, mais je ne crois plus au bonheur.
Parce que je ne peux songer à être heureuse, l'impression de ne pas mériter cette chance
parce que la carapace s'effondre, et qu'à force de paraître forte et d'aider mes proches, je craque
à force de penser à mon entourage, à chercher à le protéger, je me suis oubliée, et que maintenant que j'appelle au secours personne ne comprends que je ne suis qu'un être humain
L'impression de me retrouver seule.
Il est "interressant" de voir que l'on est entouré tant que tout va bien, mais dès que l'on montre ses faiblesses, le vide se fait...
J'espère avoir été compréhensible...


Dernière édition par hurler en silence le Lun 29 Déc 2008 - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 0:48

Je vais reprendre point par point ton message, pour essayer de ne rien oublier.

Hurler en silence a écrit:
Pourquoi ? Dur de répondre sans affronter ses peurs et ses souffrances...
Je pense que c'est en affrontant tes peines et tes souffrances que tu pourras avancer, les fuir, sombrer dans le déni ne fait que retarder le moment de l'explosion, n'est ce pas ? C'est pas franchement agréable, mais c'est le passage obligatoire pour mieux vivre avec tes vieux démons. En les acceptant, pas en les fuyant.

Hurler en silence a écrit:
Parce que soumise à un père trop autoritaire jamais satisfait
Parce qu'ayant connu différents compagnons m'ayant tous dégradé à des niveaux divers.
Gulp. Là, tout de suite, ça devient vachement plus concret. Ton passé semble assez lourd à supporter, je n'ai pas vraiment de recette miracle pour mieux l'accepter, si ce n'est parler, et parler encore (ou l'écrire, à la limite). L'exprimer.
As-tu des proches qui t'ont soutenu au travers de ces épreuves ? Ou éventuellement un suivi psy qui t'a aidé à vider ton sac, à ne pas tout garder et prendre sur toi en permanence ?
Si ce n'est le cas, je ne peux que t'encourager à extérioriser, c'est jamais facile de vaincre la pudeur et de mettre sa fierté de coté, mais si tu choisis la bonne personne pour te confier, et que tu reçois écoute et attention... ça ne peut que t'aider, je crois.

Hurler en silence a écrit:
Parce que mon ami actuel est si doux et tendre, mais je ne crois plus au bonheur.
Parce que je ne peux songer à être heureuse, l'impression de ne pas mériter cette chance
parce que la carapace s'effondre, et qu'à force de paraître forte et d'aider mes proches, je craque
à force de penser à mon entourage, à chercher à le protéger, je me suis oubliée, et que maintenant que j'appelle au secours personne ne comprends que je ne suis qu'un être humain
L'impression de me retrouver seule.
Il est "interressant" de voir que l'on est entouré tant que tout va bien, mais dès que l'on montre ses faiblesses, le vide se fait...
Je comprends que tes expériences passées avec la gent masculine aient pu te marquer profondément, mais si ton copain est loin de ce schéma de la relation dégradante... Essaie de ne pas trop te poser de questions et de t'en remettre à lui un peu. C'est normal d'avoir peur de faire confiance, par peur d'être déçue, peur de reproduire les mêmes erreurs. Mais te bloquer systématiquement ne t'aidera pas à avancer, il faut savoir prendre le risque... Et tu ne décris pas ton copain comme le stéréotype de l'enfoiré, alors je pense que c'est jouable. En espérant que l'amour ne rende pas vraiment aveugle.
Je ne sais pas si on a "droit" au bonheur, mais ce que je sais, c'est que tu as les mêmes droits que n'importe qui. Donc, pas question de te laisser de côté, et faire de toi la martyre qui s'est sacrifiée et oubliée pour la bonne cause (enfin, du point de vue des proches).
Tu es un être sensible et unique, et à ce titre, tu mérites autant d'attention et de sacrifice de la part des gens qui t'aiment que tu en fais pour eux. Heu, c'est mal dit... Ce que je veux dire, c'est que tu n'es inférieure en rien, sinon dans l'estime que tu as de toi-même.
"Je n'en vaux pas la peine" comme pensée type, non ? Tout ça est faux, archi-faux. Et même si pour l'instant, te considérer comme égale à ceux pour qui tu fais tant de sacrifices te semble inconcevable, il va bien falloir y arriver. Tout s'apprend Wink
Le fait qu'on te "fuie" pour ne pas voir que tu vas mal te conforte dans l'idée que tu n'intéresses personne, et que tu ne mérites pas mieux.
C'est bien pratique pour eux de se voiler la face à ton sujet, car tu dois être un soutien solide dont ils ne peuvent se passer.
Un conseil, mets les points sur les I et ne te laisse pas marcher sur les pieds comme ça... Je sais, dit comme ça, ça a l'air impossible, mais je le répète, tout s'apprend, c'est un travail de longue haleine. Tu m'as l'air de quelqu'un de volontaire, qui veut avancer et ne pas stagner dans cette situation invivable. Alors crois en toi, et apprends à dire non, à t'affirmer... Sinon les autres vont continuer à te bouffer la vie !
Hurler en silence a écrit:
J'espère avoir été compréhensible...
Tu l'as été. Excuse moi d'avoir demandé des éclaircissements sans grand tact, mais au moins, je pense qu'on cerne mieux le problème !
En espérant avoir pu t'aider un peu... Et en espérant que tu ne hurleras plus en silence à présent, vu qu'il y a des oreilles pour t'écouter Wink
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 15:54

Retarder l'explosion... j'aime bien cette expression, c'est ce que je fais de mieux depuis quelques temps... mais l'explosion arrive toujours, il y a toujours un moment où la vapeur sort... quelque soit la "technique" d'am qui me vient à l'esprit...
Du soutien ? Des parents qui n'ont rien vu, alors que j'étais anorexique (encore maintenant, mais je me stabilise...), ni les marques, ni les cicatrices... Un psy qui en moins d'une heure m'a prescrit somnifères et antidépresseurs sans proposer un autre rdv ?
Mon compagnon ? Non, il ne ressemble en rien aux "autres", il est le seul à prendre en compte mes envies (ou ma non-envie !), à me traiter en être humain et non en robot, à me respecter dans mes choix et à essayer de comprendre ma souffrance. Il souffre de me voir me faire du mal, il est le seul à me prêter son épaule pour pleurer, mais quel droit ai-je de lui infliger cette douleur ? J'aimerai tant l'épargner...
Disharmonia a écrit:
Excuse moi d'avoir demandé des éclaircissements sans grand tact
Au contraire, cela fait du bien d'arrêter les courbettes, les images, les métaphores et de mettre les pieds dans le plat franchement ! Merci d'avoir brisé ce silence... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 16:05

Bon, visiblement, tu n'as pas été très gâtée au niveau de ton entourage. Les parents, c'est triste à dire, mais on ne les changera pas comme on change de chemise. Je ne sais pas pour les tiens, moi j'ai perdu espoir quant à leur capacité d'écoute, de compréhension et de discussion. Ca a pas l'air terrible chez toi non plus. Une seule chose à faire, protester, perpétuellement, essayer de leur ouvrir les yeux sur ce que tu ressens, vu qu'ils ont l'air à coté de la plaque. En espérant qu'il y ait des résultats derrière. Se taire, ça reviendrait à accepter qu'ils ne voient rien, qu'ils restent dans leur bulle. Ton copain, lui, a déjà l'air plus réceptif, et ouvert. Tu dis que tu aimerais beaucoup l'épargner... Mais fais attention à ne pas te censurer pour le préserver. Parce que ça ne fait que retarder l'explosion qui gagne en puissance avec le temps. Mais je suppose que tu n'as pas dit ça dans ce sens là, plutôt que tu voulais le préserver en allant mieux, tout simplement.
Par contre, autant tes parents, tu ne peux pas en changer, autant le psy, tu peux ! Essaye avec un autre, puisque celui-là n'a pas l'air de connaître son métier Suspect
Hurler en silence a écrit:

Disharmonia a écrit:
Excuse moi d'avoir demandé des éclaircissements sans grand tact
Au contraire, cela fait du bien d'arrêter les courbettes, les images, les métaphores et de mettre les pieds dans le plat franchement ! Merci d'avoir brisé ce silence... Wink
Content d'avoir pu t'aider un peu... N'hésite pas, au besoin, à écrire ici, ou me contacter par MP si tu veux. Bon courage pour tout.
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 0:22

Disharmonia a écrit:
Mais fais attention à ne pas te censurer pour le préserver. Parce que ça ne fait que retarder l'explosion qui gagne en puissance avec le temps. Mais je suppose que tu n'as pas dit ça dans ce sens là, plutôt que tu voulais le préserver en allant mieux, tout simplement.
non, je parlais plutôt de mieux dissimuler mes sentiments, de remettre le couvercle sur ces émotions destructrices, tout en sachant que
1) il arrive à me démasquer sans trop de difficultés
2) cela ne fait qu'empirer
Mais autant j'ai envie d'être chouchoutée, dorlotée, besoin de tendresse et d'attention, autant je refuse ce statut de jeune fille en détresse... Je suis forte pour les autres... je ne sais pas pleurer devant quelqu'un, je ne sais pas dire "j'ai mal" ou "ca ne va pas"
Tu t'inquiètes maintenant de mon poids parce que tu a vu 3 émissions à 2 sous à la télé ? Cool, génial, je fais 10 kg de plus qu'à l'époque, encore maigre, certes, mais hors de la zone rouge, alors stp, lâche moi avec tes remords à retardement concernant ton manque de "maternisme", si ta conscience te travaille, dommage, je n'y peux rien...
Bon, je sais, pas clair tout ca, mais ca fait du bien de le dire Wink


Dernière édition par hurler en silence le Lun 29 Déc 2008 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hurler en silence

hurler en silence


Nombre de messages : 5233
Date d'inscription : 01/11/2007

Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitimeDim 4 Nov 2007 - 16:38

Bon, en tout cas, passé la nuit de samedi à dimanche avec mon compagnon, qui essaye de comprendre, qui m'a tout plein pris dans ses bras, et qui a refait les pansements... tout désolé de ne pas pouvoir faire plus ... Ce fut plus facile de parler avec lui, après avoir un tit peu ouvert la porte ici...
Dans l'immédiat, tellement pas envie de le voir tout triste que cela me retient dans mon envie d'am ... C'est toujours ca !?? Smile
Merci Disharmonia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bonsoir Empty
MessageSujet: Re: Bonsoir   Bonsoir Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonsoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées en vrac
» Taf, piscine & rock n roll
» Bonsoir
» Bonsoir
» bONSOIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: