Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 sevrage seroplex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: sevrage seroplex   Mer 15 Juin 2016 - 22:33

bon ça fait plusieurs années que je suis sous séroplex. avec l'accord de mon psychiatre je suis en cours de sevrage depuis quelques mois...

globalement ça se passe plutot bien... sauf que au vue de mon hypersensibilité aux changements de traitement à chaque diminution, meme minime, je me prend pas mal d'effets secondaire de sevrage dans la gueule...

dans l'immédiat: mal de crane carabiné, raideurs dans tout le corps... j'ai aussi un ras le bol généralisé parce que un mal de crane comme ça c'est juste pas permi!

bref si vous avez des idées pour calmer un peu les choses ce serais cool...
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4936
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Mer 15 Juin 2016 - 23:25

Aller dans un parc (en pliene campagne c'est le must), manger pleins de doliprane, tenter de s'endormir avec des bruits d'oiseau, de vent dans les feuilles, d'oiseau.

Personnellement j'aurais tendance à dormir dormir et encore dormir. Ou me shooter avec tout les doliprannes à portée de main.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Jeu 16 Juin 2016 - 0:41

bah c'est un peu ce que je fait: je me dope à l'ibuprofène... mais ça passe pas tant.

ça m'énerve parce que j'ai beau le savoir,j'ai beau y etre préparé c'est toujours aussi ingérable ces changements de traitements!

on dit que l'effet rebond c'est surtout une petite déprime/rechute... perso je ne me sent pas spécialement déprimé... peut etre un peu plus fragile psychologiquement oui, de façon minime... mais ce qui me flingue le plus c'est ces mal de crane, raideurs, fatigues qui peuvent durer plusieurs semaines
Revenir en haut Aller en bas
anaam



Nombre de messages : 706
Age : 22
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Jeu 16 Juin 2016 - 12:47

Tu peux pas prendre quelque chose de plus fort que le paracétamol ou l'ibuprofène ? Y a des traitements pour lutter contre les migraines qui feraient peut être plus effet, parce que pour en souffrir, c'est vraiment une douleur insupportable.

Putain, dire que mon psychiatre m'avait dit droit dans les yeux pour la même molécule "y a pas d'effet d’accoutumance". Menteuse ! J'ai bien fait de ne pas te faire confiance ^^.

Courage
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Ven 17 Juin 2016 - 8:14

je sais pas si les médicaments pour les migraines peuvent etre adaptés pour ce genre de mal de crane...

toute façon je suis à la fin là encore quelques mois et je devrais y arriver^^ j'étais à 20 mg je viens de passer à 5^^ quelques mois pour virer les 5mg qui me reste ça peu paraitre beaucoup mais le temps que je me remette de la récente baisse, que l'on soit d'accord avec le psychiatre, que ce soit une periode pas trop chargée pour moi et que je supporte la supression définitive ouai faut bien compter quelques mois^^


pour ce qui est de l'accoutumance perso je part du principe que tous les psychotropes amènent une accoutumance... plus ou moins élevée selon la molécule, selon la personne qui le prend, selon son état d'esprit mais bon y'a quand meme le fait que ça fait mumuse avec les neurotransmetteur et que à la longue le cerveau devient flemard et laisse tout le loisir au médoc de gerer lesdits neurotransmetteurs (c'est aussi de là que vient l'effet rebond d'ailleur: le temps qu'il se remette en route ba il frise le court circuit^^)

le fait est aussi que je suis hypersensible aux psychotropes... j'ai jamais vraiment eu des grosses doses mais je me suis toujours pris pas mal d'effets secondaires (pris en compte ou non par les psychiatres...) certains pouvants etre dangeureux voir mortels vu que j'ai failli me retrouver en réanimation suite à un changement de traitement... c'est aussi pour ça que mon psy atuel, meme s'il n'est pas contre est un peu frileux sur cet arret: il sais que je peux mal tourner assez vite si on fait pas gaffe
l'avantage est que en 5ans d'HP à bouffer toutes la pharmacopée j'ai largement appri à gerer toute seule les effets secondaire des médicaments (le personel médical n'en avais rien à fouttre) du coup ba le psy sais aussi que en cas de soucis grave je saurais réagir au mieux

reste que j'ai des soucis pas franchement grave que potentiellement je sais les gérer mais que ça me sort quand meme par les yeux^^
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole



Nombre de messages : 1878
Age : 32
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Mar 21 Juin 2016 - 22:42

passer de 20 à 5, ce n'est pas un peu rude? ! Shocked

fais attention à toi
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Mer 22 Juin 2016 - 11:57

nan mais je ne suis pas passée de 20mg à 5 du jour au lendemain^^

ça fait depuis début décembre que je baisse.... 15,10 et maintenant 5^^

et oui je fait gaffe.

mais l'avantage d'avoir bouffée toute la pharmacopée à l'HP et de s'etre vu faire pas mal d'effets secondaire c'est que maintenant je me connais plutot bien (trop bien?) sur les réactions plus ou moins chelou et de pas mal relativiser, voir banaliser ce genre d'emmerdes...

ça reste chiant voir ingérable pendant plusieurs jours mais au final ça fini pas forcément en crise d'angoisse au fin fond d'un couloir des urgences.
oui ça aurais très bien pu se produire il y a quelques années, meme si pas forcément très grave mais y'a de quoi fliper quand meme^^
j'avoue quand meme que je me suis posée la question d'aller aux urgences... pas que ça m'angoissais mais le mal de crane, les contractures devenaient vraiment chiantes


bref oui je fait gaffe!
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole



Nombre de messages : 1878
Age : 32
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Ven 24 Juin 2016 - 23:30

ah ok tu me rassures!

toujours autant mal au crâne etc... ?
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Sam 25 Juin 2016 - 10:03

oui ça se calme doucement... faut dire aussi qu'il serais temps vu que ça fait 3 semaines que j'ai changé le dosage^^

après là je sais pas si c'est la chaleur ou le sevrage mais ça fait plusieurs jours que j'ai énormément de mal à m'endormir... genre moi qui suis couche tot en principe je ne m'endort pas avant minuit et ça peut aller jusqu'a 4h du mat'... autant dire que je fait parfois quasi nuit blanche depuis une semaine...

bizarrement je ne me sens pas spécialement épuisée... fatiguée oui, quelques crises d' hyperacousie (ce qui arrive souvent quand je suis fatiguée)
et puis ça cogite dans ma tete... pas forcément des trucs déprimants, des envies, des projets... un peu de tout...

peut etre juste que mes synapses sont choquées de pourvoir à nouveau aligner 2 idées cohérentes^^
Revenir en haut Aller en bas
Oeildenuit



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Sam 25 Juin 2016 - 19:50

kelkun_kelkepart a écrit:


peut etre juste que mes synapses sont choquées de pourvoir à nouveau aligner 2 idées cohérentes^^

Donc si j'ai bien compris...
Ça fait plusieurs années que tu étais teinte en blonde et tu viens d'arrêter ? jocolor

Bon sinon, bon courage pour ça, ces médocs vaut mieux pas que j'y touche jamais j'crois...

Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole



Nombre de messages : 1878
Age : 32
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Sam 25 Juin 2016 - 22:18

kelkun_kelkepart a écrit:
après là je sais pas si c'est la chaleur ou le sevrage mais ça fait plusieurs jours que j'ai énormément de mal à m'endormir...

peut-être que le fait d'avoir un dosage moins élevé ôte l'effet "somnolance" du séroplex. et la chaleur peut joué aussi effectivement.

Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 8:58

lol oeil de nuit^^

perso je sais aujourd'hui que effectivement les médicaments je me conviennent pas au vu des nombreux effets secondaires parfois dangeureux que je me suis prise dans la gueule...

je sais aussi que j'aurais pu m'en sortir sans bouffer toute la pharmacopée. avec un suivi adapté plus rapidement j'aurais pu éviter tout ce bordel ou du moins prendre largement moins de médocs...

après si pour moi perso la solution "médoc" n'est pas forcément la bonne et que j'ai tendance à etre contre faut penser aussi que pour certains troubles psy dans un cadre bien défini ces médicaments sont indispensables pour pouvoir fonctionner à peu près normalement...

bref il ne faut pas non plus diaboliser les psychotropes^^

Revenir en haut Aller en bas
Oeildenuit



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 14:14

Je suis assez d'accord. Éviter autant que possible, ne pas se laisser tenter en se disant que ça va tout solutionner et agir vite.

Mais dans certaines pathologies c'est soit on l'accepte soit... Pas le choix!

Je ne critique donc pas ceux qui en prennent, juste j'espère ne jamais avoir besoin de ça !
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4936
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 18:19

Citation :

Mais dans certaines pathologies c'est soit on l'accepte soit... Pas le choix!

Je ne critique donc pas ceux qui en prennent, juste j'espère ne jamais avoir besoin de ça !

Parce que t'entend quoi par "soit on l'accepte, soit pas le choix"?
Revenir en haut Aller en bas
Oeildenuit



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:09

Brise-patte a écrit:
Citation :

Mais dans certaines pathologies c'est soit on l'accepte soit... Pas le choix!

Je ne critique donc pas ceux qui en prennent, juste j'espère ne jamais avoir besoin de ça !

Parce que t'entend quoi par "soit on l'accepte, soit pas le choix"?

Il y'a les ... (points de suspensions). Je voulais dire qu'il n'y avait pas de second choix pour certaines pathologies.

On parlait ici des psychotropes. Que je ne connais pas et espère ne jamais avoir besoin de connaitre. Mais je pensais aussi à d'autres cas.

Bref je ne vais pas m'étendre, ça déborde de plus en plus du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:11

on a toujours le choix tu sais... après faut voir la balance bénéfice/risque, ce qui nous convient le mieux, les conséquences que l'on est capable de gerer/d'assumer...

pour te donner un exemple on peu prendre la schisophrénie: la pluspart des psy te dirons que c'est un traitement lourd à vie si tu veux esperer pouvoir gerer les choses

après il y a toujour des exeption et j'entend parler assez souvent l'air de rie de schiso qui parviennent à gerer leur vie quasiment sans médicaments, voir pas du tout!! certains sont meme potes avec leurs allus et leurs délire...

alors c'est sur c'est pas tout les jours de voir des gens potes avec leurs maladie, et ça demande beaucoup de recul sur nous meme mais c'est possible!
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:14

double post pour dire que ça ne me déranges pas que le post vire en débat sur oui/non les médicaments psy^^
Revenir en haut Aller en bas
Oeildenuit



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:18

kelkun_kelkepart a écrit:
on a toujours le choix tu sais... après faut voir la balance bénéfice/risque, ce qui nous convient le mieux, les conséquences que l'on est capable de gerer/d'assumer...

pour te donner un exemple on peu prendre la schisophrénie: la pluspart des psy te dirons que c'est un traitement lourd à vie si tu veux esperer pouvoir gerer les choses

après il y a toujour des exeption et j'entend parler assez souvent l'air de rie de schiso qui parviennent à gerer leur vie quasiment sans médicaments, voir pas du tout!! certains sont meme potes avec leurs allus et leurs délire...

alors c'est sur c'est pas tout les jours de voir des gens potes avec leurs maladie, et ça demande beaucoup de recul sur nous meme mais c'est possible!

J'avais l'impression qu'il n'y avait pas de second choix, si l'on voulait essayer de guérir.

Content d'entendre qu'on peut trouver parfois des alternatives aux psychotropes.

Mais je pensais plus globalement aux médocs en général. J'ai une amie qui a un dysfonctionnement de la thyroïde et la pas le choix de compenser.

Maisnje ne voulais pas déborder et polluer ton sujet...

Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:37

c'est sur que pour certaines maladies physiques soit tu prend ton traitement, soit tu meurs... après tu peux choisir aussi de ne pas prendre de médicaments tout en sachant que tu va mourrir... un un peu extrème comme option c'est pas un choix facile, lache ou courageux selon les avis de chacun mais c'est une option qui n'est pas impossible^^
Revenir en haut Aller en bas
Oeildenuit



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:46

kelkun_kelkepart a écrit:
c'est sur que pour certaines maladies physiques soit tu prend ton traitement, soit tu meurs... après tu peux choisir aussi de ne pas prendre de médicaments tout en sachant que tu va mourrir... un un peu extrème comme option c'est pas un choix facile, lache ou courageux selon les avis de chacun mais c'est une option qui n'est pas impossible^^

Je ne voulais pas aller par la ne sachant pas si c'était une attitude correcte Rolling Eyes
Mais je suis d'accord. C'est un choix qui existe. La mort guérit tout au final.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2884
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Lun 27 Juin 2016 - 20:57

tu sais y'a des limitations par la charte mais ça n'empeche pas de dire les choses franchement, d'utiliser des mots un peu crades^^

après je sais pas si la mort résoud tout...

enfin c'est un vieux débat hein c'est comme je l'ai dit: pour certain c'est lache, on abandonne nos proches, on refuse de se battre contre une maladie...
pour d'autre la mort est une option courageuse: on a le temps de dire au revoir tranquilement, on reste digne face à la maladie, on refuse de poluer son corps avec des médicaments...

dans les 2 cas, pour les proches c'est quand meme pas simple de voir un pote, un membre de la famille refuser un traittement et le voir aller à la mort...

pour celui qui fait ce choix, meme s'il est murement réfléchi, assumé, en toute connaissance de causes là encore c'est pas simple: une maladie qui se dégrade peut etre douloureuse, il faut faire face aux commentaires, aux doutes des uns et des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sevrage seroplex   Aujourd'hui à 9:14

Revenir en haut Aller en bas
 
sevrage seroplex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» méthode de sevrage prof Ashton (benzos)
» Est ce une insomnie psychophysiologique?
» syndrome prolongé de sevrage aux antidépresseurs et insomnie
» Seroplex or not seroplex?
» sevrage ad !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: