Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allan Vectrom

avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Mar 22 Aoû 2017 - 13:55

Pour en avoir parler et reparler un nombre incalculable de fois, j'aimerai avoir vos avis sur ma vision du futur. Ses avis sont précieux pour ma projection et les possibles solutions que j'espère un jour développer.

Nombreux sont ceux qui pensent que la finalité de la vie Terrienne et de l'humanité prendra fin sur Terre. Que nous mourrons tous avec notre astre et que nous retournerons à l'état originel qui n'est qu'un caillou vide de toute vie flottant dans l'univers.

Beaucoup comparent aussi l'humanité à un Virus, rongeant sa planète jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un trognon avant de partir sur un autre monde à ronger, jusqu'à notre fin.

D'autres pensent que nous sommes le mal et la perversion incarné, comme une force destructrice inarrêtable, qui ne cessera d'apporter le chaos et la mort que quand elle se sera auto détruite.

Et il y a ceux qui pensent comme moi, qui se disent que l'humanité est encore très jeune. Capable de faire des merveilles comme de faire des horreurs à cause toujours de son jeune âge. Et qui n'a toujours pas pris conscience du lourd poids qu'elle porte sur ses épaules :
Permettre à la vie de type Terrienne de quitter la Terre et de se répandre dans l'univers pour sa propre survie sur le long terme. Par vie Terrienne j'entend de la bactérie aux organismes les plus complexes de cette planète.

Je l'ai réalisé,il a quelque années. Si nous restons uniquement sur cette planète, tout disparaîtra et les raisons ne manquent pas, sans prendre en compte l'humain lui même.
Éruption coronaire massives, bouleversement tectonique global, astéroïde et autres cailloux dérivants, affaiblissement du champ magnétique terrien à cause du vieillissement du noyau de notre planète, ect... même sans action humaine, la vie reste fragile,vulnérable et condamnée à disparaitre si elle reste sur cette seule planète.Tout le travail qu'on aura fait pour essayer de protéger le monde sera réduit à néant et n'aura servi à rien. Et je suis contre cette fatalité,qui m'exaspère au plus au point.

Nous autres, humains, avons réussi à entrevoir un futur nous permettant de coloniser d'autres mondes où la vie n'existe pas. Nous avons la chance d'avoir le pouvoir de s'extraire de notre atmosphère et de partir dans l'espace.

Je suis persuadé que nous pourrons partir nous installer dans les étoiles et prendre avec nous la vie sur Terre pour la répandre sur d'autres mondes, lui permettre d'augmenter sa diversité encore et encore grâce à de nouveau milieux, de nouvelles atmosphères et de nouveaux minéraux.
Mais aussi surtout, de briser cette vulnérabilité, car comme je l'ai dis avant au moindre désastre à l'échelle planétaire qu'il soit d'origine humaine ou non, la vie finira par disparaître entièrement. Et c'est en ensemensant d'autres mondes avec la vie qui nous accompagnera lors de nos voyages que nous lui assurerons protection définitive et un très long futur.
C'est en ça que je crois.

Pour en arriver à ce point, il reste malgré tout beaucoup de chose à régler.

La première est d'unifier l'humanité de manière à ce que l'on vive simplement en paix, ce qui sera la preuve qu'elle a enfin quitté son âge ingrat pour rentrer dans une ère que je qualifierai d'Adulte. C'est aussi pour ça que je veux faire sociologue, afin d'essayer de créer des outils qui permettront à l'humanité d'avancer dans cette direction et de concrétiser ce possible avenir.

La deuxième est de limité notre interaction sur notre planète sans pour autant abandonné toute forme de technologie et de savoir. Les deux ne sont pas ennemis mais complémentaires.

La troisième est le début de la colonisation d'un astre dans notre système solaire (mars apparemment) et d'y déplacer la vie. Ce qui la protégera de tout cataclysme planétaire.

La quatrième est la colonisation d'une planète à l'extérieur du système solaire, permettant de protéger la vie de tout désastre de type Solaire. Puis partir à l'échelle de la galaxie puis de l'univers.

Une fois à ce niveau là, nous pourrons commencer à considérer la vie et nous même comme en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2480
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Mar 22 Aoû 2017 - 20:02

Ce sont des réflexions auxquelles j'aime bien m'atteler, je suis heureuse de pouvoir partager sur ce sujet mais la discussion n'ira peut-être pas très loin (avec moi en tous cas), car je n'ai pas du tout le même positionnement que toi.

S'interroger sur les moyens de préserver notre espèce, de la mettre à l'abri des dangers, est passionnant. Ça touche à des tas de domaines de connaissance, c'est très stimulant pour quiconque s'intéresse à au moins l'un d'entre eux et l'enjeu est complet. J'imagine qu'avec notre conscience accrue de notre impact sur notre environnement et du potentiel de fragilité de l'équilibre tel qu'il existe, nous commençons en plus à sentir poindre une certaine urgence.

Mais pourquoi cette volonté ? Pourquoi vouloir nous rendre invincible ? Pourquoi vouloir durer, infiniment ?
Des espèces naissent et disparaissent, en permanence, depuis qu'il y a de la vie sur Terre, et rien n'interdit que cela fonctionne de la même manière ailleurs. Les planètes perdurent, leur climat se modifie aussi bien à cause de cataclysmes que de phénomènes s'étalant sur des millions d'années, voire des milliards d'années, et elles disparaissent le plus souvent avec la mort de leur étoile. Homo Sapiens a un impact conséquent sur les biotopes de la Terre et sur son climat, certes. Même s'il le souhaitait (et j'ose espérer que nous sommes "seulement" idiots, incohérents et négligents dans notre sciage de branche sur laquelle nous sommes assis... et pas carrément malveillants) est-il vraiment capable de stériliser sa planète, d'éliminer toute trace de vie ?
C'est loin d'être certain. Les extinctions massives sont caractérisées par la disparition d'une majorité d'espèces... permettant le développement de celles qui ont survécu et l'émergence de nouvelles. La vie existe au delà de l'espèce humaine. Je crois qu'"elle" peut se passer de nous.

Et si nous amenons la vie terrienne en dehors de la Terre... à moins que nous trouvions ou recréions artificiellement un environnement aux paramètres similaires à ceux de la Terre, simulions des activités qui permettent aux organismes de fonctionner comme ils fonctionnent sur Terre, celle-ci se modifiera, évoluera, finira peut-être par ne plus ressembler à ce que nous cherchions à préserver.
 
Revenir en haut Aller en bas
John

avatar

Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Mar 22 Aoû 2017 - 20:53

trop bien ce topic!!! cheers

Je posterai prochainement quand j'aurai le temps, promis! Surprised

(au passage, j'ai bien aimé vos 2 visions de la chose! )
Revenir en haut Aller en bas
Synapse

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : France
Date d'inscription : 20/08/2017

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Mar 22 Aoû 2017 - 23:18

Salut, j'aime beaucoup le sujet donc je me permet de participer Smile
Tu ne penses pas que quelque soit les solutions envisagées et vu l'ampleur des moyens nécessaires à la mise en place de la survie de notre espèce au très long terme il faudrait en premier lieu trouver comment faire, pour que l'individu, et ce de manière générale, s'inquiète davantage à la survie de l'humanité plutôt qu'a sa propre individualité ?
En gros comment faire pour qu'on (on étant tout un chacun) pense plus aux autres qu'à soit même ? Que l'on fasse passer sa propre survie par celle du groupe ?
Je sais ça fait très communiste mais j'ai du mal à voir comment on pourrait faire sans en passer par là, et qu'en gros qu'avant de penser à coloniser l'espace et terraformer l'univers ce serait pas mal qu'on arrive à vivre sainement sur notre planète, histoire de ne pas pourrir planète après planète comme on l'aura fait avec la Terre.
Certes, l'espèce humaine est extrêmement jeune et d'après moi pour espérer vieillir notre race devra savoir faire passer les intérêts des autres avant les siens, et dans l’immédiat ben... On va dire qu'a large échelle c'est pas notre point fort.
Je ne nous condamne pas ni ne nous juge, on pense d'abord à sois et à nos proches, avant de penser à un inconnu anonyme et sans visage dont on nous dit qu'il meurt de faim à l'autre bout du monde quand on est pas sorti de sa ville depuis 20 ans.
L'évolution étant ce qu'elle est je pense qu'un tel trait ne pourra s'acquérir qu'après qu'il ait été nécessaire à notre survie, en d'autres termes qu'il va falloir que l'on soit à deux doigts de notre propre auto-extinction pour l'acquérir.
A comprendre qu'étant donné notre nature il va falloir voir si notre espèce "mérite" ou non de survivre et de s'améliorer, ou si elle est précurseur à une autre espèce qui le sera. Ben oui, y a eu des tas d'homo machin truc avant les sapiens sapiens, qui nous dit qu'il n'y a rien qui viendra ou qui aura émergé dans quelque centaines de millier d'années ?
Donc oui un gouvernement mondial serait souhaitable en ce sens, simplement je doute qu'un tel gouvernement s'il était mis en place aujourd'hui et étant donné la géo politique actuelle servirait à s'assurer de la survie de l'espèce.
Et oui, faire suffisamment attention à la planète en regardant 10 millions d'années en avant c'est pas gagné quand la majorité à la tête farcie de ses problèmes quotidiens.
Déjà la colonisation de l'espace ça va pas être simple, mais le plus gros problème c'est bien nous même !
Pauvre humanité très, trop douée de conscience, à tel point que rendue irrationnelle dans l'espoir de combler notre vide intérieur inhérent à toute existence !
On est comme de jeunes, très jeunes enfants oui, et on doit grandir pour survivre
J'aime à imaginer que l'on y parvienne !
Revenir en haut Aller en bas
Allan Vectrom

avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Jeu 24 Aoû 2017 - 13:28

Bon je vais essayer de vous répondre au mieux sans faire un pavé étouffant.

Tatie Lem > Déjà rien ne dure éternellement et rien n'est invincible, le principe même est de repousser constamment la <date limite de péremption>. C'est d'ailleurs un des objectifs fondamentaux du vivant : Tenir le plus longtemps possible et perpétuer son espèce.
Je suis aussi terriblement sensible à la notion de fatalité.
Pourquoi ce battre? Je vais faire un parallèle foireux mais pourquoi avoir allongé grandement la durée de ma vie alors que j'étais censé mourir à l’âge de 20 ans à cause de mon cœur foireux, en sachant que dans tout les cas je finirais par mourir derrière? C'est le même type de réponse à mes yeux : Parce qu'on peut le faire. Parce qu'on en a la capacité, la technologie et le savoir. Parce qu'on doit le faire. Après comme je l'ai dis au dessus, rien n'est éternelle, nous ne faisons que repousser la date limite (dans mon cas et dans le cas de la vie de manière générale).

<On> est un rouage de ce système<vie> et qui plus est un rouage majeur.
Le système Vie marche effectivement aussi bien sans le rouage humain qu'avec mais tiendra beaucoup moins longtemps, car elle est incapable de franchir la barrière atmosphérique sans nous. Et le plus grand ennemi de la vie sur terre à long/moyen terme (les estimations sont encore très imprécises), c'est bien la Terre elle même. J'ai appris par un collègue puis en creusant plus, que la théorie la plus probable de la disparition des dinosaures et autres extinction quasi total surviendraient à cause d'un phénomène tectonique : L'accumulation des gaz produits par la chaudière internes de la Terre sous le manteau terrestre sur quelque millions d'année voir dizaine de millions d’années finit par provoqué un cataclysme majeur: L'immense(s) poche de gaz remonte d'un coup, explose le manteau terrestre, réveille tout les volcans, projette des quantités astronomique de merde dans l'atmosphère, cache le soleil à cause des poussières, ect. Bilan : 99% de la vie qui crame. Ce phénomène est propre à la vie du caillou et est cyclique. Et est d'ailleurs observable avec nos outils et est soumis à une surveillance particulière.
C'est d'ailleurs à cause de ce genre de chose que la vie extraterrestre est si rare voir purement hypothétique. Parce que les paramètres globaux de l'univers et de ses composants ne jouent pas en la faveur de l'apparition de la vie et encore moins à son développement.
Je considère que nous sommes les jambes et les bras du système nature/vie et que grâce à nous, elle pourra dépasser la fatalité de la disparition précoce, en sachant qu'elle l'a déjà frôlé plusieurs fois dans le passé (exemple dinosaure, disparation de 99% de la vie sur Terre. Scientifiquement, c'est une chance insolente qu'elle ai pu repartir et c'est encore plus un chance insolente qu'on soit apparu derrière).
Après quand tu parles de modification à cause de changement de milieu, si on parvient à déplacer la vie ailleurs, ben c'est un peu le but aussi. Son évolution connaîtra un enrichissement immense, avec une quantité folle de nouvelles formes de vie. Il est aussi fort possible que l'humain ne soit plus à proprement parler humain pendant cette période et aura déjà passé plusieurs cap d'évolution car lui aussi évoluera différemment dans l'espace et sur d'autre planète.

Synapse > C'est effectivement ce que j'entend dans la phase 1. Fixé l'humanité, trouver une harmonie entre tout ses individus pour que le groupe puisse efficacement exister et bosser ensemble.
Si t'es communiste, je suis pas très loin de ta manière de penser. Je suis ce qu'on appelle vulgairement un Anarchiste Libertaire et ma devise est <La liberté des un s'arrête ou commence celle des autres>. Une règle élémentaire qui si totalement appliqué permettrait de pouvoir vivre paisiblement en tant qu'individu et groupe, l'autogestion en quelque sorte. Plus besoin d'une tête qui guide le corps si le corps sait se gérer tout seul.
Comme tu l'as dit, il nous faut encore grandir mais je trouve qu'on est sur le bon chemin. On le connaîtra certainement pas de notre vivant, mais ce futur est possible. Je me base sur la courbe de gain de droit et de liberté depuis la phase de sédentarisation humaine jusqu'à notre ère. Les pics de progrès sociaux sont de plus en plus haut et les creux de connerie humaine sont de plus en plus bas. Je me plais aussi de savoir que nous vivons aussi une époque où l'être humain ne s'est jamais autant préoccuper de l'environnement de manière général.
Après j'ai aussi tendance à penser que le plus gros problème de l'humanité est sa non gestion de ses instincts animaux toujours présent, qui déformé par l'esprit humain, génère des travers des plus affreux. La xénophobie et ses cousins sont une dérive de l’instinct grégaire, les guerres pour le contrôle de pays et ressources sont une dérive de la notion de territoire animal, la violence de manière général est le langage universel pour imposer sa manière de fonctionner, le sadisme et la chasse sadique est une dérive de la notion de meurtre pour le plaisir animal (exemple: chat et autre félin), le machisme peut être aussi vue comme une dérive de la notion de mâle dominant dans les meutes, ect...
Après de manière général, j'aime aussi penser qu'on y arrivera. Que dis je, j'en suis persuadé!


J'espère avoir correctement répondu à vos posts, n'hésitez pas à en remettre une couche Wink Merci à vous!
Revenir en haut Aller en bas
'Soren'

avatar

Nombre de messages : 705
Age : 28
Localisation : World of sleepers
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Mar 29 Aoû 2017 - 16:44

Très intéressant comme sujet.

Le plus gros problème de l'humanité selon moi c'est de se tirer une balle dans le pied par manque de discernement quant à sa capacité à perdurer en tant que race terrestre lambda. La crise qui va nous acculer, nous et et la plupart de la vie tel que nous la connaissons en ce moment, sera principalement de notre faute (incapacité à ne pas regarder autre chose que notre nombril et prier le dieu argent > destruction de notre habitat survivable à échelle global).
Puis viendra la course à la survie en essayant par quelconque moyen de """sauver""" notre espèce avec notre intelligence technologique. Et enfin l'extinction, car la crise arrive trop vite pour que nous puissions nous adapter ou créer la technologie nécessaire à la vie dans l'espace.
La vie sur la planète s'en portera pas moins mal, les grandes crises réduisent beaucoup de la vie mais ne l'éradiqueront jamais, la vie foisonne, la vie perdure une fois lancée (sinon on ne serait pas là). Sauf que ça ne sera pas nous, ni trop ce qu'on connait. Cette planète sera peuplée d'être intelligent (à notre sens) ou non jusqu'à son engloutissement par le soleil dans une poignée de milliards d'années.

Puis la vie terrestre est déjà répandu, de notre connaissance, par nous dans le système solaire. Les tas de ptits trucs microbien qui se sont tapés l'incruste sur nos modules d'explorations dorment tranquillement partout où l'être humain s'est posé et n'attendent que des temps propices pour repeupler.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Vectrom

avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Lun 4 Sep 2017 - 11:43

J'aime bien manière de voir. C'est pragmatique!
Là on rentre dans une notion de paris.
L'humanité va t elle arrêter à temps de se tirer une balle dans le pied en essayant d'avance (j'ai bien aimé l'image)?
Va t on réussir à redresser la barre à temps? Notre avancé technologique nous permettra t'elle de compenser les erreurs du passé?
D'une manière général, réussirons nous à grandir à temps?
Je ne sais pas. Y a plusieurs manière de se projeter et deux grandes "école".
Les oui et les non.

Après le coup des satellites et les bactéries, j'y crois moyen. Pas parce que c'est pas vrais, mais parce que c'est trop hasardeux.
La forme de "spore" des bactéries est certes très résistante mais à une durée limité, quelque millier d'années suivant l'espèce de bactérie. Et à l’échelle des changements d'une planète, c'est assez ridicule. Ça augmente un peu les chances, je trouve que ça reste encore peanuts.

Après d'un point de vue froid, on va disparaître, la vie aussi à un moment donnée. Mais le but de la vie en elle même est de constamment repoussé cette limite.
Bon c'est anecdotiques, mais je me souviens d'un platane sur le trottoir en face de mon ancien chez moi quand j’étais gamin qui a du être coupé à ras du tronc. Je l'ai vue re bourgeonner quelque année plus tard avant d'être déraciné et recouvert de béton. Je me rappelle de ma joie quand j'ai vue le béton bien des années après se percer et voir une pousse remonter au même emplacement. Et l'avoir revu, il y a pas longtemps, jeune autour d'un carré de terre ré aménagé pour lui, toujours au même emplacement.

Je balance ça, parce que ça m'avait ému. Cette force, ce désir de vouloir vivre et pousser. Qui est commun à tout les êtres vivants au final mais qu'on peut oublier en tant qu'humain, mais qui reste inscrit au fond de nous. Et que nous pouvons pousser à un niveau incroyable grace à notre technologie et notre compréhension de la science.

J’espère, que dis je, je crois dur comme fer que l'homme va réussir à faire comme cet arbre. Se prendre des coups dans la tronche, encore puis repousser et au final percer la croûte de béton que j'assimile à l'espace pour s'y développer. Avec la vie, évidemment.

Ça fait un peu rêveur comme je balance ça :/
Revenir en haut Aller en bas
John

avatar

Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Mar 5 Sep 2017 - 18:50

J'avais promis que je balancerais un petit pavé, le voici  Smile

Si je dois m'imaginer le futur, je le verrais plutôt noir s'y on s'attarde sur les grandes lignes, par contre plutôt blanc sur les petites lignes.

Je pense que l'Homme est autant capable de faire le "bien" que le "mal". Je met volontairement ces 2 mots entre guillemets car on a pas tout la même notion de ce qui est bon ou de ce qui est mauvais. Selon moi, chacun est capable de passer par ces 2 extrêmes même si l'on se rend soi-même par forcément compte ("je ne serais pas capable de..."). En étant dans une situation donné, on se comporte tous d'une certaine manière et la logique que nous créons dans cet environnement plus ou moins stable nous empêche de penser un jour verser de l'autre coté de notre propre morale. C'est l'histoire de l'enfant ou l'élève "trop sympa" que nous avons tous connu un jour et dont certain le disait inoffensif, ou celui du connard profond qu'on disait ne pas pouvoir être emphatique. Pourtant, je pense autant qu'un que l'autre peut au fond de lui passer d'un a l'autre, simplement parce que ces notions sont indissociables l'une de l'autre et que l'on nait tous avec deux copies, qu'importe la grandeur de chacune. On a cette tendance à vouloir séparer les deux en deux entités séparables - l'ange et le démon -, à les opposer, les confronter alors qu'à mes yeux, l'un n'existe pas sans l'autre, ils ne sont qu'un dans un mélange propre à chacun. C'est ce qui fait notre beauté tout comme notre laideur. Et dans le cadre de ce débat, je pense que c'est ce qui causera notre salut tout comme notre perte.

Le fait que nous ressentons les choses, que nous éprouvons des sentiments, fait que nous n'agirons jamais comme un ordinateur.
Si on était des ordinateurs, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd'hui. Nous nous serions régulé depuis des lustres pour ne pas bouleverser notre environnement, nous n'aurions pris de risque et nous nous serions pas développé. Là où l'ordinateur manque "d'émotions" ou de créativité, nous manquons peut être aussi de régulations dans notre manière d'appréhender les choses?
Et c'est exactement cela à mes yeux qui fera que le monde n'ira jamais mieux à un niveau supra.
En dehors de notre propre jardin à tous, on a tous un certain besoin de se mesurer à l'autre, de se sentir reconnu, de se sentir être, de se sentir important, de sortir vainqueur et non vaincu. On peut apprendre a maitriser ces ressentis et besoins, il n'en reste pas moins que ça fait parti de nous, de l'homme. Et cela va continuer à nous mener dans le futur vers des guerres comme nous en faisons depuis la nuit des temps.

Cependant, à l'intérieur de ce propre jardin, je pense que c'est là où toute la beauté de l'homme peut ressortir.
C'est-à-dire notre lieu où l'on se sent bien, où l'on a confiance en les autres, où les autres personnes importent pour nous etc.
Malheureusement, je pense que la capacité de jardin est limité de par notre nature, et mettre la totalité de la terre dans celui-ci n'est simplement pas possible. Si on imagine les réseaux sociaux, il n'y a pas de limite, mais c'est sur un ordinateur et non pas dans notre crâne. Notre cerveau même à ces limites.

Pour résumer, si je dois m'imaginer le futur, c'est un futur entremêlé de guerre, de lutte pour le pouvoir, de périodes de répit, de changements. Tout ce que j'espère, c'est qu'on arrivera pas à un acte irrémédiable qui scellerait le sort de l'humanité (bombe atomique etc.).
Peupler d'autres planètes me semble tout a fait faisable, et cela pourrait sauver l'humanité d'un désastre. Une partie de la population survivrait si une merde devait se produire sur terre. Cependant, combien mêmes les éventuelles survivants pourraient vouloir changer si une chose pareille devrait arriver, je pense que ce schéma se répéterait sur les autres planètes a terme.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Vectrom

avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Ven 22 Sep 2017 - 12:36

Lue et en cours de relecturex2 de l’intégralité du sujet avant de poster. Histoire de pas m’emmêler les pinceaux!
J'ai pas oublié, don't worry.
Revenir en haut Aller en bas
?

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 11/09/2017

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Ven 22 Sep 2017 - 17:14

Bon deja je pense que se posé la question de se que vas d'evenir l'humanité sair a rien.
An éfait il est inposible de savoir exactement se qui vat se passer dans plusieur ans.
Donc on peut pas tirée de rélle conclution sur se sujait.
On peut que tester de esimer se qui vat se passer dans un futur proche ou lointin.

Mais si vous voulez savoir mon avie je vous enprit lissé :

Deja pour tous se qui touche à l'espace sait more si on fait pas des progrès pour améliorer l'exploitation spatiale.
Les fusé sa pose un véritable problème de carburant.
Qui est juste la pour monté du carburant.
Se qui est débile on mais du carburant pour monté le carburant donc on a plus de carburant a monté alor on doit remaitre du carburant pour monté le carburant.
Bref vous avez compris le truc.
Alor pour l'espace ok mait pas avec des fusées.
O nivo des ascenseur spacieux oublié on ne connaît pas de matériaux aser solide a se jour pour les créer de plus le prix de création serait extrêmement chers.
Puit il y a plien dotre truc a dir a se sugé je vous laisse les trouver par vous-même est vous fair un avis constructif sur le sujet.

Après si on obli l'espace il nous reste la terre.
Bon deja il faut savoir que sait prouver plus on flinge la boi diversité mieux l'humanité se sent.
Mais si on an détruit tro sa ora l'effet inverse.
Il y a donc une limite au bien-être humain.

Puit on obli tous se qui est "un monde avec ocune soufrance."
Il y a belle est bien une facon que le monde ne soufre pas.
Il sufi de tuer tous le monde comme il y a persone pour fair soufrire les otre alor il y a pas de soufrance.
  0         0
/ | \  -  / | \  =  rien
/ \       / \
Mais sa detruit l'humaniter alor sait pas ouf ouf d'un point de vut de survie.

Puit il y a les matières premières on vas toute les utiliser créant une augmentation des prix astronomique.
De plus cant une matières sera "totalment" utiliser il vont an utiliser dotre axelerent le prosecuse est agmantant ancore plus les prix.
Mais sait a partir de la qons vat investir dans la recherche pour trouver dais façon dans crée(ou trouver) de nouvelle matière premières.
(info : il est "INPOSIBLE" de crée des matières premières a base de "vide" il fodra "toujour" une matière pour an crée une otre (ah quelleque exeption prais efectifement il y a des molecule qui arive a aparaitre dans le "vide" mais elle disparaise casi instentanement est on sait pas tro a qoit sait dut.)).
L'idée d'une croissance infinie dans un monde fini est impossible mathématiquement.
Comme les mathématiques sait un science dite "parfaite" alor il a ocune chanse que l'humanité survive si on peut pas avoir plus de matières premières.

Quan les matières premières vons commenser a aitre tro $$ la population se divisera an plusieur clase.
Les riche seut qui peuve ancore profiter des matières premières.
Est povre.
Il y a que 2 clase care les prit vont flanbais trais trais vite.
Création de gange.
De plus il y a ora une hause des crime astronomique.
Il y ora plu de police d'evenu inutile.
Gerre civile suivi de la chute de la totaliter des gouvernement.
La nouriture se fesan rare le canibalisme sera courant.
Ext...

Jusqua que trais peut de jent survive je dirait comme sa dans la milion de surviven.
Puit la repopulation de la planet petite ta peti pare des tribu qui se sont former.
Mais sait une posibiliter comme une otre on peut trais bien ariver a une colonisation spaciale.
Bref comme je lais dit plus taux se posser la question sert a rien on sait pas se qui vat se passer est on peut que fair des estimation.
Bref vivait o jour le jour est on vera bien se que se pasera.

Conclusion aproximative :
On doit donc faire d'énorme progrès dans les "7ans" qui vien pour pouvoir se procurer de nouvelle matière premières est donc pouvoir agrandir la durée de l'expansion humaine.
(~2025 A peut prais la date estimé de la disparition des premiers matières premières.)


Je sui désolé des fautes d'orthographe.
De plus ne prenais pas se que je dit comme une vérité absolue il est trais probable que quelqu'un démonte mon resonement.


Info Est Sources Des Info :
1980 – 2022 La fin du cryolithe, terbium, hafnium,
2021 – La fin de l’argent métal
2022 – La fin de l’antimoine
2023 – 2025 la fin du palladium, or, zinc, indium
2025 – La fin de l’or
2025 – La fin du zinc
2028 – La fin de l’indium
2030 – La fin du plomb
2028 – 2039 La fin de l’étain, plomb, cuivre et tantale
2039 – La fin du cuivre
2040 – La fin de l’uranium
2048 – La fin du nickel
2050 – La fin du pétrole
2040 – 2064 La fin de l’uranium, zinc, pétrole, nickel
2062 – La fin du graphite
2064 – La fin du platine
2072 – La fin du gaz naturel
2072 – La fin du fer
2120 – La fin du cobalt
2137 – La fin du titane
2139 – La fin de l’aluminium
2170 – La fin du charbon
(unctad.org, commission européenne, minerals.usgs.gov/, fin-de-la-civilisation.blog4ever.com, edito-matieres-premieres.fr, 24hgold.com, terresacre.org, rapport du Sénat sur les matières premières stratégiques, in Libération « Gros coup de volant sur le platine", Sciences et Vie avril 12 "Alerte à la pénurie", ec.europa.eu/enterprise/policies/raw-materials, l'ouvrage, A. RELLER, University of Augsburg, T. Graedel, Yale University, Sources : BP Statistical Review of world Energy 2007, Commission Energie-Environnement du Canada, science.gouv.fr, metstor.fr, leblogfinance.com/2006/03/le-rhodium-mtal.html ; Chiffres clés des matières premières minérales - 1999 DGEMP/OMP- édit. : Ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie ; minefi.gouv.fr/fonds_documentaire/notes_bleues/nbb/nbb212/mati.htm ; congovision.com/science/kitenda.html)
Revenir en haut Aller en bas
John

avatar

Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Sam 23 Sep 2017 - 21:50

Revenir en haut Aller en bas
?

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 11/09/2017

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Sam 23 Sep 2017 - 23:03

Oui?


Revenir en haut Aller en bas
John

avatar

Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Sam 23 Sep 2017 - 23:13

Revenir en haut Aller en bas
?

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 11/09/2017

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Dim 24 Sep 2017 - 0:34

? a écrit:
Ne prenais pas se que je dit comme une vérité absolue il est trais probable que quelqu'un démonte mon resonement.
Revenir en haut Aller en bas
John

avatar

Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Lun 25 Sep 2017 - 16:34

? a écrit:
? a écrit:
Ne prenais pas se que je dit comme une vérité absolue il est trais probable que quelqu'un démonte mon resonement.

c'est pas tant le contenu (le fond de la chose)... tu as ta pensée comme tout le monde.

juste ça :

Citation :
Ne prenez pas ce que je dis comme une vérité absolue il est très probable que quelqu'un démonte mon raisonnement.

+

 0           0
/ | \  -  / | \  =  rien
/ \       / \

=

Combo Breaker

Il y a des phrases qui contiennent 8-10 fautes d'orthographes et des fois ç'en est des grosses. C'est vraiment dur de te lire. Tu rajoutes le dessin + le copier coller de fin avec 6 lignes de références... enfin tu auras compris.
Normalement, quand tu écris sur le forum, tous les mots mal orthographiés sont soulignés en rouge. Tu peux faire "click droit" dessus et ça te donne la bonne orthographe. Personne n'est un AS de l'orthographe, on fait tous des fautes, mais si tu pourrais utiliser un peu plus cet outil, je pense que les yeux des personnes qui te lisent te remercieront Smile
Revenir en haut Aller en bas
?

avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : Sur terre
Date d'inscription : 11/09/2017

MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   Lun 25 Sep 2017 - 22:58

xD ton truc pour les fautes d'orthographe moi je l'ais pas sa peut étre un adone ou toi tu doit utiliser un navigateur de plus je Déteste écrire mait txt sur le site sait a sa que sa saire les éditeurs de texte.
Mais mon éditeurs ne corrige pas sa sa corige plus le c++ est le html que le français.
De plus si sa te fais si chier que sa tu peux ne pas le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le futur de la vie sur Terre et de l'humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fin de l'humanité !!!
» Quel avenir pour l'humanité et la vie sur Terre?
» [DANGER SECTE] Le commandant ashtar et la terre creuse des fumisteries
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» L'énigme de l'hélium 3 : une clé pour comprendre la Terre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Bavardages généraux. :: Débats-
Sauter vers: