Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Runaway.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melpomène.



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Runaway.   Mer 31 Aoû 2016 - 17:34

Bonjour,

Il vient au moment il faut bien en venir aux faits. J’ai des hauts et des bas depuis mes 13 ans, aujourd’hui j’en ai 22. Je pourrais tout raconter depuis que ça a commencé, mais ça ne servirait à rien. Enfin, je crois.

Aujourd’hui, j’ai arrêté de moi-même les deux médicaments un antipsychotique pour gérer les angoisses et un neuroleptique atypique pour les troubles de l’humeur). Grosse bêtise je pense. Mais étant partie deux mois, je ne pouvais avoir de suivi, et le traitement me zombifiant pas mal, ce n’était pas compatible avec le boulot que je faisais. Je prends l’antipsychotique de manière occasionnelle, en cas de crise.

La rentrée approche, et après une année catastrophique, j’ai envie de tout donner pour valider ma licence de lettres classiques et pouvoir aller en master. J’ai également décidé de me lancer dans une licence de psycho. Dès le lycée j’avais envie de faire de la psycho, et je me dis que si l’envie est toujours là après tout ce temps, c’est qu’il y une raison.

Il faut d’ailleurs que je bouge mes fesses pour aller au crous et faire une demande de maintien de bourse. Parce que oui, je n’y ai normalement plus droit. Mais la psychiatre et médecin m’ont dit qu’il pouvait y avoir un droit supplémentaire en cas de problèmes de santé, et qu’il n’y avait pas de raison pour que je ne l’ai pas.

Au final, qu’est-ce que je recherche ? Hmmm. Je sais pas trop. Des conseils pour accepter qu’un diagnostique soit posé. Pour avancer malgré les difficultés. Un endroit où je pourrais poser ce que je ne dis pas en consultation.

Et un arrêter l’am. J’ai conscience que ça s’arrêtera tout seul (ou presque) quand le reste sera réglé, mais si je pouvais ne serait-ce que diminuer, ça serait déjà un grand pas. Parce que si ça reste léger en ce moment, je n’attends qu’une chose. C’est le retour des manches longues. Et les alternatives pour ne pas se faire du mal ne marchent pas forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Runaway.   Mer 31 Aoû 2016 - 18:39

Hello ou re, je ne sais plus.

Pourquoi ça ne servirait à rien ? Moi j'aimerais bien savoir, ça m'intrigue et ça m'intéresse Smile

Moi je pense que c'est une bonne chose que tu ai arrêté par toi même les médicaments, selon moi, même si ça "aide" ce n'est que à court terme et parallèlement ça détruit la santé à petit feu.

J'ai l'impression d'être un peu dans le même cas que toi, quand je lis tes deux derniers paragraphes !

Si tu veux plus approfondir ou raconter les hauts et les bas que tu as eu, tu peux toujours m'envoyer un mp Smile

Bonne soirée biz
Revenir en haut Aller en bas
Exaporeomai



Nombre de messages : 174
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: Re: Runaway.   Mer 31 Aoû 2016 - 22:29

Et si tu prenais un objet souffre douleur ?
Genre une balle en mousse que tu sers bien fort au lieu de te faire du mal.
Ou si même c'est l'action de se faire mal qui te manque, prends genre un manche à balai ou une connerie du genre.
Ca peut peut-être marcher non ?
Revenir en haut Aller en bas
Amande



Nombre de messages : 14429
Age : 27
Localisation : Gaspésie Powaa
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Runaway.   Jeu 1 Sep 2016 - 0:28

Arrêter les médocs à l'arrache c'est un peu casse-gueule quand même... Je te conseille vivement de revoir ton psy/doc et de voir avec lui/elle pour un truc plus adapté. Parce que la médication, c'est une béquille. Et des fois on en a besoin. Peu importe le nombre d'années que tu dois les prendre, ils sont là pour te permettre de bosser sur tes problèmes sans trop en arracher. Et après, tu les diminues et tu les arrêtes AVEC ton doc. Je me permets d'insister parce qu'à jouer toi même avec les dosages et tout, ça apporte vachement plus de négatif que de positif niveau chimie du cerveau.


Je pense également que poser les choses, tout ou en partie, serait une bonne idée. Tu peux aisément le faire ici ou en MP avec quelqu'un de confiance.


Pour l'AM, effectivement c'est la conséquence d'un mal être donc ça se "résoudra" pas mal tout seul quand tu iras mieux. Genre vraiment, pas le masque que tu présentes au quotidien. Mais parfois ça fait mal, parce que arracher une cicatrice infectée pour refaire cicatriser de la bonne façon bah c'est franchement pas tout le temps agréable. Mais nécessaire si tu veux repartir sur de bonnes bases.


Niveau trucs pour pas s'AM, y a le glaçon dans la main qui fait mal mais ne laisse pas de marques. Si t'as absolument besoin de voir du sang (comme c'est le cas pour moi), je pourrai te donner en MP un truc que j'utilise et qui est relativement gérable niveau marques et tout.


En attendant, présente si besoin de jazer en MP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Onda



Nombre de messages : 2714
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Runaway.   Jeu 1 Sep 2016 - 11:26

Je ne saurais pas trop quoi te dire que je ne t'aurais pas déjà dit en MP ou sur les autres forums depuis les 6 ans qu'on se connait alors je vais me contenter de répéter que je suis très contente de te voir ici. Je suis encore plus heureuse de constater que tu as finalement passé le pas de poster quelque chose de personnel et problématique à ton sujet. J'espère sincèrement que tu ne feras pas marche arrière et que nous pourrons tous t'apporter un petit quelque chose.

J'ai quand même une question : Qu'est-ce qui te fait si peur dans l'idée du suivi psy et du diagnostic posé ?

________________
"Pensavo di essere la soluzione, invece no, non ero nemmeno il problema. Non ero niente."
Francesco Roversi
Revenir en haut Aller en bas
Melpomène.



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: Runaway.   Jeu 8 Sep 2016 - 1:25

L'arrêt des médocs a été en quelque sorte forcé. J'ai travaillé comme animatrice en colo pendant deux mois, et ils m'assommaient trop pour que ça puisse marcher. Avec la fatigue, j'avais l'impression que les effets étaient décuplés.
Il me reste quelques plaquettes, et j'ai tendance à faire un peu n'importe quoi avec ces temps-ci. Et bizarrement, bien que dans ces moments-là je sois bien stone, l'envie d'am se fait ressentir plus intensément.

Vendredi j'ai un rendez-vous infirmier au CMP, je ne sais pas trop quoi lui dire. Parce qu'à part lui exposer les conséquences de ce passage à vide (ouais, peut-être plus que ça, mais au final c'est la même chose), il n'y a pas de raison qui fait que je sois dans cet état là actuellement.
Et pourtant ça fait un long moment que ça dure, et je n'ai jamais réussi à parler ouvertement de tout ça. Ouais, j'ai eu quelques problèmes avec mon père. Et encore, c'était après que tout ça ait commencé.

La rentrée m'angoisse. Je suis presque sûre d'être capable de valider ma licence de lettres classiques. Et pourquoi pas la L1 de psycho également. Mais c'est cette angoisse, cette peur de l'échec qui se met en travers de mon chemin. Et ces périodes où les idées noires fusent, où je m'imagine tous les scénarios possibles pour en finir. Comment faire passer ça pour un accident ? Et plus le temps passe, plus ces idées sont violentes et prenantes. Je crois que je suis d'ailleurs dans une de ces périodes. N'attendant qu'une seule chose, le retour des mauvais jours pour ressortir les manches longues. Pour l'instant, on fait là où on peut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Runaway.   Aujourd'hui à 7:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Runaway.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Norman Rockwell à Versailles .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: