Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Texte am (brouillon et bad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
menthe



Nombre de messages : 19
Age : 35
Date d'inscription : 06/05/2016

MessageSujet: Texte am (brouillon et bad)   Dim 5 Juin 2016 - 10:31

Petite compo sans pretention d'une nuit sans sommeil, le texte original parle d'une femme battue j'ai changé l'histoire, j'aime beaucoup la musique. Après c diam's on aime ou pas Wink
J'ai juste ecrit cette nuit pour faire autre chose que me faire mal...ca a été utile Wink

Ma souffrance (Très très largement inspirée de Diam’s.)

C'était peut-être samedi soir, dans ma vie je n'avais pas d'histoires
Avec des amies on allait au bar, on se faisait des soirées pleines d’espoir
Mais gros problème, trop de descente, un trop plein de peine
Chaque jour l’ignorance et la peur qui est la mienne
Ca faisait 3, 4 mois que je ne me sentais pas franchement bien (bien)
Mais peu importe j’avance, ce sont des problèmes anciens
Un de ces soirs, sur le net je promène,
J’écris sur les blogs ma douleur, je crois qu’il y en avait trop quand même.
Je lis les réponses, et je crois que mon cœur s’adoucis
Mais au plus les jours passent, au plus je sens qu’il y a un souci.
Ca sentait le roussi, j’ai essayé de m’accrocher comme une désespérée
J’ai commencé les soirées, tu vois toujours trop alcoolisées.
Les clopes, l’herbes, l’alcool qui ont commencé à remplacer mes potes
Un soir je m’énerve, je casse ma bouteille et je cogne contre ma porte
Loin de me douter que le verre finirait dans mes mains.
Putain, si j'avais su, crois moi je choisirais pas le même chemin

Je crois que je voulais rejouer sa scène
Putain si j'avais su crois moi j’aurais demandé de l’aide
Je crois que je voulais rejouer sa scène
Putain si j'avais su crois moi j’aurais demandé de l’aide

J'étais perdue, en panique face au miroir
Je voulais me calmer, pas d’amie, 1 heure du mat', il est trop tard
Je me dis je reste chez moi, c’est rien ça va passer
Une minute après, j'ai juste senti mon sang qui coulait
Quand t'as mal tu dis plus rien, t'encaisses et t'encaisses
Tes larmes coulent, et ton pouls est en baisse puis en baisse
J’ai voulu me relever, regarder et m’arrêter puis je me suis dis
"ca fait mal, mais tellement moins que d’avoir mal au tripes, alors serre les dents et vas y fini »
Les mots n’apaisent pas, le réconfort est absent
Plus je continuais, plus je me trouver des excuses tout en me mentant
J'avais mal et j'ai rien dit, j'ai eu honte et j'ai culpabilisé
Fermer les yeux, baisser la tête : d’autres sentiments qui viennent s’ajouter
Je suis rationaliste, mais j'ai rien vu
C'était écrit, malheureusement j'avais pas tout lu
J'ai eu mal et j'ai rien dit, j’ai parfois pensé à la mort
Je croyais ma vie sans issue, mais je crois que j'ai eu tort

Quand t'as mal tu dis plus rien, t'encaisses et t'encaisses
J'avais mal et j'ai rien dit je me suis perdue et j'ai souffert
Quand t'as mal tu dis plus rien, t'encaisses et t'encaisses
J'avais mal et j'ai rien dit je me suis perdue et j'ai souffert

Durant des années je me suis coupée, j’ai pris des lames sans rien dire
En me disant que si je recommençais, c’était pour m’autodétruire
Et à chaque fois c'était la même, j'avais trop mal au fond de mon âme
Trop mal, de ses émotions, de ses sentiments, le mal de mon psychodrame
J’avais réussi à me faire croire (croire)
Que rien ne m’arrêterait : ni mon homme, ni mon fils, ni mon espoir
Pourtant y a pas de miracle, maintenant je le sais
Y a pas de sérum pour effacer toute ces traces que je me suis infligées

Mais tu sais pas toi comme ça fait mal quand ton père sombre
Je te parle des grosses bitures, pas de petites soirées dans la peine ombre
Depuis quand l'amour c'est de l’alcool et une bouteille armée ?
Depuis quand tu me déteste et tu me demandes de t’aimer ?
J’ai cru devoir t’aider durant des années, j'ai voulu t’effacer
Mais on a qu’un père, et uniquement du vide pour le remplacer
C'est quand j’étais une môme que là j'ai découvert
Ce que ça faisait de cacher ses peurs, ses émotions et une maman qui se perd
Ca fait 20 ans mais j'oublie pas
Je m'endors avec ça, j'me lève avec ça, ça fait mal
Comprends que je puisse plus donner du coeur
Comprends que je puisse plus donner du coeur
J'avais trop peur qu'il la tue, trop peur qu'il se tue
Comprends que je puisse plus donner du coeur
Comprends que je puisse plus donner du coeur
J'avais trop peur qu'il la tue, trop peur qu'il nous tue

Comprends, comprends, comprends que je puisse plus lui donner du cœur !
Revenir en haut Aller en bas
 
Texte am (brouillon et bad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!
» Le texte "Mère-Nature" de Amada
» Envoyer - déverrouiller un brouillon
» Voici un merveilleux texte du Père Henri Caro sur la Famille dans le Coeur de Dieu.
» Actes des Apôtres (Texte et avec audio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Bavardages généraux. :: Vos créations-
Sauter vers: