Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vos citations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
lilith95

avatar

Nombre de messages : 183
Age : 22
Localisation : Lille
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Vos citations   Mer 22 Mai 2013 - 0:35

(Et j'aime beaucoup la citation de petite luciole, en date du 6 mai, c'est de william henry henley (je sais plus comment ca s'ecrit) il me semble)
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Vos citations   Jeu 23 Mai 2013 - 16:47

"Parfois, il faut savoir prendre des risques pour avoir ce qu'on veut."
Revenir en haut Aller en bas
'Soren'

avatar

Nombre de messages : 705
Age : 28
Localisation : World of sleepers
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Vos citations   Mer 29 Mai 2013 - 19:09

“We were young. We were bored. And the old electroshock therapy machine was just under the stairs in a box next to the Hoover.”
Augusten Burroughs ~ Running With Scissors
Revenir en haut Aller en bas
Nashoba

avatar

Nombre de messages : 410
Age : 20
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Vos citations   Dim 9 Juin 2013 - 21:29

Envoyée par une amie :

"We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars"

De Wilde.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Dim 9 Juin 2013 - 22:10

In science it often happens that scientists say, "You know that's a really good argument; my position is mistaken," and then they would actually change their minds and you never hear that old view from them again. They really do it. It doesn't happen as often as it should, because scientists are human and change is sometimes painful. But it happens every day. I cannot recall the last time something like that happened in politics or religion.

Carl Sagan
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos citations   Dim 13 Juil 2014 - 1:00

You can't rule the world in hiding. You've got to come out on the balcony sometimes and wave a tentacle.
The Doctor dans Terror of the Zygons.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 8 Sep 2014 - 8:12

"Being kissed by a man who didn't wax his moustache was like eating an egg without salt." Rudyard Kipling
Revenir en haut Aller en bas
Bftu

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 22
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 8 Sep 2014 - 21:57

"Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s'en défaire, de s'en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N'attendez pas que l'on vous rende quelque chose, n'attendez pas que l'on comprenne votre amour. Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n'a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes." Paulo Coelho
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos citations   Sam 4 Oct 2014 - 21:22

Pain is inevitable. Suffering is optional.
Auteur variable.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Sam 4 Oct 2014 - 22:03

"The problem with internet quotes is that you can't always depend on their accuracy" -Abraham Lincoln, 1864
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Ven 24 Oct 2014 - 1:24

Commentaire sublime sur YouTube:

"Je me rappelle toujours de cet après-midi en octobre 1978. Nous avions 17 ans, et le collège d'Ostende supportait notre jeunesse. Au Scientifique A, nous étions tous des mathématiciens en herbe, et pour nous, jeunes, bruyants, sur le seuil de la vie, la mort n'était qu'une hypothèse à prouver. Alors entrait notre professeur de Français, les larmes aux yeux, nous annonçant : Messieurs, Jacques Brel est mort. Puis, il s'assit. Silence totale dans la classe, et stupéfaction. Nous n'avions jamais vu pleurer un professeur. Et dès ce moment inoubliable, à 17 ans, nous comprenions tous que la mort n'était pas une hypothèse, mais une réalité." (Oldfaithful61)
Revenir en haut Aller en bas
Jack_Jack

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 03/08/2014

MessageSujet: Re: Vos citations   Dim 26 Oct 2014 - 3:54

Citation :
Peu importe qui vous êtes, peu importe la façon dont vous vivez, peu importe ce que vous possédez, vous rêvez toujours d’autre chose.

Vanilla Sky
Revenir en haut Aller en bas
faraway

avatar

Nombre de messages : 304
Age : 21
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 29 Déc 2014 - 12:45

une citation ou plutôt un texte sur lequel on m'a fait réfléchir en hospit'
franchement c'est à lire au moins une fois Smile

Le Jour Où Je Me Suis Aimé Pour De Vrai…
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle estime de soi.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle authenticité



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente,
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue
à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle maturité.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation,
ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien
que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts,
et que ce n’est pas le moment.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle respect.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire :
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle amour-propre.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire des grands plans.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, j’appelle ça simplicité.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert l’humilité.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle plénitude.



Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
Elle devient un allié très précieux.





Charlie Chaplin

Texte de Ken Mc Millen, lu par Charlie Chaplin
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 29 Déc 2014 - 13:00

Pas la citation que je préfère, mais elle fait vraiment peur :

"God's word is true. I've come to understand that. All that stuff I was taught about evolution and embryology and the big bang theory, all that is lies straight from the pit of Hell."

Paul Broun, américain, docteur en médecine, membre du Tea Party, 2012.
Revenir en haut Aller en bas
faraway

avatar

Nombre de messages : 304
Age : 21
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 19 Jan 2015 - 23:04

Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 19 Jan 2015 - 23:40

Sur un serveur d'échecs en ligne, y a un gars qui nous a pondu ça:
"I don't care if you do enjoy smoking, you should stop smoking if you do. You are monetarily supporting evil companies that prey on children and hook people on poisonous substances for life for profit. Stop supporting that."

GG, gars!
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6621
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Vos citations   Sam 24 Jan 2015 - 20:48

“You don’t need makeup” is something I’d foolishly told my girlfriend early on in our relationship. I thought that was the right thing to say. Her face is so beautiful. Why put paint on it? “You look better without makeup!” Actually, it was a dumb sentiment, rooted in the fallacy that women only wore makeup for male attention, as if only the opinions of men mattered. I thought that my saying this essentially let her off of the makeup hook; she could now sigh in relief, throw her Stila eyeliners in the trash, and make out with me. And also there’s that whole “natural is the only kind of beautiful that counts because society is a horrific dystopian treadmill” thing. I’ll admit: Without knowing it, I had fallen prey to all that. But we’ve been together for more than two years now and one of the (many) things I’ve learned is that she likes wearing makeup, and it has nothing to do with me. Plus she’s fucking good at it.

L'article entier est chouette : http://www.buzzfeed.com/isaacfitzgerald/this-is-what-one-man-learned-from-wearing-makeup-for-a-week
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Mar 28 Avr 2015 - 8:46

"Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai reçu un télégramme de l’asile : « Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. » Cela ne veut rien dire. C’était peut-être hier.
L’asile de vieillards est à Marengo, à quatre-vingts kilomètres d’Alger. Je prendrai l’autobus à deux heures et j’arriverai dans l’après-midi. Ainsi, je pourrai veiller et je rentrerai demain soir. J’ai demandé deux jours de congé à mon patron et il ne pouvait pas me les refuser avec une excuse pareille. Mais il n’avait pas l’air content. Je lui ai même dit : « Ce n’est pas de ma faute. » Il n’a pas répondu."

L'étranger, Camus
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Sam 10 Oct 2015 - 0:14

"Show me a hero and I'll write you a tragedy." carnets de Scott Fitzgerald
"It is in the thirties that we want friends. In the forties we know they won't save us any more than love did." même source, même auteur...
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Ven 1 Avr 2016 - 8:04

Akela ne leva pas sa tête d'entre ses pattes mais continua le cri monotone :

— Regardez bien !...

Un rugissement sourd partit de derrière les rochers — c'était la voix de Shere Khan :

— Le petit est mien. Donnez-le-moi. Le Peuple Libre, qu'a-t-il à faire d'un petit d'homme ?

Akela ne remua même pas les oreilles ; il dit simplement :

— Regardez bien, ô loups ! Le Peuple Libre, qu'a-t-il à faire des ordres de quiconque, hormis de ceux du Peuple Libre ?... Regardez bien !

Il y eut un chœur de sourds grognements, et un jeune loup de quatre ans, tourné vers Akela, répéta la question de Shere Khan :

— Le Peuple Libre, qu'a-t-il à faire d'un petit d'homme ?

Or, la Loi de la Jungle, en cas de dispute sur les droits d'un petit à l'acceptation du Clan, exige que deux membres au moins du Clan, qui ne soient ni son père ni sa mère, prennent la parole en sa faveur.

— Qui parle pour celui-ci ? dit Akela. Du Peuple Libre, qui parle ?

Il n'y eut pas de réponse, et Mère Louve s'apprêtait pour ce qui serait son dernier combat, elle le savait bien, s'il fallait en venir à combattre. Alors, le seul étranger qui soit admis au Conseil du Clan — Baloo, l'ours brun endormi, qui enseigne aux petits la Loi de la Jungle, le vieux Baloo, qui peut aller et venir partout où il lui plaît, parce qu'il mange uniquement des noix, des racines et du miel — se leva sur son séant et grogna.

— Le Petit d'Homme... le Petit d'Homme ?... dit-il. C'est moi qui parle pour le Petit d'Homme. Il n'y a pas de mal dans un petit d'homme. Je n'ai pas le droit de la parole, mais je dis la vérité. Laissez-le courir avec le Clan, et qu'on l'enrôle parmi les autres. C'est moi-même qui lui donnerai des leçons.

— Nous avons encore besoin de quelqu'un d'autre, dit Akela. Baloo a parlé, et c'est lui qui enseigne nos petits. Qui parle avec Baloo ?

Une ombre tomba au milieu du cercle. C'était Bagheera, la panthère noire. Sa robe est tout entière noire comme l'encre, mais les marques de la panthère y affleurent, sous certains jours, comme font les reflets de la moire. Chacun connaissait Bagheera, et personne ne se souciait d'aller à rencontre de ses desseins, car Tabaqui est moins rusé, le buffle sauvage moins téméraire, et moins redoutable l'éléphant blessé. Mais sa voix était plus suave que le miel agreste, qui tombe goutte à goutte des arbres, et sa peau plus douce que le duvet.

— Ô Akela, et vous, Peuple Libre, ronronna sa voix persuasive, je n'ai nul droit dans votre assemblée. Mais la Loi de la Jungle dit que, s'il s'élève un doute dans une affaire, en dehors d'une question de meurtre, à propos d'un nouveau petit, la vie de ce petit peut être rachetée moyennant un prix. Et la Loi ne dit pas qui a droit ou non de payer ce prix. Ai-je raison ?

— Très bien ! très bien, firent les jeunes loups, qui ont toujours faim. Écoutons Bagheera. Le petit peut être racheté. C'est la Loi.

— Sachant que je n'ai nul droit de parler ici, je demande votre assentiment.

— Parle donc, crièrent vingt voix.

— Tuer un petit nu est une honte. En outre, il pourra nous aider à chasser mieux quand il sera d'âge. Baloo a parlé en sa faveur. Maintenant, aux paroles de Baloo, j'ajouterai l'offre d'un taureau, d'un taureau gras, fraîchement tué à un demi-mille d'ici à peine, si vous acceptez le Petit d'Homme conformément à la Loi. Y a-t-il une difficulté ?

Il s'éleva une clameur de voix mêlées, parlant ensemble :

— Qu'importe ! Il mourra sous les pluies de l'hiver ; il sera grillé par le soleil... Quel mal peut nous faire une grenouille nue ?... Qu'il coure avec le Clan !... Où est le taureau, Bagheera ?... Nous acceptons.

Et alors revint l'aboiement profond d'Akela.

— Regardez bien... regardez bien, ô loups !

Mowgli continuait à s'intéresser aux cailloux ; il ne daigna prêter aucune attention aux loups qui vinrent un à un l'examiner.

À la fin, ils descendirent tous la colline, à la recherche du taureau mort, et seuls restèrent Akela, Bagheera, Baloo et les loups de Mowgli.

Shere Khan rugissait encore dans la nuit, car il était fort en colère que Mowgli ne lui eût pas été livré.

— Oui, tu peux rugir, dit Bagheera dans ses moustaches ; car le temps viendra où cette petite chose nue te fera rugir sur un autre ton, où je ne sais rien de l'homme.

— Nous avons bien fait, dit Akela : les hommes et leurs petits sont gens très avisés. Le moment venu, il pourra se rendre utile.

— C'est vrai, dit Bagheera ; le moment venu, qui sait ? on aura besoin de lui : car personne ne peut compter mener le Clan toujours !

Akela ne répondit rien. Il pensait au temps qui vient pour chaque chef de Clan, où sa force l'abandonne et où, plus affaibli de jour en jour, il est tué à la fin par les loups et remplacé par un nouveau chef, tué plus tard à son tour.

— Emmenez-le, dit-il à Père Loup, et dressez-le comme il sied à un membre du Peuple Libre.

Et c'est ainsi que Mowgli entra dans le Clan des Loups de Seeonee, au prix d'un taureau et pour une bonne parole de Baloo.


Rudyard Kipling, Le livre de la jungle
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Jeu 1 Sep 2016 - 22:10

« Maintenez la concorde, enrichissez les soldats et moquez-vous du reste »
Imperator Caesar Lucius Septimius Severus Pius Pertinax Augustus Arabicus Adiabenicus Parthicus Maximus Britannicus Maximus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XIX, Imperator XV, Consul IV, Pater Patriae
Revenir en haut Aller en bas
anaam

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 23
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Vos citations   Ven 2 Sep 2016 - 18:04

Trash Khan, j'ai beaucoup cherché et je ne le retrouve pas, mais ta citation sur la mort de Jacques Brel, celle ci : "Je me rappelle toujours de cet après-midi en octobre 1978. Nous avions 17 ans, et le collège d'Ostende supportait notre jeunesse. Au Scientifique A, nous étions tous des mathématiciens en herbe, et pour nous, jeunes, bruyants, sur le seuil de la vie, la mort n'était qu'une hypothèse à prouver. Alors entrait notre professeur de Français, les larmes aux yeux, nous annonçant : Messieurs, Jacques Brel est mort. Puis, il s'assit. Silence totale dans la classe, et stupéfaction. Nous n'avions jamais vu pleurer un professeur. Et dès ce moment inoubliable, à 17 ans, nous comprenions tous que la mort n'était pas une hypothèse, mais une réalité."
Je suis quasiment sûr de l'avoir lu dans un livre Surprised mais peut être que je me trompe ^^ impossible de trouver une autre source que celle du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3168
Age : 48
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Vos citations   Ven 2 Sep 2016 - 20:11

C'était sur YouTube, promis...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos citations   Lun 13 Mar 2017 - 2:28

"CertainEs liront « queer » comme synonyme de « gay et lesbienne » ou « LGBT ». Cette lecture est inadéquate. Alors que celleux qui s’intègrent le mieux dans les constructions de « L », « G », « B » ou « T » pourraient tomber dans les limites discursives du queer, le queer n’est pas une zone d’occupation stable. Le queer n’est pas simplement une autre identité qui peut être punaisée sur une liste de catégories sociales nettes, ni la somme quantitative de nos identités. Il s’agit plutôt de la position qualitative de l’opposition aux présentations de la stabilité – une identité qui problématise les limites maîtrisables de l’identité. Le queer est un territoire en tension, défini en opposition au récit dominant du patriarcat blanc-hétéro-monogame, mais aussi en affinité avec touTEs cELLeux qui sont marginaliséEs, exotiséEs et oppriméEs. Le queer, c’est ce qui est anormal, étrange, dangereux. Le queer implique notre sexualité et notre genre, mais il va bien au-delà. Il incarne notre désir et nos fantasmes, et bien plus encore. Le queer est la cohésion de tout ce qui est en conflit avec le monde hétérosexuel capitaliste. Le queer est un rejet total du régime de la Normalité."

Queer Ultra Violence. Vers la plus Queer des insurrections.
Par le Gang Mary Nardini.
Traduction par La Bande à Cris-tea.
Revenir en haut Aller en bas
Mz. Hyde

avatar

Nombre de messages : 85
Age : 16
Localisation : Nulle part...
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Vos citations   Dim 16 Avr 2017 - 4:01

"Ce mal qui pour moi reste la face cachée de l'homme avait tordu ses membres et imprimé sur son corps tout entier le sceau de la dégénérescence. Pourtant, lorsque je regardai dans le miroir sa vilaine image, je n'éprouvai aucune répugnance, mais plutôt un élan de sympathie. N'était-ce pas une partie, peut-être l'exacte moitié de moi-même?"

L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde - Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos citations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos citations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Citations] Star wars
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Citations de films
» Vos citations ou textes ou images sur le bonheur et la joie
» Citations de G.K. Chesterton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Bavardages généraux. :: Musique, cinéma, littérature-
Sauter vers: