Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je descends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nacht

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 24
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Je descends   Lun 1 Mai 2017 - 21:58

Bonjour.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un tour sur ce forum, mais ce soir, je ne sais pas trop vers qui me tourner, alors je suis là. Plusieurs années sans AM, à aller plus ou moins bien mais à tenir toujours, et la semaine dernière, j'ai failli déraper, en pleine rue pendant une dispute avec mon compagnon qui n'a pas l'air de comprendre que je redescends beaucoup en ce moment ; il m'a connu à mes débuts disons, à l'époque du lycée (mes premières visites sur ce forum), mais aujourd'hui j'ai l'impression que ce mal être qui me ronge de plus en plus est différent.

Depuis quelques temps, je n'ai plus grand chose sur quoi m'appuyer pour tenir ; jusqu'ici, j'ai toujours (enfin je crois) essayé de trouver quelque chose de positif à tout ce qui semblait négatif au premier abord. Mais depuis la fin de mes études en septembre, ça se complique. Chômage, solitude, mal du pays, situation familiale que je n'aurais pas dû avoir à gérer et problèmes dans mon couple. J'ai l'impression que quoi que je fasse, je descends.

Depuis 5 ans, nous habitons en France, chacun de notre côté mais on se voit souvent, très souvent même ; enfin, c'était le cas. Je ne sortais pas vraiment, beaucoup de boulot pour réussir au mieux mes études (ça a payé), c'était parfois un prétexte aussi. Et cette année, depuis mon retour de 4 mois de stage de fin d'études, il exige de moi que je change, que j'arrive à sortir avec lui etc etc. C'est vrai, et je ne m'en rends compte que maintenant, que j'ai vraiment plus de mal avec les relations sociales ; c'est toujours un effort. Et maintenant, je me tape des crises d'angoisse liées à ça (ce qui m'empêche souvent d'aller en soirée par exemple, ou de le retrouver quand il est avec des gens). Mais j'essaie, vraiment ; mais je pense que les petits exploits que je me félicite d'avoir accomplis, pour lui, ce n'est rien. Et il dit qu'il comprends. Enfin bref. Plus beaucoup de soutien ni de marque d'affection de sa part. Je crois que j'ai dû avoir droit à un "je t'aime" en quelques mois. Je crois que c'est ça qui me pèse le plus... Cette situation entre nous deux...

A cela s'ajoute ma motivation qui flanche beaucoup, j'en viens à mentir à ma famille sur des offres auxquelles je postule, des candidatures que je poste ; j'ai vraiment honte de moi sur ce point. Et en même temps j'ai vraiment envie de rentrer auprès d'eux, me retrouver dans ce cocon. Enfin, ce que j'aimerais par dessus tout ce serait retourner quelques années en arrière, sans ces responsabilités, avec le soutien de mes parents. Mais ce n'est pas possible alors je cale cet idée dans un coin reculé de mon esprit.

Et j'alterne des moments durant lesquels je suis très active (par exemple ces deux derniers jours durant lesquels j'ai entièrement retapé une pièce de la maison dans laquelle je vis avec mes soeurs) et d'autres durant lesquels je ne fais rien (enfin, traîner sur internet, ce genre de choses) ce qui me fait cogiter et en général déprimer. Et puis il y a ces soirs, quand je suis seule et que ça me pèse (moi qui adore tant la solitude pourtant...) et que je déprime.
Et j'oscille aussi entre déprime, bonne humeur et colère ; mon compagnon en fait d'ailleurs les frais (et parfois, il n'arrive pas à suivre ce qui est un autre sujet de discorde). L'impression de devenir folle par moments.

Et du coup, j'en viens à me demander si je ne devrais pas recommencer parce qu'après tout, l'AM me soulageait, au moins sur le moment. Et là j'en ai marre de pleurer, et de ne pas être soutenue par celui que j'aime de tout mon coeur.
Je sais bien sur qu'il existe des situations bien pires que la mienne et je m'en veux presque de me sentir si mal comparé à d'autres qui ont des raisons bien plus importantes de souffrir. Mais ce mal-être est là, et prend une part de moi de plus en plus importante.

Désolée, c'est long et ça part un peu dans tous les sens, mais j'ai du mal à réfléchir, à canaliser ma pensée mais je sens que j'ai besoin d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
postblue

avatar

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: Je descends   Mar 2 Mai 2017 - 23:27

Bonsoir.

Déjà: on s'en fiche qu'il y ait pire ailleurs, ça ne change rien au fait que tu es dans une situation de souffrance. S'enlever cette culpabilité de la tête est déjà un bon pas!

Je réagis pour l'instabilité d'humeurs que tu évoques parce que c'est un truc que je connais assez bien;
il faut essayer de prendre du recul sur ce qu'on ressent, et de prévenir (genre: en ce moment je suis instable / à fleur de peau, ne t'étonne pas si j'ai parfois des réactions inapropriées, etc).
Revenir en haut Aller en bas
 
Je descends
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Esprit ,descends sur nous "priere"
» ''Zachée, descends vite ''
» Saint Esprit, descends sur nous !
» Ne descends pas dans le jardin,oh Jésus
» Descends VITE, ça presse, Moi, Jésus je veux habiter chez toi......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: