Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la dépendance au cannabis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenryl

avatar

Nombre de messages : 251
Age : 27
Localisation : Ependes suisse
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: De la dépendance au cannabis   Mer 13 Jan 2010 - 21:00

avis aux admin, si vous trouvez quoi que ce soit a dire sur la formulation, ou si vous pensez que ce post ne respecte pas les règles, dites le moi, et je ferai le nécessaie afin que ce post soit propre

Ce post ne parle pas de mon problème actuel, puisqu'il est réglé, mais en temps que message informatif, j'ai trouvé utile de préciser la substance et dans une certaine mesure, les "dosages" utilisés

Avant de commencer, je tiens à dire que, même si elle ne donne pas cette image au premier abord et qu'elle n'est pas en soi "dangereuse" comme d'autres saloperies, l'herbe est tout de même problématique et peut induire une sévère dépendance. Je poste ici ma propre histoire afin de: poser ca une bonne fois pour toutes, et partager mon expérience, afin que certains s'y retrouvent et, peut-être, prennent exemple sur moi.
Je ne veux en aucun cas faire mon moralisateur: si vous fumez et que vous aimez cela, tant mieux, par contre si cela vous pose problème, vous démotive etc... il vaudrait mieux pour vous de vous poser les bonnes question, l'herbe n'est de loin pas obligatoire, j'en suis la preuve vivante, même si je l'ai longuement pensé. Donc, voici mon histoire


J'ai 17 ans au moment des faits. L'alcool ne me dit plus trop (quelques problèmes de conso) et les effets ne me parlent pas spécialement...
Un soir, on me propose une pipe à eau, je tise, je suis bien.

Quelques temps après, à zurich, dans le cadre d'un échange linguistique, je m'y met pour de bon. Je fume tous les jours, les gens m'acceptent, c'est trop cool, pour une fois je me sens normal et la drogue m'aide à m'intégrer parmis les autres fumeurs.

A mon retour, je baisse ma conso. Je me dis d'abord: un week end de temps en temps, pour les grandes occas.
Mais ca ne dure pas, j'aime tellement cet effet que je me met à fumer de plus en plus, et, avec des gens que je n'apprécie que pour une seule raison: eux aussi fument, eux aussi aiment être défoncés.
Je m'en fait une véritable religion, je connais toutes les variétés, et je me vante de mes plus grosses défonces, ce qui laisse les gens "normaux" les non fumeur froid, mais impressionne les fumeurs. Ces derniers renchérissent à chaque fois, afin que l'on trouve le plus fracass de tous.

A ce moment, je commence à fumer perso, de temps en temps, avant d'aller au lit, chose que je m'étais, au début, interdite mais qui s'est peu à peu insinuée dans mes habitudes.

On en arrive au point ou je fume tous les soirs. Pourquoi? tout simplement parce que sinon, je ne dors pas.

Les effets secondaires se font ressentir: je deviens stupide, ou du moins j'en ai l'impression, je ne veux rien faire à par fumer mon pétard et j'évite tout situation ou je ne pourrai pas me défoncer. Mes résultats chutent, j'en ai plus rien a foutre de ma vie: tant que j'ai mon joint, tout va pour le mieux.

Le problème, c'est que les joints ne me font plus trop d'effet, il me faut un truc plus violent. Je m'achète dès lors mon bong, et chaque soir c'est le rituel: j'appelle ma copine, je lui tel deux heures, ensuite je prépare ma douille et direction himalaya.

Dès ce moment là, je suis vraiment une loque, plus envie de sexe, plus envie de bosser ou de m'impliquer dans mes relations sociales, l'herbe m'apporte tout ca en mieux, du moins a mes yeux.

Un autre problème, c'est que je commence à fréquenter des personnes franchement peu recommandables (plusieurs d'entre elles en sont a la seringue maintenant d'ailleurs). Avec eux je suis initié à d'autre prod dont je ne dirai rien ici.

Maintenant, je me fait une fièrté d'être un type à part, un incompris qui préfère planer plutôt que m'intégrer dans ce monde de merde. Moi et mes amis rebut de la société sommes des visionnaires, sortis du système et heureux de ne pas être "comme tout le monde". Sauf qu'au contraire, c'est le cas, en pire; je m'explique: les gens normaux sont pris dans des dépendances qui les attachent au système. En tentant de fuir la réalité à coup de canna, c'est être à leur place, sauf que jamais nous ne servirons à quoi que ce soit, au pire notre désir de fuite virera à l'autodestruction.

Ma dépendance prend fin quand mon ex, qui est une vraie pourriture me largue de facon peu subtile, c'est une telle baffe que je balance tout et que j'arrive m'en sortir. Si elle ne m'avais pas quitté à ce moment là, ce n'est certainement pas de mon addiction au canna dont je parlerais ici.

Pour conclure, l'herbe ne mène pas forcément aux drogues dures, par contre, presque tout toxico a commencé par l'herbe.
Le cannabis, sans vous détruire physiquement, à haute dose, vous transformera en grosses loques incapable de se créer une vie sociale autre que d'autres loques (ou du moins à long terme).

Encore une fois, je ne dis pas que c'est une fatalité, bien des personnes que je connait ont un excellent rapport avec cette drogue, mais ce n'est pas le cas de tous.

Si vous vous retrouvez d'une certaine facon dans mon histoire ou que vous avez l'impression de déconner, c'est qu'il y a problème quelque part je pense.

Allez la phrase style AA: j'ai arrêté l'herbe à haute doses, et maintenant, ca va mieux: je ne me déteste plus, je suis lucide et je sais ce que je veux.

Si vous comprenez que ya un bug dans votre conso, c'est déjà le début de la fin de votre problème, il y a des structures, et dans une moindre mesure, si vous avez besoin d'un conseil, je suis là (oui ca fait présomptueux je sais)

Pour finir, il y a toujours un problème plus profond qui cause la dépendance, je l'ai identifié pour moi, mais il n'est pas forcément le même pour vous, avant d'arrêter, pensez a vous demander: pourquoi je fume (autre que pour être déchiré bien sur) et si vous trouvez pourquoi, arrêter la défonce sera bien plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Mi.

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2010

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Mer 13 Jan 2010 - 21:13

je sais pas si le sujet sera laissé tel quel mais j'ai trouvé ca vraiment très interessant. c'est raconté de facon lucide, claire, enfin je comprends tout a fait l'enchainement.
merci d'avoir écris ca, et bravo pour t'en etre sorti!!

moi je ne touche pas a ce genre de choses, pour des raisons simples liées a ma personnalité. si un jour je cède, si j'accepte ce plaisir et cette maniere de regler mes problemes, ca sera pour moi un acte de faiblesse. exactement pareil que de me laisser aller dans le courant et de me faire dindiser le cerveau. (bien sur, je ne juge personne et je ne dis pas que tout le monde devrait penser comme cela, c'est juste ce que je pense pour moi meme, dans ma propre vie)

j'ai quand meme espoir qu'il soit possible d'etre lucide et hors du système tout en étant plus ou moins heureux... erf ~_~

voila, désolée pour cette réaction un peu useless mais j'ai trouvé ton texte tres interessant et j'aieu envie de réagir.
bon, apres tout c'est juste un témoignage donc ca n'apellait pas forcément débat constructif... elephant

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Malou

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 24
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Mer 13 Jan 2010 - 21:24

Citation :
je sais pas si le sujet sera laissé tel quel mais j'ai trouvé ca vraiment très interessant. c'est raconté de facon lucide, claire, enfin je comprends tout a fait l'enchainement.
merci d'avoir écris ca, et bravo pour t'en etre sorti!!

Je pense exactement pareil.

Citation :
moi je ne touche pas a ce genre de choses, pour des raisons simples liées a ma personnalité. si un jour je cède, si j'accepte ce plaisir et cette maniere de regler mes problemes, ca sera pour moi un acte de faiblesse. exactement pareil que de me laisser aller dans le courant et de me faire dindiser le cerveau.

C'est ce que je me suis dis avant d'y toucher ... M'enfin c'est pas bon sujet, je vais pas polluer Wink

En tout cas c'est impressionnant, le travail que t'as fait dessus, je te tire mon chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12847
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Mer 13 Jan 2010 - 23:09

Pour moi ton poste reste tel quel. Et je vais de ce pas en faire un cc à un ami qui ne passe que rarement sur le fofo ces temps.

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Pravda Morgendorffer

avatar

Nombre de messages : 8717
Age : 7
Localisation : On an outer spiral arm, at forty thousand miles per hour
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Jeu 14 Jan 2010 - 14:53

Il est bien que tu aies réussi à t'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Fenryl

avatar

Nombre de messages : 251
Age : 27
Localisation : Ependes suisse
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Jeu 14 Jan 2010 - 15:29

Merci pour vos réponses ^^

Effectivement heureusement que je m'en soie sorti.
bon j'ai recraqué deux fois lors d'occasions spéciales, mais la défonce pour la défonce ne me fait franchement plus envie. Après, quand je vois ce que ca m'a apporté je ne vois même plus l'intérêt de m'éclater les neurones; le jour d'aujourd'hui, j'ai une copine vraiment bien, une vie sociale parfaite (du moins à mes yeux) et de bonnes relations avec ma famille.

J'espère vraiment que ce post aidera certaines personnes, quand on est pas franchement bien avec soi, l'herbe est clairement une alternative facile pour tromper son mal-être.

Sur ce, ce fut un plaisir d'ouvrir ce nouveau sous forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Cleet O'Rhys

avatar

Nombre de messages : 3166
Age : 36
Localisation : Fribourg- Suisse
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Jeu 14 Jan 2010 - 19:31

Les postes de Melusine auraient pas mal leur place aussi dans cette section, je pense.
Je me demande d'ailleurs ce qu'elle devient...
Elle avait quand même beaucoup de bon sens et un chouette caractère, malgré le fait qu'elle soit tombée dans cette merde.

http://automutilation.actifforum.com/carnet-de-route-f19/entre-ciment-belle-etoile-t8102.htm#227593
Revenir en haut Aller en bas
Ellouh

avatar

Nombre de messages : 4237
Age : 25
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Dim 24 Jan 2010 - 6:02

Franchement, respect.

Ton post est, en effet, très intéressant.

Fenryl a écrit:
Ma dépendance prend fin quand mon ex, qui est une vraie pourriture me largue de facon peu subtile, c'est une telle baffe que je balance tout et que j'arrive m'en sortir. Si elle ne m'avais pas quitté à ce moment là, ce n'est certainement pas de mon addiction au canna dont je parlerais ici.

Tu pourrais développer ? Je veux dire, elle t'as largué, ça a dû beaucoup t'enfoncer, non ?

Tu as compensé comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenryl

avatar

Nombre de messages : 251
Age : 27
Localisation : Ependes suisse
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   Mar 26 Jan 2010 - 13:26

Ellouh... oula va fallor m'accrocher pour expliquer tout ca... c'est relativement complexe.

On va commencer par dire que ma relation avec mon ex était un jeu de pouvoir:

Elle me faisait mal, moralement, pour pouvoir se débarrasser de ses problèmes. Moi, j'aimais cela, parce que ca me permettait de me voiler la face, de ne pas avoir à prendre mes responsabilités: "de toute facon je suis qu'une grosse merde, etc..."

Le problème, c'est que quelque chose en moi n'appréciait pas du tout, et cette chose, c'était moi, mon moi profond. La meilleure solution pour "endormir" cette partie de moi, c'était le cannabis. Sauf que plus le temps avancait, plus l'effet diminuait et plus les appels désespérés de mon moi prenaient de l'ampleur.
J'ai commencé à vraiment augmenter les doses et à toucher à d'autres trucs, plus forts, plus efficaces.
Sauf que ca ne me suffisait pas. Elle a très bien senti la tempête venir et s'est tirée avant que j'explose.
Sauf que quand elle est partie, tout ce que je n'avais pas vu, que je m'étais caché m'est venu droit dans la gueule.
J'ai été placé face à un choix: ou je passais à la vitesse supérieure et je commencais à me péter la tronche à la drogue la plus définitive, l'héro, qui m'aurait donné tout ce que mon ex me donnait, en mieux, mais là je ruinais ma vie.
Ou je faisais une croix sur ce mode de vie et je décidais d'aller de l'avant et de prendre un à un mes problèmes.

Je tenais et je tiens encore à mon existence, j'ai choisi la deuxième solution.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la dépendance au cannabis   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la dépendance au cannabis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ou contre la légalisation du cannabis
» Les ravages du cannabis au volant et au travail
» dépénalisation du cannabis ?
» Le cannabis aussi dangereux que le tabac
» Cannabis, la solution est-elle dans sa légalisation??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: