Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pensées suicidaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nervous-Breakdown



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Pensées suicidaires   Sam 3 Avr 2010 - 21:18


Bon voilà, j'ose me lancer. Je ne veux pas donner trop de détails pour autant. Mais j'ai commencé à avoir des pensées suicidaires dès mes 11 ans, à partir du moment où j'ai su que mes parents allaient divorcé.
Par la suite, il y a eu beaucoup de problèmes dans la famille. Petite, j'ai toujours été une fille rejettée par ses camarades de classe. Je me souviens que de mes 13 à mes 17 ans, j'ai eu quelque fois recours à des violences physiques sur moi-même. Je me [blessais avec divers objets]. Je ne me suis jamais ouverte les veines, c'était bien plus souvent pour me libérer de la colère et de la peine que j'avais, sachant que je n'arrivais pas tellement à contrôler mes émotions.
J'ai toujours eu par période des périodes d'envies de suicide. Je n'ai jamais osé passé à l'acte. C'est souvent quand je me retrouve dans des situations où j'ai cette impression de me retrouver emmurée devant la tristesse, j'ai vraiment cette impression de murs qui se resserrent.
Paradoxalement, j'aime la vie, j'essaie d'en profiter au maximum. Je reste intimement persuadée que je mourrai suicidée, c'est comme si c'était une conviction. Quand je passe dans mes périodes où tout va bien, mes envies suicidaires sont mise en suspens, un peu comme plongées dans le coma. C'est pour ça que des fois, je me dis qu'il vaut mieux profiter de la vie au jour le jour. Si je dois en finir demain, j'aurai au moins le mérite d'avoir profité d'aujourd'hui, vous voyez?
Je ne sais pas si je dois dire que je ne m'aime pas. J'ai mis du temps à m'accepter, à m'aimer. Aujourd'hui, je suis à la fois ma pire ennemie mais aussi une personne que j'arrive à apprécier, progressivement. Mais il y a ce vieux démon en moi qui me rappelle qu'un jour ça arrivera.
Je trouve paradoxalement que ma vie n'a peut-être pas l'importance que j'essaie de lui donner ou que mes proches lui trouve.
C'est très intime ce que je dis, je n'en ai jamais véritablement parlé à qui que ce soit, je ne veux pas embêter mes amis qui sont là pour moi. Je veux qu'ils aient l'image de moi d'une fille qui sourit, qui rigole tout le temps. Je cache tellement de choses derrière mes fous rires, j'imagine que vous savez de quoi je parle.
Dans ces moments-là, où je me sens prête à en finir, je ressens un réel vide intérieur, je me sens complètement seule, même si je vois mes amis, même si je sais l'amour qu'ils me portent. Mes passions pour le dessin, l'écriture, l'art, me réconfortent aussi. Mais les mauvaises pensées viennent me resaisir dès que l'occasion se présente.
La vie, je crois que c'est ça, un éternel combat non pas pour se construire, mais aussi CONTRE soi, contre ces mauvaises pensées qui nous assaillent.
Je suis dans une période où je me bats encore contre ces pensées noires, je vis aussi de beaux moments, je savoure la vie au jour le jour, je me bats pour être en paix avec moi-même.
Mais je sais qu'un jour, c'est moi qui écrirai le point final.

Merci de m'avoir lue, merci de votre attention, j'espère pouvoir aussi lire attentivement tous les messages des uns et des autres qui souffrent et apporter aussi mon soutien.





Edit Caramel : Edition de détails concernant les instruments d'AM
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   Sam 3 Avr 2010 - 21:31

je me reconnaît un peu dans ton récit dans cette contradiction genre « j'aime la vie mais je pense au suicide »

je me suis toujour dit que la vie était belle et qu'elle méritait d'etre vécue

avec le temps j'ai un peu nuancé cette idée maintenant je me dit que cette putaine de vie est une emmerdeuse mais je croi encore que l'on peu vivre des bons moment qui valent la peine




enfin bref c compliqué a exprimer
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31636
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   Sam 3 Avr 2010 - 22:37

Pour commencer par faire la "sale modératrice" : Je me suis permise d'éditer ton post pour enlever les détails que tu donnais concernant tes instruments pour te faire mal. C'est prohibé par le règlement du forum, non pas par volonté de censure, mais pour éviter de donner des idées aux autres, ou de faire naitre des images un poil trop précises dans la tête des gens qui lisent ton post tout en bataillant contre une envie de se faire mal, pour qui l'évocation de détails pourrait être un brin incitative.

Je t'invite, d'ailleurs, à aller lire le règlement du forum, tant qu'à faire ^^

-------

Sinon...

Tes idées suicidaires me donnent plus l'impression d'être une volonté de garder une porte de sortie "au cas où ça devient vraiment trop la merde" que de réelles idées suicidaires, au sens "désespéré" du terme.

Tu as tout de même l'espoir / l'envie / la volonté de faire en sorte de vivre ta vie au mieux, de profiter des choses positives, de gérer au mieux les moments plus difficiles.

Par contre, tu sembles avoir besoin de garder dans un coin de ta tête que "c'est possible de se butter si un jour ça devient vraiment trop compliqué".
Possibilité que, clairement, tout humain a.

Quelque part, dans la mesure où il ya, prépondérante, la volonté de faire en sorte d'aller mieux / d'aller bien... Je ne trouve pas si "dramatiques" que ça tes "idées suicidaires", parce qu'elles me semblent rester pas mal abstraites.

Après, la question, c'est : qu'est ce qui te mets mal, qu'est ce qui te fait passer par des moments difficiles, tout ca ? Il y a une cause identifiable à tout ca, à tes yeux ?

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Nervous-Breakdown



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   Dim 4 Avr 2010 - 14:42

Aucun souci Caramel, je comprends parfaitement, j'avais pas pensé sur le moment à ça, mais je comprends parfaitement que tu aies choisi de supprimer ce passage, je ne veux ni donner de mauvaises idées, ni effrayer...

Quand tu dis que mes idées suicidaires sont une volonté de garder une porte de sortie, ce n'est pas complètement faux. J'ai comme ça aussi cette impression que ça, tu vois, je peux le contrôler. Par moment, il y a certaines choses qui m'échappent.
Ce qui me rend mal? C'est tout ce qui a pu se dérouler dans le passé: les humiliations, les multiples dépressions d'une personne de ma famille, le temps qu'il m'a fallu pour reprendre confiance en moi et surtout cette impossibilité de ne pas me regarder sans me haïr.
Quand je suis confrontée à mes idées suicidaires, c'est toujours face à quelque chose de violent: par exemple, récemment, il m'était pénible de supporter les menaces et les folies d'une personne de mon entourage qui était complètement bipolaire. Crois-moi, c'était insoutenable. Il y a ça et quantité d'autres choses. C'est très souvent de manière désespéré, j'aimerais pouvoir rentrer dans plus de détails, mais je veux éviter de trop en dire ici.
C'est quelque chose de très grave que de penser à ça, j'en suis terriblement consciente, mais dans un point, cela me "rassure", parce qu'au moins, je sais que je peux prendre le contrôle de ma vie, là où d'autres choses prennent le contrôle sur moi.
Je sais que je reste assez évasive dans ce que je raconte...
Je ne veux pas affoler mon entourage, alors je fais bonne figure, je reste souriante, drôle mais parfois j'ai vraiment envie de faire tomber le masque.
Je sous-estime la valeur de ma vie, quand bien même j'essaie de la construire comme il se doit. C'est une forme d'auto-destruction. Mais jusqu'à présent, je me débrouille pour que ça ne soit pas apparent, afin de me préserver, de ne pas avoir à subir les critiques des gens.

Merci de m'avoir lue...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   Dim 4 Avr 2010 - 14:58

Faire tomber le masque, tu es ici dans le meilleur lieu pour le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   Dim 4 Avr 2010 - 17:29

Citation :
"C'est quelque chose de très grave que de penser à ça."

Sans vouloir dédramatiser, c'est pas "très grave", pas les idées en elles-même du moins (sinon tu te serais déjà butté) mais ce que ça cache derrière. Les raisons qui t'ont poussé à avoir ces envies.

Tu parles de passé, d'humiliation et autres, tu en es où toi avec tout ça ? Est-ce que c'est réglé (dans le sens, est-ce que tu en as fais quelque chose, comment tu vois ces événements à présent ?) ou tu as juste laisser le temps foutre de la poussière dessus pour ne pas avoir à ranger le bordel ?

Comme l'a dit Figure-hâtive, ici c'est pas mal l'idéal si tu veux balancer ce que t'as dans la tête. Beaucoup plus facilement que IRL.
Revenir en haut Aller en bas
justkisscool

avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Sur la *Lune
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   Dim 4 Avr 2010 - 17:43

Nervous-Breakdown a écrit:
Quand tu dis que mes idées suicidaires sont une volonté de garder une porte de sortie, ce n'est pas complètement faux. J'ai comme ça aussi cette impression que ça, tu vois, je peux le contrôler. Par moment, il y a certaines choses qui m'échappent.

Je pense qu'il y a 2 'types' de personnes qui pensent au suicide, ceux qui ne se sentent pas bien dans leur vie, qui pensent à ça presque pour savoir s'ils manqueraient à qqn s'ils partaient, mais qui trouvent quand même qq chose à quoi se raccrocher et essayent d'améliorer leur vie parce qu'ils pensent que demain peut surement être mieux qu'aujourd'ui, et malheureusement, ceux qui ne savent plus à quoi se rattacher et veulent vraiment partir... Tu te sens dans un de ces 2 là ?


Nervous-Breakdown a écrit:
Je ne veux pas affoler mon entourage, alors je fais bonne figure, je reste souriante, drôle mais parfois j'ai vraiment envie de faire tomber le masque.

C'est malheureusement le cas de tous ceux qui souffrent =(
Personnellement je connais 2 jeunes (19 ans) qui se sont suicidé, un il y a presque 6 mois, un autre il y a à peine 1 semaine...
Ils allaient "très bien" tous les 2, personne ne remarquait rien, et le jour ou la personne passe à l'acte, tu remets tout en question...
Revenir en haut Aller en bas
elodiiieee



Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: .   Lun 5 Avr 2010 - 21:03

Cela me fais repenser à beaucoup de choses.
Seule à ne pas en parler ça fait empirer les choses..
Au moins ici tu peux.
Tu sais à patoger comme ça dans le passé t'en sortira pas.
Je ne veux pas donner trop de conseils, vu que je ne veux pas " t'enfoncer " ... Je vois tout en noir alors bon..
Tu devrais trouver les bonnes solutions pour tes problèmes parce que le suicide... Ca va trop loin d'un coup quoi...
Faut que t'arrêtes de te trainer avec tout ça, vivre comme ça c'est trop compliqué.
Quand je dis trouver des solutions le suicide n'en est pas une.
C'est juste un troue dans lequel on veut s'enfoncer parce qu'on ne veut plus chercher les solutions à nos problèmes. Et vu qu'après en sortir sera impossible... Il vaut mieux ne pas en arriver là... =/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées suicidaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées suicidaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pensées intrusives
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Une Tite Pensée pour mon Ami Gilou qui est sur le billard !
» une pensée pour ma maman
» Huit pensées d'un grand etre: Kalou Rinpoche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: