Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionde retour 260zw3p
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
Voir le deal
84 €

 

 de retour

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
stargazer

stargazer

Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : Lorraine.
Date d'inscription : 27/04/2016

de retour Empty
MessageSujet: de retour   de retour Icon_minitimeVen 14 Mai 2021 - 20:50

Wow ça fait si longtemps que je ne me suis pas connectée ici... depuis 2016!!
Il s'en est passé des choses...

je ne sais pas vraiment pourquoi j'écris en vrai? J'ai besoin de m'exprimer mais comme d'habitude je n'ai pas l'occasion de le faire irl... alors me voici... j'ai tenu des années sans avoir recours à l'automutilation. pour tout vous dire, ma vie allait plutôt bien. j'avais repris un semblant de vie normale, un travail, des affinités renouées avec ma famille... et puis ce soir, en ce 14 mai 2021, j'ai les bras + les jambes couverts de sang. J'imagine que je pourrais jamais échapper à mon destin...

Comment je vous résume 5 ans de ma vie en quelques lignes ?? De 2016 à 2018 j'ai vraiment repris du poil de la bête. Je ne saurais comment vous l'expliquer? C'est comme-ci un ange gardien avait décidé de veiller sur moi. Du jour au lendemain j'allais mieux, j'avais des contacts réguliers avec des amitiés crées sur les réseaux sociaux, j'ai enchaîné différents boulots dans lesquels je me suis vite adaptés... tout allait bien, vraiment. Je n'ai ni eu recours à l'AM ni à la boulimie vomitive durant ces années... une vraie victoire en soit.

Puis viens l'année 2019... plutôt cool et joyeuse jusqu'à ce mois maudit d'octobre.
Ma maman est décédée. Subitement. Le plus gros choc de ma vie... aujourd'hui encore, j'ai toujours du mal à réaliser. Ma décente aux enfers à recommencer à partir de là... j'ai recommencé la boulimie vomitive et inutile de vous dire que depuis, mon quotidien est complétement défectueux... pour être honnête, je ne suis plus montée sur la balance depuis longtemps et j'ai aucune envie de le faire, il y a des jours où je mange beaucoup trop et où je vais me faire vomir et d'autres où plus rien n'a d'importance et je ne compte rien de ce que j'ingurgite. Je ne sais vraiment plus où j'en suis.

Mais le fait d'avoir eu recours à l'AM ce soir, depuis si longtemps... honnêtement je ne sais pas quoi penser. Sur le coup ça m'a fait tellement de bien mais maintenant... je suis perdue? j'ai bu aujourd'hui, j'ai vu du monde et comme d'habitude j'ai fait semblant et j'ai paru normale. Mais après être rentrée, je me suis sentie si mal, depuis si longtemps, j'ai eu l'impression d'être de retour des années auparavant, lors de mon adolescence, sans aucune issue et complétement isolée... je n'ai qu'une envie, c'est d'en finir. ça fait des semaines que ça me taraude mais je n'ai toujours pas le courage de sauter le pas!!

La réponse logique serait "va consulter" mais je n'en ai pas le courage... et puis à quoi bon? même là je ne sais pas pourquoi j'écris, j'attends pas de solution miracle, j'ai juste envie de vider mon sac. je me sens horriblement vide et désespérée... ma mère me manque tellement. le pire c'est que nous étions en froid lorsqu'elle est décédée... et je ne peux m'empêcher de me sentir coupable et de me détester encore plus. Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi mal qu'aujourd'hui, je me l'avoue seulement maintenant...

Ce qui m'empêche de sauter le pas, comme d'habitude, c'est mes proches restants... tout à l'heure j'ai vraiment eu envie de leur avouer mes sentiments sur le chemin du retour dans la voiture mais je n'ai pas pu??? ma gorge s'est nouée et je suis restée silencieuse, je me suis même endormie jusqu'à être rentrée, plus l'habitude de boire lol. Et à quoi ça servirait au final... j'ai pas envie de leur faire du mal. Ils ne parlent jamais de ma mère mais je sais qu'ils souffrent tous dans leur coin, et je n'ai pas envie d'ajouter encore plus de douleur. et je ne veux pas les "achever" en m’ôtant la vie mais je n'en peux vraiment plus... j'aimerais vraiment penser à moi pour une fois et ignorer tout ça mais je n'y arrive pas...

Bref j'ai l'impression d'être complétement au pied du mur et le fait de m'être AM ce soir m'a fait un peu reprendre conscience... et m'a fait ressentir quelque chose de différent qui me manquait depuis des lustres mais j'ai peur que ça ne dure pas... j'avais en tête de contacter mon médecin traitant et de tout lui avouer mais j'ai peur d'où je pourrais finir... et de comment ma famille me verrait différemment et me catégorisait comme "folle", c'est vraiment l'enfer...

je ne sais pas si quelqu'un a déjà eu à surmonter la mort d'un parent ou d'une personne très proche mais si vous avez des conseils à me donner je les prendrais volontiers... d'un côté j'ai vraiment envie de reprendre une vie normale... aller au travail me manque, je me sentais vraiment bien dans mon ancien poste avant que la situation sanitaire ne se dégrade et m'oblige à partir... depuis le confinement c'est tellement dur aussi... tous les jours sont un combat et je m'étonne d'avoir tenu aussi longtemps avant craquage... j'ai envie de retrouver cette routine et d'un côté j'ai aussi envie de renoncer à tout. je crois n'avoir jamais été aussi tiraillée... et ouais, ce soir je me sens encore plus triste et plus bas que terre que d'habitude c'est surement pourquoi j'écris tout ça... ça fait du bien au moins.
Revenir en haut Aller en bas
vlad tepes

vlad tepes

Nombre de messages : 3303
Age : 31
Localisation : La main forte, club privé
Date d'inscription : 19/10/2006

de retour Empty
MessageSujet: Re: de retour   de retour Icon_minitimeVen 21 Mai 2021 - 22:37

Yop, j'ai lu, c'est pas grand chose mais c'est déjà ça.
N'attends pas grand chose de ce forum, il a vécu...
Ensuite, n'ai pas peur d'aller voir ton médecin traitant, c'est mieux que pourrir dans son coin.
Ensuite, se viander, c'est pas un drame, ni un destin, c'est un moyen pour pas craquer, avec ses avantages et ses inconvénients.
Pour le deuil, j'ai pas de conseil. A part consulter mais t'as pas envie d'entendre ça.
Pour finir, te butte pas, si je suis sur d'un truc, c'est que la vie est dure, mais au moins t'existe, et ça vaut mieux que rien.
Bonne chance, et reste pas seul, parle a tes proches, ou a des inconnus, ou sur un forum désert où y aura quelqu'un pour te lire dans les 10 jours^^
Revenir en haut Aller en bas
 
de retour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: