Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 11:11

Essayons de remettre les choses dans l’ordre. Toute cette histoire me monte à la tête et je n’arrive plus à faire la part des choses. Je me perds dans tout ça.

Mon frère et sa copine sortait ensemble depuis 4 ans. Mon cousin a une copine, et vient d’avoir un bébé. Ils habitent à 2 heures de route de chez nous. Tout se passait bien dans le plus grand des calmes.

Je ne serais plus dire à qu’elle moment, je vais donc dire, fin 2015, la copine de mon frère, avec qui je suis super proche, m’avoue qu’elle sait quelque chose sur mon cousin, mais qu’elle n’ose pas en parler. Au vue de ça, je lui propose de m’en dire un peu plus, pour qu’elle soit mieux dans sa tête. Elle m’annonce donc que celui-ci, lui envoie des sms assez souvent, lui disant qu’il s’ennuie avec sa copine, qu’il la trompe et un peu plus tard, celui-ci fait des avances à la copine de mon frère.

Jusqu’ici, on pourrait le qualifier de gros con, mais tant qu’elle le remet à sa place ça va. Elle n’en parle pas à mon frère et de temps en temps elle me montre certain message.
En plus de ça, je n’allais pas bien et comme c’est mon cousin, je me suis dit que je pouvais me confier à lui. Des fois il me posait des questions, du genre sexuel, il voulait savoir beaucoup trop de chose selon moi. Je n’y répondais pas forcément.

Juillet 2016 – Entre mon frère et sa copine ça ne va plus du tout. Ils sont sur le point de se séparer. Nous partons donc en vacances à 4, mes parents, mon frère et moi. Comme une sorte de retour aux sources. (Car durant 4 ans sa copine venait avec nous en vacances).
Lors d’une session bricolage entre ma mère et mon frère, celle-ci lui dit que sa sœur (donc la mère de mon cousin) a parlé à une amie (une sorte de femme qui prédit des choses) qui lui disait que son fils allait faire une connerie.
C’est à cet instant que mon frère lui avoue tout (quelque mois plutôt, il disait avoir vu tous les messages que sa copine et notre cousin s’envoyaient). Ma mère tombe de haut et s’enferme dans une profonde tristesse/colère, qu’elle masque à peu près.

Le soir même, entre quelque échange d’sms avec mon frère, je lui dis savoir au sujet de notre cousin. Celui-ci choqué, me demande un peu plus de détail. Je lui explique que sa copine, n’avait pas envie de détruire les liens familiaux en lui parlant de ça. Mon frère sceptique, commence à me dire qu’il n’est pas trop sûr que sa copine le repousse au vue de ses messages. Apparemment, les deux se chauffaient et elle ne le stoppait pas.
Mon frère m’avoue, que notre mère dort de moins en moins la nuit. Je lui avoue que cette histoire me pesait lourd sur la conscience, je n’osais pas en parler. Et il m’assure que je peux aller en parler avec ma mère, pour un peu me soulager.

Le lendemain, je vais un peu prendre la température sur le sujet avec ma mère. Elle commence à me dire que ça va mal se passer pour lui, que c’est qu’un gros connard, une grosse merde et j’en passe … Elle me demande pourquoi est-ce que, moi, je n’en ai pas parlé. Elle commence à s’imaginer un tas de choses et celle qui me choqua le plus, l’hypothèse que la copine de mon frère ai couché avec mon cousin. Blessé par cette affirmation, je lui dis que non, ce n’est pas possible.

Les vacances, se passent, le sujet de conversation est un peu le même durant celle-ci « Mon cousin, ce salop »

Aout 2016 – Ma mère enfin fixé. A été parlé avec la copine de mon frère. Celle-ci lui affirme que jamais ils n’ont couchés ensemble, mais que si elle lui demandait de venir, il arrivait tout de suite. Elle dit aussi que dans les messages qu’ils se sont envoyés, effectivement elle allait dans son sens, mais c’était pour voir jusqu’où il pouvait aller au grès de son cousin (donc mon frère).

Me voilà rassurée – j’en étais persuadé – ainsi que ma mère et mon frère. Désormais, mon frère et sa copine, se sont définitivement séparés.

Quelques jours plus tard, ma mère envoie un sms à mon cousin, déclenchant définitivement un grand froid dans la famille. En gros, dedans elle lui dit que « ça ne va pas du tout, qu’elle sait tout, que c’est un gros salop de tromper sa compagne, qu’il se prend pour qui à envoyer des messages comme ça, à la copine de mon frère, que c’est un gros connard, un sac à merde digne de son père. » Bref les insultes fusent, elle se sent mieux suite à ça, elle me dit de bloquer son numéro, de le supprimer sur tous les réseaux sociaux et de jeter la photo de lui qui traine sur mon bureau.

Ma mère qui n’en peut plus, décide d’en parler à sa sœur et de tout lui avouer. Celle-ci, pète un câble, elle commence à renier son fils et dire que plus jamais elle ne veut le voir, que nous sommes tous pour elle. Elle est tellement mal, qu’elle décide d’aller voir une sorte de médium/voyante je ne sais trop quoi.
Personnellement je trouvais que c’était une mauvaise idée, mais chacun est libre de faire ce qu’il veut de toute manière.

Nous voilà au 30 Aout 2016 – Ma tante a été voir sa fameuse voyante, qu’elle connaissait apparemment depuis 10 ans, elle a confiance en elle, nous affirme-t-elle. Elle décide d’appeler ma mère pour tout lui raconter. Ma mère outrée, décide de nous en faire part.

La voyante aurait dit « C’est sûr à 99% que mon cousin et la copine de mon frère ai couché ensemble. Que l’ex copine de mon frère est une menteuse et qu’il ne faut pas lui faire confiance. Que mon cousin va descendre pour venir casser la gueule de mon frère. Qu’on va apprendre pleins de choses au fur et à mesure donc faut être fort. Que mon frère va tomber en dépression. Que mon cousin va tout perdre, sa fille, son boulot … qu’il va avoir des problèmes avec la justice et qu’il irait sur des sites pédophiles. »

Le coup est un peu dur à accusé, je prends du recul vis-à-vis de ça. Après tout ce n’est qu’une voyante, pourquoi faudrait-il prendre au sérieux ce qu’elle dit ? Je vois le visage de mon frère se décomposer, il commence à dire qu’il va casser la gueule de son ex copine, que ça ne va pas se passer comme ça.

Je prends peur. Depuis déjà longtemps maintenant, je me posais de nombreuses questions vis-à-vis de ça, mais depuis hier, c’est carrément un feu d’artifice de questions dans ma tête.

Ma mère me dit d’en parler à personne, mais après il ne faut pas s’étonner que ça tourne pas rond dans ma tête.
Le sujet de conversation à la maison, c’est celui-ci. Tout le temps radoter ce qu’on a déjà dit, dramatiser la choser, ce mêlé de ce qui ne leur regarde pas … Je n’en peux plus ! A table on parle de ça, dans la voiture on parle de ça, quand on regarde la télé on parle de ça …. TOUT LE TEMPS.

Je ne peux pas en parler avec mes amis, c’est pour ça que je post ici. Je sais pas si j’ai dépassé les limites sur certain mots, mais en tout cas voilà.

Maintenant c’est le gros bordel.

-  Déjà mon frère aurait dû s’occuper de ses affaires de couple tout seul, sans en mêler ma mère.
-  Ensuite ma mère va un peu trop loin dans ses actions.
-  Pourquoi faudrait-il croire ce qu’une inconnue dit sur l’avenir. Ça ne fait qu’anéantir notre personne et notre famille.

Il y a trop de truc dans ma tête qui tourbillonne.

Je ne sais même pas si c’est adapté au forum ce que je viens de raconter, m’enfin, voilà tout.

Merci d’avoir lu jusqu’ici, si ça a été votre cas.

Bonne journée ou bonne soirée.

Julox  pale
Revenir en haut Aller en bas
Melpomène.



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 11:18

J'ai lu ton histoire, ça ne doit pas être facile d'être au milieu de tout ça Neutral
Je suis désolée et c'est un peu nul, j'ai lu mais je n'ai pas grand à répondre. Mais je pense que ça a tout à fait sa place ici.
Est-ce que, pour le fait que ça soit le seul sujet de conversation, tu as dit à ta mère que tu aimerais bien arrêter d'en parler ?

Je t'envoie plein de câlin de réconfort en tout cas biz
Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 11:29

Oui bien sur, je lui ai déjà dit. Mais c'est comme si elle ne pouvait pas s'empêcher d'en parler, c'est assez impressionnant.

Merci en tout cas Shocked  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Melpomène.



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 11:48

Arf /:
Et faire l'autruche ? Ne pas réagir quand elle en parle, ou même quitter la pièce ?
Peut-être que c'est ce que tu fais déjà, dans ce cas désolée Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Exaporeomai



Nombre de messages : 174
Date d'inscription : 25/04/2015

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 11:52

Bonjour,

J'viens de lire le pavé (César) et j'me suis dit que j'allais donner mon avis, parce que c'est cool de donner son avis.

Bon déjà, j'suis totalement pas adepte de la voyance tout ça... Donc clairement croire une personne qui dit que ce que les gens veulent entendre... c'est un peu too much, mais correspond parfaitement avec l'état d'esprit de certains humains.
Bref.
Ensuite, je pense effectivement que ta mère à mis son nez là où il ne fallait pas. Après on sait pas comment on réagit hein quand on est en colère.

Moi je pense que tu aurais déjà du en parler à ton frère dès le début de cette histoire de sms. Mais je te rassures, je comprends pourquoi tu ne l'as pas fait, et je pense que la plupart des gens auraient fait comme toi.

Sa copine fidèle ? Mais un peu allumeuse en fait non ? Parce que je veux pas juger trop vite, mais bon... à moins de mener une enquête, si t'as un mec qui te chauffes par sms, soit tu réponds pas et t'es vraiment fidèle, soit tu réponds. Cette histoire de "vouloir voir jusqu'où il pouvait aller"... et si il était venu devant elle pour coucher avec... elle aurait fait quoi ? Bref, ça pue un peu l'excuse trouvée de dernière minute le "j'voulais voir où il pouvait aller".
Ton cousin n'est pas très respectable, c'est un fait, mais si vous tournez h24 sur ce sujet, j'comprends que tu pètes un câble.

Et sa femme à ton cousin, elle est au courant depuis l'histoire de la voyante ?

Après, je comprends aussi ton frère qui demande le soutien de ta mère dans son histoire. Beh ouais, qui peut mieux l'aider que la personne qui est censée lui donner un amour inconditionnel depuis sa naissance ? (c'est ma vision des parents, vous pouvez ne pas la partager et je comprends pourquoi).

Bref, voilà, j'ai donné mon avis, j'suis pas un expert, et faut prendre avec des pincettes ce que je viens de dire ! Bonne journée !

Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 12:57

Melpomène. a écrit:
Arf /:
Et faire l'autruche ? Ne pas réagir quand elle en parle, ou même quitter la pièce ?
Peut-être que c'est ce que tu fais déjà, dans ce cas désolée Neutral

Oui, bien sur je peux quitter la pièce, mais bon, comment dire, même quand je vais dans ma chambre par exemple, je les entends parler ... Ou bien à un moment ou un autre, elle va forcément venir 'en parler, parce qu'il " faut que je sache "
Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 31 Aoû 2016 - 13:09

Exaporeomai a écrit:
Bonjour,

J'viens de lire le pavé (César) et j'me suis dit que j'allais donner mon avis, parce que c'est cool de donner son avis.

Bon déjà, j'suis totalement pas adepte de la voyance tout ça... Donc clairement croire une personne qui dit que ce que les gens veulent entendre... c'est un peu too much, mais correspond parfaitement avec l'état d'esprit de certains humains.
Bref.
Ensuite, je pense effectivement que ta mère à mis son nez là où il ne fallait pas. Après on sait pas comment on réagit hein quand on est en colère.

Moi je pense que tu aurais déjà du en parler à ton frère dès le début de cette histoire de sms. Mais je te rassures, je comprends pourquoi tu ne l'as pas fait, et je pense que la plupart des gens auraient fait comme toi.

Sa copine fidèle ? Mais un peu allumeuse en fait non ? Parce que je veux pas juger trop vite, mais bon... à moins de mener une enquête, si t'as un mec qui te chauffes par sms, soit tu réponds pas et t'es vraiment fidèle, soit tu réponds. Cette histoire de "vouloir voir jusqu'où il pouvait aller"... et si il était venu devant elle pour coucher avec... elle aurait fait quoi ? Bref, ça pue un peu l'excuse trouvée de dernière minute le "j'voulais voir où il pouvait aller".
Ton cousin n'est pas très respectable, c'est un fait, mais si vous tournez h24 sur ce sujet, j'comprends que tu pètes un câble.

Et sa femme à ton cousin, elle est au courant depuis l'histoire de la voyante ?

Après, je comprends aussi ton frère qui demande le soutien de ta mère dans son histoire. Beh ouais, qui peut mieux l'aider que la personne qui est censée lui donner un amour inconditionnel depuis sa naissance ? (c'est ma vision des parents, vous pouvez ne pas la partager et je comprends pourquoi).

Bref, voilà, j'ai donné mon avis, j'suis pas un expert, et faut prendre avec des pincettes ce que je viens de dire ! Bonne journée !


Moi non plus je ne suis pas adepte de ça ... C'est ce qui me fait le plus péter un câble. Que ma mère est une totale confiance en ça.

J'en ai pas parlé à mon frère, parce qu'à cette époque c'était plus que froid entre nous, dès qu'on essayait de se parler, ça partait dans tous les sens.

" Sa copine fidèle ", ils ont eu beaucoup trop de problèmes avant ça. Elle a beaucoup changé malheureusement. Et je me mets des œillères pour ne pas voir la vérité, tellement je l'aime (comme une sœur).

Enfaîte, sa femme n'est au courant de rien du tout dans l'histoire. Même si apparemment, la voyante aurait dit " Elle se doute de quelque chose " ... Ça reste encore subjectif.

Selon moi, oui il a bien fait d'en parler à ma mère. Mais entre guillemet, en étant témoin de ce conflit, je peux voir tous les points de vue. Car, je peux parler avec ma mère, avec mon frère, avec son ex copine et avec mon cousin (même si ma mère me l'interdit). Et quand par exemple, j'apprends que, quand mon frère raconte une histoire de ce qui c'est passé, il raconte que ce qui l'arrange ... Enfin voilà, chacun raconte un peu sa version arrangé, alors que je suis presque au courant de tous.

Enfin bref, c'est brouillon et c'est le gros bordel facewall
Revenir en haut Aller en bas
Caramel



Nombre de messages : 31630
Age : 38
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 0:58

J'ai beaucoup de mal avec la mega culpabilisation autour des histoires de tromperie.

Ok, c'est pas cool.
Effectivement, c'est moyennement éthique de tromper sa copine / son mec, et de draguer / chauffer la copine de son cousin.
Très moyennement.

Mais bon. Tout ce petit monde est adulte, et on peut raisonnablement imaginer que pour en arriver là, tout ce petit monde n'était pas mega heureux en couple.

Shit happens.
Des fois, les couples ca se casse la gueule.

Si toutes les personnes qui font un truc pas très louable dans le cadre d'un couple qui se casse la gueule était des salauds finis, la planète serait peuplée de beaucoup beaucoup de salauds, quoi.

J'ai envie de dire :

Toi, tu en penses quoi, de ton cousin ? Ca te fait chier d'avoir coupé les ponts avec lui ou pas ?

Parce que bon. Tu as le droit de continuer de tenir à ton cousin, même s'il n'est pas parfait, même s'il a trompé sa nana, même s'il a dragué la copine de ton frère, quoi.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 1:05

Ce que je pense de mon cousin ? Difficile à dire.
D'un coté, oui ça me fait chier que nos liens soit brisés ... mais d'un autre côté il y a ma mère qui prendrais ça pour une trahison si je lui avouais que ça m'attriste.
Revenir en haut Aller en bas
Amande



Nombre de messages : 14429
Age : 27
Localisation : Gaspésie Powaa
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 1:23

Assez d'accord avec Caramel sur ce coup. Ce sont des problèmes d'adultes et il y a beaucoup trop de monde d'impliquer dans une histoire qui ne concerne que 4 personnes.


À un moment donné, va falloir que y en ai un qui dise stop pcq clairement c'est pas sain que tout le monde se mêle/soit au courant de tout.


Pour ce qui est de l'interdiction de ta mère de communiquer avec X ou Y, bah t'en fais ce que t'en veux. Parfois faut savoir dire merde à ses parents (tu comprends que je n'ai pas la même vision de la famille que Exapo lol)
Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 8:17

Justement, hier j'en parlais à ma mère et je lui disais que j'en avais marre que tout le temps on parle de ça.
Puis elle m'a répondu " Écoute, si on en parle, c'est quon en a besoin ... donc tant qu'on en ressentira le besoin, on en parlera "
Puis ensuite, elle m'a attaqué sur un sujet sensible que j'ai assez mal prit du genre " Toi quand t'allais pas bien, tu parlais pas ... et bien regarde le résultat, donc nous on préfère en parler, quand tu n'étais pas bien, on était là, don maintenant il faut être là pour ton frère " super le soutiens familial .. blablabla que des conneries !

Et ensuite elle m'a sortie sa carte de l'émotion " Tu sais hier on frère pleurais .. alors laisse le s'exprimer sur ce sujet "
Revenir en haut Aller en bas
Onda



Nombre de messages : 2714
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 11:15

Ni ta mère, ni ton frère ne sont obligés de savoir que tu reparles à ton cousin. Effectivement, étaler devant ton frère que tu trouves ton cousin cool et bla et bla et bla, ce ne serait pas très fair-play, mais tant que tu ne te mêles pas du conflit et ne prends partie ni pour l'un ni pour l'autre, je ne vois pas trop ou est le problème. Leurs histoires ne te regardent pas et t'en mêler, en plus d'être malsain t'attirerait des problèmes dont tu n'as pas besoin.

________________
"Pensavo di essere la soluzione, invece no, non ero nemmeno il problema. Non ero niente."
Francesco Roversi
Revenir en haut Aller en bas
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 11:19

Je pense que ca serait pas correct de continuer à lui parler, après je ne sais pas, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 15:38

oulala.. toute cette culpabilisation sur le couple ultime et sa pureté, ça me sort part les oreilles, je suis un peu du même point de vu que Cara sur le coup donc bon...

En gros, c'est une histoire qui ne concerne que 4 personnes, et beaucoup trop de gens foutent leur nez dedans (comme le dit Amande en somme).

Toi au final... est ce que ça te regarde vraiment? Est ce que quand tu parles à ton cousin tu dois forcément l'aborder sous l'angle de cette histoire?
Ca le regarde. Il a peut être pas eu un comportement hyper cool envers sa propre copine et son frère, ça le regarde lui, et ne fait pas de lui un connard à part entière.

Si t'as pas envie de lui parler de ce sujet, tu lui en parle pas, et lui non plus, point.

Pourquoi ça ne serait pas correcte de continuer à lui parler?
Par rapport à quoi? Ta mère? Je trouve déjà ça assez culotté de foutre son nez dans ces affaires mais soit, en rien ça ne devrait dicter ton comportement face à ton cousin et/ou ton frère.
Elle lui fait la gueule, c'est une chose. Qu'elle t'oblige à lui faire aussi la gueule, s'en est une autre.

Comme dit Onda, ni ta mère ni ton frère n'ont aussi besoin d'être au courant non plus, si ça peut éviter des tentions.

Tu peux aussi exposer ta position à ton cousin, comme quoi tu n'as pas envie de rompre tout contacte avec lui tout comme tu n'as pas envie d'aborder ce sujet. Ce ne te concerne pas. Et cependant que ta mère et ton frère accepteraient pas que tu continu à lui parler, donc rester discret là dessus.


Ensuite pour la voyante, juste... c'est typiquement le genre de personne que j’assommerais avec une pelle quoi.
A/ de quoi elle se mêle?
B/ Mais de quoi elle se mêle?!
C/ Qu'est ce qu'elle en sait, exactement pour ton cousin et la copine de ton frère? J'sais pas, elle a la preuve filmée, la capote usagée avec les testes ADN lol?

Au final, tu poses très bien les bases les choses dans la fin de ton premier post.
Tu as déjà dis clairement à ta mère ces points là d'ailleurs? Ca pourrait peut être lui faire du bien.


Dernière édition par Break & the legs le Dim 4 Sep 2016 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Jeu 1 Sep 2016 - 18:48

Alors, déjà merci pour l’aide que vous m’apportez sur les nombreuses questions que je me pose.

Au final, est-ce que ça me regarde vraiment ? D’un côté je n’en ai vraiment pas l’impression et de l’autre comme ça touche ma famille, je me sens concernée.

Enfaîte, je ne parle plus à mon cousin, donc je ne peux pas te dire. Mais c’est vrai, que maintenant quand je pense à lui, je pense à cette histoire. Et quand il m’a envoyé un sms l’autre jour, ma mère m’a dit de ne pas lui répondre, j’ai obéis.

Pourquoi ça ne serait pas correct de lui parler ? Oui, déjà par rapport à ma mère et ensuite vis-à-vis de la situation. Je ne sais pas comment expliquer, mais j’ai comme fais, un blocage.

Ils n’ont pas besoin d’être au courant, mais comme me dit ma mère assez souvent « Tout se sait un jour ». Et j’aimerais ne pas lui mentir. Si par exemple elle me demande « Est-ce que tu parle avec ton cousin ? » Et que je lui réponds que non, alors que oui, ça va pas le faire. Enfin, c’est brouillon dans ma tête, je ne sais pas si comme je l'expose ici c'est pareil.

Et de plus, je pense que si j’envoyais un message à mon cousin, sa réponse serait haineuse ou bien il ne répondrait même pas. Ce qui créerait encore plus d’histoire.

Pour la voyante, je suis entièrement d’accord avec toi.
J’en ai reparlé avec ma mère hier, au téléphone, en lui disant qu’il fallait qu’ils arrêtent d’en parler, parce que je n’en pouvais plus et le jour où ça péteras, ça ne sera pas beau à voir. C’est à ce moment qu’elle m’a sortie ses fameuses phrases « Écoute, si on en parle, c'est qu’on en a besoin ... donc tant qu'on en ressentira le besoin, on en parlera " Pour ensuite m’attaquer sur le sujet sensible, que j'ai assez mal prit du genre " Toi quand t'allais pas bien, tu parlais pas ... et bien regarde le résultat, donc nous on préfère en parler, quand tu n'étais pas bien, on était là, donc maintenant il faut être là pour ton frère » ( Que j’ai déjà cité dans une réponse un peu plus haut).

Est-ce que j’ai clairement parlé de ses points à ma mère ? Oui.

- "Déjà mon frère aurait dû s’occuper de ses affaires de couple tout seul, sans en mêler ma mère" : Au qu’elle, elle m’a répondu « C’est mon fils et tu dois comprendre que comme ça le touche, je suis obligée d’intervenir. »
- Ensuite ma mère va un peu trop loin dans ses actions : Elle ne trouve pas.
- Pourquoi faudrait-il croire ce qu’une inconnue dit sur l’avenir. Ça ne fait qu’anéantir notre personne et notre famille : «Oui mais tu sais, cette femme, elle l’a connaissait, et quand elle a été la voir il y a 10 ans et bien elle disait vrai»

Aucune possibilité de parler de ça (au sujet de la voyante), vu qu’elles (ma mère et ma tante) sont à fond là-dedans ….

J’ai l’impression d’être dans une impasse et chaque jour, ça me bouf un peu plus.

Merci encore pour votre aide. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Dim 4 Sep 2016 - 2:48

Ok je vois, on dirait ma mère sur certain côté.
Je suis désolé, ce n'est pas un compliment et ne risque pas de te redonner le moral sur ta situation ^^"
Grosso modo, j'ai pour ma part fini deux fois à la porte pour tenter de raisonner ma mère sur des sujets où elle dépassait complètement trop les bornes, un peu comme la tienne ^^"


Finalement, ce qui pèse le plus, ce n'est pas tant ton cousin, mais ta mère, non?
Parce que de ce que tu en dit, autant le déclencheur du problème c'est ton cousin, autant la personne qui l'entretien, c'est ta mère.

1ère option : tu tentes de continuer à la raisonner, trouver des compris ou enchaîner des discutions pour bien lui mettre les yeux en face des trous, et que t'as pas envie qu'elle t'impose SA vision des choses. Au risque que ça parte en couille.

2ème option : tu prend des distances avec ta mère, tu coupes courts quand elle commence à en parler. Tu ne lui répond pas ou à côté de la plaque sur un autre sujet, tu lui fais clairement comprendre que t'en as plus rien à carrer. Si elle pousse le sujet avec toi, tu répond pas, c'est tout.
Une conversation à sens unique fini généralement pas s'épuiser assez vite.
Bon, ça reste chiant et long au début, mais c'est le meilleure moyen pour mettre de la distance avec ça quand tu n'as pas le choix que de fréquenter la personne.

Mais vraiment je comprend un peu ta situation, j'ai vécu un truc assez similaire avec ma mère et oui, ce genre de situation donne envie d'étrangler des bébés chats.

Bon courage à toi en tout cas ahah. Hésites pas à venir râler ici aussi tien, des fois râler même de manière stérile sur une situation bloqué, ça aide.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Julox



Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : France
Date d'inscription : 28/08/2016

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Dim 4 Sep 2016 - 12:47

Oui voilà, c'est plus ma mère.

Je suis entrain d'opter pour la 2ème option même si ça ne me fait pas plaisir.
Tout ce que tu as écrit, c'est ce que je suis entrain d'appliquer.

Mais en outre, ça ne change pas le fait que quand elle parle avec quelqu'un au téléphone ou ne serais-ce avec mon frère, elle ne se gêne pas pour en parler, c'est inévitable.

Mais bon, je fais avec.

Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Mer 7 Sep 2016 - 17:33

Wai je comprend tellement le truc ^^"

Et toi t'as qu'une envie c'est de raccrocher le téléphone et lui hurler dessus de se la fermer haha.

Good luck
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.   Aujourd'hui à 21:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un brouillon, un tourbillon … oh ! Je ne sais plus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envoyer - déverrouiller un brouillon
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» questce que cela implique vivre comme un laïc consacré ?
» « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: