Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionJe m'étrangle  260zw3p
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Je m'étrangle

Aller en bas 
+4
Aloysius
amichaille
Caramel
Minirose
8 participants
AuteurMessage
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 13:33

Bonjour, je suis nouvelle ici et je post ce message parce que je n'ai absolument personne a qui parler de ça. Je n'arriverai pas vraiment a vous dire pourquoi mais en ce moment je ne suis pas très bien, en fait ça fait trois ans et demi que ça dure, et j'ai 17 ans et demi. Je ne sais pas si s'étrangler c'est comme de l'automutilation mais je fais ça pour m'arrêter de pleurer, de penser, tous les soir dans ma chambre et quand je suis seule la journée. Ce qui m'a fait comprendre que c'était trop c'est quand je suis sortie de cours pour aller aux toilettes et m'étrangler. C'est comme un besoin, parfois même sans pleurer, pour arrêter de penser tout simplement. Je me place debout, et je tourne sur moi même en serrant le plus fort possible, je ne vois plus rien, j'entend plus rien, je tombe et je ne sais pas vraiment ce que je fais, quand je reprend conscience j'ai parfois de gros bleus, des objets qui sont tombés par terre, et moi je tremble encore au sol. Je sais que ce que je fais est débile mais j'en ai besoin, j'ai honte alors je peux pas en parler autour de moi "la fille qui s'étrangle" c'est assez bizarre. C'est aussi une punition que je me fais parce que je suis désolée d'être amoureuse de "lui" qui m'a plusieurs fois, du moins c'est le sentiment que j'ai, abusée sexuellement, qui me voyait pleurer et qui m'enfoncait sa .... Dans la bouche...
Alors m'étrangler me permet d'oublier tout ça sans que mon entourage ne se doute de rien.. Parce que je sais que je ne suis pas a plaindre, j'ai tout ce qu'il faut, je me sens juste vide. S'il vous plaît ne me jugez pas. Dite mois seulement comment je peux m'arrêter, si vous avez connu des cas comme ça, etc. Merci beaucoup. Aujourd'hui je vais essayer de ne pas le faire!! Bisous et merci de me lire je sais que c'est long..


Dernière édition par Minirose le Lun 24 Déc 2012 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 14:36

Sa bite.

Pas son "...".

Faut arrêter d'avoir peur des mots. Ne pas les prononcer ne les rend pas moins réels, mais ca rend les choses encore plus effrayantes, tabou, secrètes. Et ce secret, il n'a rien de protecteur, c'est une saloperie qui ronge et qui grignotte tout.

Sinon... Oui techniquement c'est de l'AM.
Et accessoirement, c'est foutrement dangereux, d'autant plus qu'à chaque fois tu vas jusqu'à la perte de conscience. Le cerveau aime pas. Genre pas du tout. Gros risque de lésions cérébrales. Irreversibles voire mortelles. Donc franchement, trouve rapido un autre moyen de gérer, sinon tu as des risques pas tout à fait négligeables d'y laisser ta peau. Et ca serait vraiment con, parce que à te lire, crever n'est pas le but recherché.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

Je m'étrangle  Cthulhu%20cat  Je m'étrangle  Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
amichaille

amichaille


Nombre de messages : 205
Age : 28
Localisation : rouen
Date d'inscription : 02/05/2009

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 17:23

Mourir n'a pas l'air d'être le but recherché c'est sûr.

En effet, cette habitude que tu as de t'étrangler ressemble fort à de l'automutilation, et cela doit vite être contrôlé comme l'a dit Caramel. Je pense qu'avec ce que tu nous dis de ton "copain", une des sources du problème est déjà trouvée. En as-tu déjà parlé à quelqu'un, ou penses-tu que cela serait possible? Bien sûr, parler n'est pas facile, et contrairement à ce que l'on entend souvent, ce n'est pas non plus toujours la meilleure solution. Mais je pense alors que tu devrais en effet trouver d'autres façons de te relâcher, que ce soit te plonger dans une passion comme la musique, ou faire du sport, essayer de te soulager au maximum. Tu peux aussi tenter d'écrire quand ça ne va pas, ou autre chose.

En tout cas, si tu écris cela, c'est que tu as compris que ce que tu faisais était dangereux, et même assez inquiétant... Il faut faire tout ton possible pour t'en empêcher. Ce sera dur, peut-être long, mais garde bien en tête que ce n'est pas une solution et que tu mérites mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 19:26

Merci beaucoup de m'avoir répondu.
Oui, j'ai conscience que c'est dangereux, et je le sais parce que plus je le fais, plus je suis ralentie, j'ai beaucoup moins de réactivité, je me sens faible et le fait de me lever me fait avoir des petits vertiges qui m'obligent a me rasseoir. Bon ça c'est pas très gênant mais si je veux arrêter, c'est parce que j'aimerai ne plus le faire pendant mes études, pour ré-arriver a me concentrer, a apprendre et surtout a comprendre, et c'est l'année prochaine mes études... Et parce que pour ma famille, je ne veux pas qu'ils me retrouvent morte comme ça.. Même si quand je le fais je me dis toujours que c'est rien, que c'est la dernière fois, que je le fais juste pour me calmer mais qu'après je trouverai autre chose.. Et je recommence, je recommence.. Une fois je me suis arrêtée pendant une semaine, avant les epreuves anticipées du bac, ce qui est quand même bien, mais c'est mon maximum en trois ans. Et quand je lis les risques, ou que je me les répète, c'est comme si c'était une voix que j'entendais au loin mais que je n'avais pas envie d'écouter, comme quand on nous fait la morale sur quelque chose qu'on sait déjà..
J'arrive pas a en prendre vraiment conscience.
Mais merci je relierai vos messages quand je sentirai que je vais céder, pour me refroidir un peu et me remettre les risques en tête, merci de m'avoir répondu en tout cas.
Une fois j'ai senti que je l'avais vraiment trop fait, parce que même dix minutes apres je ne contrôlais vraiment plus rien et même après je criais et j'essayais de m'accrocher quelque part, je me sentais vraiment très mal. Heureusement qu'il n'y avait personne chez moi.. J'ai vu des amis deux heures plus tard et on jouait aux cartes, j'étais complètement ralentie, je savais plus jouer, je comprenais rien je savais pas quand était mon tour. Je me sentais vraiment nulle d'avoir fait ça, et eux ils étaient persuadés que je m'étais jointée, alors que pas du tout. Enfin bref je sais que j'arriverai bien a m'arrêter un jour j'espère juste qu'il ne sera pas trop tard pour mes neurones.. Je vois pas quoi faire a la place.. Pour vraiment m'arrêter de tout, de penser, de pleurer.. J'écoute beaucoup de musique déjà, et je fais du sport (ça m'aide beaucoup) mais ça n'est pas vraiment adapté aux mêmes besoins.. Je suis désolée je sais que j'ai l'air débile mais il n'y a qu'ici que je ne puisse en parler. Merci beaucoup. Est ce que vous avez connu des gens comme moi ? Et si c'est passé, comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

Aloysius


Nombre de messages : 1369
Date d'inscription : 04/04/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 19:37

Je veux juste savoir un truc, qui me semble primordial. Tu t'étrangles comment ? Pendaison, ou utilisation de tes mains ? Parce que si ce sont tes mains qui sont à la base de la strangulation, tu ne peux pas en mourir, et mine de rien, ça peut être pas mal de se détendre de ce côté-là, pour simplement bosser ce qu'il y a derrière, donc le fait que t'ais toujours pas géré ton viol.
Si c'est de la pendaison / de l'utilisation d'un truc qui t'étrangles sans utilisation de tes muscles, là, c'est plus dangereux, et faudrait surtout se concentrer sur un truc pour le remplacer.


J'ai connu ça quand j'étais gosse, et c'était assez addictif comme truc. J'ai arrêté petit à petit par peur de me faire choper, ce qui n'aide pas franchement dans le cas présent. (j'ai aussi commencé à arrêter quand je suis passé de la strangulation à la pendaison, parce que ça risquait de devenir vraiment dangereux, et que les marques étaient visibles)
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 23 Déc 2012 - 19:52

Les risques de mort sont bien réels même avec la strangulation à la main. Pas par asphyxie immédiate en effet parce que si tu tombe dans les pommes tu laches ta gorge. Mais par oedeme cérébral causé par le manque d oxygène répété le fait d être ralentie et d avoir des vertiges après coup est déjà signe de souffrance cérébrale assez conséquente... Donc oui il y à des risques. De mort. Ou de séquelles irréversibles niveau cérébral . Et c est clairement pas à prendre à la légère

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

Je m'étrangle  Cthulhu%20cat  Je m'étrangle  Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

Lilith


Nombre de messages : 2139
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 11:47

Juste comme ça parce que c'est moins dangereux quand même, t'as essayé d'autres méthodes d'automutilation ?
Revenir en haut Aller en bas
Incorporelle

Incorporelle


Nombre de messages : 234
Age : 30
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 14/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 18:17

Je connais ce type d'agression pour l'avoir déjà pratiqué. J'ai arrêté quand je me suis mise à utiliser les techniques d'étranglements des arts martiaux sur moi (compression des artères et de la carotide notamment). Les strangulations sont carrement dangereuses, même effectuées avec les mains comme l'a souligné Caramel. C'est difficile, de décrocher, parce que l'intensité des effets des strangulations est relativement forte, mais il y a moyen, le tout est d'en trouver un qui porte moins de conséquences au corps mais les mêmes au mental. Clairement, tu as deux solutions : trouver un moyen de substitution, ce que proposait A-lice, ou mettre les mains dans la merde et déloger la bête qui te pousse à te faire subir ça. Y'en a bien une troisième, arrêter complètement sans rien foutre, mais je suppose que tu ne vis pas non plus dans un monde avec des poneys roses qui gambadent dans l'herbe fraiche.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 19:28

Merci de vos réponses.
Oui je le fais avec mes mains, parfois avec une corde mais je serre moi même donc c'est le même principe elle se desserre quand je tombe, et sinon je l'ai fait une fois en me pendant... Mais a mesure que la porte en face disparaissait je pensais a mon frère qui allait l'ouvrir donc j'ai arrêté.
J'ai pas pensé a d'autres méthodes d'automutilation parce que l'idée que ce soit de l'automutilation ne me plaît pas trop, mais c'est vrai qu'à une période je me coupais les chevilles (ma mère avait grillé direct sur les bras) et j'ai arrêté parce que ça ne me libère pas tant que ça pour les cicatrices que ça laisse..
Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule même si sincèrement je n'encourage personne a essayer.
Incorporelle : qu'est ce qui a fait que tu as arrêté en changeant de méthode ?
Merci et bon réveillon a tout le monde..
Revenir en haut Aller en bas
Internet Puke

Internet Puke


Nombre de messages : 240
Age : 34
Date d'inscription : 05/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 19:38

Citation :
sinon je l'ai fait une fois en me pendant... Mais a mesure que la porte en face disparaissait je pensais a mon frère qui allait l'ouvrir donc j'ai arrêté.
Tu avais conscience que tu risquais de mourir en faisant ça ? Parce qu'à la rigueur les mains ok, ça lâche quand tu t'évanoui, mais la pendaison c'est pas du tout la même chose...et symboliquement parlant c'est un acte très fort, plus proche du suicide que de la mutilation je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

Lilith


Nombre de messages : 2139
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 19:42

Ce qui distingue l'automutilation de la tentative de suicide, parfois ce n'est que la volonté derrière.

Qu'est-ce qui fait que tu es venue ici, sinon ? Tu voudrais t'en sortir non ? Arrêter la strangulation et aller mieux ?
Parce que j'ai l'impression que tu réponds qu'à ce qui t'arrange et que tu n'as pas vraiment l'air d'être dans l'optique de faire bouger les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 19:59

Oui je veux vraiment arrêter, en fait je suis venue ici pour en parler, pour un peu me rassurer sur le fait que je n'étais pas forcément seule, et pour avoir l'avis de quelqu'un. Et sincèrement avoir eu cette discussion a remis certaines choses en place dans ma tête par rapport a ça, d'ailleurs hier je ne l'ai pas fait du tout ni même aujourd'hui et je pense pas recommencer tout de suite, ça serait même bien de ne pas recommencer du tout mais si je me dis que c'est gagné trop tôt je sais que je vais recommencer..
Après oui quand je me suis pendue j'avais conscience de ce que je faisais mais je me suis vite rendue compte que ce n'était pas ce que je voulais et depuis j'ai longuement réfléchis a la question et ça n'est vraiment pas ce que je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

Lilith


Nombre de messages : 2139
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 20:13

Si ça t'a fait réfléchir tant mieux.
Mais la strangulation, tout comme l'automutilation, est une conséquence à un mal-être.
C'est désamorcer ce qui créé ce mal-être qui a le plus de chances de t'aider rapidement à diminuer / arrêter la strangulation. Et donc, pour suivre le raisonnement, est-ce que tu ne penses pas que commencer à orienter la conversation sur ce qui te fait aller mal plus que sur les résultats en eux-mêmes serait plus productif ?
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeMar 25 Déc 2012 - 10:30

Si, en fait je pense que ça serait peut être plus efficace du moins plus longtemps.. J'ai pensé a aller voir un psy pour ça, il faut juste que ma mère soit convaincue que j'en ai besoin, même s'il y en a qui en ont plus besoin que moi, parce que parler et mettre de vrais mots sur ça m'aiderait vraiment je crois.
Merci a tous et joyeuses fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
amichaille

amichaille


Nombre de messages : 205
Age : 28
Localisation : rouen
Date d'inscription : 02/05/2009

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 16:36

Ne pense pas aux autres, à ceux qui selon toi en ont plus besoin que toi. Ce qui compte, c'est toi. Et non, penser à soi n'est pas toujours égoïste.
Je trouve ça même encourageant de voir que tu en as envie, je ne pense pas que ça puisse faire du mal, au contraire, et on sait bien que c'est toujours mieux quand la demande vient du patient. Essaie de convaincre ta mère, montre lui que tu en as besoin et que tu te sentiras certainement mieux après ça.

J'espère que tu as passé de bonnes fêtes, et je te souhaite bonne chance pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeMar 1 Jan 2013 - 20:12

Merci du soutien.
Pour l'instant ma mère ne comprend pas trop mais je pense que d'ici un mois elle aura accepté de me laisser y aller même sans vraiment savoir pourquoi.

Sinon, j'ai craqué depuis mais je le fais beaucoup moins qu'avant.
Bonne année!
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeSam 23 Fév 2013 - 14:36

Salut tout le monde, je viens donner un peu de nouvelles et vous demander ce que vous en pensez. J'ai complètement arrêté de m'étrangler il y a exactement deux semaines après en avoir parlé a une amie très proche, parce qu'en fait ça avait repris de plus belle et j'ai bien sentie que j'y arriverai pas comme ça. Le fait de la voir s'inquiéter pour moi, même si quand je lui en ai parlé j'ai dit que j'avais stoppé depuis longtemps, m'a aidée a comprendre ce qui manquait dans ma volonté. A chaque fois que je le faisais après lui en avoir parlé je me disais que je détruirai sa vie si ça se passait mal parce qu'elle supporterai pas de pas avoir parlé, de pas m'avoir "dénoncée" auprès d'un adulte. Et en même temps j'avais une douleur a l'intérieur du cou toute la semaine, donc ça limite l'envie de serrer.
Pendant cette semaine la, la première (la plus dure) j'ai essayé de me "noyer" dans le boulot. A midi je restais au cdi, et j'ai remarqué que "j'oubliais" de manger. En fait c'est la seule "solution" temporaire que j'ai trouvé. De 6h a 9h du soir je mange pas une miette, j'ai faim, je "lutte" j'ai un besoin : manger. Et quand je rentre après la gym le soir, satisfaire ce besoin en mangeant c'est comme remplacer la satisfaction du besoin de m'étrangler. Mais en lisant d'autres post sur le fait de provoquer cette sensation de faim et ce qui s'en suit, j'ai l'impression que c'est pas la solution. Enfin je sais pas, si c'est que temporaire, et qu'une fois l'envie de m'étrangler loin de moi, je reprend une alimentation équilibrée, Ben j'aurai tout gagné.
J'ai envie de me détruire et d'un côté je veux pas me détruire pour me détruire, je veux pas garder cette envie de frapper ma putain de tête vide tout le temps.
En fait c'était pas tant la sensation dont je pouvais pas me séparer en m'étranglant mais surtout le fait de savoir que petit a petit je me sentais me détruire, me punir, comme un "suicide lent" en me disant que ça serait moins violent qu'autre chose. Mais y a une petite voix qui me dit : tu vaux mieux que ça. Alors j'essaye d'en sortir. Je cherche un moyen qui peut me donner l'impression de me détruire sans faire trop de dégâts non plus.
Merci d'avoir lu. Et merci pour vos réponses quand j'ai posté ça, parce que c'est ce qui m'a aidée a en parler. Et donc a m'arrêter. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeSam 23 Fév 2013 - 16:13

Déjà, bravo d'avoir arrêté.
En revanche tu as remplacé ça par quelque chose qui peut devenir tout aussi nocif.
J'ai la flemme de tout relire (désolé), mais qu'est-ce qui te pousse à te détruire ?
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau

Pruneau


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 11/04/2011

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeSam 23 Fév 2013 - 17:12

Comme Temporaire, je te félicite d'avoir arrêté.

Mais effectivement, le jeûne n'est pas bon pour la santé.

J'ai l'impression, mais j'interprète peut-être trop, que tu as besoin de la sensation d'être "vidée" (d'air, ou de nourriture), peut-être pour te sentir vivante ? Pour pouvoir ensuite te remplir et pour pouvoir ainsi te sauver ?
Je raconte peut-être n'importe quoi, désolée.

Pourquoi ne pas pratiquer un sport en club ? Je lis que tu aimes la gymnastique rythmique dans ton profil, en fais-tu toujours ?

Bon courage à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeSam 23 Fév 2013 - 17:39

Merci.
Je crois que ce qui me pousse a faire ça c'est que, comment dire, j'ai l'impression d'être coupable et je déteste ce que je suis, qui je suis. J'ai aussi l'impression que je souhaite le mal a certains et qu'en essayant de me le faire a moi même je me venge a moitié. Ou qu'au contraire je continue ce qu'ils m'ont fait histoire de bien faire le travail parce que je mérite que ça. Et puis y a la partie raisonnée de moi, plus posée, qui veut pas me voir leur laisser ce plaisir, qui veut me prouver que je suis encore capable de quelque chose et que je vaux pas rien, que mon cerveau sert encore et que je suis pas si laide. Mais cette partie quand elle prend pas le dessus Ben c'est la que je cède et que je m'en veux après. Bref.

Vidée, peut être oui, inconsciemment surement. Je me sens souvent vide mais a l'intérieur, et on dit que j'ai un regard vide, sans expression, je sais pas si ça a un lien.

Oui je fais toujours de la GR, en club, en compétition même si c'est vraiment que pour le loisir, parce que je suis en terminale et que du coup j'ai que six heures par semaine. C'est d'ailleurs a la GR le soir que je sens vraiment que je manque de nourriture et que je me répète qu'il faut être énergique et lutter. Pour l'instant j'ai eu quatre entraînements depuis que je fais ça et bon même si a la fin je fais un peu de la merde, j'arrive a tenir, et la récompense n'en est que plus belle quand je rentre chez moi..
Merci d'avoir lu en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 24 Fév 2013 - 19:09

Minirose a écrit:
qui veut me prouver que je suis encore capable de quelque chose et que je vaux pas rien

(...)

C'est d'ailleurs a la GR le soir que je sens vraiment que je manque de nourriture et que je me répète qu'il faut être énergique et lutter. Pour l'instant j'ai eu quatre entraînements depuis que je fais ça et bon même si a la fin je fais un peu de la merde, j'arrive a tenir, et la récompense n'en est que plus belle quand je rentre chez moi..

Moi j'vois un lien de causalité.
Évidement ce n'est pas si simple, mais tu peux te trouver de la valeur autrement !
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeDim 24 Fév 2013 - 22:30

Je sais pas si j'ai trop compris ce que tu voulais dire... Comment ça ?
J'essaie de trouver de la valeur souvent en essayant de remonter mes notes en faisant des centaines d'exos, en faisant en sorte de me dire que j'ai tout fait pour réussir. Pour me dire que quand je travaille vraiment j'y arrive, sauf que souvent ça marche pas, et je m'enfonce encore plus dans le schéma "j'arrive a rien". Et en ce moment ça marche pas trop. Mais bon. C'est les vacances alors avec le repos ça ira mieux.
En plus du coup je suis a la maison, et ma mère me flic pour manger alors je peux plus utiliser cette technique. C'est pas grave je tiendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 7:29

Tu tiendra... quoi ?

En gros je voulais dire que j'ai l'impression que tu te valorise en luttant contre la faim (genre, "j'ai de la volonté") alors qu'à côté tu as une mauvaise estime de toi.

Tu as de la valeur dans ce que tu es. Ce que tu fait n'en est qu'une conséquence. Pas besoin d'être la meilleure pour valoir quelque chose. Tu n'as rien à prouver... avec ce genre de raisonnements, le problème c'est que tu n'en auras jamais assez, il t'en faudra toujours plus et tu ne sera jamais satisfaite (ni par tes notes, ni par ton poids), ou alors à quel prix...

Tu n'arrivera pas à grand chose en te mettant trop la pression. Trouve plutôt en toi ce que tu aimes, ta valeur, tes qualités.
Revenir en haut Aller en bas
Minirose

Minirose


Nombre de messages : 22
Age : 26
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 9:10

Je tiendrai parce que je m'étranglerai pas (même si ça peut paraître absurde de dire ça parce que ça ne dépend que de ma volonté), j'ai dit ça parce qu'hier toute la soirée j'ai senti que j'allais le faire et puis j'ai "tenu".

Non je chercherai jamais la perfection (j'en suis loin) et j'en vois pas l'intérêt parce que comme tu dis ça sert a rien d'être la meilleure. Mais je me sens inférieure, j'ai un truc en moins. C'est pas vraiment (je crois) un manque de confiance en moi, parce que je suis pas tellement timide mais dans ce que je suis a l'intérieur y a comme un vide que j'essaie de combler avec ce que je fais. Par l'intermédiaire de mes actions, de mes réussites et échecs, j'essaie de me prouver que je suis quand même capable d'un truc.
Je sens le regard malsain des gens partout, et le poids de leur "supériorité" même si je leur montre pas. Parfois quand je me regarde je baisse les yeux (pourquoi ?), je sens la honte sur moi, et des fois quand je parle avec un homme je m'en rend pas compte sur le moment mais je me cache avec mon écharpe parce que j'ai honte. Je veux pas sentir son regard. Je déteste les journées ou j'interprète tout ce qui m'entoure comme pervers. Je me sens perdue et j'ai besoin de me cacher. Mais bon c'est pas trop le sujet.

Bref c'est pas grave merci beaucoup de m'avoir aidée et répondu. 😊
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 9:58

Minirose a écrit:
Parfois quand je me regarde je baisse les yeux (pourquoi ?), je sens la honte sur moi, et des fois quand je parle avec un homme je m'en rend pas compte sur le moment mais je me cache avec mon écharpe parce que j'ai honte. Je veux pas sentir son regard. Je déteste les journées ou j'interprète tout ce qui m'entoure comme pervers. Je me sens perdue et j'ai besoin de me cacher.

Il s'est passé un truc de particulier ? ça fait longtemps que tu ressens ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Je m'étrangle  Empty
MessageSujet: Re: Je m'étrangle    Je m'étrangle  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Je m'étrangle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: