Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vos bobos à la con !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Jeu 11 Nov 2010 - 12:48

suis arrivée a tomber dans les pommes (pas tout a fait mais bon quand meme incapable de me relever) en fesant une roulade avant en cour de gym

je fait donc ma roulade
je ne sai pas comment je me réceptionne mal
je marche vaguement pas droit mais je me dit que c'est pas grave et tente de continuer le cour en passant a un autre exercice
je commence a serieusement voir des étoiles
je décide de m'alonger un moment sur des tapis qui trainent
je n'ai pas pu bouger de toute l'heure
a la fin du cour tout le monde sort du gymnase la prof s'apperçoit enfin que je n'ai pas bronché pendant un bon moment et que meme la fin du cour ne me perturbe pas
commence a raler croyant que je dort plus ou moins
j'arrive vaguement a articuler que ça va pas
bref infirmière scolaire pompiers urgences

au final rien de grave je ressort tout de meme avec une minerve


je suis sujette aux fractures de fatigue en gros mon pied se casse régulièrement sans que je ne fasse rien le pire c'est que a la radio on ne voit rien ce n'est que quelques mois plus tard que l'on voit la cicatrice

sinon mon frere est pas mal non plus dans son genre
étant petit il ne fesait pas de batailles de boules de neiges avec ses potes mais des batailles de pommes !! quelle galère le jour ou il est revenu tout sourrire "maman j'ai mal a l'oeil j'ai reçu une pomme!!" bref a 7 heures le soir pour trouver un ophtalmo dans un bled paumé c'est juste mission impossible .... mais bon il s'en est bien sorti quand meme
Revenir en haut Aller en bas
Wicked

avatar

Nombre de messages : 2949
Age : 28
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Jeu 11 Nov 2010 - 15:01

L'année dernière, quand une infirmière qui m'appréciait m'avait emmenée en virée shopping.

Je me suis foulée une cheville déjà fragile dans un magasin. J'avais pas vu la petite bande de plastique, et je me suis tordue la cheville dessus en me précipitant pour voir la projection d'un live.
Avec l'infirmière, on se dit que c'est pas grave. 1 heure plus tard, la cheville avait considérablement pris du volume.
Revenir en haut Aller en bas
Pingoo

avatar

Nombre de messages : 3975
Age : 25
Localisation : Caen
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Lun 9 Jan 2012 - 1:18

Pingoo a entre 5 et 6 ans.
Il se balance sur les 2 pieds de sa chaise... qui en comporte 4.
La gravité décide de faire son boulot. Pingoo envoie donc un magnifique coup de boule à la table. La table gagne.
J'ai pas pleuré mais j'étais complétement sonné.
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Lun 9 Jan 2012 - 1:36

Haha. Je voulais poster un truc dans ce sujet il y a environ une heure, mais j'ai eu la flemme de le chercher. (Oui, même avec Ctrl + f en étant à peu près sûre qu'il y avait le mot bobo dans le titre.)

J'étais petite. Je sais pas quelle âge, mais en tout cas en hauteur, très petite, du genre à avoir besoin de monter sur, non, d'escalader une chaise pour voir ce qui se trouvait sur un bureau. (La curiosité, oui je sais.)
Donc je monte laborieusement sur la chaise. Puis faut me dresser pour m'appuyer sur le bureau et jeter un coup d'oeil. Instinctivement, histoire de me hisser, je pose donc mes mains sur le bureau dont je n'ai pour le coup encore aucun visu. Détection des pièges : fumble. Sur le bureau il y avait un coussin à aiguilles retourné. Et je me suis appuyée de tout mon poids sur le machin, qui du coup s'est planté dans ma main.

Je me rappelle encore du moment où j'ai une sensation bizarre dans la main, mais pas mal, je retire ma main et je fixe le petit coussin genre, WTF, qu'est-ce que ça fout là ça.

Et ça a été une putain de galère à enlever, puisque les aiguilles ne s'était évidemment pas toutes plantées perpendiculairement, il y en avait qui s'était plantées de travers dans tous les sens, ce qui maintenait le coussin scotché à ma paume.
Revenir en haut Aller en bas
Pingoo

avatar

Nombre de messages : 3975
Age : 25
Localisation : Caen
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Lun 9 Jan 2012 - 1:47

Humpf moi c'est pire.fr J'avais lu ce sujet en tant qu'invité.fr Et quand j'ai voulut poster, j'ai pas réussit à le retrouver.
Et tu peux te brosset pour trouver une fonction recherchet sur la wii...
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12858
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Lun 9 Jan 2012 - 1:57

Y a 5 min. Le chat m'accompagne au toilette, normal quoi oui oui.
En sortant je le prends dans les bras, et il a eu peur de la fin de la chasse d'eau me semble. Saut depuis ma main, griffe dehors.

Trois petites entailles, désinfectant parce que plaie de chat, et bande pour pas fouttre de la bétadine partout.

J'aime.

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Sam 2 Fév 2013 - 14:37

C'est pas vraiment de l'inattention donc je ressors ce sujet à la place.

A chaque fois que mon équilibre est engagée, je dois avoir quelque chose correspondant à un jet de dés. C'est pas un skill passif considéré comme "acquis sauf conditions particulières (alcool, sol mouvant et/ou glissant, etc.)", c'est plus un pourcentage qui tend davantage sur le haha nice try que le GG. Et aujourd'hui, échec critique.

Et ça s'est terminé avec mon crâne, plus précisément la tempe, contre le bord du lit. Aïe indeed.

Sur le coup j'ai même pas vraiment capté que je m'étais cognée, j'ai cru que j'avais trouvé le moyen de m'électrocuter. C'est la tempe qui a pris, mais ça a vibré dans tout mon crâne. Et d'ailleurs c'est même l'endroit opposé à la blessure qui fait le plus mal. Je me paye un hématome sur la tempe gauche donc une sensation particulière à cet endroit, mais le mal de tête est plutôt localisé derrière l'oreille droite.

J'en déduis empiriquement que lors d'un séisme de cervelle c'est pas l'épicentre mais l'endroit le plus éloigné qui se prend le plus de waves.
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Sam 16 Fév 2013 - 19:17

Cloque sur toute la face "palmaire" de la deuxième phalange du pouce droit. Comment c'est arrivé : j'ai UN PEU galéré à ouvrir une bouteille de lait. Frottements contre le bouchon, pendant le temps absolument inouï de 20 secondes ou quelque chose comme ça.

Réaction de mon organisme : OMG ça chauffe un peu, t'as dû mettre ta main sur une plaque de cuisson allumée, je vais balancer une couche d'eau pour éteindre l'incendie !!1!

Sérieusement, corps ?

Je sais que t'as un genre d'adoration pour les épanchements de flotte, malheureusement pour mes chevilles, mais là c'est un peu de l'abus.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2480
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Sam 16 Fév 2013 - 20:35

C'est le genre de truc débile qui m'arrive quand je mélange une pâte à gâteau avec une spatule en bois ou quand je joue du tambourin.

Sinon, je me suis récemment rappelée comment je suis pas passée loin d'un gros bobo au petit doigt de la main gauche, vers mes 8/9 ans.
Ma mère était à la salle de bain, moi à l'autre bout de l'appartement. Je ne sais plus si elle m'appelle ou si je décide d'aller la voir, toujours est-il que je me mets à courir dans le couloir. Dans la serrure de la porte de la salle de bain, il y a la clé, dont l'extrémité par laquelle on la saisit est en forme d'anneau. Au passage, mon petit doigt se fiche tout droit dans l'anneau en question, grosse torsion. Heureusement, rien de sérieux. Si j'avais voulu accomplir un tel exploit consciemment, je n'aurais pas réussi.

Ou comment j'aurais pu m'abîmer trois autres doigts, il y a quelques années. Avec mes parents et ma soeur, nous partons en voiture nous baigner dans un lac. Avant de sortir du village, on s'arrête pour prendre un goûter à la boulangerie. Ma soeur et moi restons dans la voiture sur la banquette arrière. Quand mes parents reviennent, ils ouvrent le coffre de la voiture pour y mettre leurs achats. C'est à ce moment précis que je choisis d'étendre les bras vers l'arrière pour m'étirer, trouvant une prise sur le bord du toit de la voiture, en passant mes doigts de la main droite par l'interstice formé en haut par le coffre ouvert... Et merde. Plus ouvert. Doigts coincés. Au lieu de me mettre à hurler, j'ai attendu que mes parents regagnent leur place, me disant qu'ils ne me comprendraient pas si je laissais la douleur s'exprimer. J'avais l'air tellement calme que mon père ne m'a pas crue, c'est ma mère, en lui signalant que je devenais toute pâle, qui lui a fait comprendre qu'il ferait mieux de sortir et d'ouvrir le coffre. Heureusement pour moi, mes doigts ont été protégés par le joint du coffre, je m'en suis tirée avec quelques bleus et les doigts engourdis.

Ou comment je me suis soulagée par hasard d'une douleur au poignet qui ressemblait à une tendinite. Week-end familial paumé dans la montagne. Balade vers les chaumes. Je prends mon appareil photo. Inspirée par une flaque d'eau, je m'approche d'une clôture d'un champ et pose mes poignets dessus pour me stabiliser. Grosse grosse châtaigne... qui a supprimé la douleur que j'avais.

Ce qui me rappelle la fois où je me suis électrocutée méchamment. Je bricolais avec mon père et mon grand-père. Nous étions en pleine réparation du vieux matériel d'éclairage/sonorisation que mon père utilisait quand il tournait avec son groupe de copains musiciens. Réhabilitation en vue de ma fête d'anniversaire, pour mes 15 ans. On travaillait sur un appareil qui permet de régler l'éclairage sur la musique. Mon grand-père me demande de tenir le petit micro en place sur le circuit, je ne sais plus pourquoi. Une de mes bagues a touché un fil, j'ai senti le courant passer tout le long de mon bras et descendre au sol. J'en ai tremblé pendant une heure.

Ce qui me rappelle, à cette heureuse époque, comment j'ai manqué de m'exploser le crâne en montrant à la prof de musique du collège la chorégraphie que j'avais montée avec des copines pour le spectacle de la chorale. Sur cette chanson, j'étais la chorégraphe officielle, car la seule à pratiquer le rock en club. Je me suis dit que deux ou trois acrobaties mettraient l'ambiance, et les copines étaient bien partantes. Soucieuse de mes chevilles, je me suis débrouillée pour n'avoir à faire que celles qui ne nécessitaient pas de réception périlleuse debout. Celle que j'avais choisie consistait à prendre mon élan face à ma partenaire, attraper ses mains et glisser entre ses jambes écartées pour me rétablir debout d'une poussée des jambes derrière elle. On répétait le spectacle tous les midis entre les cours, dans une salle au sol qui accrochait, ce qui demandait de prendre une bonne impulsion pour glisser. Là, lors de la démonstration de l'avancée de notre travail, nous étions dans la salle du cours de musique. Arrive le moment de la fameuse acrobatie, je prends mon élan avec la même force que d'habitude... mauvais calcul, le sol est bien plus glissant. Non maîtrise de ma vitesse, ma tête part en arrière, et bam le sol. Vu des étoiles pendant une bonne minute, bien sonnée, bien déséquilibrée après, mais rien d'autre. Des neurones en moins, peut-être.

Tiens, à peu près au même moment, ma seule et unique entorse à la cheville gauche (l'abonnement n'étant pris que pour la droite) : au lycée, grosse discussion avec une amie en descendant à la cantine, à la pause de midi. Je suis super en colère, et pour cause, un type de ma classe -qui a précédemment profité de ma botte secrète de self-défense, à savoir abattre sur le crâne du gêneur le pavé du moment que je lis généralement entre les cours, là c'était Le Rouge et Le Noir, pour cause de tentative de vol de baiser par plaquage violent contre un mur- ce type, disais-je, menaçait de se battre avec mon copain par jalousie. Tellement en colère que je loupe les deux dernières marches d'escalier, et voilà. Heureusement, le type en question est venu s'excuser quand on lui a dit que j'étais tombée sous l'effet de l'énervement, et il m'a porté sacs et affaires tout le temps que j'avais des béquilles :q

Et la récente idiotie : me brûler le sein droit à travers 5 couches de vêtement en me penchant au dessus du cuiseur-vapeur pour le débrancher.

Jamais rien de grave, mais toujours en beauté ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2480
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Sam 16 Fév 2013 - 20:58

Ah, et je viens de me rappeler d'un magnifique combo douleur/brûlure/irritation cutanée superficielles.

Ça faisait à peu près 6 mois que je bossais tous les midis dans un restaurant. C'était en été. La semaine, normalement, j'assurais le service en salle, mes collègues prenant la terrasse. Le samedi quand c'était moi qui bossais, comme il y avait peu de clients, je m'occupais des deux.
Ce samedi, je suis arrivée avec une douleur au poignet droit, sûrement suite à mon obstination à porter plusieurs assiettes lourdes en même temps sur la main droite. Douleur plutôt profonde, donc. Pour parfaire le tableau, je me suis débrouillée pour me brûler en saisissant une assiette de frites. Tant bien que mal, en serveuse zélée, je poursuis mon service. Vers la fin de celui-ci, au moment de prendre un verre sur une table de la terrasse, celui-ci m'explose dans la main, projetant des petits bouts de verre un peu partout et incrustant de plus ou moins grosses particules dans ma paume. Sur le coup j'ai halluciné, puis je me suis dit que ça devait être la chaleur, comme la table était exposée en plein soleil.
Ou mes super pouvoirs, au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 929
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Sam 16 Fév 2013 - 21:02

Alors là, t'envoies du rêve, LEM ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2480
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Sam 16 Fév 2013 - 21:22

Ouep.
Le pire, c'est que j'en ai sûrement d'autres à raconter... faut dire que je viens d'une famille où ça fait partie du patrimoine génétique. Si je me mets à raconter les bobos débiles de ma soeur, ma mère ou mon père, j'ai de quoi écrire un bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Dim 17 Fév 2013 - 17:15

Les doigts dans le coffre c'est définitivement ce qui m'a fait serrer les dents jusqu'à la fin de l'anecdote et lire que la conclusion était pas trop terrible, haha.

Pour ma cloque, ouais ça m'arrive assez fréquemment aussi, mais jamais pour aussi peu, d'habitude il me faut au moins quelques minutes pour développer des brûlures par frottements. (Et quelques heures pour les pieds dans les chaussures nouvelles/mal adaptées.)
Pas 20 secondes. Et encore, ma notion du temps est probablement rallongée par l'expérience.

Et c'est une vilaine cloque apparemment. Je l'avais proprement vidée pour supprimer la gêne, et hier soir elle me faisait vraiment mal, ça chauffait/lançait sérieusement et je me suis demandée si j'avais pas trouvé le moyen de me faire un abcès malgré avoir nettoyé et désinfecté l'épingle de nourrice (mais pas stérilisé parce que faut pas abuser non plus, du coup il reste un infime risque de choper une saleté). Bref, en général une cloque douloureuse en dessous ça m'arrive quand c'est une cloque par dessus une brûlure bien franche mais pas à cause d'une très très légère brûlure par frottements. Mais soit. Et durant la nuit elle s'est re-remplie de flotte donc apparemment le processus "aïe ça brûle je suis blessée au secours faites venir l'aumônier et un notaire aussi et puis finalement pour le prêtre c'est pas la peine je viens de me rappeler que j'étais athée" (mon organisme est une drama queen) était pas terminé. Bon, je re-vide. Et là depuis quelques heures elle me refait mal et elle s'est déjà partiellement remplie. Bilan, je me suis vraiment fait une brûlure. En ouvrant une bouteille de lait. Qui ne sortait pas du micro-onde, mais du frigo. Non non, un frigo normal, pas un système de cryoconservation à l'azote liquide. Et sans galérer dessus pendant une demi-heure, juste 20 secondes. Ouais je peux me faire mal avec les objets les plus divers et variés. Dommage que j'ai arrêté l'AM j'aurais pu trouver le moyen de me faire [pas de mention d'instruments] pour une bouteille de lait en PE et autre lulzeries. Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Jeu 21 Fév 2013 - 15:34

J'ai des crevasses surtout aux pouces ! grrrr . Je crème, je mets des gants mais ça titille toujours! ><
Étant ko, j'ai la paupière gauche fermée !! jvous dis pas le résultat !!!!! :q

Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2480
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Dim 3 Mar 2013 - 15:07

Pour continuer la série ampoules et brûlures à la con...

Hier soir, je remets des chaussures que je n'ai pas portées depuis quelques mois, en vue de rassurer Cheville Droite.
La bonne paire de baskets montante, compagne de crapahutage forestier et montagneux. Fidèle et confortable. D'ailleurs, véritable coup de foudre en les achetant, le Graal de la chaussure : bonne taille, pas de frottement, bien stable dedans, bon maintien, bonne accroche au sol. Un seul bémol, la couleur, un gris-rose guimauve des plus niais mais très largement compensé par les nombreuses qualités sus-décrites.
Donc, je me dis que ça fera plaisir à Cheville Droite, et à Système Nerveux qui n'est pas encore remis de la crainte d'une nouvelle chute ou d'une aggravation de l'entorse.

Descente des escaliers de mon immeuble : ok. Remontée de la rue jusqu'aux escaliers qui mènent vers les jardins en pente : début de glissement de ma chaussette gauche. Escaliers : frottement.
Début de la grande rue à remonter intégralement pour parvenir à destination : ampoule. Ouverte.
Durée du périple : 5 minutes.
Balance bénéfice/risque de l'opération : nulle -> Cheville Droite préservée vs Talon Gauche ouvert, Système Nerveux blasé.
Dommages collatéraux : courbatures au niveau des muscles de l'arrière des jambes pour cause de marche bizarroïde.

Bilan : urgl. Et réflexion quant à mon éventuel avenir dans la recherche technologique en revêtement cutané artificiel à base de matériau inaltérable. Titane, diamant, que sais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

avatar

Nombre de messages : 1282
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Mar 5 Mar 2013 - 23:25

Me suis pété une dent en me rongeant les ongles.Well done.
Comme je suis au boulot je passe un coup de fil à ma mère pour qu'elle voit si elle peut m'avoir un rdv dentiste assez rapidemment histoire que la dent ne s'effrite pas plus ou un truc du genre.
Par la magie de l'interprétation maternelle ça devient:sa dent est en miettes suite à une chute de vélo,il est à l'agonie.
Ah?A quel moment j'ai mentionné tout ça?
Rdv demain matin.J'aurais voulu plus vite je ne m'y serais pas pris autrement.
Le dentiste risque d'etre qqepeu surpris de la réalité des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Mer 6 Mar 2013 - 1:02

Au moins ça fait sourire quelqu'un, en l’occurrence moi. Bon courage avec ta dent victime d'un vélo vengeur.
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

avatar

Nombre de messages : 1282
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Mer 6 Mar 2013 - 8:36

Bizarrement moi je souris très peu depuis cet incident.
Mais comme m'a dit ma collègue de binome:"bwahaha c'est pas comme si ça te coutait un gros effort de te retenir" et "j'ai tjrs su que tu avais une dent contre moi".
Je vais probablement lui planter un thermometre dans l'oeil la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2480
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Mer 6 Mar 2013 - 14:08

Ah, tiens.

Le sourire, si tu l'évites parce que c'est inesthétique, ça revient. Même après 10 ans : je me suis fracassée les deux incisives supérieures en tombant vers mes 8 ans (une partie de loup qui a mal tourné), j'ai eu des résines qui ont noirci jusque mes 16 ans, âge auquel on m'a retiré l'appareil orthodontique derrière lequel j'avais zappé mes horribles chicots. J'ai adoré quand l'orthodontiste m'a présenté le miroir "Alors, tu dois être super contente, après 4 ans de traitement !"... oh, ben oui, j'avais complètement oublié, merci bien, je peux sauter sur le boulevard depuis votre fenêtre ?
Ensuite, j'ai eu des résines provisoires qui ont jauni, jusqu'à mes 19 ans, l'âge auquel on a enfin pu me poser des céramiques plutôt bien faites.
J'ai mis du temps à réapprendre à sourire bouche ouverte ou à rire à gorge déployée.

Mais mieux vaut aller vite chez le dentiste, histoire de sauver ce qu'il y a à sauver. N'empêche, en se rongeant les ongles, c'est balèze.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Mer 6 Mar 2013 - 15:10

Je me suis cassé une molaire en éternuant, tu peux pas test.
(véridique, bon, en même temps elle était crevée depuis un bail, mais quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Stoic & the Fish

avatar

Nombre de messages : 1282
Age : 33
Date d'inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Mer 6 Mar 2013 - 15:47

Citation :
N'empêche, en se rongeant les ongles, c'est balèze
Grandement facilité par un coup de canne dans les dents la semaine dernière(je VEUX ma prime de risque!).J'ai cru m'entre sortir sans dégats sur le coup.A tort.

Citation :
Je me suis cassé une molaire en éternuant, tu peux pas test.
Je m'incline,empli d'un respect terrifié.

Problème réglé de toute façon,le dentiste a dit que j'avais eu de la chance qu'elle se casse de cette manière(en gros une partie de la façade qui a sauté mais sans vrais dommages pour la structure de la dent)et avec un composite il m'a arrangé le tout fissa.
Je vais pouvoir retourner travailler avec le sourire mais désormais protégé par ceci:

Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Jeu 7 Mar 2013 - 22:26

Je n'avais pas fait gaffe à l'existence de ce topic.
Je me dois de remédier à ça. Vite.

Y a une 13 ans.
J'ai mon propre appart' depuis quelques mois (ce détail n'a rien à voir avec le déroulement de l'accident, mais il a son importance dans le fait que je l'ai trouvé ultra chiant, l'accident, vous comprendrez pourquoi ensuite).
Vacances de Noel.
Je rentre chez ma mère pour quelques jours.
Pendant lesquels l'ouragan Lothar profite pour traverser l'Europe.
Un ouragan au bord d'un lac, quand on aime la photo, c'est une aubaine pour faire des belles photos.
Je prends donc mon appareil photo, et n'écoutant pas ma mère (flippée de la vie notoire) qui me dit que je suis folle de sortir par ce temps, je vais au bord du lac faire des photos.
Une grosse vague, plus grosse que les autres, arrive. Je fais une petite course à reculons, histoire de continuer de voir le lac, de voir la flotte m'arriver sur la gueule.
Par contre, ce que je n'ai pas vu, c'est le trou entre deux pavés sur le chemin.
Je m'affale lamentablement, finis trempée (mais j'ai réussi à protéger mon appareil sous ma veste donc il est intact).
Ma cheville dit "Aie". Je me relève sans trop en tenir compte. Mets mon poids normalement sur mes deux pieds. Et dois me rasseoir très vite, la douleur ayant failli me faire tourner de l'oeil.
Je me relève avec un peu plus de précaution. Ca va, j'arrive à marcher. Je découvrirai plus tard que ca n'est dû qu'à ma bonne résistance à la douleur, et au fait que ma cheville était chaude.
Je passe la journée au bord du lac, marchant par les quais jusqu'à la ville voisine pour prendre des photos des dégats, tout ça.
Le soir, je reviens chez ma mère, je me pose, crevée mais satisfaite de ma journée, devant la télé. Je veux me relever une demi heure après pour aller me chercher un truc à manger. Euh. Non. Je ne peux plus poser le pied par terre, et je constate qu'il a pris un format assez peu compatible avec la symétrie de mes deux pieds.
Je demande à ma mère si elle peut me passer un anti inflammatoire qui sont dans la pharmacie, et un cold pack à coller sur mon pied. Réponse : "Bah vas y toi même, t'es pas handicapée, non ?". "Beeeeen, justement...". Bref. Je me lève, je boite tant bien que mal, je vais récupérer mon matériel de survie.
Deux heures après, constatant que l'anti-inflammatoire et la glace n'ont aucun effet sur la douleur, je commence à me dire que j'ai probablement bien cartonné mon pied, et je qu'aller faire une radio ne serait pas une mauvaise idée.
Je demande à ma mère si elle peut me filer de la thune pour le taxi, histoire d'aller aux urgences sans poser le pied tout plein de fois par terre. Réponse : "Bah non, prends le bus, c'est pas loin l'arrêt de bus".
Motivée par l'envie de fuir loin de ma mère et donc d'échapper à une condamnation pour homicide, je boite jusqu'au bus (temps de trajet normal : 5 minutes. Temps de trajet ce jour là : une demi heure).

Bilan, quelques radios et autres manipulations douloureuses de la part du médecin : ligaments déchirés.
Vu que je n'ai toujours pas de thune pour le taxi, je béquille jusqu'au bus, rentre chez ma mère.

Je me cale dans mon lit. Une amie à moi téléphone. Ma mère répond, m'appelle. Je lui dis que j'arrive. Réponse : "Mais dépêche toi, un peu".

Décision : je retourne illico dans mon appart, sinon je vais l'achever à coup de béquilles, sérieusement.

Donc béquilles, bus, train, béquilles, appart'. Le tout avec un sac de sport plein de fringues.

Le lendemain, je suis désespérée à l'idée d'aller faire des courses, mais c'est nécessaire vu que je rentre de vacances et que le frigo est donc vide.
Je regarde par la fenêtre. Il a neigé.

Béquilles, centre commercial, béquilles + chariot de courses, béquilles + sac de courses, retour à l'appart.
En chemin, je m'affale lamentablement sur une plaque de glace.
Je suis restée quelques minutes vautrée par terre, suffisamment blasée pour envisager sérieusement de me laisser crever là, d'hypothermie, dans la neige.
Je me suis relevée quand quelqu'un a commencé à me regarder vraiment bizarre (mais surtout pas proposé de coup de main pour m'aider à me relever et/ou à récupérer mes courses dispersées dans la chute).

Je suis restée cloitrée dans mon appart' jusqu'à la fonte de la neige. Qui est heureusement arrivée assez vite.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
llort



Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Jeu 7 Mar 2013 - 23:29

Quand tu dis y a une treizaine d'années et que tu parles d'une époque où t'avais ton appart', tu as conscience que tout le monde (ou presque, désolé dizzy), prend conscience d'à quel point t'es vieille ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Jeu 7 Mar 2013 - 23:41

Raconte l'histoire de l'arbuste plutôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   Dim 10 Mar 2013 - 14:10

Ce midi foutu mon index et pouce droit sur le fer à lisser, résultant brûler, c'est super pour fumer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos bobos à la con !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos bobos à la con !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bobos
» Problème dans le journal préféré des bobos
» Pleurnichages et faux bobos
» Les bobos cathos
» Les bobos catholiques ou comment défendre l'indéfendable !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Bavardages généraux. :: Petits bavardages-
Sauter vers: