Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 abus? jeu? attouchement? je ne sais pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
StayStrong

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 21
Localisation : Au pays des rêves...
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 13:45

Voila j'ai une question à vous poser, j'ai vécu une situation assez traumatisante pour ma part lorsque j'avais 6 ans cela a durer environ un an. C'était avec ma cousine de 2ans mon ainée. elle me terrorisait, elle me faisait visionné de force des films pornographiques , m'enfermais dans une pièce et me faisait peur jusqu'a en pleurer oui elle me laissait sortir une fois que j'étais en larmes. la partie la plus difficile étant celle ci je mexcuse du peu de détails mais je n'en ai parler qu'une fois et c'était un désastre ; elle avait pour jeu de me toucher de façon sexuelle et de me pénétrer. Le tout sans mon accord...

La seule fois ou j'en ai parlé a un psy elle m'a dit que c'était des jeux d'enfants que ce n'était pas vraiment grave, le problème c'est que ces événementss ont un impact sur ma vie de tous les jours.

est ce que pour vous c'est un abus ? des attouchements? des jeux d'enfants ? ou autres ?

Merci d'avance

je crois que ça m'aiderait de savoir "ce que c'est" pour pouvoir en parler avec mes psys actuels parce qu'il y a beaucoup de honte et de dégoût de moi même.

xoxo <3
Revenir en haut Aller en bas
bettyalice

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 20
Localisation : PACA - 04
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 15:00

Bonjour Staystrong,

Cela pose certains problèmes mais qui sont punissables quand même. Je vais tenté de te répondre avec des questions puisque je ne sais pas tout.

Au niveau juridique:
- Attouchements avec pénétration? alors c'est un abus sexuel, un viol.

Citation :
Article 222-23 du Code pénal

Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.

- Cela a duré dans le temps ces "choses"? (c'est pas des jeux) et combien de temps? Car ça peut rajouter harcèlement si c'était de manière répétée.

Citation :
Article 222-22 du Code pénal

Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise.

Le viol et les autres agressions sexuelles sont constitués lorsqu'ils ont été imposés à la victime dans les circonstances prévues par la présente section, quelle que soit la nature des relations existant entre l'agresseur et sa victime, y compris s'ils sont unis par les liens du mariage.

Lorsque les agressions sexuelles sont commises à l'étranger contre un mineur par un Français ou par une personne résidant habituellement sur le territoire français, la loi française est applicable par dérogation au deuxième alinéa de l'article 113-6 et les dispositions de la seconde phrase de l'article 113-8 ne sont pas applicables.

- Elle est ta cousine par alliance ou lien sanguin? dans les deux cas c'est de l'inceste (ça peut être réprimander par la loi également)

Citation :
Article 222-27 du Code pénal

Les agressions sexuelles autres que le viol sont punies de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Article 222-29 du Code pénal

Les agressions sexuelles autres que le viol sont punies de sept ans d'emprisonnement et de 100 000 euros d'amende lorsqu'elles sont imposées à une personne dont la particulière vulnérabilité due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse est apparente ou connue de son auteur.

Article 222-31-1 du Code pénal

Les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d'incestueux lorsqu'ils sont commis sur la personne d'un mineur par :

1° Un ascendant ;

2° Un frère, une sœur, un oncle, une tante, un neveu ou une nièce ;

3° Le conjoint, le concubin d'une des personnes mentionnées aux 1° et 2° ou le partenaire lié par un pacte civil de solidarité avec l'une des personnes mentionnées aux mêmes 1° et 2°, s'il a sur le mineur une autorité de droit ou de fait.

- Cela fait combien de temps que cela c'est produit, car il y a un délai de prescription

Citation :
Site du service-public

Le mineur victime peut porter plainte lui-même. Ses parents peuvent aussi agir en son nom.

Délais de prescription
Les infractions sexuelles sur mineur bénéficient de délais de prescription allongés. C'est-à-dire que la plainte peut avoir lieu des années après les faits.

La victime de telles infractions peut porter plainte jusqu'à ses 38 ans dans les cas les plus graves notamment s'il s'agit :

de viol,
d'attouchements sexuels commis lorsqu'elle avait moins de 15 ans,
ou d'attouchements commis par un ascendant, une personne ayant autorité, ou par plusieurs personnes.
Le dépôt de plainte peut se faire jusqu'aux 28 ans de la victime dans les autres cas d’infraction sexuelle.

- Quel était le/la psy? (psychologue, psychiatre, psychothérapeute, comportementaliste, etc.)

Au niveau émotionnel/psychologique: (les réponses à donner pour te libérer ici et au psy)
- As-tu vraiment tout expliqué au psy?
- Comment se traduit ta honte? (il ne faut pas logiquement mais c'est assez dur)
- Le revis tu en cauchemar? Le passé ressurgit-il souvent? (à quelle fréquence)
- Comment ton corps réagi face à ça?
- Comment tu vis ça au fil des jours?
- Cela te donne t-il des envies suicidaires? Des envies de te faire du mal (mutilations diverses)?

Rajoute autant de choses qui sortiront au fur et à mesure. Mais ne force pas la chose, cela n'aide pas à aller mieux.

Voilà en espérant avoir pu t'aider
Revenir en haut Aller en bas
StayStrong

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 21
Localisation : Au pays des rêves...
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 18:57

ca a durer plus d'un an et demi... c'est ma cousine de sang . les choses se sont produite quand j'avais 6ans
J'étais hospitalisée et la psychologue qui me suivait m'a dit que vu la différence d'âge ce n'étaitt pas des attouchements mais des jeux d'enfants de le découverte du corps de l'autre . c'est pour cela que je voulais avoir un avis.

- As-tu vraiment tout expliqué au psy?
- Comment se traduit ta honte? (il ne faut pas logiquement mais c'est assez dur)
- Le revis tu en cauchemar? Le passé ressurgit-il souvent? (à quelle fréquence)
- Comment ton corps réagi face à ça?
- Comment tu vis ça au fil des jours?
- Cela te donne t-il des envies suicidaires? Des envies de te faire du mal (mutilations diverses)?

je lui ai expliqué que j'avais subit des attouchement par ma cousine et v'est la qu'elle m'a dit "jeux d'enfant" et je n'ai plus su dire quoi que se soit
Je le revis quand des choses me le rappelle (odeur, photo, mes relations amoureuses) je me fais du mal de n'importe quelle façon parce que j'ai l'impression de la sentir me retoucher dans ces moments la et je me frappe comme pour l'en empêcher. Je vis avec ça au fill de jours de façon douloureuse je ne pourrais jamais montrer mon corps a quelqu'un l'idée de faire l'amour me semble totalement absurde du genre ça n'arrivera jamais. je me fais du mal quand tout me submerge .

Merci de ta réponse même si elle ne m'éclaire pas a 100%
Revenir en haut Aller en bas
bettyalice

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 20
Localisation : PACA - 04
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 19:19

Cela peut et doit passer en justice, il suffit de voir avec un psy même si vous étiez mineures.

Faut cependant que y est des séquelles psychologiques (tu les as) par rapport à son comportement et y aura une leçon dans le pire des cas (c'est à dire aucune vraie reconnaissance des faits sauf que la justice aura fait son job de recherche).

Il faut commencer par porter plainte, et ce plusieurs fois si il ne veulent pas t'aider. Tu sais vu que c'est une fille ça pourrait porter à confusion dans leurs esprits... C'est malsain.

JE TE COMPRENDS.
Si tu as besoin d'en parler n'ésite surtout pas, ici y aura pas de jugement. On est pas de la justice, mais ce qui peut te permettre d'y aller pour faire valoir tes droits.
Change de psy si elle veut pas t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
StayStrong

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 21
Localisation : Au pays des rêves...
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 19:32

merci
j'ai changé de psy depuis lors mais du coup je me sens stupide et encore plus honteuse parce que j'ai l'impression qu'on va me juger et se dire bah elle a pas vraiment protester a ce moment la ... je ne sais pas comment en parler ni comment l'expliquer parce que je ne sais pas ce que c'est si c'est un viol des attouchements un abus de pouvoir ou des simples jeux .? tu dirais quoi toi ?
Revenir en haut Aller en bas
postblue

avatar

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 19:49

"ne pas avoir protesté", c'est juste normal
déjà parce que le malaise extrême provoque des états de sidération = on ne peut plus bouger
ensuite parce que t'étais gamine
ensuite parce que l'autre avait une relation de domination ultra forte sur toi il semblerait.

A partir de là, oui c'est traumatisant, et peu importe notre avis sur le nom à donner à la chose. le fait que c'était des " jeux d'enfants" (au passage, tous les enfants ne jouent pas ainsi hein, c'est loin d'être anodin) n'empêche pas que c'était des abus sexuels. DE FAIT.

Donc parles-en à ta psy. Si quelqu'un minimise le truc ne l'écoute PAS.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2444
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 20:10

C'est ton vécu qui compte.
Quel que ce soit le substantif à poser sur ces actes qui ont été visiblement subis et non consentis (ne pas protester ne signifie pas consentir, ça peut être une réaction psycho-comportementale et émotionnelle tout à fait "logique" dans cette situation), leur impact est extrêmement fort pour toi aujourd'hui, je pense qu'il est important que tu en parles.
Si tu ne peux pas qualifier, ne qualifie pas, si le psy est vraiment à ton écoute il comprendra que tout ceci est flou pour toi et t'aidera à faire ce travail de reconnaissance et de mise en mots de ce que tu as vécu... explique comme tu nous l'as expliqué.

Si les détails sont trop difficiles à évoquer, ce que j'entends parfaitement, peut-être peux-tu passer par l'écrit ?
Revenir en haut Aller en bas
bettyalice

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 20
Localisation : PACA - 04
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 20:38

Tu étais pétrifiée ce qui est comme le dit Tatie Lem le côté non consenti.

C'est un viol ou un abus sexuel (c'est la loi qui le dit). Et ce n'est pas commun aux enfants EXIT les paroles de l'ancienne psy.

Les psys ne doivent pas juger leurs patient, on est leur gagne pain. Il y a le secret professionnel, le secret médical et leurs études en déontologie qui les aide à rester objectif.
Il faudrait que tu puisse l'exprimer sans cette crainte là.

Comme dit aussi Tatie Lem, pourquoi ne pas passer par l'écrit, le faire avec des personnages fictifs comme ça tu te dit que c'est pas toi (techniquement). Romance le ou fais en un poème.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith 2.0

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mar 28 Fév 2017 - 23:24

Bon, alors, je me permets d'intervenir sur le côté légal et technique des choses. Je suis la première personne à conseiller la plainte au victimes de viols / violences / abus / etc.

Mais le fait est que tout cela remonte à 15 ans, que vous étiez toutes les deux très jeunes, qu'ayant 8 ans au moment des faits ta cousine ne sera jamais reconnu responsable de quoi que ce soit, et que le processus de plainte risque d'être long et douloureux.
Parce que déjà dans les affaires de viols plus claires que de l'eau de roche, les flics ont tendance à invalider la parole de la victime et à être générateurs de beaucoup de souffrances. Alors dans une affaire vieille d'il y a 15 ans n'impliquant que des enfants, et encore plus, que des filles... Je me permets juste de te prévenir que le processus risque d'être très compliqué à vivre. Et qu'il n'aboutira très certainement à rien (aucune sanction ni reconnaissance).

Après, certaines personnes, pour se remettre, ont besoin de passer par ce processus. Tout comme certaines personnes n'en ont pas besoin, ou ne le veulent pas. A toi de réfléchir à ce que tu veux à ce sujet et à prendre ta décision.

Mais il y a aussi d'autres façon d'aller mieux vis-à-vis de tout ça que la justice.

Alors effectivement, en parler peut être un moyen. L'écrire, l'illustrer peut en être un autre. Et il y a pleins de choses symboliques qui peuvent t'aider à passer ce cap et à alléger ce traumatisme.
Mais je suis d'accord avec Tatie LEM, le travail de reconnaissance des faits que tu abordes aujourd'hui, c'est important que tu puisses le faire. Avec un(e) psychiatre / psychologue / autre. Mais en parler et l'identifier c'est un premier pas important.
Parler de tous les sentiments et de tout le vécu qui s'y rattache aussi. Ce n'est qu'en identifiant et en comprenant ce qui t'amène à éprouver de la honte, de l'embarras, etc que tu peux t'en détacher.

Questions (auxquelles tu n'es pas obligée de répondre bien sûr) : est-ce que tu as encore des contacts avec cette cousine ?
Et si oui, quelle est votre relation actuellement ? En avez-vous reparlé ?
Revenir en haut Aller en bas
StayStrong

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 21
Localisation : Au pays des rêves...
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Mer 1 Mar 2017 - 22:46

Betty Alice , je ne me sens pas de taille à entamer des poursuites judiciaires parce que effectivement deux filles deux enfants ca ne passera pas et je ne veux pas remué le couteau dans la plaie

Non je n'ai plus aucun contact avec elle Lilith et nous n'en avons jamais parler sauf enfant où elle pensait que ca ne me dérangeait pas de faire ca ...

Je ne sais pas comment en discuter avec ma psy où les intervenants de l'hôpital parce que j'ai honte et peur qu'on me dise que ce n'est rien et si c'était vrai pourquoi cela a un impacts sur ma vie sexuelle sur mes relations ou l'angoisse prend le dessus quand je sens que la personne à un caractère plus fort ... du coup je ne me permet même plus d'aimer une personne parce que j ai peur

Mais l'idée de le romancer est super pour moi qui adore écrire donc je vais essayer et si ça me fait trop de mal j'arrêterai

Mercii pour vos super conseils je sais pas ce que j'aurais fait sans vous

Malgré tout je n'arrive pas à nommer cette chose je veux savoir ce que cest
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5047
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Jeu 2 Mar 2017 - 8:59

Je sais que j'ai bcp invalidé une situation de maltraitance qui c'était produit quand j'étais gamin, dès que j'en parlais (quand j'ai réussi à en parler sans partir en couille lol), j'avais le réflexe (et je l'ai encore un peu) d'invalider d'avance tout ce que les personnes pouvaient me répondre.
Exemple : "alors je sais que ça ne semble pas comme ça, mais moi, je l'ai mal pris, c'était pas facile".
C'est une phrase que je sort encore quand je me retrouve à en parler et qui me permettait de légitimer ce que j'avais vécu.
En réalité, c'est assez inutile, parce que comme tout le monde l'a dit avant moi dans ce sujet : le plus important c'est comment toi tu l'as vécu et ressentis.

Si ton psy est un minimum ouvert sur le sujet, il saura à mon avis te laisser de l'air pour t'en parler, ne pas t'oppresser dans ces propos et n'invalidera pas ton vécu et sentiment qui l'accompagne Smile
Tu peux aussi lui écrire une lettre et lui donner en main propre. Des fois c'est plus simple.
Tu es mal à l'aise lorsqu'il l'a lit, mais au moins c'est fait et c'est clair ^^
+ si encore aujourd'hui cet évènement te marque, c'est qu'il faut dans tout les cas un suivit là dessus. Sans essayer de faire médecin de comptoir, les stresses post trau ça ne part pas comme ça. Des personnes peuvent les garder en mémoire sur des dizaines d'années sans vraiment le savoir et en se demandant tout leur vie pourquoi ils ont toujours été "en décalages". Et ça peut expliquer bien des problèmes de dépression et stresse quotidien Smile
Revenir en haut Aller en bas
StayStrong

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 21
Localisation : Au pays des rêves...
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Jeu 2 Mar 2017 - 13:22

brise-patte et les autres aussi d'ailleurs , comment vous avez fait pour surmonter la honte (si honte il y avait ) pour en parler parce que moi c'est ça qui me freine et la peur d'être a nouveau jugée aussi ....
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 891
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Jeu 2 Mar 2017 - 15:27

Hello,
Pour avoir vécu une situation un peu "limite" que j'ai eu beaucoup de mal à définir aussi, je pense savoir un peu ce que tu ressens.
Ce qui m'a aidé c'est tout simplement de me raccrocher aux textes de loi, aux critères qui font que si, ça rentre bien dans le cadre d'une agression sexuelle (voire d'un viol dans ton cas si j'ai bien suivi). Et puis en en discutant avec des amis, en voyant leurs réactions, en écoutant les gens qui me disent que c'est pas normal. Petit à petit ça m'a aidé à me dire que c'était pas moi le problème, que mes réactions étaient/sont normales.
La première fois que j'en ai parlé à mon psy, j'avais pas encore bien identifié ce qui s'était passé, mais je savais que c'était un problème important, et j'ai jamais eu besoin de lui raconter en détail d'ailleurs, on travaille surtout sur mes questionnements à ce sujet, et sur les conséquences.
A toi de voir de quelle façon ça te serait utile d'en parler, mais déjà commencer par dire qu'il y a quelque chose d'important que tu aimerais dire, mais que tu as honte etc, avant de te lancer ?

Ensuite pour ce qui est de porter plainte, il n'y a aucune obligation, te met pas la pression avec ça. Et je suis assez d'accord avec ce qui a été dit, tout le monde n'a pas forcément besoin de ça pour se (re)construire et parfois ça peut malheureusement faire plus de dégâts qu'autre chose si tu tombes sur des flics un peu cons.

Bon courage à toi.
Revenir en haut Aller en bas
StayStrong

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 21
Localisation : Au pays des rêves...
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Ven 3 Mar 2017 - 13:16

Merci de ta réponse brise patte !
J'en ai discuté hier soir avec ma psychiatre et elle m'a bien rassurer la dessus en me disant que ce n'était pas futile etc ca m'a fait du bien et en même temps pas d'en parler je vais voir comment les prochains jours vont se dérouler mais je suis plutôt bien encadré ( hospitalisation) donc si ça ne va pas je sais que je peux me tourner vers l'équipe soignante et je commence à le travailler avec ma psychologue donc on va y aller pas à pas

Bon courage à vous aussi ❤
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5047
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Ven 3 Mar 2017 - 19:28

https://simonae.fr/militantisme/feminismes/les-bases/culture-du-viol/


Moi c'est Dody et elle c'est Brise-patte :p ?

Surmonter la honte...
Je sais pas trop si j'ai "surmonter la honte", mais en tout cas je me sens déjà plus légitime, pi je mets des mots dessus sans culpabiliser. Mais si je peux éviter le sujet (notamment IRL), je le fais. Ca reste jamais un sujet à aborder, et je ne rentre jamais dans les détails.
J'ai commencer à en parler sur ce forum, de manière totalement décousue et incompréhensible puisque je ne comprenais pas moi même vraiment ce qu'il c'était passé. Entre le dénis et la douleur je dirais. Comme dis plus haut, je savais pas très bien ce que c'était, mais je savais que c'était important.
D'ailleurs, tu n'as pas forcément besoin de parler des détails, de choses précises. Au début je m'abritais derrière des propos vagues, et au final j'ai remarqué que ça suffisait amplement.
Je pense que c'est aussi partie intégrante du processus de dé-culpabilisation : au début tu te rattaches au fait, ce qu'il s'est passé, et tu passes ton temps à expliquer en quoi tu l'as mal vécu blablabla.. comme pour chercher l'approbation de ton auditoire, comme s'il fallait qu'eux approuvent le fait que tu es bien été victime.
Sauf qu'au final non. Non tu n'as pas besoin qu'ils te valident et valident ton vécu.
Tu n'as pas besoin de devoir expliquer en quoi ça a été dur, traumatisant, humiliant etc etc.
Ca t'appartient.

Aussi je dirais comme Dody Brise-patte ( :q ) que j'ai commencé à y voir plus clair avec le temps : quand j'en parlais les réactions des gens, les témoignages dans lesquelles je retrouvais de mon vécu. Mais des témoignages avec les mots que je rechignais à utiliser pour moi même.


Bon courage en tout cas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    Sam 4 Mar 2017 - 18:32

Je trouve ça injuste que cette psychologue t'ai dis que ce n'était que des jeux d'enfants, que ce n'était pas grave...ça l'est pour toi de toute évidence puisque tu l'as très mal vécu et que ça a encore des répercutions sur ta vie actuelle, à plus d'un niveau. D'un point de vue juridique c'est peut-être, en effet, des "jeux d'enfants" dans le sens où vous étiez petites, et où ta cousine, bien qu'un peu plus âgée que toi, était très loin d'être majeure sexuellement. Mais ça n'empêche pas que tu l'as vécu comme un abus puisqu'il y avait une forme de contrainte, que tu ne voulais pas, le disais et que tu le vivais mal. D'ailleurs ce que tu décris: crainte ou dégoût de la sexualité, images qui te reviennent en certaines circonstances, pulsions d'auto-destruction...sont caractéristiques des personnes ayant été abusées, surtout si ces répercutions durent aussi longtemps. Une contrainte dans ce domaine, quelle que soit la forme que ça prend, ce n'est jamais anodin. Tu as le droit d'éprouver ce que tu èprouve et d'avoir besoin d'en parler.
 Ta cousine n'était peut-être pas elle-même très bien dans sa tête-qui sais ce qu'elle-même voyait, vivait chez elle? Cette habitude des films pornographiques, notamment, laisse songeur...
 Oui, en parler à des professionnels qui peuvent comprendre, qui n'ont pas minimiser ce que tu as vécu me paraît être une bonne solution. Si tu leur en parle spontanément, comme ça te vient, ce sera déja une forme de libération, même si ce n'est qu'un début. Après, un pas après l'autre...déja, tu as la volonté, l'envie d'aller mieux, c'est un point positif.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: abus? jeu? attouchement? je ne sais pas    

Revenir en haut Aller en bas
 
abus? jeu? attouchement? je ne sais pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne sais plus quoi penser
» Je ne sais pas parler à ma prof !
» Tu sais que tu crées des langues quand...
» 2 élèments de commande sur alarm Abus texon sx
» Que sais-je ...Vraiment ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: