Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des petites ruines et des fleures pourries.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Jeu 18 Fév 2016 - 15:38

Je sais pas trop quoi répondre à ton si grand poste... merci?
Wai, merci mec
(je ne vais pas me forcer à écrire ton pseudo parce que franchement, je ne sais pas comment tu peux réussis à écrire des symboles aussi tordu avec le clavier qu'on à normalement!).

Je vais voir tout ca avec l'association demain matin en tout cas, je vous retiendrais au courant.

Merci du soutien, vraiment hien.
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Ven 19 Fév 2016 - 18:56

Bon, finalement je part quelques jours en hp, rien de bien grave mais au vu d'un petit élément que j'avais caché à mon premier entretien avec les urgences psy (détails que j'ai mentionné du coup aujourd'hui (appelons un chat un chat, ma récente TS)), il a été décidé qu'il serait préférable pour moi de prendre quelques jours de congés avec ma vie.
:q

Prenez soin de vous les loulous, je vous laisse entre les mains experte de votre deuxième préféré admin sur roulette, faites gaffe si vous êtes pas sage, Onda est capable de rendre irreconnaissable vos corps en cas de meutre...

PS: ça ce trouve, j'aurais internet en hp, pouvu que je capte le wifi lol
Revenir en haut Aller en bas
jðånne



Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Ven 19 Fév 2016 - 19:06

délègue moi tes pouvoirs, j'en ferai bon usage Very Happy

prends soin de toi
Revenir en haut Aller en bas
Onda



Nombre de messages : 2714
Age : 20
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Ven 19 Fév 2016 - 19:15

jðånne a écrit:
délègue moi tes pouvoirs, j'en ferai bon usage Very Happy

prends soin de toi
 Comment ça te déléguer tes pouvoirs ?! Je proteste ! Maintenant que j'ai enfin le plein pouvoir, je peux enfin exercer pleinement ma dictature ! Twisted Evil

Prends soin de toi Brise-Patte ! calin

________________
"Pensavo di essere la soluzione, invece no, non ero nemmeno il problema. Non ero niente."
Francesco Roversi
Revenir en haut Aller en bas
Dody



Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Sam 20 Fév 2016 - 18:59

J'ai pu rendre visite à notre chère admin cet aprem, elle vous salue et vous fait savoir qu'elle se fait chier, qu'elle a pas internet et qu'elle a très envie de pain et de beurre.
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Dim 21 Fév 2016 - 0:13

Plein de câlins pour elle I love you calin
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mar 23 Fév 2016 - 16:41

entretien avec mon prof principale
entretien avec la cpe
entretien avec l'infirmière
coup de fil avec ma mère
aller chercher médocs
faire lessive, déposer affaires, m'occuper de mon rat
entretien avec l'ADIL
entretien avec l'assistante sociale
re-entretien avec le cpe
re-coup de fil avec ma mère

Je devais passer voir les amies du CHU aujourd'hui et j'ai pas encore eu le temps.
Je vais essayer ce soir.
La situation est encore très loin d'être règlée et s'annonce plutôt mauvaise même. La journée n'est pas fini hien..


need congé with my life, again.
Revenir en haut Aller en bas
jðånne



Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mar 23 Fév 2016 - 19:19

Hésites pas a noter tout cela sur papier, a en faire une liste ou tu sépares chaque tâche qu'il y a a faire, ne pas rester vague (par exemple, que veut dire "faire le ménage"? -> nettoyer la table, mettre les habits dans la machine, passer l'aspi). et a chaque fois qu'une chose est faite, la tracer. ça te permet de cette manière d'avoir tout d'écrit de manière claire sous les yeux, et de voir aussi tes avancés. Parce qu'avec autant de points a noter, ça devient dur de voir ce qui avance sinon.
Puis une fois tout tracé, écraser la feuille, la balancer par la fenêtre, venir la rechercher en bas pour La plier et en FaiRE Un FILtrE pour UN BON BEDO PUIS LA FUJMEERR, RAMASSER CES CNENNDDRREEESSS ET LE JETRER DNS LA CHAMBRE DE TEs COLOLCS PUIS PRENDRE TES CPOLOC ET LEUR FAIR E MAHNGER LE BAIL Qu'ELLE ZONT SIGnE Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

... pig ...

(j'ai mis toute ma créativité dans ce message, merci)
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mar 23 Fév 2016 - 20:01

J'aime ta créativité Joanne pig

J'ai pris mes couilles nichons en main et j'ai appelé ma proprio. Je peux quiter l'appart sans préavis d'ici deux semaines. Donc là, je suis de nouveau à la recherche d'un appart. En attendant, je loge chez une amie, et après je logerai à l'internat ou au CROUS. Ou en appartement whaterver.

Finalement, ça va un poile de cul mieux que tout à l'heure. J'éssaie juste de survivre pour l'instant. Même j'ai l'impression d'être la dernière des merdes honnêtement. J'en ai mare de pas réussir à gérer ma vie. J'ai l'impression que je suis capable de rien faire sans me cracher magistralement...
Zéro confiance en moi bonjour.

PS: si jamais quelqu'un à besoin d'aide, faut pas chercher à l'ADIL hein. Je me suis fais envoyer chier dans les règles de l'art en moins de minutes top chrono. Ca é été un pur moment de bonheure. Du coup je suis aller fumer avec mon SDF préférer. Demain on va manger des frites ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Vanish



Nombre de messages : 585
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mar 23 Fév 2016 - 20:32

Mais quel enfer ce planning, aussi, tu m'étonnes que ça soit dur à suivre...

il te manquait que celui-là (quoique, j'en sais rien, au fond)

Spoiler:
 

Bon courage pour tout ça, sérieusement...
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mar 23 Fév 2016 - 20:50

Oh j'aurais peut être eu le temps de le caser aussi quelque part dans mon emplois du temps mais je tiens encore à ma vie (Nan sérieusement, je viens vraiment d'écrire ca?!) à essayer de sauver le meuble face à ma proprio. J'ai un égo surdimentionné je crois...

Ce qui est usant avec ces entretiens, c'est que c'est à chaque fois un son de cloches différent que j'entend, et c'est franchement dur de trouver la sources des infos pour pouvoir les confirmers.
(genre rien que les plants qui sont envisageables ou non pour entreposer une partie de mes affaires quand je n'aurais plus de logemenent et que je serais en stage en Suisse ou financièrement est ce que l'internat serait possible? est ce qu'il y aurait de place, le CROUS ça en est où? Faut attendre la réponse de l'un, si la réponse de l'un est négative ou positive faut faire ça ou pas ça mais on peut rien faire tant qu'on à pas la réponse et je peux entamer tel démarche si j'ai la réponse de truc ou non, mais oh merde l'assistante sociale à du retard bah merde alors parce que je dois là voir avant de passer au CHU et j'ai rendez vous dans 10 min au CHU donc je serais en retard de sûr etc etc )


Bref, c'était que du bonheure cette journée. Demain repos. Peut être. J'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Vanish



Nombre de messages : 585
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mar 23 Fév 2016 - 21:04

Ouais, franchement, repos... Tu gagneras plus à reposer tes neurones et prendre du recul sur tout ça un jour que de continuer à enchaîner sans relâche, c'est pas tenable avec tout ce que tu te traines derrière depuis ces dernières semaines.

Prends soin de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Dim 6 Mar 2016 - 12:10

La dernière rencontre avec ma proprio pour l'état des lieux c'est assez mal passé. Je n'entrerais pas dans les détails du pourquoi du comment. C'est surement inutile et j'ai pas envie.

Le soir dans la voiture après déjà 6heures de route en direction de la Suisse, ma mère m'a appelé.

Non. C'est un non pour chacun de mes concours en illustration. Elle refuse.
Pivaut, à 4000 l'année, non, pas envie qu'on se serre la cienture pour alors qu'on aurait les moyens.
Paris en illustration, non aussi. Parce que le logement reviendrait au même tarif à l'année et que autant de fric balancé pour l'illustration, c'est jeter de l'argent par le fenêtre.
L'école Boulle pourquoi pas, au moins ça ne serait pas un investissement inutile.

Voilà, cache.

Est ce que j'avois déjà dis, que ce serait l'art, ou rien?
Tout, ou rien?
Vivre sans l'art omniprésent dans ma vie c'est mourir.
Je ne le fait pas que part envie. Je le fais par necessité.
J'aimerais que mon corps entier baigne dans l'art, que mon cerveau en soit noyé.

Là maintenant, je ne sais plus où j'en suis.
J'ai mon petit monde qui s'effrondre sous mes pieds. Depuis la sortie d'Hp, c'est le seul truc qui me motive. Réussir mes concours d'admition dans des écoles d'illustration. Au moins les tenter. Même si c'est quasi impossible avec toute mes merdes dernièrement.
Poursuivre dans le dessin.

Ce sera
l'art ou rien
tout ou rien
vivre ou mourir

Je ne veux pas qu'on me sorte comme quoi je pourais toujours tenter l'année prochaine au mieux, ou que je pourrais toujours essayer de travailler de mon côté comme de le fait déjà maintenant.
Non.
Ma vie est un enchainement de déceptions, de refus, d'entraves. De désilutions.
Je n'ai plus envie de survivre.

"Où ça. Moi je demande à voir. Ou ça dis moi."

J'ai arrêté l'alprazolam (xanax), j'ai arrêté l'excitalopram (séproplex) après avoir découvert avec bonheure qu'il y a très peu d'effet de sevrage par rapport au deroxate. Je me fous d'un suivit psy, médical, quelqu'il soit.
Maintenant je veux une vie qui ne me donne pas envie de me flinguer la gueule. Une nouvelle concrète, un truc tangible. Je veux bien croire qu'il faut porter et endurer des fois. Je veux bien croire si on me donne au moins le cierge pour y allumer la flamme. Pas si on m'ôte jusqu'à mes yeux pour trouver la cire.
Les églises sonnent déjà pour moi dans mon crâne. Pourvus qu'on raille mon nom de la liste des disparue.

Ce sera
l'art ou rien
tout ou rien
vivre ou crever.

Et j'aurais pas le cul entre deux chaises. Si je ne peux pas obtenir ce minimum que je visais avec mes écoles, alors je me donne juqu'à la fin de mon diplome pour vivre. Après ce sera fuck off. Clairement.
C'est pas négociable.

Deal with it
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Dim 6 Mar 2016 - 13:38

Juste le lien de mon sujet sur ces concours

http://automutilation.actifforum.com/t16784p30-preparation-concours-garder-le-file

Parce que c'est important de voir ces postes et m'enfoncer un peu plus le clou dans la gueule, donner plus d'énerger au marteau, le cerveau entre le boureau et l'enclume. Comme quoi tout mes efforts n'auront servit qu'à mettre un poids de plus sur le rouleau compresseur de ma gueule.

Moi je me serais courbée devant l'image.
"Peut être la religion musulman avait trouvée la solution en interdisant la reproduction du profette. Quand dans le christiannisme nous en sommes venu à nous courber devant le tableau d'un roi en l'absence de ce dernier."

la magie
de
l' image
Moi je me courbe devant l'image.
Faut que ça transcande ma vie, mon corps. Une fontaine de couleur remplie mes yeux et je pleure des forment merveilleuses.

Est ce qu'un jour on comprendra à quel point j'ai besoin de l'art? De la magie de l'image? Oui, c'est une magie. Comment pourais-je décrire autrement ce sentiment de plénitude qui engloutie mon être quand je me laisse emporter par le courant des formes et des couleurs? Le bonheure d'arpenter toute ces traités sur l'image, la couleur, la ligne, le trait, la forme, la masse, la force, la dynamique... Quand l'adsolutisme de Malevitch empoissonne le liquide céphalorachidien. Vous avez déjà été planté devant une toile de Rothko? Et vous retrouvez littéralement frappé par la couleur?

Je refuse qu'on puisse me couper à la dernière chose qui me donne des sensations égales à ce que je peux ressentir sous champot'.
Qui me donne envie de croire que l'humain n'est pas qu'un être soumis à des sensations planes et plates sur le cardiograme.


Dernière édition par Brise-patte le Dim 6 Mar 2016 - 22:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dody



Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Dim 6 Mar 2016 - 13:55

J'ai rien compris à toutes tes références sur la religion et sur l'art. Mais tu as une passion, un truc qui te fait vibrer, qui te donne envie de te battre, et ça c'est carrément pas rien !
Et je suis clairement pas rassurée de savoir que tu as stoppé les médicaments comme ça, sans avis médical.
Et c'est égoïste mais : JE VEUX PAS QUE TU MEURS.

Fais attention à toi en Suisse. Ressource-toi. Et si tu peux rencontrer les suissses du forum do it !
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Lun 7 Mar 2016 - 17:53

Je sais que je dis de la merde, que c'est encore des paroles sous le coups de l'émotion.
Et à la fois, j'en ai mare, réellement mare.
Je fais les pas sans penser au prochain. Leur décompte, c'est un tic tac fataliste qui ne laisse présager qu'une suite chiante. Une fin moche.

C'est bien, les phases de merdes. Je sais, je les connais, j'en ai connue et à chaque fois j'ai fini par avoir envie de clamser tout en sachant que je passerais à travers les mailles du filet.

On m'a dit un jour, que l'on espérait que je reste une de ces personnes belles de coeur malgré la vie, passée et à venir. C'était une phrase magnifique qui me met maintenant face à la réalité des choses.
J'vois d'ici cette gueule de petite conne. Comme tout ces gens dans les usines et les bureaux qui ont perdu trop de leur rêves pour croire encore aux derniers. Je serais des ces personnes que j'aurais tout fais pour ne pas être. Ces personnes qui ne demandent rien à personne, et qui ne veulent surtout pas qu'on leur demande quoi que ce soit. Qui passe sous la pluie avec un parapluie sans ressentir ni l'eau. Ni la chaleur. Juste l'inconfrot d'une vie morne mais d'une vie tout de même. Alors pourquoi chercherais-t-on plus loin au risque de retomber sur la porte des désilusion?

J'en ai mare de porter cette vie. Ce n'est pas un manque de capacitée pour l'affronter, je sais que je les ai.
C'est pas une réflexion sur un coup de tête, c'est peut être ce qui est le plus moche. Il y a une réalité, surement tout aussi écrasante et maintenant je comprend certaines paroles de Julie. Il n'y avait rien à faire, rien à dire, elle avait déjà tranché, qu'importe vraiment l'avenir.

Une succession de déceptions, de refus, d'entraves. De désilutions.
Je ne suis pas sûr d'avoir envie de voir la suite, quelqu'elle soit. Surtout pas avec ces champs de ruines comme sol pour maintenir mes pieds dans la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Vanish



Nombre de messages : 585
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Lun 7 Mar 2016 - 21:47

Et à la fois, même si rares, les bons moments, les éclats de rire, les "wah en fait ça c'est beau" avec des étoiles dans les yeux, les moments où tu te sens aimée et tu te dis que la vie c'est pas tant de la merde en barre même si c'est pas non plus la fête 24h/24... bah tu les louperais aussi, ces bons moments.

Alors ouais, tu vas sans doute penser que ça ne pèse rien dans la balance, mais au delà d'une quantité (ou durée, vu la qualité éphémère des exemples précités), ça vaut quand même le coup de s'y accrocher.

Je me dis souvent que tout n'est qu'une question de perspective. A ton âge (et bim, mon côté vieux con qui s'affirme, haha), l'idée de bosser dans un bureau m'aurait probablement fait vomir. Aujourd'hui, c'est ce que je fais, avec un minimum de conditions imprévisibles / rock'n'roll sinon je m'y ferais effectivement chier, mais... n'empêche qu'à l'époque, j'aurais dit "no way, je préfère passer sous un train". Et aujourd'hui, si je m'y épanouis, c'est pas magiquement parce que c'est immensément plus cool dans les faits, ou parce que je suis complètement résigné et en plein déni de combien ma vie est trop pourrie (ou alors que les services ferroviaires sont encore en grève)... c'est juste que j'envisage les choses différemment. Tant que t'arrives justement à ne pas fermer les yeux sur tes valeurs, tes rêves, ils vivent aussi avec toi, par ce que tu es et ce que tu véhicules dans ce que tu fais (c'était la phrase la moins claire du monde, bonsoir).

Ce que je veux dire, c'est que je me suis déjà éclaté, mais "vraiment", dans les tâches les plus ingrates et pourries dans mes boulots précédents en intérim. Bon, tu vas me dire que c'est plus facile d'en tirer un bon parti quand on se dit que c'est temporaire, mais justement... dans l'absolu, tout EST temporaire si tu le veux. Tu peux toujours fermer une porte pour en rouvrir une autre. Ça demande évidemment des efforts démultipliés sinon ce serait pas drôle, mais bon, entre ça et la perspective de se buter ou de mourir cérébralement, disons que le choix est assez vite fait, non ?

Et quand tu te dis que tu feras bien ce que tu veux pour rester un minimum "cérébralement active", critique, et épanouie dans ta vie, tu prendras chaque expérience pour ce qu'elle t'apporte, et pas pour la quantité de désillusion qu'elle vient balancer dans tes rêves initiaux.

Je ne suis PAS un optimiste convaincu. Je râle à mort, j'aime beaucoup m'emballer quand un truc ne cadre pas avec ma vision des choses, l'injustice me rend chèvre, je suis sujet au désespoir + que régulièrement. Mais pourtant, j'ai quelque chose à tirer de chaque épisode... c'est pas une histoire de volonté ou d'effort, juste de perspective. Et celle-ci s'éloigne du "suicide comme seule porte de sortie", sans coup de baguette magique. Juste un bon vieux "deal with it" / "make the best out of it" en fait (la traduction me semble tellement pauvre, je laisse comme je l'ai pensé...).

Je sais pas si ça te parle... en tout cas, sache que ça me ferait excessivement chier de te savoir partie, que ce soit par conviction intime que la vie c'est comme un gros étron sans papier toilette, ou lié à un contexte particulièrement moisi, que j'ai l'impression que tu traverses dans un contexte généreux en caca, entre ton déménagement, ta formation, etc.
Prends soin de toi...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mer 9 Mar 2016 - 18:15



Tout la vidéo.

Et particulièrement le point à 2:45.

Je comprend ta vision des choses Vanish hien. Je l'ai déjà vécu aussi. Et là c'st certainement pas mon crédo. Et je te remercie du fond du coeur ta réponse, néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Lun 14 Mar 2016 - 21:16

J'ai plus rien à perdre.
Ce qui est cool quand on est tout au fond, c'est qu'on ne peut faire que remonter.

Alors j'attend pour renaitre. J'ai juste plus qu'un seul putain de projet. Un projet.
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mer 11 Mai 2016 - 19:55

MAIS FOUT MOI LA PAIX SALOPERIE DE VIE.

Je vais te foutre des coups de pelle dans la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Mer 11 Mai 2016 - 23:14

Si la vie te laissait tranquille, tu n'aurais aucune chance de réaliser un jour ton projet.
Des fois on préférerait être mort, mais alors à quoi aurait servi notre vie si elle prenait fin avant qu'on ai réalisé quelque chose d'important, de primordial pour nous? Vivre, c'est risquer d'échouer, mais c'est aussi avoir une ouverture à de belles possibilités. C'est souffrir, mais c'est aussi connaître des joies, voire des bonheurs.

calins
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des petites ruines et des fleures pourries.    Aujourd'hui à 11:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Des petites ruines et des fleures pourries.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution
» Lotion pour les petites fesses?
» Les petites "expressions" de nos enfants
» la Legion des Petites Ames
» Les ruines de l'océan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: