Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionSi vous aussi vous êtes comme moi 260zw3p
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro à 199€
199.99 €
Voir le deal

 

 Si vous aussi vous êtes comme moi

Aller en bas 
+13
Internet Puke
Implo
HellMouTh
antinoé
vlad tepes
H
Tatie Lem
lacachettedemessecrets
Flyptusa
gojunmi
Brise-patte
Aloysius
In Vinas Veritas
17 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
In Vinas Veritas

In Vinas Veritas


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 6:58

je crée juste ce topic pour faire un test, savoir un truc. Ne commencez pas à hurler si vous êtes outré par mon immoralité et ma décadence (ça sent le vécu oui) je risque de le prendre mal et je mords! ^^

Juste pour savoir si je suis le seul à ne pas être déprimé par le fait de m'automutiler, à le faire par déprime mais aussi parfois pour le plaisir, et surtout à ne pas essayer de s'en sortir et à ne pas trouver ça nocif pour l'individu que se mutiler. Je voudrais juste savoir si il existe quelqu'un d'autre que moi comme ça ou pas (je connais une personne pour l'instant)
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

Aloysius


Nombre de messages : 1369
Date d'inscription : 04/04/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 9:43

Ne pas trouver ça nocif... Ça dépend. Quand tu as fait un trou dans ton poumon ou que t'as touché l'artère fémorale, de suite, ça commence à devenir légèrement handicapant.

Après, non, l'AM n'est pas si "nocive". On ne dira pas que c'est le truc le plus sain du monde, loin de là, mais ça c'est le choix de tout un chacun que de vouloir vivre sainement ou pas, et si t'as pas envie d'arrêter, just do it comme dirait l'autre. Faudrait juste que ce ne soit pas une simple méthode pour se rouler en boule et justifier son AM Razz
Sur ce forum, on n'a jamais été trop "faut arrêter à tout prix", on préfère se concentrer sur les causes. (j'allais dire hormis cas hardcore, mais en fait même pas.)
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

Brise-patte


Nombre de messages : 5058
Age : 26
Localisation : France
Date d'inscription : 21/02/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 11:26

Personnellement, je trouve ça déjà plus sain que les clopes et autres drogues donc...

Citation :
Quand tu as fait un trou dans ton poumon ou que t'as touché l'artère fémorale, de suite, ça commence à devenir légèrement handicapant.

Après, apparemment, avec du vomie et de la rustine tu peux te réparer le poumon.

________________
"tu vois, le monde se sépart en deux quatégories.
Il y a ceux qu'ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent.
Toi, tu creuses"
Revenir en haut Aller en bas
In Vinas Veritas

In Vinas Veritas


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 18:12

Je sais pas j'ai vu plein de messages du styles "j'ai réussi à m'en sortir" ou "j'arrive plus à m'arreter besoin d'aide". Après je suis tout à fait d'accord que ce n'est absolument pas sain comme pratique. Et pour ce qui est des raisons, c'est la plupart du temps du défoulement et parfois pour la provocation (envers les profs ou des personnes que j'aime pas spécialement)
Revenir en haut Aller en bas
gojunmi

gojunmi


Nombre de messages : 194
Age : 27
Localisation : Centre
Date d'inscription : 25/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 18:23

Je comprend le fait de le faire par défoulement, moi quand je m'en veux, en colère contre moi et bien je me défoule en me mutilant, tellement que sur le coup je me déteste.
Mais le faire par provocation, c'est bien la première fois que je lis ça. Personnellement, je crois qu'il faut en vouloir après ces profs pour faire de la provoque avec l'AM, et c'est que tu dois être loin d'en avoir honte. Je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
In Vinas Veritas

In Vinas Veritas


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 18:33

Ca t'étonnes? C'est plus un éléctro choque en faite. Leur dire que t'es déprimé ça marche pas. Ils disent que c'est une excuse pour pas bosser et que faut travailler et pas dormir en cours. Par contre, et là c'est intéressant, quand ils voient qu'en faite, t'es VRAIMENT déprimé au point de te mutiler, le regard change et ils sont beaucoup plus attentif. La beauté de l'extrème n'est-elle pas magnifique et désolante en même temps? Dire qu'il a fallu des goulags et l'URSS pour comprendre que le communisme n'était pas compaptible avec la nature humaine, ou encore une guerre mondiale pour comprendre que le fascisme n'était pas la voie... l'extrème encore et toujours c'est magnifique.

Cela dit, non je n'ai jamais eu de complexe sur mon AM, bien que j'ai cru l'avoir à une époque, je suis plutot du genre provocateur et je passerai ma journée à me balader avec les bras recouverts de marques à découvert dans un supermarché un samedi jour de soldes. Et puis c'est comme un vêtements. Ca montre qui je suis. et puis c'est marrant, qui irait se battre contre un mec maso? xDD
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

Aloysius


Nombre de messages : 1369
Date d'inscription : 04/04/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 18:52

Ouais, en fait tu t'AMs pour avoir de l'attention et comme ça marche tu comptes pas arrêter si je comprends bien.
Revenir en haut Aller en bas
gojunmi

gojunmi


Nombre de messages : 194
Age : 27
Localisation : Centre
Date d'inscription : 25/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 18:55

"Leur dire que t'es déprimé ça marche pas", personnellement je n'aime pas me plaindre et quand je l'ai dit je n'ai pas dit que j'étais déprimé, ni que je me mutilais, et mon but n'est pas de faire voir que je me sens mal.
Après si tu montres ton AM, c'est sur que c'est une façon de faire voir que tu vas mal, mais le dire aux professeurs, je trouve que c'est pas super, leur profession n'est pas psychologue. Moi si je sais qu'un de mes professeur était au courant de mon AM, les cours deviendraient plus durs à suivre avec ce prof qu'avant.
Mais bon, si tu es sans gène vis à vis de ça, je ne vois pas d'inconvénients à part que les autres peuvent être gêner de voir ce que tu te fais et après peuvent te repousser en t'esquivant.
MORDOR, j'ai l'impression que ton but est d'un peu de repousser les autres, de leur faire peur avec ce que tu te fais, je me trompe? Si oui, en tout cas c'est l'impression que tu me donnes.
Revenir en haut Aller en bas
Flyptusa

Flyptusa


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 17/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 19:09

ahldeban a écrit:
Juste pour savoir si je suis le seul à ne pas être déprimé par le fait de m'automutiler, à le faire par déprime mais aussi parfois pour le plaisir, et surtout à ne pas essayer de s'en sortir et à ne pas trouver ça nocif pour l'individu que se mutiler. Je voudrais juste savoir si il existe quelqu'un d'autre que moi comme ça ou pas (je connais une personne pour l'instant)

Bonsoir,

Si tu es le seul à ne pas être déprimé par le fait de t'automutiler ? Je ne pense pas, si chacun le fait me semble-t-il c'est bien pour satisfaire un besoin et te procurer une sensation de bien jusqu'à trouver un autre moyen. Ceci dit, il arrive un moment où ta vie peut prendre une autre tournure, soit elle est devenue meilleure et alors tu as envie de tout arrêter, soit les cicatrices sont trop difficiles "à porter" donc tu souhaites remplacer ce besoin par un autre qui serait à ce moment là "invisible" (les deux raisons les plus probables, après chacun est différent hein). Ce que je veux dire par là c'est que chacun d'entre nous, je pense, a été dans le même cas que toi, loin de trouver ça normal, mais le fait de ne pas vouloir arrêter jusqu'à ce que tu ne sois plus satisfait, car si tu souhaites c'est forcément que tes besoins ont évolué.

Ne pas trouver ça nocif, je pense que quand tu t'auto-mutiles, tu ne te poses même pas la question de savoir quels seront les conséquences, ni si c'est dangereux, ni si c'est bien, ni si c'est mal, ni rien d'ailleurs, du moment que ça soulage ta blessure intérieur le reste importe peu...

Après, pour ce que tu as dit comme quoi tu pourrais te promener dans un magasin remplit de monde les bras à l'air, je ne sais pas si tu trouveras beaucoup de gens qui auront la même perspective que toi sur ça, me semble-t-il, encore une fois, que la majorité des personnes qui s'auto-mutile souhaitent garder cela à tout prix secret et ont honte de le montrer, ce qui est une réaction des plus normal lorsque tu souhaites éviter le regard et le surtout le jugement d'autrui. Après, toi ça ne te dérange pas mais rare sont les personnes dans ton cas si je peux me permettre. Ensuite, si tu t'auto-mutiles pour attirer l'attention des professeurs parce que t'es déprimé, n'est-ce pas une "preuve" que ta situation ne te convient pas ? Que tu cherches de l'aide autre que l'auto-mutilation ? Tout compte fait, peut-être qu'elle ne te satisfait pas autant que tu le crois ? Pour moi, te rendre en public voudrait dire que tu as besoin d'écoute, c'est comme ça que je l'interprète...
Revenir en haut Aller en bas
lacachettedemessecrets

lacachettedemessecrets


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 02/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 19:25

ouais c'est vrai que j'ai une prof à l'école que je n'aime pas et parfois j'ai trop envie de la choquer avec mes cicatrices ou seulement pour voir la tête qu'elle ferait. Sinon c'est vrai que s'est comme une marque pour se diférencier.
Revenir en haut Aller en bas
In Vinas Veritas

In Vinas Veritas


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: p   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 19:45

En faite j'ai remarqué que le cercles vicieux "normales" de l'AM était (grossomerdo) de déprimer, se couper, et déprimer à cause de ses coupures. 90% des gens que j'ai rencontré m'ont raconté ceci donc je me sentais un peu différent parce que je ne connais pas ça... et au niveau des conséquences, je mesure parfaitement les conséquences de mes actes (étant parano j'envisage toutes les possibilités ^^). Je sais que cet été encore je ne me baladerai pas en tee shirt xDD

Pour en revenir sur la provocation, c'est partit effectivement du fait qu'on ne m'écoutait pas. J'étais plutôt timide et réservé avant et j'ai voulu changé radicalement parce que quand on est extrème, on nous écoute, parce qu'on ne laisse pas d'autre choix à son interlocuteur. C'est ce que j'ai fais d'abord dans mon look, mais ensuite c'est passé au niveau de l'AM. A la base c'était aussi partit de rien du tout, je voulais me couper en classe, donc je suis allé me mettre au fond et j'ai fait mon affaire, et une fille a débarqué en hurlant que c'était horrible. La réaction était telement exagérée que j'ai explosé de rire et j'ai trouvé que c'était plutôt amusant comme situation.

Après faut aussi prendre en compte que je marche celon le proverbe "oeil pour oeil, dent pour dent". Si je commence à faire de la provoc ( en classe ) c'est parce qu'une personne a été mal poli avec moi alors qu'il n'y avait pas de raison. Pour moi, si on est impoli, ça veut dire qu'on assume de vouloir rester dans un monde d'impolitesse, mais ce qu'ils ne savent pas c'est que moi je suis pire qu'eux à ce niveaux là et ils comprennent vite qu'être extrème c'est pas un monde pour eux. Je suis pas un Black Metaleux misanthropique non plus(contraire à mon éthique), et j'accepte de discuter avec n'importe qui, mais si cette personne est trop impoli ou quoi, je charge^^

Pour le problème des profs, oui ma situation me convient, mais je sais exactement ce qui marche et ce qui marche pas avec eux c'est tout. J'attends pas une aide dont je n'ai pas besoin de leur part.

Et pour terminer, je voudrais dire que si, mon automutilation me satisfait pleinement. Aujourd'hui je me suis coupé encore, d'un grand coup sec sur la main et j'avais l'impression d'avaler un cachet de LSD.

j'espère avoir répondu à à peu près tous les points de ton argumentation (qui ma foi était très intéressante, merci beaucoup^^)
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

Tatie Lem


Nombre de messages : 2517
Age : 34
Date d'inscription : 10/08/2011

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:06

M'est avis que si tu dois montrer ta déprime et l'exprimer de manière ostentatoire, en vue qu'on la prenne en compte (si j'ai bien compris le "ça marche pas"), c'est pas aux profs qu'il faut s'adresser en première intention. Sauf si tu as des difficultés à aller voir quelqu'un du milieu médical et que tu te sens plus en confiance avec un prof.

Sinon, je vois pas l'intérêt, mis à part prendre le dessus sur les profs ou sur ceux que tu provoques, parce que tu t'es senti agressé, rabaissé ou que sais-je par eux d'une quelconque manière.
Donc toujours dans un rapport de force, quoi. Dans une sorte de romantisme lyrique pas très bien senti à la rigueur, ce qui rejoint pas mal le registre du pathétique et du grossissements à triples coups de surligneurs roses fluo.
Je crois pas que ce soit toujours très pertinent de voir les choses en ces termes et d'agir en fonction des autres comme ça. Au final, t'es aussi manipulé que si tu suivais ou si tu t'écrasais, sauf que toi tu réagis systématiquement dans la provoc' et dans ton idée de la démesure.

Voilà voilà ce qui me vient en tête.
Revenir en haut Aller en bas
lacachettedemessecrets

lacachettedemessecrets


Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 02/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:15

c'est plus sain que les drogues
Revenir en haut Aller en bas
H

H


Nombre de messages : 6633
Date d'inscription : 12/01/2008

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:20

Même avis que LEM. Et je rajouterais par rapport au fait de montrer ostensiblement qu'on est déprimé :

Il n'y a pas besoin d'être VRAIMENT déprimé pour se couper, juste une lame.

La communication via l'exposition de plaies repose sur trop de bordel méta pour être efficace. On peut te prendre pour un dépressif au bord du suicide, ou pour un petit branleur qui se cherche un style, ou pour [insérez persona quelconque]. Tout dépend des représentations des gens. Non seulement c'est s'enfermer dans un jeu psychologique, mais au final c'est même pas spécialement efficace.

Je suis d'accord par rapport au cercle vicieux AM/déprime/AM et au bienfait de la dédramatisation de l'AM, de l'AM comme moyen personnel de gérer la pression même si pas forcément le meilleur (mais de loin pas le pire non plus). Mais après faut savoir. Parce que la provocation c'est du pur drama, et c'est pas personnel.
Revenir en haut Aller en bas
vlad tepes

vlad tepes


Nombre de messages : 3303
Age : 32
Localisation : La main forte, club privé
Date d'inscription : 19/10/2006

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:29

Epouse moi
Revenir en haut Aller en bas
Flyptusa

Flyptusa


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 17/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:51

ahldeban a écrit:
En faite j'ai remarqué que le cercles vicieux "normales" de l'AM était (grossomerdo) de déprimer, se couper, et déprimer à cause de ses coupures. 90% des gens que j'ai rencontré m'ont raconté ceci donc je me sentais un peu différent parce que je ne connais pas ça... et au niveau des conséquences, je mesure parfaitement les conséquences de mes actes (étant parano j'envisage toutes les possibilités ^^). Je sais que cet été encore je ne me baladerai pas en tee shirt xDD

Oui, au fond je dirais que c'est un sentiment tout à fait normal de "déprimer" à cause des coupures, des cicatrices, du fait de ne pas pouvoir s'arrêter. Je pense, que la guérison de l'auto-mutilation se fait en plusieurs étapes, et qu'à partir du moment où cette situation ne te conviens plus, comme tu dis, tu déprimes à cause des coupures. Pour l'instant, l'auto-mutilation te suffit, de plus tu as si j'ai bien lu ta présentation, d'autres moyens de faire sortir ta colère intérieur, ta tristesse, bref' tes émotions que tu n'oses pas dire, par la boxe, ce qui je pense limite ton auto-mutilation, à partir du moment où tu as plusieurs moyens de te soulager, c'est forcément couper la pomme en deux, ce qui explique que pour l'instant tu n'es pas envie d'arrêter, je dirais simplement que tu n'es pas à la même étape que ceux là, mais qu'un jour tu y passeras, peut-être le jour où tu auras une famille, le jour où ça ira trop loin, le jour où tu prendras conscience que ça ne te suffit plus pour te sentir légé. Je ne disais pas que tu n'envisageais pas les conséquences, simplement que la plupart des personnes au moment de passer à l'acte ne pense absolument pas à ça, puisque ça n'a pas d'importance, mais après c'est autre chose.

Citation :
Pour en revenir sur la provocation, c'est partit effectivement du fait qu'on ne m'écoutait pas. J'étais plutôt timide et réservé avant et j'ai voulu changé radicalement parce que quand on est extrème, on nous écoute, parce qu'on ne laisse pas d'autre choix à son interlocuteur. C'est ce que j'ai fais d'abord dans mon look, mais ensuite c'est passé au niveau de l'AM. A la base c'était aussi partit de rien du tout, je voulais me couper en classe, donc je suis allé me mettre au fond et j'ai fait mon affaire, et une fille a débarqué en hurlant que c'était horrible. La réaction était telement exagérée que j'ai explosé de rire et j'ai trouvé que c'était plutôt amusant comme situation.


J'aime bien le "j'étais plutôt timide et réservé", ça veut dire exactement la même chose ! Disons, que cette fille ne s'auto-mutile pas, et donc elle peut difficilement se mettre à ta place et avoir une autre réaction. Tu ne peux pas lui en vouloir.

Citation :
Pour le problème des profs, oui ma situation me convient, mais je sais exactement ce qui marche et ce qui marche pas avec eux c'est tout. J'attends pas une aide dont je n'ai pas besoin de leur part.

Tu as toi même dit que tu le faisais pour avoir une certaine écoute de leur part. Si tu n'as pas besoin de leur aide, tu ne le ferais pas car ton but en t'auto-mutilant c'est de satisfaire ton désir personnel avant tout et non pas de "choquer" quelqu'un ou de la provoquer. Pour moi, tu cherches que l'on fasse plus attention à toi, à te sentir exister, et visible par des personnes qui comme les professeurs ont peut-être tendance à te reprocher 10 000 trucs.

Citation :
Et pour terminer, je voudrais dire que si, mon automutilation me satisfait pleinement. Aujourd'hui je me suis coupé encore, d'un grand coup sec sur la main et j'avais l'impression d'avaler un cachet de LSD.

Sans doute, sinon comme certains de nos camarades tu te sentirais déprimé par tes coupures qui ne t'offre plus de satisfaction.

Citation :
j'espère avoir répondu à à peu près tous les points de ton argumentation (qui ma foi était très intéressante, merci beaucoup^^)

Autant dire quelque chose de constructif et ayant un minimum de sens pour une fois !
De rien, j'essaie simplement de t'éclairer un petit peu, mais ce que je dis n'est pas forcément exact, chacun est différent.
Revenir en haut Aller en bas
antinoé

antinoé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 10/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:59

Je ramène ça là parce que ben, même si c'était dans le topic de ta présentation, c'est tout à fait exactement le même sujet, et absolument dans la même veine. (Et puis je suis d'accord avec H et LEM, en gros.)

ahldeban a écrit:
Antinoé: Oui je me sens tout à fait libre sur ce sujet. Diaboliser quelque chose à tort ça apporte rien de bon. La première étape pour être en paix avec moi-même c'est de m'accepter tel que je suis. En plus je dis pas que c'est forcément sain comme méthode. Je bois et je fume (ouuuuh le rebelle!!! Anarchie pour les UK!!) et je suis tout à fait d'accord que c'est pas forcément bon pour moi. Mais l'AM ça me détruit pas physiquement, je risque pas de choper un cancer du bras à cause de ça (à part une bonne infection et encore je prends toutes mes précautions!)
Ben euh, il s'agit un peu de te faire des trous dans la peau, alors si tu penses que ça te détruit pas physiquement, pourquoi tu le fais, ça serait pas plus simple je sais pas de t'écrire sur les bras et jamais te laver les cheveux ?

ahldeban a écrit:
Je me considère pas comme normal en plus, donc les comportements sains et raisonnés c'est pas mon truc ^^ et entre une personne qui se pose beaucoup de questions et qui se mutile parce qu'elle comprend que le monde n'est pas parfait et qu'on la déteste parce qu'elle écoute du métal ( je caricature), et une pouffiasse de merde qui rejette une personne sous prétexte qu'elle est mal dans sa peau.
Ah ben évidemment, si t'es pas normal, xxx rebelle, que si jeune tu vois que la vie c'est pas magique, c'est fou, c'est magnifique, tout s'explique.

ahldeban a écrit:
J'étais plutôt timide et réservé avant et j'ai voulu changé radicalement parce que quand on est extrème, on nous écoute, parce qu'on ne laisse pas d'autre choix à son interlocuteur. C'est ce que j'ai fais d'abord dans mon look, mais ensuite c'est passé au niveau de l'AM. A la base c'était aussi partit de rien du tout, je voulais me couper en classe, donc je suis allé me mettre au fond et j'ai fait mon affaire, et une fille a débarqué en hurlant que c'était horrible. La réaction était tellement exagérée que j'ai explosé de rire et j'ai trouvé que c'était plutôt amusant comme situation.
J'hésite entre penser que t'as d'autres raisons, tu le sais et tu mens, ou alors lever les yeux au ciel en maudissant sur quinze générations les gens qui pensent que se faire du mal pour faire réagir les autres c'est une super idée. Je veux dire c'est quoi l'intérêt. Quand quelqu'un me fait chier, je vais pas lui pisser du sang dessus, je vais pas me découper juste pour faire chier, c'est ridicule.
T'as 17 ans quoi. (J'en ai 19, bon.) Et ça peut durer encore longtemps, récemment j'ai fréquenté un mec comme ça, qui pensait qu'il avait tout compris à la vie, tout bon, que tout ce qu'il faisait c'était justifié, et qu'y avait pas à se remettre en question jamais. Ben c'est jamais convaincant.

Et ensuite, que quelqu'un réagisse violemment en te voyant te découper en classe c'est, euh, hyper normal ? C'est qui, au fait, la "pouffiasse de merde qui rejette une personne sous prétexte qu'elle est mal dans sa peau" ?

T'es mal dans ta peau ou tu fais de la provocation gratuite ? Tu veux de l'attention alors que tu penses que c'est tous des gros cons ? Moi j'admire la maturité là j'en suis baba. Surtout le côté "je juge tous les gens qui font pas comme moi ils comprennent rien" ; tu dis que tu te coupes juste comme ça, pour la provoc', pour montrer que ça va pas ; qu'est-ce qui te dit que les autres ça va ?
L'AM en général, c'est pour te soulager, te défouler. Moi je me coupe quand j'en ai marre, quand j'ai trop mal ~dans ma tête~ et à la poitrine à force de pleurer comme une merde ; ça serait pire si je le faisais pas. Les gens qui vont mal et qui recourent pas à l'AM, ils ont sans doute encore plus de mal à se relever chaque matin. C'est pas parce que quelqu'un se charcute pas en classe que c'est un gros con qui comprend rien à rien, et c'est pas parce que tu prétends assumer complètement ton AM et ton comportement un tantinet ridicule que tu vaux mieux.

(Et puis cette espèce de revendication régulière de "je suis pas normal" "je fais pas comme tout le monde" mais pitié quoi.)
Revenir en haut Aller en bas
In Vinas Veritas

In Vinas Veritas


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 21:44

C'est énorme, un réel plaisir à lire, une argumentation bien formée et claire, c'est génial. T'as quelque chose contre moi au faite? xDD

1) Je m'écris sur les bras et je me lave les cheveux une fois par mois c'est marrant xD

2)Je disais ça dans le cadre d'une personne de 12 ans parce que tu contestais le fait que les personnes qui se mutilaient n'étaient pas plus mature. A 12 ou 14 ans, excuse moi, mais avoir un esprit critique comme ça c'est pas commun. Au lieu de m'agresser regarde le contexte espèce de toi.

3)Je trouve ça marrant que tu t'excites comme ça parce que ça fait que me concerter dans l'idée que je suis pas normal. De plus je disais que je ne juge pas les gens, justement.Que j'acceptais volontiers de parler avec n'importe qui de manière raisonnable, mais qu'au bout d'un moment, les mecs et les filles qui te regardent comme une merde et t'insultes pour un rien à longueur de journée parce que tu dis que t'écoutes les sex pistols et slipknot, y'en a ras le cul. Tu m'excuseras bien sur du vocabulaire, mais là c'est aussi toi qui prend tes grands airs et qui me jugent sans même connaitre les détails de mon histoire. Tu sais ce que j'ai vécu? tu sais par quelles phases je suis passé? D'où tu te permets de dire que je suis immature et que je fais de la provoc gratuite? oui ça m'arrive et j'assume totalement, mais j'ai dis aussi que je le faisais par déprime. c'est si dur de lire tout un putain de poste en entier plutot que de me balancer des conneries sur moi? des analyses de merde fondé sur une mauvaise interprétation? remet toi un peu en question espèce de chaussettes.

et puis j'adore les analyses qu'on fait de moi, on dirait des infièrmières scolaires xD Ce qui vous choque c'est juste le fait que j'ai aucun respect de ma personne et que tout ce que vous dites sur la dramatisation tout ça c'est juste incensé, parce qu'au final jsuis mal dans ma peau, d'accord, mais en même je m'éclate comme je peux et franchement, c'est jouissif de lire vos post xDDD C'est ça être marginal c'est tout, mais bon j'ai l'habitude je suis un peu un romantique dans l'âme, un incompris, j'ai le spleen du philosophe quoi (celui qui prendra cette phrase au sérieux ne mérite pas le respect de qui que ce soit)
Revenir en haut Aller en bas
In Vinas Veritas

In Vinas Veritas


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 21:51

Flyptusa, merci beaucoup de ton argumentation ça m'a été très utile c'était très sympa
Revenir en haut Aller en bas
antinoé

antinoé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 10/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 22:05

Citation :
1) Je m'écris sur les bras et je me lave les cheveux une fois par mois c'est marrant xD
Le sexe masculin /soupir profond.

Sinon mais j'ai lu, merci quoi, merci petit jésus tu te sens pas bien, ça rend pas moins ridicule le fait de se charcuter en plein cours. Quitte à se donner en spectacle, y a peut-être plus productif.
Pour la question de la "maturité", je suis toujours pas d'accord. Ma petite soeur pense qu'elle est vachement mature parce qu'elle fume, se drogue, sèche les cours, et est moins débile que la moyenne de ses amies. Je pense que ça se discute. J'avoue qu'à 12 ans je sais plus ce à quoi je pensais, enfin si, 12 ans ça a été ma grosse période "whoa j'aimerais trop keeeeen" mais heureusement c'est vite passé, et après probablement j'ai été re-déprimée pour changer. Se poser des questions sur le sens de la vie tout ça, c'est pas une histoire de maturité, ça dépend de l'environnement et de l'éducation, essentiellement. Je pense pas non plus que les gens qui vivent une expérience traumatique "grandissent plus vite" contrairement au lieu commun ; ils grandissent plus mal, sans doute ; mais tout ça c'est parce qu'on pense que l'enfance c'ets l'innocence et l'insouciance, et c'est juste faux. Mais bref.

Y a toujours des gens qui te regardent comme une merde, que ce soit parce que t'écoutes de la musique insensée ou parce que ta jupe est trop courte et t'es trop maquillée.

(Et clairement oui, moi ça me choque quand on s'accorde aucune valeur et qu'on a aucun respect de soi, parce que quoi qu'on essaie d'en dire, ça veut dire pas apprécier ce qu'il y a autour, et toujours faire du mal autour de soi. C'est juste hyper égoïste.)
Revenir en haut Aller en bas
gojunmi

gojunmi


Nombre de messages : 194
Age : 27
Localisation : Centre
Date d'inscription : 25/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 22:14

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de se prendre la tête pour ça.
Certes tu ne pratiques pas ton automutilation comme les autres, mais il faut des fois se poser la question de ce que tu fais là? Je pense que si tu viens dans ce forum pour te distinguer de tout le monde, que tu es une exception parce que tu ne pratiques pas l'automutilation pour les mêmes raisons que nous, eh bien tu risques de créer des conflits à force de le répéter. "je suis pas normal" et "je fais pas comme tout le monde" à éviter.
antinoé : certes il ne se mutile pas pour les mêmes raisons que beaucoup de personnes de ce forum le font. Mais d'un côté son point de vue et différent du tien par rapport à son entourage. C'est vrai que nous ne connaissons pas vraiment ce qui l'entourent, c'est vrai que ces réactions peuvent te heurter, mais ce forum n'est pas fais pour juger la personne de ce qu'elle fait, mais pour l'écouter. S'il y a des réactions qu'il évoque et qui sont choquantes, il vaut mieux les ignorer que de commencer un conflit.

Après tout nous sommes dans un forum, pour nous entraider et non pour créer des conflits.
Revenir en haut Aller en bas
antinoé

antinoé


Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 10/11/2012

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 22:17

Amen (presque sans ironie !)
Revenir en haut Aller en bas
vlad tepes

vlad tepes


Nombre de messages : 3303
Age : 32
Localisation : La main forte, club privé
Date d'inscription : 19/10/2006

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 22:33

Mais arreter! C'est trop cool, pour une fois que quelqu'un d'autre que moi vien "créer des conflit" laissez le!
Enfin, laissez moi moi m'amuser quoi! C'est juste trop cool!
Revenir en haut Aller en bas
HellMouTh

HellMouTh


Nombre de messages : 325
Age : 32
Localisation : Ici, et là, mais aussi là-bas, principalement là-bas quand même mais ici aussi
Date d'inscription : 14/05/2011

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 22:39

C'est une façon de s'occuper, les conflits aux motifs futiles
Revenir en haut Aller en bas
vlad tepes

vlad tepes


Nombre de messages : 3303
Age : 32
Localisation : La main forte, club privé
Date d'inscription : 19/10/2006

Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 22:47

Moins futile que se viander
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Si vous aussi vous êtes comme moi Empty
MessageSujet: Re: Si vous aussi vous êtes comme moi   Si vous aussi vous êtes comme moi Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Si vous aussi vous êtes comme moi
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vous aussi ?
» automutilation
» Si vous vous sentez comme une merde... Pensez à Vendeta
» Est-ce que...Vous aussi ça vous le fait ?
» n'ouvrez pa si vous etes serisible, et jrigol pa.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: