Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Camée.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Camée.    Lun 28 Déc 2015 - 11:44

Bonjour,


je me suis inscrite pour pouvoir parler de l'auto-mutilation librement, je ferais une présentation assez rapidement.
(Je ne cherche pas du tout à en faire l'apologie, désolé si mes propos peuvent choquer certains.)

J'ai un passé d'auto-mutilation, si on peut appeler ça un passé, assez présent dans ma vie.
J'ai passé la majeure partie de mon adolescence à me coupé et je n'ai réellement mis ça entre parenthèses que depuis tout juste un an, j'ai 21 ans.
Je passe par plusieurs phases par rapport à ça : il y à toujours une partie "je m'en foutisme", où ça m'importe peu, des moments où je suis en colère de faire ça, triste, et d'autres moments où je pense que je me victimise de me traiter ainsi.

Mais il y à toujours un besoin, une envie de ressentir cette sensation quand je me coupe, quand j'ai l'impression de me couper de la réalité, d'être apaisée. Je n'ai jamais pris de drogues mais je pense que ça se rapproche de ce que peuvent ressentir ceux qui fument des joints.

Ça, cette sensation là, me pousse toujours à reprendre quoi que je pense sur le moment. Quand je le fais, c'est soit sur un coup de tête, soit à un moment où j'explose, je ne réfléchis jamais de mon acte avant, juste après.

Petit à petit je me convainc de reprendre parce que j'ai toujours gérer mes émotions de cette façon, ça à toujours été une manière de supporter l'insupportable, de dépasser mes douleurs et de les marquer, de les rendre réelles. J'ai eu du dégoût envers mes cicatrices, mais elles font tellement parties de moi que je les trouve "belles", elles racontent quelque chose de ma vie, un peu comme un tatouage d'ailleurs.

J'essaie parfois de me calmer autrement mais rien n'égale ça.
Je sais que je suis à deux doigts d'acheter quelque chose pour recommencer parce que je n'ai plus envie de lutter, parce que je me dis qu'après tout c'est mon corps à moi et que c'est pas si dramatique. Pourtant je viens ici en parler comme pour chercher à tenir le plus longtemps possible encore. Mais je ne cherche pas à me faire plaindre parce que je sais que si je reprends c'est moi qui l'aurait voulu, moi qui aurait décidé.

Je sais que je peux m'arrêter quand je veux. Mais j'ai du mal à comprendre pourquoi je n'arrive pas à m'en défaire.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5054
Age : 22
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Camée.    Mar 29 Déc 2015 - 14:33

Ce que tu décris n est pas non plus des propos très inhabituels sur le forum, si tu cherches tu trouvera de nombreux sujet sur ce phénomène «addictif» de l am (je met des guillemets car  réellement, il n y a pas d effet addictif a l am, pas de la même manière que certaines drogues ou medocs. Tu n aura pas d effet de sevrage en arrêtant du jour au lendemain l am quoi).

Le fait de se faire mal cependant provoque un production de molécule dans le cerveau comme de l endorphine, des molécules associées au plaisir. Ce qui explique cette sensation de plaisir, un peu comme de l adrénaline tien.

Rien ne t oblige vraiment a arrêter si c est "bien géré". On a tous nos moyens de gérer les mauvaises pas comme tu dis. Un peu comme une clope, même si c est bien moins accepter dans la société (et pour cause cependant...).
Pour te dire, j ai arrêté parce que j en avais mare de tâcher le moindre drap et vêtement. Pas franchement une histoire de "je vais mieux avec mon corps" ou "ma vie est plus belle maintenant". Juste que je gère autrement maintenant.

C est intéressant ce parallèle avec le tatouage et les scarif, si tu restes un peu dans les parages, je comptais mettre un article assez intéressant la dessus dans la partie petit bavardages, il y aura temps d en reparler ^^
Bienvenue sur le co en tout cas et n oublie pas la partie présentation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Sam 26 Mar 2016 - 19:19

Donc en réfléchissant bien, si on "gère", pourquoi se sent-on obligé d'arrêter ?
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5054
Age : 22
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Camée.    Sam 26 Mar 2016 - 19:37

Le regard de notre société sur l'am hyper négatif?
On le voit. On sait que ce n'est pas "normal" de s'infliger des blessures.
Honnêtement, je pense que si on pouvait tous voir nos poumons et ceux des autres, il y aurait beaucoup moins de fumeur déjà.
C'est un comportement hyper mal vu dans la société, on sait que si quelqu'un voit les plaies on sera taxés de "fou" "maso" et autres qualificatifs dont les gens ne connaissent pas forcément le définition mais en donne un ses négatif assurément.

Peut être aussi parce que beaucoup on commencer à se couper avant même se cerner vraiment leur problème psychologique et donc pense en fin de compte (à tord) que l'am est là cause de leur malêtre.
L'am libert des molécules, des endorphines, dans le cerveau.
Il y a aussi de l'adrénaline, du fait avoir pris le risque d'avoir mutiler le corps
(ah et s'il faut discuter de la place sacro sainte du corps dans la culture/société/inconscient collectif/tout ça tout ça.... franchement, c'est super intéressant et aide à comprendre certaines facette mais franchement long à développer et honnêtement, là je n'ai pas le courage.). L'adrénaline, c'est une sensation très forte que l'on recherche souvent.

On se sent obligé d'arrêter à cause de beaucoup encore d'autres causes.
Comme le fait de laisser des marques, et des cicatrices à vie, c'est pas forcément untruc qui fait rêver. A chaque coupure/brûlure tu sais que tu aura une cicatrices pour le reste de tes jours. Tu sera aussi confronté aux regards, aux jugements des autres. L'impréhension, la colère, la culpabilité (la tienne comme celle des autres), le dégout...

L'am est un act non anodin, il ne faut pas non plus croire. Et de surcroit, très mal vu dans la société.


Et puis, honnêtement. Quand tu regardes tes plaies dans un miroir, ça te fais pas un peu mal au cul de te rendre compte que t'es obliger de te faire mal pour gérer ta vie? T'as pas l'étrange sensation que ton corps est le reflet de ton esprit et que là, ton esprit est à l'image de ton corps? Mal en point, abîmé.

Des fois, ça fait mal au cul de le reconnaitre hien.
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Sam 9 Avr 2016 - 21:34

J'ai eu une crise d'AM aujourd'hui. J'ai écris le mot "salope". J'ai jamais graver de mots avant. J'ai tellement de colère en moi. Je sais plus où la mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camée.    Sam 9 Avr 2016 - 21:48

Dans ton cul!

Hum, pardon.

Fais du sport! Couuuurt sous la pluie en criant un nom masculin (ou pas, c'est pour le coté dramatique, à voir selon le contexte!)?
Revenir en haut Aller en bas
LAZ'

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 16
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 06/04/2016

MessageSujet: Re: Camée.    Dim 10 Avr 2016 - 10:08

Stone_Or_Die a écrit:
Dans ton cul!

Hum, pardon.

Ma foi, quelle politesse Razz !...

Sinon... j'sais pas, occupe-toi les mains, fait autre chose, LittleLady ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Dim 10 Avr 2016 - 10:51

Je pense que c'est plus compliqué que ça mais bon....
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 920
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Camée.    Dim 10 Avr 2016 - 10:58

Bien sûr que c'est plus compliqué que ça LittleLady, on le sait tous ici. Parfois essayer d'en rire peut dédramatiser la situation.
As-tu été voir le sujet sur les alternatives pour ne pas se faire du mal ? Tu y trouvera peut-être quelque chose qui fonctionne pour toi.

Prends soin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
LAZ'

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 16
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 06/04/2016

MessageSujet: Re: Camée.    Dim 10 Avr 2016 - 11:00

LittleLady a écrit:
Je pense que c'est plus compliqué que ça mais bon....

C'est déjà bien que tu sois sur le forum et que tu cherches à t'aider. Perso' ça m'évite de me sentir seul et/ou de m'AM ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nashoba

avatar

Nombre de messages : 413
Age : 21
Date d'inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Camée.    Dim 10 Avr 2016 - 11:16

Salutations ! La question [ci-dessous] m'a rappelé une conversation super cool avec mon psychiatre, du coup je te résume ça car je pense que ça peut faire une piste de réflexion. [Même si Brise-Patte a déjà "ouvert" le truc...]

LittleLady a écrit:
Donc en réfléchissant bien, si on "gère", pourquoi se sent-on obligé d'arrêter ?

Plusieurs raisons à ça, qui sont assez liées selon moi :
- Le regard de la société occidentale sur la mutilation est clairement mauvais. Ça peut [remarquez ici l'hypothèse] engendrer pour les personnes qui s'AM un sentiment de honte, et un feeling genre "je suis pas adapté.e/normal.e" [oh la noooormalité... Y a déjà un topic là dessus ?]
- Du coup, la personne peut souhaiter arrêter par peur que son AM soit découvert et qu'elle se retrouve malgré elle mise au ban de cette société manichéenne. Bon le problème c'est qu'en culpabilisant la personne celle-ci est dans une spirale qui risque d'augmenter l'AM.
DONC : En gros pression sociale. Et je rappelle que l'AM est une autre preuve que notre corps ne nous appartient pas vraiment car ça peut être un motif d'hospitalisation d'office si je ne m'abuse. [merci de me détromper si ça a changé, mais c'est ce que l'hôpital m'a sorti il y a 2 ans]

Personnellement j'ai été obligé [oui oui] de dire que l'AM oulalala c'était le Grand Mal Absolu pour sortir de l'hôpital psy. Et ça m'avait pas mal marqué, engendrant encore plus de culpabilité quand j'ai recommencé car au fond de moi je ne trouve pas ça ni bien ni mal. Juste... De l'AM. Que j'aimerais éviter pour ne pas dépenser mon fric étudiant en pansements-strips-pommades.
Mais grâce au psy j'ai arrêté de m'en vouloir. Je ne suis pas quelqu'un de mauvais parce que l'AM n'est pas fondamentalement MAL. Ni BIEN. [je ne fais paaaas l'apologie de l'AM, au contraire].

Brefouille, pour moi le plus important serait de comprendre quel est le processus personnel qui nous pousse à l'AM. Car le comprendre c'est pouvoir le décortiquer, et après choisir d'en faire ce que l'on peut/veut.
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Mar 12 Avr 2016 - 9:55

Dody a écrit:

As-tu été voir le sujet sur les alternatives pour ne pas se faire du mal ? Tu y trouvera peut-être quelque chose qui fonctionne pour toi.

Prends soin de toi.

Je n'y avais pas pensé je vais aller voir !

Nashoba a écrit:


Personnellement j'ai été obligé [oui oui] de dire que l'AM oulalala c'était le Grand Mal Absolu pour sortir de l'hôpital psy. Et ça m'avait pas mal marqué, engendrant encore plus de culpabilité quand j'ai recommencé car au fond de moi je ne trouve pas ça ni bien ni mal. Juste... De l'AM. Que j'aimerais éviter pour ne pas dépenser mon fric étudiant en pansements-strips-pommades.
Mais grâce au psy j'ai arrêté de m'en vouloir. Je ne suis pas quelqu'un de mauvais parce que l'AM n'est pas fondamentalement MAL. Ni BIEN. [je ne fais paaaas l'apologie de l'AM, au contraire].

C'est surtout que c'est compliqué de se confier à son entourage, je n'en parle à personne parce que le peu de personnes qui ont su ne disaient que "arrête de faire ça " au lieu de me laisser m'exprimer à ce sujet. Aucun de mes amis ne sait que je n'ai jamais arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Dim 5 Juin 2016 - 12:28

Je pense que je n'arriverai pas à sauver mon année et que je vais redoubler parce que j'ai trop de retard à rattraper j'ai trouvé l'année difficile je suis complètement démotivée

Je constate que j'ai pas de vie sociale personne demande à me voir j'ai pas d'amis dans ma ville tous mes potes habitent à 1h de chez moi c'est toujours moi qui prend des nouvelles les gens m'oublient complètement je me sens vraiment seule je deviens dingue

Tout part en cacahuète je suis découragée

Je suis complètement déprimée je suis à deux doigts de me blesser mais ce que je vais récolter c'est plusieurs jours à planquer les blessures avant que ça cicatrise mais ça me saoule j'en ai marre marre marre
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Lun 27 Juin 2016 - 16:23

J'ai eu une grosse crise il y à quelques jours. Le problème d'avoir un suivi c'est qu'on est obligés de parler de certaines choses parfois pas marrantes du tout et ça à fait remonter des souvenirs d'un abus petit à petit, j'ai eu l'impression de revivre toute la scène. Je me demande si c'est vraiment une agression. D'ailleurs si quelqu'un qui à le cœur accroché sur ce genre de sujet pouvait me MP...Je pense pas que ce soit une bonne idée d'en parler comme ça à la vue de tous, enfin j'ai conscience que ça peut choquer certains et je le comprend.
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 920
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Camée.    Lun 27 Juin 2016 - 17:38

Il m'est arrivé exactement les mêmes étapes au cours de mon suivi psy. Alors, sache que tout cela est normal, et je t'envoie tout mon soutien.
Pour tes questionnements pour savoir s'il s'agit d'une agression, ou si tu veux pouvoir en parler librement, peut-être peux tu poster en partie Sexualité ?
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Lun 27 Juin 2016 - 19:28

Oui je vais faire ça dans ce cas, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Lun 22 Aoû 2016 - 20:39

Ça fait longtemps que je ne suis pas venue... J'ai passé tout l'été sans m'AM, à refouler quand j'en avais envie, mais c'est comme d'habitude, j'arrive toujours au point où je sais que je vais flancher alors je préfère venir ici avant.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5054
Age : 22
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Camée.    Lun 22 Aoû 2016 - 22:40

tu peux toujours essayer de tester les différentes alternatives dans l'ordre alphabétique. Autant rendre ludique la chose, déjà que c'est pas la joie.
Revenir en haut Aller en bas
vlad tepes

avatar

Nombre de messages : 3280
Age : 28
Localisation : La main forte, club privé
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Camée.    Mar 23 Aoû 2016 - 1:24

Coupe toi.
Tant que t'en a envie, c'est pas le moment d’arrêter.
Refoule tant que tu veux, ça finira par péter et tu viendra chialer sur ce forum que t'as pas tenu, que t'es une merde et tout et tout.
Si tu te focalise sur l'am, ou plutôt sur le fait de ne pas te couper. C'est cool, mais tu te voile la face.
[...]Essaye juste de pas crever ou couper les tendons et, après t'être fait du bien, pense un peu a ta situation et ce qui t'a amené à ça.
Focaliser sur l'am n'est qu'un moyen pour fuir tes problèmes.
T'arrêtera pas l'am en te forçant a t’arrêter, t’arrêtera quand t'en aura plus besoin.
Et si ça devient ludique, alors ne t’arrête pas. Le monde est trop pourris pour qu'on prenne pas du plaisir en toutes occasions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camée.    Mar 23 Aoû 2016 - 11:14

vlad tepes a écrit:

T'arrêtera pas l'am en te forçant a t’arrêter, t’arrêtera quand t'en aura plus besoin.
Autant je peux arriver à être d'accord avec cette phrase, autant, je trouve difficile et dénué de tout encouragement le raisonnement qui t'y amène.
Je pense que ton propos est déplacé devant quelqu'un qui expose ses problèmes sur un tel forum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Camée.    Mar 23 Aoû 2016 - 11:18

LittleLady a écrit:
Ça fait longtemps que je ne suis pas venue... J'ai passé tout l'été sans m'AM, à refouler quand j'en avais envie, mais c'est comme d'habitude, j'arrive toujours au point où je sais que je vais flancher alors je préfère venir ici avant.
Bonjour, je ne te connais pas car je suis nouvelle ici et je viens juste de lire ton cheminement sur ce topic.
Peut-être que ça ne va pas t'aider mais j'ai envie de relever un mot dans ton message "refouler". Plutôt que de parler de refoulement qui est quand même assez négatif, pourquoi ne pas parler de réussite, ou d'alternatives comme te le suggère Break & the legs ?
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Mar 23 Aoû 2016 - 12:02

Merci pour vos réponses.
Alors je suis d'accord que j'arrêterai sans doute quand je n'en ressentirais plus le besoin mais je pense que le sentiment de faiblesse et de nullité que je ressens à chaque fois en voyant mes marques c'est pire que de se retenir. Je me suis dis que c'était peut-être plus intelligent d'écrire ici que de regretter après coup de pas l'avoir fait. Après je vais sans doute craquer j'en sais rien mais bon je sais que me couper pour me punir parce que je me déteste et que je supporte plus ma vie ça m'aidera pas plus que ça. Faut que je fasse un tour dans la liste d'alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 40
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Camée.    Ven 26 Aoû 2016 - 0:35

Pourquoi tes marques te font te sentir nulle ?

Perso, mes marques, j'en suis plutôt fière. 'fin fière... Pas en mode "owi je suis trop quelqu'un de spécial, regardez j'ai des maaaarques" (d'ailleurs, la majorité des gens ne les voient jamais, vu que c'est sur les cuisses et les mollets, et que je n'aime pas les jupes courtes donc... ).

Mais plus en mode "jalons de mon parcours". Chaque marque, c'est un sale moment passé... et surmonté.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Lux'

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 24
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Camée.    Mar 6 Sep 2016 - 18:57

Je me sens nulle de me faire ça,d'être obligée d'en arriver là, je me sens nulle de voir ce que je m'inflige parce que c'est à moi que je fais du mal alors que j'ai déjà beaucoup souffert. Et pourtant j'ai toujours une envie qui reste. C'est vrai que c'est con.
Revenir en haut Aller en bas
vlad tepes

avatar

Nombre de messages : 3280
Age : 28
Localisation : La main forte, club privé
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Camée.    Mar 6 Sep 2016 - 20:26

Tu n'en ''arrive'' pas là, l'am est ce que tu as trouvé pour tenir le coup.
Pas forcement la bonne ni la meilleure manière, mais une manière.
La culpabilité ne sert à rien d'autre qu'à rajouter une couche de souffrance fraîche par dessus celle que tu as déjà, histoire d'enfoncer le clou. Mais si t’arrêtais de te concentrer sur le marteau qui frappe et enfonce et que tu essayais d’arracher le clou ? Au final, c'est lui qui blesse, pas le marteau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camée.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Camée.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles caméra pour le planétaire
» Enlevé devant des caméras ?
» Le caméléon
» Le Mur des Lamentations à Jérusalem Caméra web en direct !
» Une nouvelle caméra HD (japonaise) donne des images exceptionnelles de la Terre vue de l'ISS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: