Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rechute ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenya

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Rechute ?   Sam 4 Juin 2016 - 19:00

J'ai fait trois hospis au cours des deux derniers mois, toujours pour reprendre du poids. J'étais dans un environnement défavorable où je pouvais laisser libre cours à mes addictions, à savoir alcool anorexie poppers et médicaments de tout genre. Il y a deux semaines environ, je suis retournée vivre avec mon mari et tout allait bien, je mangeais, j'étais aux anges. Seulement voilà, depuis trois jours une nouvelle dépression s'installe, manger me dégoûte à nouveau et je fais des cauchemars. Je ne comprends pas pourquoi, pourtant tout va bien et j'ai trois antidépresseurs à dose maximale que je prends bien. (Xeroquel, Norset et Effexor) j'ai du temesta et du lexomil en plus mais mon état s'installe .. Je suis suivie au CMP toutes les semaines depuis 2009 mais je rechute malgré traitements et l'amour que j'éprouve pour mon homme .. Quelqu'un a vécu un état similaire ? Et comment vous avez géré ? Cet état à toujours abouti en TS et je n'ai plus envie de retourner à l'hôpital parce que ça ne m'aide pas hormis pour reprendre du poids ponctuellement .. On m'a collé antipsychotiques, neuroleptiques, toute la pallette de médicaments psy possibles, rien n'a jamais montré d'effets à long terme ..
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rechute ?   Sam 4 Juin 2016 - 21:08

l'hopital où tu a l'habitude d'aller est t'il spécialisé dans les TCA et autres addiction? si non peut etre pourrais tu envisager une hospitalisation dans un service spécialisé?

les TCA comme tu semble le comprendre ne sont pas qu'une histoire de poids de nouriture, idem pour les addictions en tout genre: il ne s'agit pas de manger à peu près correctement, d'avoir un poid correct, de ne pas prendre tel ou tel produit pour etre guéri...

et oui tant que le problème de fond n'est pas réglé, assumé, géré autrement il y a de fortes chances pour que l'on reprenne nos petites habitudes destructrices au moindre pet de travers

peut etre a tu une idée de ce qui s'est passé dans les mois, les années avant que tu ne plonge dans les TCA? peut etre est ce un évenement particulier?
en quoi celà dirige ta vie aujourd'hui? comment pourrais tu faire pour que ce ne soit plus le cas?...
c'est un peu tout ça qu'il faut débroussailler, et bien d'autres trucs^^
Revenir en haut Aller en bas
nenya

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Rechute ?   Dim 5 Juin 2016 - 13:31

Je n'ai pas eu une vie facile, 5 viols depuis mes 8 ans, dont un par mon beau père. Je hais mon corps, je déteste qu'on me dise que je suis jolie, ça n'attire que des ennuis. J'ai longtemps été le bouc émissaire de la famille, on m'a rendue responsable du divorce de mes parents et mon surnom de la part de toute la famille à été gros cul alors que j'étais déjà mince. Mon père m'a abandonné durant 6 ans. Le but de l'autodestruction et des TCA est de me rendre laide, pour le protéger d'un nouvel abus. C'est tellement ancré en moi .. Faire en sorte que personne ne s'approche de moi, même amicalement, si c'est pour être abandonnée encore et encore. Je viens seulement de reprendre contact avec ma mère qui vit en Allemagne à qui je n'ai pas parlée pendant trois ans. Mes frères et sœurs ne me parlent plus. Tout ça parc qu'ils m'ont traitée de mythomane en dénonçant mon beau-père, tout le monde s'est mis de son côté et m'ont rabaissé pendant quatre longues années. Ils ont brisé ce qui restait de mon image positive déjà presque inexistant à mon égard. Je veux me battre pour mon homme mais c'est si dur .. L'anorexie est tellement ancré et l'envie de me faire du mal omniprésente. Juste ... Détruire ce corps responsable de viols, d'inceste, d'abus de tout genre, de trahison et j'en passe. Je n'ai plus de joie de vivre, je m'accroche désespérément à l'amour de mon homme, mais j'ai peur de le faire fuir à la longue ..
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rechute ?   Mar 7 Juin 2016 - 7:30

peut etre tu vas pas me croire mais je m'en fout c'est toujour bon de le rappeler: toi et ton corps VOUS N ETES PAS RESPONCABLES des abus dont vous avez été victimes... vous ETES VICTIMES justement... bref c'est PAS TA FAUTE

après oui tu va me dire que ton corps, étais à l'époque plutot pas mal, que peut etre tu en jouais et que ça a attiré les convoitises, tu va me dire aussi que tu aurais pu dire non, que tu aurais pu te défendre et que tu ne l'a pas fait...
sauf que NON meme avec tout ça ce n'est pas ta faute, parce q'une enfant ne peu pas se défendre contre son beau père, parce qu'une ado ne peux pas gerer un viol alors qu'elle découvre à peine la sexualité, parce qu'un adulte, aussi bien foutu qu'il soit, n'est pas non plus armé pour se défendre... et y'a des millions d'autres raisons et autres mécanismes qui fait que quand on se fait violer, agréssé bah on ne réagit pas ou mal mais ça ne veux pas dire que c'est de notre faute

peut etre pourrais tu essayer d'autres moyens de défense que la laideur? un sport de combat par exemple... dans certaines villes y'a des sessions uniquement pour les femmes qui se sont faites agréssés...


La famille... tu sais on est pas obligée de l'aimer la famille...
ce que l'on accepte de sa famille est parfois bien au delà de ce que l'on peu accepter d'un ami (meme très proche!) au prétexte que c'est la famille et on leur doit reconnaissance et amour pour nous avoir fait naitre et grandir... sauf que non, famille ou pas on a le droit de se faire respecter, de ne pas vivre dans la maltraitance perpetuelle...
Revenir en haut Aller en bas
nenya

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Rechute ?   Ven 10 Juin 2016 - 15:15

Depuis hier je descends du paracetamol en espérant que mon foie me lâche .. Je ne veux pas mourir mais je veux que cette souffrance quotidienne s'arrete .. Ne plus ressentir ce vide. Je ne supporte plus ce corps, je ne supporte plus que mon mari le touche. Si je ne pars pas, je vais le détruire avec mon comportement ..
Revenir en haut Aller en bas
Onda

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 21
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Rechute ?   Ven 10 Juin 2016 - 15:31

Arrête si tu ne veux pas rajouter un mal de bide carabiné à tes nombreux problèmes.

________________
"Pensavo di essere la soluzione, invece no, non ero nemmeno il problema. Non ero niente."
Francesco Roversi
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5045
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Rechute ?   Mer 15 Juin 2016 - 11:18

Tes hospit elles t'ont apporté quelques chose /t'apportent quand tu y es?

Situation carrément à chier mouai mouai.

Tu as un suivit régulier dans une structure médicale pro truc du genre?
Tu es sous traitement?
Revenir en haut Aller en bas
Lux in tenebris

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 23
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Rechute ?   Mer 15 Juin 2016 - 17:03

Bonjour,

comment se passe ton suivi en CMP, tu vois une psychologue ?
Est-ce que changer de méthode ou de type de psychologue serait possible pour tenter une autre approche ? Ce serait peut-être plus productif. Je pense que tu dois avoir besoin d'une réelle béquille psy mais pas forcément autant de médicaments. Enfin c'est juste une idée, je suppose que si on te donne tous ces traitements ce n'est pas sans raison.

Est-ce que écrire te fait du bien ? Tu pourrais écrire ici ou dans un carnet quand t'en ressens le besoin, voir même les deux, je ne le fais pas tout le temps mais les deux combinés ça m'a fait beaucoup de bien ces derniers temps.
La dépression est compliquée à vivre, qu'est-ce que tu ressens au quotidien, est-ce que c'est tous les jours ou non, comment ton compagnon le vit-il ? Est-ce que tes proches/entourage social peuvent t'apporter une écoute ?
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2816
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rechute ?   Ven 24 Juin 2016 - 14:23

Bonjours Nenya. J'ai tout lu, et bien qu'il n'y ai pas eu de nouveaux posts depuis quelque temps (j'espère que tu ne vas pas plus mal depuis), je voudrais te donner mes impressions:

Déjà, le fait que tu ai été violée à l'âge de 8 ans explique, comme tu le sais, que tu ai horreur de ton corps parce-qu'il a pus suscité ces horribles désirs. Mais c'est ton beau-père qui est coupable ET responsable (aussi tordu qu'il soit, et il faut l'être pour commettre un acte pareil). Un homme normal n'est pas attiré par le corps d'une petite fille de 8 ans, c'est lui qui est en cause, pas toi. La partie irrationnelle qui est en chacun d'entre nous peux bien te dire le contraire, au fond de toi tu connais la vérité.
Le scepticisme, l'aveuglement de tes proches a de quoi indigner: ils préfèrent te traiter de mythomane plutôt que d'envisager que ton beau-père est un dangereux pédophile No peut-être qu'ils ne voulaient pas, plus ou moins consciemment, compromettre leur petit confort moral et/ou l'image qu'ils ont de ton beau-père, peut-être qu'ils refusent de savoir...mais c'est toi qui trinque No ne pas être crue, et pire même, être traitée de mythomane est profondément injuste, je comprends entièrement ta colère et ta peine.
Tu connais la vérité, tu as ta conscience pour toi, et ça, personne ne peux te l'enlever. Ici nous te croyons, personne ne minimise le traumatisme que tu as subi, doublé du déni ou de l'imbécilité de certains de tes proches-lesquels n'ont pas peu contribué à dévaloriser l'image que tu as de toi, de ta personne, de ton corps.
La plus belle revanche que tu pourrais prendre sur eux et sur la vie serait de venir finalement à bout-ou même de te stabiliser un minimum si tu n'y arrive pas ou pas encore-de ces TSA et tout ce qui vas avec. J'ai conscience que c'est très difficile, le chemin sera sûrement long et difficile, mais si une petite lueur apparaît au bout du chemin, à plus ou moins long terme, ce sera une belle victoire. Je sais que tu n'en est pas là, mais tu as plusieurs raisons d'essayer, non? En premier lieu ton mari, l'amour, la confiance, la compréhension que vous partagez. Il est là pour te soutenir, tu peux lui faire part de ce que tu ressens-sans l'étouffer bien sûr, un juste milieu.
J'espère que tu trouveras un moyen.
Revenir en haut Aller en bas
nenya

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Rechute ?   Sam 2 Juil 2016 - 9:14

Je suis actuellement en HP pour une énième tentative de suicide. Si seulement la souffrance pouvait s'arrêter un jour .. La boulimie à pris le dessus sur l'anorexie comme à chaque hospi. J'aimerais tant avoir un rapport sain avec la nourriture .. Je me suis beaucoup scarifié en chambre d'isolement mais ça va un peu mieux. Merci beaucoup pour votre soutien ..
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2816
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rechute ?   Dim 3 Juil 2016 - 9:54

Si tu vas un peu mieux, c'est encourageant. J'espère pour toi que cette nouvelle hospitalisation t'apportera davantage que les précédentes. Tu as la volonté, le désir du moins, d'avoir un meilleur rapport avec la nourriture, de surmonter toutes ces souffrances, tu ne souhaite pas te laisser sombrer manifestement, c'est un point positif. Garde bien cet état d'esprit! calins
Tu arrives à te confier à au moins un professionnel? Ce serait le bon moment, non?
Revenir en haut Aller en bas
nenya

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Rechute ?   Dim 3 Juil 2016 - 18:42

La dernière fois que je me suis confié ils n'ont pas trouvés mieux à faire que de me perfuser du Tranxene et de me mettre une semaine en isolement Sad

Je compte faire une psychothérapie à ma sortie, c'est la seule chose que je n'ai pas encore tentée .. Mais en attendant je mange pour qu'on me laisse tranquilles, sinon c'est boissons hypercaloriques, fiches de surveillance alimentaire, repas avec les soignants et j'en passe. Je suis dans un hopital où toutes les maladies sont mélangées, et les TCA ne font pas partie du lot .. J'ai vraiment du mal à garder l'espoir ici ..
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2816
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rechute ?   Dim 3 Juil 2016 - 19:27

C'est dommage que tu ne sois pas tombé sur les bonnes personnes dans cet hôpital, j'espérais le contraire No par contre c'est une bonne initiative que tu as de vouloir entamer une psychothérapie à ta sortie. Si tu tombe cette fois sur un bon psy-qui devrait être plus impliqué que les personnes de l'hôpital-ça pourrait te faire du bien. Si le courant passe, tu pourras-dans le mesure du possible-t'ouvrir à lui, peut-être de plus en plus. Un bon psy ne juge pas, il est là pour ècouter son patient, le laisser avancer à son rythme. Hé bien, voilà un projet constructif Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rechute ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rechute ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rechute ?
» petite rechute
» Rechute??
» Petite rechute.
» rechute helpp!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: