Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Douleur douce, accro ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewig

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 16
Localisation : France, Rhône Alpes
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Douleur douce, accro ?   Lun 17 Juil 2017 - 17:56

Bonjour..
J'ai essayé d'arrêter de me couper...pendant le weekend, après avoir parlé à mon père j'ai tenté de me stopper.. mais j'arrive pas ...
J'ai l'impression que dans mon abdomen se niche une boule qui se vide quand je me coupe, et sinon elle se remplit et enfle tant que je ne l'ai pas "persée".. je sais qu'il faudrait trouver un autre moyen, mais je n'ai même pas l'envie de faire mes passions, je passe mon temps à dormir et me couper quand je me sens trop prise par cette douleur dans mon cœur et mon ventre.. j'essaie d'écrire et de me noyer dans ma musique mais ça s'empire.. c'est comme une addiction et je peux pas me stopper.
Je me dit à chaque fois "c'est la dernière, cette fois j'arrête", puis y en a une autre, puis encore une autre.. c'est infernal mais c'est comme si je me complaisais dans cette douleur. J'oublie tout et j'ai moins mal..même si c'est temporaire. Et à chaque fois ce me reprend plus fort, je ne ressens même plus ce que je fais, je suis perdue..
En ce moment en plus, les problèmes avec différents garçons que je connaissais me sont revenu violemment à la figure, si bien que j'ai une sensation d'étouffement dans mon corps, de vouloir tout changer sur moi sans pouvoir le faire.. comme si ma peau m'empêchait de respirer et de vivre..

J'ai l'impression de me sentir plus vivante, me prouver que ce que je vis est réel quand je me coupe. Même si je veux arrêter, je n'y arrive pas et je ne suis même pas sûre de vouloir vraiment arrêter tellement ça reste ancré dans ma tête.
Je suis folle?
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12864
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Douleur douce, accro ?   Lun 17 Juil 2017 - 21:01

non tu n'es pas folle. Déjà.
Ensuite comme je le dis, l'am est une manière d'exterioriser son mal être. Si tu fais rien pour les causes, l'am partira pas toute seule ( ou en tout cas c'est rare quand ça arrive).

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Ewig

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 16
Localisation : France, Rhône Alpes
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Douleur douce, accro ?   Mar 18 Juil 2017 - 12:29

J'essaie mais pour le déménagement je ne peux rien faire...j'ai un blocage aussi a ce niveau..j'arrive pas à voir le positif dans le déménagement parce que mes rares espoirs résidaient dans l'idée de retourner dans mon lycée d'origine où j'avais trouvé ma place.. là je vois ce que je perds..je ne vois plus l'avenir. Il est trop flou.
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12864
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Douleur douce, accro ?   Mar 18 Juil 2017 - 18:52

De nouveaux amis.
Pas de passé scolaire envahissant.
Un changement de lieu, d''espace. Du renouveau en somme ?

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Ewig

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 16
Localisation : France, Rhône Alpes
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Douleur douce, accro ?   Mer 19 Juil 2017 - 8:11

Le problème c'est que je l'ai déjà vécu le renouveau avec mon transfére en internat et ça s'est très mal passé.. et j'ai déjà de très bons amis depuis ma 5e on est tous très proches..
Pour mon passé scolaire, certes ils ne savent pas pour le harcèlement mais ceux de l'internat non plus et pourtant j'ai été harcelée. Alors que dans mon ancien lycée ça s'était arrêté..
Le renouveau ne fait pas toujours du bien. Surtout si on est comme moi attaché au passé et aux souvenir des lieux. Je suis attachée à ma ville comme à un membre de ma famille..c'est la que je me retrouve et pas ailleurs. Et en visitant l'autre ville, elle ne m'a pas plus du tout. C'est pas la même ambiance là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douleur douce, accro ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douleur douce, accro ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terrestre ou d'eau douce ? [Pomatias elegans]
» douleur au genou
» Douce Marie, vous l'avez deja adopte, donnez-lui de bons parents
» Prière de Saint Thomas à la Mère très douce
» Consultation anti douleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: