Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mz. Hyde

avatar

Nombre de messages : 42
Age : 16
Localisation : Nulle part...
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Encore...   Sam 10 Juin 2017 - 7:20

Bonsoir, bonjour.. jsais meme pas quelle heure il est, tard, tôt... Le soleil est au niveau des collines mais je suis incapable de dire s'il se lève ou s'il se couche. J'oublie.
Depuis quelque temps, je dors quelques minutes par nuit. Les cauchemars, les visions d'un passé que j'aurais voulut oublier, lui.

Désolée de re poster encore, désolée de balancer les phrases qui me viennent, comme ça. Désolée de vous demander de l'aide, de vous dire que j'ai envie me confier et d'être incapable de faire plus d'une phrase quand vous venez gentiment me parler en privé. J'arrive mieux a m'adresser à une foule d'inconnu qu'à quelqu'un qui m'écoute directement. Alors pardon de me servir de ce forum comme d'un journal de bord.

Je passe mes jours et mes nuits à répéter le même ballet : lit, fenêtre, lit, fenêtre, lit. Une cigarette, une larme et un retour dans la pénombre a tenter d'échapper à mes peurs et mes doutes. Il y a 3 jours j'ai quitté ma maison. J'ai dis à ma mère que je prenais des vacances à la campagne chez mes grands parents. Je ne veux pas qu'elle me voie comme ça. Mes grands-parents sont là sans l'être et me laissent vivre ma vie à l'étage. En écrivant je m'aperçois que depuis que je suis chez eux, je n'ai mangé qu'un sandwich d'ailleurs. Depuis que je suis dans cette maison, je m'occupe avec des activités variées mais j'ai l'impression de ne rien faire. Je fume (je suis passée à un paquet par jour), je dessine, j'écoute de la musique, j'écris, j'écris beaucoup, je fais des snaps, beaucoup de snap que personne ne verra jamais puisque j'ai coupé tout accès à ma story, je me mutile comme jamais, je me drogue un peu. Et surtout je suis sur Facebook a parler a plein de monde, je fais connaissance de plein de gens super que je bloque après notre première discussion pour plus jamais leur parler. Et je cherche ceux qui ont besoin d'aide : je leur sers de psy, je les écoute, je les guide. C'est comme avoir la certitude que je sers à quelque chose. Je suis douée pour réconforter les gens et leur donner de l'espoir, ils e disent à quel point je suis fantastique et à quel point c'est super d'avoir autant d'empathie. Et puis ils me demandent si moi je vais bien et je m'invente une vie géniale, je me suis crée un personnage optimiste et drôle qui plait aux gens. Un peu comme l'ancienne moi.

Mon amie qui m'a lâchée est revenue il y a quelques heures pour me demander si je voulais bien lui laisser une chance de se faire pardonner. J'ai analysé la situation. J4ai repassé ces moments ou j'allais mal, ou je venais de me faire tabasser, ou j'avais des envies de suicide et ou elle me disait "mon ex est revenu me parler, jsuis pas d'humeur consolante". Oui, et lors de ces moments là, je devenais sa psy personnelle et je l'aidait avant de retourner broyer du noir dans mon coin. Et je lui ai juste dit "non".

Des jours de solitude, ca m'a un peu guérie de toute cette violence qui commençait à me bouffer. Je suis loin des personnes, et du monde réel. Comme dans une bulle, entourée de personnages fictifs, de gens virtuels. J'en ai assez de ces changement, de passer de la douleur, a l'agressivité, à la déprime, ca me fatigue...

J'ai peur de dormir, dès que je ferme les yeux mes cauchemars viennent me hanter. J'ai pensé à prendre des somnifère mais si je me retrouve avec une boite dans les mains, je sais que je la prendrais entière.

Aujourd'hui, je dois sortir, retourner a la vie réelle. J'ai l'impression d'être un zombie, moi qui suis pale de nature avec mes cernes de 5km. Et je sens ma faiblesse : manque de sommeil et de nourriture, je me sens incapable de prendre un bain de foule... JE devrais être contente d'avoir été invitée à cette compétition par mon amie. Amie ? Oui c'est ce qu'on dit, d'ailleurs, si on suit ce schéma, tous les invités sont mes amis. Mais je les vois 1h par semaine, on se dit bonjour, au revoir et ? Et rien. Au fond ce sont des connaissances, je ne sais presque rien d'eux, et eux ils en savent beaucoup sur moi : sur mon masque, le vestige de l'ancienne moi. Et c'est mieux comme ça parce qu'avant j'étais vraiment une fille bien.

Voila, j'ai passé énormément de temps à écrire et effacer des bouts de ce message que j'ai dut mettre pus d'une heure à écrire mais j'en avais besoin je crois...

Merci de m'avoir lue.

Mz... Non... Hyde. Juste Hyde.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Encore...   Sam 10 Juin 2017 - 22:00

mp envoyé.
Revenir en haut Aller en bas
Zyos

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 27/11/2016

MessageSujet: Re: Encore...   Dim 11 Juin 2017 - 19:54

Bonsoir,

Ca me fait de la peine de te voir tant dans la douleur. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé avant.

Pourquoi l'ancienne toi est une fille bien, et la nouvelle pas ?
Au fond tu es toujours toi, mais tu évolues, mais ça ne veut pas dire que tu es devenue une mauvaise personne.

Je pense que c'est important, quand on va mal comme ça, de se forcer (même si je sais à quel point c'est dur) à avoir une certaine hygiène de vie : tu es chez ta famille, cales toi sur leur rythme de vie. Petit déjeunes avec eux, malge avec eux le midi et le soir. Si tu ne manges pas, tu vas encore plus t'enfermer dans un cercle de mal être car ton corps te fera défaut.

Douche toi (le matin ou le soir), range ta chambre, fais du ménage.

C'est très con dit comme ça, je le sais, mais l'hygiène de vie est tellement importante... 'ai 26 ans et je viens de m'en rendre compte, j'ai perdu tellement de temps !

Concernant tes amis :
Si tu as du mal à parler à une personne à la fois, écris leur une lettre ouverte, ou fais une conversation FB groupée. Mais tiens les au courant de ton état. Tes amis n'osent peut être rien te dire tant que tu ne fais pas un pas vers eux. Laisses leur une chance d'être là.
Revenir en haut Aller en bas
Mz. Hyde

avatar

Nombre de messages : 42
Age : 16
Localisation : Nulle part...
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Encore...   Dim 11 Juin 2017 - 21:19

Zyos a écrit:
Bonsoir,

Ca me fait de la peine de te voir tant dans la douleur. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé avant.

Pourquoi l'ancienne toi est une fille bien, et la nouvelle pas ?
Au fond tu es toujours toi, mais tu évolues, mais ça ne veut pas dire que tu es devenue une mauvaise personne.

Je pense que c'est important, quand on va mal comme ça, de se forcer (même si je sais à quel point c'est dur) à avoir une certaine hygiène de vie : tu es chez ta famille, cales toi sur leur rythme de vie. Petit déjeunes avec eux, malge avec eux le midi et le soir. Si tu ne manges pas, tu vas encore plus t'enfermer dans un cercle de mal être car ton corps te fera défaut.

Douche toi (le matin ou le soir), range ta chambre, fais du ménage.

C'est très con dit comme ça, je le sais, mais l'hygiène de vie est tellement importante... 'ai 26 ans et je viens de m'en rendre compte, j'ai perdu tellement de temps !

Concernant tes amis :
Si tu as du mal à parler à une personne à la fois, écris leur une lettre ouverte, ou fais une conversation FB groupée. Mais tiens les au courant de ton état. Tes amis n'osent peut être rien te dire tant que tu ne fais pas un pas vers eux. Laisses leur une chance d'être là.

Je déteste inspirer de la compassion.

On va dire que niveau famille c'est un peu loupé : chacun mange seul à une heure différente un plat différent et j'ai passé mon enfance à essayer de les réunir avant d'abandonner vers 11 ans. Et je m'aperçois que manger me dégoute. J4ai pris un paquet de chips tout à l'heure, des pringles, mes préférées depuis longtemps, j'ne ai mangé deux et le gout me dérangeait au point que j'ai regardé si elles n'étaient pas périmées. Mais non, c'est juste moi. JE ne suis pas anorexique, mais ma faim varie par période. Quand j'ai mal je n'ai pas faim, mais je bois beaucoup. L'eau c'est devenu ma certitude vie, je ne pas pourquoi mais le gout de l'eau c'est me rappeler que je suis vivante. C'est étrange. Bref.

Niveau hygiène de vie, je vais tenter de faire un effort, notamment sur les douches et le ménage, que je néglige pas mal.

Ma journée en compagnie d'"amis" et d'autres humains était étrange et on va dire que je ne l'ai aps vraiment vécue puisque j'ai trouvé tous les prétextes du monde pour m'éclipser au maximum. Je n'ai pas du manquer à grand monde, personne n'a remarqué que je n'ai mangé ni le midi ni le soir. Vers 20h, je suis partie avec une fille et on a été dans le pré avec les chevaux. On à dansé. Avec les chevaux. Oui. Je sais pas trop comment l'expliquer. Je pense qu'elle souffre autant que moi puisqu'après on s'est effondrées en larmes toutes les deux. Mais autant l'une que l'autre n'avons pas dit un mot. Et on ne se reverra pas.

Pour mes autres amis, en fait j'en ai pas. On va dire que je les ai volontairement abandonnés en même temps qu'ils m'on abandonnée. La drogue, eh oui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: