Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionJe ne sais pas quoi faire... 260zw3p
Le deal à ne pas rater :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : où le précommander ?
9.90 €
Voir le deal

 

 Je ne sais pas quoi faire...

Aller en bas 
+7
Petite Luciole
H
Bftu
postblue
SpreadThePlague
PrincesseCa
Hope24
11 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeVen 31 Jan 2014 - 21:54

Bon, c'est un peu dire à dire car c'est la première fois que j'en parle même si je sais qu'ici tout le monde a à peu près le même problème.

Alors, voilà je me scarifie depuis pratiquement un an et pour l'instant personne ne l'a découvert. Même si plusieurs fois, j'ai failli me faire prendre.
En fait, au début je le faisais pour me punir ou alors quand je me sentais tellement mal à l'intérieur, mais maintenant s'en est devenu une addiction et je suis incontrôlable. Dès que je me sens pas très bien ou alors même lorsque j'ai juste besoin de me sentir vivante, eh bien c'est ma solution…
Je ne sais pas, ça me soulage d'un côté mais après je me sens tellement coupable par rapport à ma famille.
Ma famille n'a rien à voir avec ça. Elle est très aimante et plutôt unie. En plus en ce moment , ma mère n'arrête pas de me dire qu'elle m'aime et qu'elle est fière de moi. Alors je me sens encore plus coupable.
Je pense que je me suis toujours sentie un peu en-dehors de ma famille, je ne sais pas vraiment. Comme je suis timide, je pense que c'est un peu ma façon de m'exprimer (c'est horrible de dire ça).
En tout cas, ces derniers temps je me suis éloigné de tout le monde et je n'arrive pas à trouver ma place.

Enfin, depuis quelques temps j'essaye de parler à quelqu'un de mon automutilation mais étant très timide et réservée, j'ai beaucoup de mal.
Surtout que je ne veux pas que ma famille l'apprenne mais j'ai besoin d'une personne à qui parler, à me confier, à me comprendre. Mais je ne sais pas qui.
J'ai pensé à ma meilleure amie et mes amies mais j'ai peur qu'elles ne sachent pas quoi faire et en suite je me sentirai coupable de leur avoir imposer ce fardeau…
Alors quelqu'un de plus éloigné, mais comme je l'ai dit, je suis extrêmement timide alors c'est vraiment difficile pour moi.
J'ai ensuite pensé à ma prof d'Histoire car elle me connait depuis plusieurs années et elle très sympa, je l'aime beaucoup. En plus je la vois parfois en dehors des cours et on discute mais à chaque fois que je la vois je me dis "il faut que je lui parle" et puis c'est juste pas possible à faire…je ne sais pas comment m'y prendre…

Alors je suis un peu dans une impasse car en plus je me dis que ce n'est pas aussi grave que ça, mes coupures sont assez superficielles sauf quelques fois quand je suis très en colère. Alors ça devient de pire en pire.

Enfin bon, tout ça pour dire que je ne sais pas quoi faire et que j'espère que vous m'aiderez.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

PrincesseCa


Nombre de messages : 798
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeVen 31 Jan 2014 - 22:22

Tu as fait un grand pas en avant de venir demander de l'aide.

En fait, on ne s'AM jamais sans raison. Il faut trouver la raison profonde pour pouvoir arrêter à s'AM pour de bon sinon, on ne soigne que le symptôme, pas la maladie.

Déjà, tu t'AM quand tu vas mal. Un pas en avant serait de tout faire pour aller bien. Je ne veux pas dire que tu dois afficher un sourire béat à chaque fois qu'une merde te tombe sur la gueule, mais plutôt que tu aurais besoin de t'occuper de toi, faire des trucs que tu aimes, de la musique, du dessin, parler aux gens, te promener, lire, jouer à la console… Bref, essaye plein de trucs !

Evite de rester isolé.e.

Pense à bien désinfecter et soigner les plaies.

Ensuite, tu peux en parler à un médecin généraliste ou à l'infirmerie de ton établissement scolaire. Laisse-toi ensuite guider pour les soins. N'aie pas peur si on prononce le mot "psy" parce que c'est pas une honte d'aller en voir un.e quand on en a besoin, au contraire.

Tu n'as pas à culpabiliser de t'AM. Tout comme tu n'as pas à culpabiliser si un jour tu attrapes la grippe.
(Par contre si tu refuses qu'on t'aide, là oui, tu peux culpabiliser d'avoir refusé de l'aide… nuance)

Félicitations d'avoir eu le courage de venir parler ici. Tout va bien aller, ne t'en fais pas. On va tous s'en sortir ensemble Smile
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeVen 31 Jan 2014 - 22:49

Faut trouver d'autres moyens de te sentir vivante. Si t'as besoin de te défouler, de sensations, etc. Ce ne sont pas les moyens qui manquent.

Aussi, ne te mets pas autant de pression quant à ta famille, même s'ils seraient très probablement tristes de l'apprendre, ce serait pas la fin du monde. Certes ce serait un choc, que ce soit ta famille ou tes amis, ce serait compliqué à gérer. C'est difficile de ne pas se sentir impuissant dans ce cas.
Mais ils pourraient probablement te soutenir.
Si tu as du mal d'en parler, tu peux toujours écrire un truc pour lancer le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
postblue

postblue


Nombre de messages : 561
Date d'inscription : 27/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 12:23

C'est une bonne idée l'infirmière scolaire si tu te sens pas d'aller voir un psy, qui est soumise au secret professionnel tant que tu ne te mets pas en danger (ce qui ne semble pas être le cas).

Comme l'a dit PrincesseCa l'important est de régler le problème de fond, c'est plus important que d'arrêter de se mutiler.
J'ai lu ça ici plusieurs fois, et en ai fait l'expérience, "les problèmes qui partent tout seuls reviennent tout seuls".
Il faut donc essayer d'en parler, de prendre les choses en main.
J'ai bien compris que tu étais très timide. Mais dis toi, si tu décides de voir un médecin ou un psy, que c'est leur travail d'écouter les gens (on n'a pas à se reprocher de leur mettre un fardeau sur les épaules!), qu'ils peuvent t'aider à mettre des mots sur le problème.
Tu peux aussi dire à ta famille que ça va pas très bien en ce moment, sans leur dire pour autant que tu te scarifies. Histoire qu'ils te soutiennent sans trop s'inquiéter non plus.

Tu peux lire le post qui énumère des techniques pour éviter de se faire du mal. Je me rappelle plus du titre. "Alternatives pour éviter de se faire mal" ou un truc comme ça. Elle est en post-it dans cette rubrique. Y a des trucs pas mal.

bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 17:41

Merci beaucoup pour vos réponses, ça me fait plaisir !

J'ai déjà pensé à aller parler à l'infirmière du lycée, mais je ne l'aime pas trop ( ou en tout cas 1 sur 2) et j'ai besoin d'être vraiment en confiance pour parler aux gens, alors c'est un peu compliqué, mais promis je vais continuer à essayer de le dire, ou de trouver une façon d'en parler.

Je sais que ma famille et mes amis ne m'en voudraient certainement pas, c'est sur qu'ils seront très tristes, mais j'ai vraiment toujours peur de faire du mal aux gens, je ne peux pas m'en empêcher. J'ai déjà essayer d'aborder le sujet avec ma famille ou mes amies en passant par des métaphores, ou en leurs parlant de quelque chose qui se référait à l'automutilation, mais je n'ai pas du être très claire, car ils n'ont pas compris…

J'ai également penser à l'écrire mais ça déjà était un grand pas en avant d'écrire à propos de ça sur ce forum. Un temps pour chaque chose je pense.

J'irai voir la rubrique pour éviter de se faire du mal merci pour l'info Smile
Par contre je sais pas si ça va être très utile en ce moment, car je suis en période de stress (oraux).

En tout cas merci pour toutes vos réponses, j'ai l'impression de ne pas être toute seule  🐛 
PS: désolé de ne pas répondre si souvent, mais j'ai pas vraiment le temps d'aller sur l'ordinateur !
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

PrincesseCa


Nombre de messages : 798
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 17:45

Tout le monde n'a pas le même agenda ^.^

Courage. Essaye de trouver des trucs pour vaincre le stress plutôt que l'AM, dans un premier temps.

Essaye plein de trucs pour voir lequel marche le mieux avec toi en fonction de la situation (réclamer un câlin à quelqu'un de proche en disant juste que t'as un coup de cafard, huiles essentielles, dessiner, mordre ton coussin, hurler un bon coup, courir, yoga, méditation, … bref, essaye plein de trucs, quoi ! )

Après pour l'infirmerie tu peux toujours simplement remonter tes manches en disant "ça va pas". ça suffira à te faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 17:54

Merci pour les conseils, je vais vraiment essayer d'y penser. Smile

Après, c'est vrai que cette méthode pour montrer que j'ai un problème est pas mal et plutôt radical Wink Mais elle pourrait me servir, comme ça j'aurai pas à essayer de faire comprendre ce que je veux dire !
Revenir en haut Aller en bas
Bftu

Bftu


Nombre de messages : 380
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2012

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 17:58

Fais attention tout de même à ne pas avoir de blessures fraiches, sinon elle peut considérer ça comme un risque trop grand pour ta vie et elle a donc le droit de rompre le secret médical.
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 18:02

OK j'y penserai.
Mais pour l'instant faut déjà que j'arrive à le faire Wink
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

SpreadThePlague


Nombre de messages : 1250
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 18:10

Oui, la notion de mise en danger est subjective hein, quelque chose qui peut paraître beaucoup à une infirmière peut sembler moins grave à une autre.

Je te conseille donc de prendre des pincettes au niveau de l'infirmière scolaire si tu ne veux pas que tes parents soient au courant, ou du moins de refuser de lui montrer.
Revenir en haut Aller en bas
H

H


Nombre de messages : 6633
Date d'inscription : 12/01/2008

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeSam 1 Fév 2014 - 21:09

Clairement les pincettes sont vivement conseillées le temps de prendre la température et voir si l'infirmière est du genre à prendre les choses très au sérieux ou moins. La question d'âge (à partir de quel âge est-on complètement tenu au secret médical, sans appel aux parents) est aussi différente selon l'infirmière. Le secret professionnel est partiellement légal, partiellement éthique, pour ce qui est des mineurs particulièrement. Dans mes cours d'éthique, mon école préconisait d'expliquer les traitements dès le plus jeune âge, demander l'avis et respecter la décision du patient à partir de 12 (quitte à devoir prendre son parti pour convaincre les parents/tuteurs s'ils ne partagent pas l'opinion du patient voire faire appel à une instance pour départager) mais pas mal d'autres professionnels trouvent 12 ans trop jeune et légalement ne sont pas tenus de respecter la décision d'un mineur de cet âge, jusqu'à 14 ans la mise en danger a tendance à être vite déclarée, les soins pédiatriques vont jusqu'à 16 ans et même entre 16 et 18 ans, lorsque les patients ne sont plus en soins pédiatriques mais généraux, ils restent mineurs donc les tuteurs ont encore leur mot à dire. 18 ans est la seule étape claire au niveau légal, jusque là ça relève plus de l'éthique et le secret professionnel (et la décision de ne pas le respecter) peut être facilement (contre-)argumenté par "j'étais inquiet".

Bref, c'est pour dire à quel point la notion de secret et de son application chez les mineurs est très relative d'une infirmière à l'autre. Le montrer trop radicalement pourrait passer pour de la provocation/un appel à l'aide assez sérieux, et pas "juste" une manière de gérer.

Autre point de réflexion : est-ce que c'est nécessaire de parler de l'AM, purement et simplement ? Par là je ne veux pas dire de tout garder pour toi, je pense justement le contraire et t'encourage vraiment à trouver quelqu'un pour t'aider. Mais est-ce que tu as besoin d'aide médicale par rapport à l'AM ? Les deux (ou même, une et demie) situations où ça me semble être le cas c'est si t'as besoin de soins pour des plaies, voire s'il y a mise en danger (mais même là il me semble que l'AM est en partie symptomatique seulement et pas le réel problème).
Est-ce qu'il ne serait pas plus sûr (pour ton intimité) et pourtant plus adéquat de parler de stress, anxiété, mal-être, déprime ou peu importe ce qui est le problème à l'origine de l'AM ? Parce que même si tu commences l'entrevue en parlant d'AM, elle ne pourra rien y faire à part soigner tes plaies s'il faut, et la discussion dérivera sur ce qui cause ça, sur la situation qui te pousse à ça. Du coup, pourquoi s'embarrasser de cette étape intermédiaire si de toute manière elle ne pourra rien y faire, voire pourrait s'inquiéter suffisamment pour le rapporter ? Je n'encourage pas à mentir, et tu peux toujours en parler par la suite, juste de centrer le motif de consultation sur le vrai problème et parler des détails et "symptômes" si tu veux mais garder à l'esprit que l'AM c'est ce qui gravite autour du mal-être, pas le mal-être lui-même. Aller directement au cœur du problème me semble plus utile.
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeDim 2 Fév 2014 - 11:11

Je suis raccord avec toi.
Mais de toute façon, je n'ai pas très confiance en les infirmières de mon lycée. Je ne les connais pas assez.
Si je parle à quelqu'un de mon AM, je préférerais que ce soit quelqu'un de proche et en qui j'ai confiance.

C'est vrai que c'est plus intelligent de parler d'abord des causes. Mais comment est-ce-que je débute le sujet ? Comment est-ce-que je commence à en parler ?
Je ne suis pas très bonne en communication, alors là c'est assez dur.
Donc si vous avez des idées de comment je pourrais commencer à en parler, je pense que ça m'aiderait beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
postblue

postblue


Nombre de messages : 561
Date d'inscription : 27/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeDim 2 Fév 2014 - 11:26

A mon avis tu es la seule à pouvoir trouver les bons mots, on n'est pas dans ta tête.
Peut-être qu'en t'ouvrant à quelqu'un les mots viendront tous seuls.
Et sinon, parler justement de cette difficulté de communication peut être un bon début.

Peut-être que cette impossibilité de dire tient plus à la complexité/confusion de la chose qu'à ta timidité, non?
Perso je me rappelle que j'avais un sentiment d'indicible très fort, dont je souffrais beaucoup, avant de parler à ma psy. Et au final, même si parfois j'ai encore l'impression que les mots que je choisis pour parler ne sont pas les bons (pas les miens), on arrive super bien à communiquer.
Tout ça pour dire que l'indicible peut être rompu par le fait de parler tout simplement - même dire "je n'arrive pas à en parler" c'est déjà en parler.
Alors tu peux toujours aborder le sujet sur cet angle là, l'angle de la (non) communication. Tu en parles beaucoup donc ça semble être vraiment un point important.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

Petite Luciole


Nombre de messages : 2091
Age : 38
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeDim 2 Fév 2014 - 15:27

Je vais te proposer la méthode bien ringarde mais qui reste très efficace, c'est celle d'écrire une lettre. Tu fais des brouillons dès que tu penses à quelque chose puis une fois que tu te sens prête, tu écris tout et tu la donnes à la personne que tu auras choisie.

Il est souvent plus facile de se mettre à nu par écrit qu'oralement.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeDim 2 Fév 2014 - 17:38

Merci pour vos réponses !

Postblue, c'est peut-être une solution en effet de commencer comme ça. Mais c'est vrai que j'ai du mal à mettre des mots et à expliquer ce qui se passe dans ma tête, c'est une partie du problème.
Mais ça reste bizarre à introduire.

Ecrire une lettre j'y avais déjà pensé et c'est pas ringard du tout Wink
Peut être que ça finira par être la solution Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aboy...




Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 15:19

Je trouve ça cool que tu ait choisis d'en parler , je pense que avec touts les gens supers qu'il y a sur le forum tu trouvera peut-être quelqu'un a qui te confier mais c'est bien de vouloir en parler à ta prof d'histoire si tu la pense digne de confiance , mais je pense qu'après elle voudra te diriger vers le psychologue scolaire c:
en tout cas restes forte ici tu pourras être aidée !
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 18:17

Merci beaucoup Aboy pour ton commentaire !
ça me donne du courage pour aller en parler et c'est vrai qu'il y a des gens super ici Smile
Je voulais (et veux toujours) en parler avec ma prof d'histoire mais comme tu dis j'ai un peur qu'elle me sorte ce genre de réponse et me dise plutôt d'aller voir l'infirmière ou une psy…
Merci pour ton soutien, ça me fait énormément plaisir  calin 
Revenir en haut Aller en bas
Aboy...




Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 20:19

De rien , peut-etre que si tu lui demande de rien dire elle le fera Smile Tu sais si tu vois l'infirmiere scolaire ça t'empêchera peut etre de rentrer plus loin dans ce cercle vicieux :/ En tout cas courage !!
Revenir en haut Aller en bas
H

H


Nombre de messages : 6633
Date d'inscription : 12/01/2008

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 20:41

Ah j'avais pas suivi pour la prof d'histoire.
Je serais pas franchement pour, honnêtement. Un autre membre en avait parlé il y a un bail, et j'ai pas changé d'avis : c'est pas son job. Et ça la met dans une position difficile. Parce que c'est ni ta pote (elle a une fonction professionnelle envers toi) ni ta psy (elle a effectivement une fonction professionnelle, mais pas celle-là).
Elle te référera probablement à l'infirmière scolaire, oui. Parce que ça c'est son job. Le prof a une fonction de détection, d'être attentif aux éventuels situations difficiles de l'élève genre suspicion de maltraitance, dépression etc. Elle ne va pas pouvoir garder ton secret, ou alors en espérant que tu ne fasses rien de stupide qui viendrait la hanter (propre conscience ou même légalement si ça vient à se savoir qu'elle savait et qu'elle a gardé un secret qu'elle ne peut pas défendre par un secret professionnel). Alors oui, peut-être que tu ne feras jamais rien de "stupide" à ce niveau-là. Mais ça c'est un risque qu'elle devra prendre. Et je trouve que c'est pas correct de lui imposer de faire ou non ce choix. Elle est là pour enseigner sa/ses matières, avec un peu de chance c'est plus qu'un job pour payer les factures et elle s'investit davantage, est attentive à ses élèves etc. mais même là elle a une vie en dehors de ça, elle côtoie les mêmes élèves pendant max 3 ans et passe aux suivants. Ma mère est prof donc je parle en connaissant cette autre côté de la médaille, et considérer le prof comme étant à entière disposition et dont le métier est l'unique identité/unique source de problèmes (le mythe du prof qui vit à l'école) est enfantin, dans la réalité le prof a sa propre vie quotidienne à gérer et une cargaison d'élèves qui change de tête chaque année. Je trouve pas correct de tirer ces personnes dans du drama personnel quand dans le même bâtiment il y a des gens formés pour ça et dont la présence est précisément créée pour ça.

Bref, vu qu'elle va juste te passer à la personne compétente, c'est-à-dire infirmière scolaire, ça me semble plus utile d'aller la voir directement sans impliquer d'autres partis. Même résultat, moins de collatérales. Tu peux toujours lui parler si vous avez un bon contact. Mais je déconseillerais de le faire avant d'être suivie par quelqu'un d'autre, et qu'elle le sache, que c'est juste pour parler et la mettre au courant de ta situation mais que tout est OK et pris en charge par quelqu'un d'autre donc elle n'a aucun devoir explicite ou implicite à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
postblue

postblue


Nombre de messages : 561
Date d'inscription : 27/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 14:07

J'approuve H

En effet attendre d'être suivi ou du moins d'avoir parlé à l'infirmière, pour parler à ta prof me semble être une bien meilleur solution Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 14:19

je vais y réfléchir mais c'est vrai que c'est censé ce que tu dis…
ça reste que je n'aime pas du tout les infirmières ou toutes les personnes qui ont un métier dans la médecine (médecins, spy…)
Revenir en haut Aller en bas
postblue

postblue


Nombre de messages : 561
Date d'inscription : 27/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 14:20

tu sais d'où ça vient, que tu ne leur fasses pas confiance?

Il y a d'excellents médecins crois-moi Wink même si on trouve pas toujours le bon tout de suite..
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

Petite Luciole


Nombre de messages : 2091
Age : 38
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 14:58

oui, pourquoi n'aimes-tu pas du tout les personnes qui bossent dans un domaine médical ?
Tu as déjà eu affaire à quelqu'un (médecin ou ou autre) qui t'a déçue?
Revenir en haut Aller en bas
Hope24




Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 30/01/2014

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeJeu 6 Fév 2014 - 18:18

bah je sais pas vraiment, il y a eu une fois où mes parents avaient dû m'emmener à l'hôpital quand j'étais petite ( 5 ans ou quelque chose comme ça) et les médecins et infirmières m'avaient menacé de me faire rester toute la nuit à l'hôpital si je ne coopérais pas parce que je ne voulais qu'on me fasse une prise de sang…
Mais je sais pas si ça a quelque chose à voir, ça remonte à vachement longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

PrincesseCa


Nombre de messages : 798
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitimeJeu 6 Fév 2014 - 19:07

ça peut jouer.

Quand j'étais petite, les médecins m'avaient ficelée à la table d'opération et chloroformée pour pouvoir me recoudre une plaie. (c'est une histoire vraie, aussi choquante qu'elle puisse être. c'était la fin des années 80)

ça m'a tellement choquée que il m'a fallu des années et des années pour réussir à mettre les pieds dans un hôpital sans paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Je ne sais pas quoi faire... Empty
MessageSujet: Re: Je ne sais pas quoi faire...   Je ne sais pas quoi faire... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne sais pas quoi faire...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» je ne sais plus quoi faire
» je sais pas quoi faire
» Je sais plus quoi faire
» je sais plus quoi faire ...
» je ne sais plus quoi faire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: