Forum AM-Entraide
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l'entraide autour des problèmes d'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionS'en sortir, certes... mais à long terme ?  260zw3p
-39%
Le deal à ne pas rater :
Balai serpillière plat avec seau pliable à 19,99€
19.99 € 32.78 €
Voir le deal

 

 S'en sortir, certes... mais à long terme ?

Aller en bas 
+4
Stoic & the Fish
Lilas'M
Darmowe
Sésame
8 participants
AuteurMessage
Sésame




Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 01/06/2012

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeSam 2 Juin 2012 - 0:47

.


Dernière édition par Sésame le Jeu 28 Mar 2013 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darmowe

Darmowe


Nombre de messages : 4654
Date d'inscription : 09/11/2010

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeSam 2 Juin 2012 - 10:29

Je te donne mon avis même si vu que j'ai pas arrêté l'am durant des années, ça vaut pas grand chose.

Je pars pas mal de principe que quand on connu l'am, qu'on a géré durant une partie de sa vie ses emmerdes avec l'am, le risque de rechute et l'envie reste là. C'est un peu comme les fumeurs (et les autres addictions), même s'ils arrêtent de fumer, ils en ont envie de temps en temps et ça leur arrive aussi de refumer lors de périodes plus difficile. Notre cerveau se souvient que l'am nous soulageait à une époque et donc l'envie revient et on se dit que ça nous aidera du moins durant un court laps de temps.

Ça te gène vraiment que l'am te traverse encore l'esprit? Enfin à part le fait que les autres peuvent le voir (et encore on peut se démerder pour le faire dans des zones pas trop visible). J'encourage pas l'am au contraire, juste que j'ai pas mal dédramatiser le truc, si j'en ai besoin et que ça peut m'empêcher de faire une connerie plus grave, je le fais et sinon tant mieux.

Et sinon t’arrive à déterminer qu'est ce qui te fait avoir envie de te couper? Certaines émotions/situations/autres? L'idéal est souvent de remplacer l'am par une addiction saine (sports/musique/peinture/livres...) lors de ces moments là, même si c'est pas évident au début de changer ses habitudes.

(Et même si c'est hors sujet, hésite pas à te présenter dans la partie adéquate, c'est toujours plus agréable de répondre aux gens qu'on connait un peu mieux et surtout par d'autres aspects que leurs problèmes.)
Revenir en haut Aller en bas
Lilas'M

Lilas'M


Nombre de messages : 432
Age : 30
Date d'inscription : 15/09/2011

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeSam 2 Juin 2012 - 13:22

Bonjour ! Je plussoie d'abord Darmowe, ce serait sympa que tu passes pas la case présentation Very Happy

Ensuite, je suis dans le même cas de figure que toi concernant l'AM. J'ai commencé à 13 ans et je l'ai fait pendant plus de 6 mois sans raison spé et puis j'ai réussi à m'arrêter grâce au soutien de mes amis et le fait que ma mère l'a su ( Embarassed ) Et j'ai eu quelques rechutes mais vraiment très très minimes. Puis, cette année bah voilà, je suis complètement retombée là-dedans pour diverses raisons même si ces derniers temps je gère mieux.

En ce qui concerne les périodes où je ne l'ai pas fait, ça m'arrivait en effet d'y penser parfois (because mauvaise journée, disputes, déprimes etc.) et ça reste toujours dans ma tête comme la solution si jamais j'arrive pas à me calmer si je suis énervée ou très triste.

Je pense comme Darmowe, que c'est une addiction et qu'une guérison totale n'existe pas, après il se peut peut-être que des personnes soient parvenues à tourner définitivement la page et ses envies de la tête, mais je pense que c'est quelque chose qui reste même si on arrive à passer du temps, à avoir des périodes où on n'y pense pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

Stoic & the Fish


Nombre de messages : 1283
Age : 38
Date d'inscription : 27/11/2011

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeSam 2 Juin 2012 - 15:21

je suis pas convaincu que l'am soit vraiment une addiction hors période de pratique carrement intensive ou peut-etre le cerveau va réclamer sa dose d'endorphines comme il réclamerait sa dose de nicotine.

A mon avis c'est plus un automatisme créé au fil du temps qui fait qu'en cas de problèmes l'idée revient relativement spontanément.Logique quoi:inconsciemment ou pas on fait le tour des moyens de gérer déja utilisés et on se fixe sur un ou plusieurs comme étant les plus efficaces et adaptés.Et selon le nombre dont on dispose on va retomber plus ou moins rapidemment sur l'am.

Perso depuis que je m'am soit une quinzaine d'années à peu près j'ai eu plusieurs périodes de 1 ou 2 ans sans y recourir et sans me retenir pour autant.Parce que meme dans les périodes de down j'avais d'autres cordes à mon arc pour gérer:sport,dessin,agressivité tournée vers les autres,etc,etc.Plus commodes à mettre en oeuvre,suffisants en terme d'intensité ou juste plus efficaces pour certaines situations précises.Mais si je repense aux premières années d'am c'était effectivement quasi la seule réponse que j'avais mise en place donc forcemment elle revenait plus souvent qu'à son tour et avec pas mal d'insistance si pas mise en place.

Tout ça pour dire qu'une fois entrée dans le catalogue "solution à un problème"je crois que l'am y reste indépendamment de toute volonté consciente.Sauf putain d'expérience négative qui ferait une sorte de conditionnement négatif(et encore je suis pas convaincu).Grosso modo je vois pas du tout ça comme une maladie ou un trouble qu'il faudrait guérir,et encore moins comme une horrible spirale auto-destructrice mais comme un moyen "lambda"avec ses avantages et inconvénients propres.A la rigueur l'ennui vient plutot d'avoir besoin de recourir à celui-ci spécifiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

Caramel


Nombre de messages : 31671
Age : 44
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeSam 2 Juin 2012 - 17:00

Je ne pense pas non plus que ca soit une addiction.

J'ai arrêté de m'AM sans difficulté une fois que j'en ai eu moins besoin. Y a pas eu de "manque" en soi, de "j'ai pas de raison d'avoir envie de m'AM mais je le fais quand meme" qui serait assez caractéristique d'une addiction à proprement parler.

Par contre, c'est une manière de se calmer qui est radicalement efficace, ca c'est un fait.

Et en ca, je pense qu'une fois qu'on l'a vraiment expérimentée, et qu'on a trouvé que ca calmait foutrement bien, ben ca reste un truc que notre cerveau va piocher quand y a un gros stress / un gros coup dur. On a enregistré que ca calme, du coup c'est une sorte de réflexe d'y penser quand on a besoin de se calmer, ouais. Ca j'en doute pas, et je pense que c'est en ca qu'on garde plus ou moins à vie ce truc en tête dans le moment où y aurait besoin de se calmer.

Après, y a aussi d'autres trucs pour se calmer dont on peut faire des reflexes, histoire que le réflexe "stress = envie d'AM" ne débouche pas systématiquement sur la concrétisation de l'envie d'AM.

Ouais bon en fait, je viens de voir que c'est grosso modo la même réponse que Stoic fish. Bon, maintenant qu'elle est tapée, autant l'envoyer quand meme

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Cthulhu%20cat  S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Epo6tp31

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Well_come_on

Well_come_on


Nombre de messages : 5
Localisation : France
Date d'inscription : 04/11/2012

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeDim 18 Nov 2012 - 18:36

Bonjour,
Je pense que c'est une addiction, un schéma de pensée qui revient systématiquement en cas dr probleme, un peu comme les alcooliques ou les fumeurs. C'est très difficile darreter complètement mais même si il ny a pas de passage à lacte (9/10 pour moi aussi), j'ai toujours ce besoin, cette envie viscérale de me faire du mal, la chose que les gens ont le plus de mal à comprendre à mon avis
Pour moi cette idée, c'est ma façon d'être et sûrement la votre. J avais réussi une "longue" période d abstinence de 6 mois au bout desquels j'ai craque
Jen conclus dans Mon cas que mieux vaut des petites coupures maîtrisées qu'un gros petage de câble
Tout ce long post pour dire que chacun gère suivant son ressenti. Même sous anti depresseurs je ne parviens pas à arrêter alors bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Ziel

Ziel


Nombre de messages : 9312
Age : 42
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 17/06/2007

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeDim 18 Nov 2012 - 20:15

Personnellement, j'ai ressenti un effet de "manque" quand j'étais en période d'angoisse et que je ne voulais pas le faire. Ce qui augmentait mon angoisse et mon envie de le faire jusqu'au cracage, ou non. Et l'envie était plus forte quand ça faisait quelques jours que je ne l'avais pas fait.

Présentement, je suis dans une période où j'ai envie de le faire et que je le fais et pas nécéssairement en crise d'angoisse comme avant. Juste parce que ça me passe par la tête, que j'ai des lames pour le scrapbooking plein mon bureau à porter de main et que là, maintenant, j'en est envie.
Étrangement, je ne vais pas nécéssairement le faire quand je fais une crise d'angoisse, même si ça m'arrive de le faire aussi.

Ça faisait un peu plus de 4 ans que je ne m'étais pas couper.

Je pense que ça dépend beaucoup de chacun.
Comme il y a des fumeur qui arrête de fumer du jour au lendemain sans difficulter et sans manque, même s'ils ont été de gros fumeur.
Même chose pour certain alcoolique.

Mais que ce soit une addiction ou pas, je crois qu'on garde ça en nous toute notre vie. Ce qui n'empêche pas qu'on arrive un jour à ne plus du tout le faire pour le reste de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

Lilith


Nombre de messages : 2139
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitimeDim 25 Nov 2012 - 12:02

Me permets juste de vous signaler que le post est vieux de presque 6 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Empty
MessageSujet: Re: S'en sortir, certes... mais à long terme ?    S'en sortir, certes... mais à long terme ?  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
S'en sortir, certes... mais à long terme ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos projets à long terme ? (lifegoals)
» Retour apres une long absence
» J'aimerais m'en sortir mais...
» De retour apres un long silence ..
» Parlons... au long.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: