Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Questionnements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Questionnements   Mer 16 Sep 2015 - 20:31

Salut tout le monde,
ça fait un moment que ça tourne dans ma tête et j'avais besoin de le poser ici pour avoir des retours (d'ailleurs si c'est pas dans la bonne catégorie n'hésitez pas à le déplacer).
Voilà ça fait maintenant à peu près deux ans que j'ai pas abusé ni touché à un seul des médicaments que je prenais pour me mettre dans un état second et à peu près un an et demi concernant le cannabis et l'AM.
Seulement voilà y a plusieurs trucs qui me posent question/problème.
D'abord, j'ai jamais pu me résoudre à jeter tout le stock de psychotropes que j'ai pu accumuler ni mon "matériel" d'AM et j'aimerai vraiment réussir à m'en débarrasser pour de bon mais je sais pas rien que l'idée de plus avoir de médocs pour me défoncer "au cas où" ben ça me fait flipper, même si ça fait un bon moment que je tiens.
Y a ça et le fait que régulièrement bah j'ai encore envie d'en consommer, de planer ou même de me couper et je me demande si un jour ça va définitivement passer, si j'y penserai plus ou si ça restera la comme une ombre toute ma vie ? Je me demandais aussi si, si jamais je venais à en prendre à nouveau je retomberai dans un cycle de consommation régulier ?
Et aussi, je traînais sur internet tout à l'heure et j'ai lu que le fait de consommer des substances psychotropes de manière pulsionnelle c'est de la toxicomanie, vous pensez que c'est juste ? Parce que je trouve ça un peu extrême.
Merci des réponses que vous pourrez m'apporter et des expériences que vous pourrez partager.
Prenez soin de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 16 Sep 2015 - 21:03

Citation :
D'abord, j'ai jamais pu me résoudre à jeter tout le stock de psychotropes que j'ai pu accumuler ni mon "matériel" d'AM et j'aimerai vraiment réussir à m'en débarrasser pour de bon mais je sais pas rien que l'idée de plus avoir de médocs pour me défoncer "au cas où" ben ça me fait flipper, même si ça fait un bon moment que je tiens.

Alors ne balance pas tout ça, tout simplement. J'pense qu'on est pas mal ici à ne pas avoir tout jeté, quand bien même ça ferait longtemps. Je pense que le fait de savoir qu'il y a de quoi quelque part au cas où, c'est rassurant, d'une certaine façon. Perso, j'ai toujours des lames, de quoi soigner et pas mal de médocs. Je les utilise pas, mais je sais que c'est là, et ça me suffit. Je vois pas trop en quoi c'est un problème, surtout si ça ne te pousse pas à l'action.

Citation :
Y a ça et le fait que régulièrement bah j'ai encore envie d'en consommer, de planer ou même de me couper et je me demande si un jour ça va définitivement passer, si j'y penserai plus ou si ça restera la comme une ombre toute ma vie ?

J'pense qu'on a tous nos démons, et qu'ils reviennent toujours, de temps à autre, nous hanter. Donc au risque de paraitre pessimiste, je pense que non, tu ne t'en débarrasseras jamais totalement.
Tu as utilisé l'am / la défonce comme solution à tes problèmes, à ta souffrance pendant un moment, et même si tu en est sortie maintenant, bah les liens, les connexions se sont faites. Et du coup, oui, tu continueras à envisager ce genre de truc comme une "solution" quand tu auras des passages à vide ou des problèmes x ou y. Peut être qu'avec le temps ça deviendra plus fugace, moins présent, mais je pense que c'est un mécanisme psychique tout à fait normal et logique que d'y penser dans la liste des solutions possibles à tel ou tel truc, même si c'est pas tout à fait conscientisé.

Citation :
Je me demandais aussi si, si jamais je venais à en prendre à nouveau je retomberai dans un cycle de consommation régulier ?

Alors, euh... j'ai envie de dire ça dépend. Peut être, peut être pas. Il n'y a pas de règles. Peut être qu'une conso resterait isolée, peut être qu'elle te ferait de nouveau plonger tête en avant dans une conso plus régulière, on ne peut pas dire.

Citation :
Et aussi, je traînais sur internet tout à l'heure et j'ai lu que le fait de consommer des substances psychotropes de manière pulsionnelle c'est de la toxicomanie, vous pensez que c'est juste ?

Faux. Et puis d'ailleurs, officiellement, la toxicomanie n'existe plus. C'est devenu un terme impropre, on parle maintenant de conduites addictives ou d'addictions.
On distingue différents types d'usage : l'expérimentation, l'usage simple (normal, adapté au contexte, festif, toussa) et ensuite les usages problématiques qui regroupent l'usage nocif et la dépendance.
Consommer des substances psychoactives de façon impulsive (ce qui veut dire, exactement ?), je mettrai ça entre l'usage simple et l'usage nocif, selon la fréquence, la cause, etc.
Après, les questions d'usage, c'est plus au cas par cas qu'il faut l'évaluer.
Revenir en haut Aller en bas
Darmowe

avatar

Nombre de messages : 4659
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 16 Sep 2015 - 21:15

Salut!

Pourquoi tiens tu à te débarrasser de tes instruments d'AM ou des médocs ?
Parce que j'ai le même "soucis" mais je vois pas trop en quoi c'est un problème, ça nous rassure de savoir qu'on pourras toujours le faire en cas de grosse merde, mais c'est pas parce que c'est la que ça nous poussera le faire.

Après pour les envies, je pense que c'est normal c'était ton moyen de gérer les coups de mou, tu as trouvé des moyens pour pas céder / gérer autrement, mais je pense que ça restera toujours tapis au fond de toi. Perso je pars du principe qu'on a chacun des points faibles, les autres lors des coups de mou auront envie de clopes, de tablettes de cocholat ou que sais-je pour toi c'est ça.

Pour la consommation régulière, je pense que tout dépendras de ton état d'esprit à ce moment, de comment tu le vis, certains replonge d'autres non. On est des autres humains tous différents, donc on peut pas prévoir comment tu réagiras à l'instant t.

Pour la toxicomanie il y a aussi une histoire de fréquences (car on devient addicte et donc on augmente le nombre de prise, la quantité...) et de dépendance (physique et psychologie) en plus de la consommation de façon pulsionnelle, à mon sens. Après ça reste des termes, dont je vois pas trop l'intérêt de connaitre la définition exacte, donc je dis peut-être nawak.
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Jeu 17 Sep 2015 - 19:29

Merci pour vos réponses, rien que le fait d'avoir posé ça et d'avoir lu vos retours hier ben j'y ai moins pensé aujourd'hui. Donc c'est positif.
Après pour tenter de vous répondre, c'est un "problème" pour moi de garder tout ça parce que je me dis que ça signifie que j'ai pas vraiment tourné la page, que je suis toujours potentiellement "à risque" et que je préférerai avoir très très envie de cocholat dans les coups de mou ^^ c'est surement encore une fois l'idée d'avoir un comportement "normal" et socialement acceptable en fait.
Sinon Lilith pour préciser ce que je voulais dire par "impulsive" je veux dire pas consommer en soirée avec des potes pour se marrer mais plutôt se dire que putain j'en ai envie/besoin quand on est seul chez soi.
Et Darmowe pour l'histoire de définition du terme, c'est plus une histoire de légitimé vis à vis de moi même fin je sais pas trop comment t'expliquer, de savoir si cette consommation est/était vraiment un problème ou si c'est moi qui en fait des tonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem

avatar

Nombre de messages : 2483
Age : 29
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Questionnements   Jeu 17 Sep 2015 - 21:02

Tu parviendras peut-être à te débarrasser de tout ça plus tard.
J'ai longtemps gardé tout ce qu'il fallait pour m'AM, juste pour me rassurer, me dire que j'avais cette issue de secours. J'ai tout jeté, ce qui ne m'a pas empêché d'en avoir eu besoin pendant de rares et courtes périodes par la suite. Que je n'ai pas trop mal vécues, ou en tout cas pas comme une régression ou un échec.
Maintenant les envies sont vraiment moins fréquentes et me servent à identifier les situations où je suis en passe d'être débordée par certaines émotions, que j'essaie de drainer autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mar 22 Sep 2015 - 22:08

Oui je comprends ce que tu veux dire. Mais tourner la page, je pense que ça passe avant tout par un état d'esprit et une évolution interne. Le fait de jeter son matos peut être une étape, mais ce n'est jamais une fin en soi. Tu n'auras pas tourné la page et laissé tout ça derrière toi juste parce que tes lames seront à la poubelle. En cas de coup dur, si ce n'est pas derrière toi bah tu racheteras des lames et basta.
Je veux pas te déprimer, mais je pense que le réel problème ne se situe pas dans le fait d'avoir ou pas du matos chez soi, mais plutôt dans le fait de savoir si oui ou non, on a assez de ressources pour faire face en cas de coup dur sans retomber dans l'AM ou whatever, et si on accepte ou pas d'être faillible et de potentiellement, un jour, recommencer pour gérer une épreuve, quelle qu'elle soit.
Personnellement, je sais que l'AM est derrière moi et que j'ai maintenant assez de ressources pour faire face aux problèmes autrement. Pour autant, j'ai aussi accepté que dans certaines situations particuliére, il est tout à fait possible que je recommence, parce que mes ressources ne seront pas assez importantes et que, que je le veuile ou non, l'AM est un mécanisme de gestion de ma douleur qui fait partie de moi.
Je ne sais pas si tu vois l'idée que j'essaye de développer, mais en gros, le matos c'est pas le problème, même si ça peut être pour certains une étape à franchir, ça ne fait pas tout et si derrière tu ne travaille pas sur toi-même et sur tes ressources, bah effectivement, tu risques d'avoir bien plus l'impression que tu marches sur le fil.

Et sinon, par rapport à la toxicomanie, l'addiction, toussa, les définitions et les concepts sont une chose, mais l'addiction est un champ dans lequel finalement, les définitions ne sont que peu de choses. Le plus important, et ce qui va déterminer s'il y a problématique, c'est la personne elle même.
J'ai envie de dire qu'il n'y a pas de réponses établies, la consommation sur pulsion dans la solitude, ça peut être un problème ou pas. Tout dépend de la fréquence, de l'état d'esprit de la personne, de s'il y a une perte de contrôle qui se profile ou qui est installée, de la place que cela prend dans la vie de la personne, etc.

J'ai un peu l'impression que tu cherches, de façon plus ou moins conscience, des justifications, des normes, des trucs établis qui te diront "oui tu as un problème parce que tu es en dehors de la norme" ou au contraire "no problem, go". Je me trompe peut être, mais cette histoire de conso me donne vraiment l'impression que tu cherches un moyen de consommer sans que personne ne considère ça comme problématique, et donc potentiellement justifier que tu fasses un peu l'autruche sur le sujet. Alors je dis pas ça pour te blesser hein, si ça se trouve mon interprétation est pas du tout raccord avec la réalité.

Bon, je suis sur mon téléphone et c'est un peu galère d'écrire et de relire mais si tu veux que je développe ou quoi, dis moi.
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 23 Sep 2015 - 12:10

Merci de vos réponses les filles.
Pour l'instant, j'ai réussi à gérer les moments où l'envie d'AM était présente en allant courir ou en claquant en élastique au poignet. Mais concrètement, comment on fait pour "travailler sur soi et sur ses ressources" ?

Et sinon Lilith, t'en fais pas tes réponses ne me blessent pas au contraire tu me fais réfléchir.
Pour la première partie de ton analyse je pense que tu as raison, je cherche certainement des justifications, des normes, pour savoir s'il y a problème ou non. Par contre, je cherche pas à pouvoir consommer en me disant que c'est bon, c'est pas un souci ; au contraire, j'aimerais plutôt savoir que c'est un problème et qu'il faut pas que j'y retouche, du tout, sous aucun prétexte.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 23 Sep 2015 - 22:21

Tes questions ont l'air si simple et pourtant touchent à des réponses que je trouve si vaste dans les hypothèses...
A la première je dirais: le temps.
Le temps fait beaucoup de chose, et à force de subbir et s'accrocher pour encaiser, on fini par changer nos regards sur les choses, nos réactions vis à vis de ces dernières. On en apprend sur nous même sans vraiment s'en rendre compte, et ce n'est que plus tard qu'on se rend compte que: oui, on est près à encaiser sans devoir retourner vers des moyens de gérer plus ou moins "weird" comme l'am, les drogues... ou un bon shooting aussi tien.
Parce qu'on a fait du chemin, parce qu'on a déjà réussi à se relever face à des coups durs, à prendre des décisions où ta fierté par un peu en couille mais faut bien se sortir les doigts du cul un jour ou l'autre par rapport à soit même etc etc

Pour faire simple, je dirais qu'à chaque fois que tu te relèves d'un coup dure, qu'à chaque fois que tu te retiens de gérer de manière un peu weird, tu aboutie quelque part par un travail sur toi et tes ressources.

Code:
 je cherche pas à pouvoir consommer en me disant que c'est bon, c'est pas un souci ; au contraire, j'aimerais plutôt savoir que c'est un problème et qu'il faut pas que j'y retouche, du tout, sous aucun prétexte.
Et si jamais la réponse c'était qu'il n'y avait pas vraiment de norme, et que toi seule était vraiment mâtre de ta consommation?
Ou est ce que la question induit que tu penses déjà être allée trop loin par rapport à tes propres limites et donc tu chercherais un moyen de te convaincre d'arrêter?
Est ce que du coup, le fait d'en avoir peur de fumer à nouveau quand ça ne va pas n'emplifirait pas la sensation de s'auto détruire parce qu'on pense le mériter et ainsi se punir et se consoler en m^me temps?

Bon, je pose pliens de questions, je peux aussi être très bien à côté de la plaque, mais c'est ce que je ressent et me pose comme question en te lisant.
Ne le prend pas mal hein
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Jeu 24 Sep 2015 - 12:45

"Ou est ce que la question induit que tu penses déjà être allée trop loin par rapport à tes propres limites et donc tu chercherais un moyen de te convaincre d'arrêter?" =>oui, probablement.

"Est ce que du coup, le fait d'en avoir peur de fumer à nouveau quand ça ne va pas n'emplifirait pas la sensation de s'auto détruire parce qu'on pense le mériter et ainsi se punir et se consoler en m^me temps?" => J'ai au final peu fumé, et toujours en soirée donc je le considère pas comme un problème mais par contre par rapport aux autres conso ouais ta réflexion est plutôt juste je pense.

Et pourquoi vous avez peur que je prenne mal ce que vous dites ? C'est rien de méchant pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Sam 26 Sep 2015 - 17:29

Heu je préfère prévenir que guérir, c'est juste au cas où en fait xD

Bref.
Donc, un moyen d'arrêter.
De sure, oui, l'herbe c'est pas bon à la santé. Comme la clope et les 3quarts des drogues. L'alcool compris dedans.
L'herbe n'est plus aussi pure qu'il y a 10ans, et même les engrais qu'on mets pour les plantes pour sa culture perso, je ne trouve pas ça terrible pour avoir une herbe "bio" et sans dégats pour le corps. Du coup, oui le tabac (avec tout ce qui est rajouté dedans) pourrissent bien bien les poumons et le cerveau, mais l'herbe est venue la rejoindre sur les banc des trucs nocif pour le corps, "la main verte" de Trio fait un peu la gueule...

Voilà, ca c'était le petit coup de pub contre les effets de l'herbe.

Maintenant, qu'est ce que toi tu en penses?
Ton but, c'est d'arrêter de consommer totalement, ou réduire vraiment ta consommation actuelle?
Qu'est ce que tu es prète à mettre en place pour y arriver? (en parler à ton copain pour faire cet arrêt progressif ensemble par exemple, arrêter la culture si tu en fait etc etc)
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Sam 26 Sep 2015 - 18:45

Hey ma belle, je te renvoie au tout premier post de ce sujet et après je t'autorise à modifier ton dernier post calin
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Sam 26 Sep 2015 - 18:50

mouahah je suis un boulet merci Dody
je vais laisser ce petit plantage de ma part, en hommage à ma boulet-attidute, ça m'apprendra à perdre le fil des sujets xD
Désolé :p
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 19:09

Bon ben je savais que si j'en reprenais une fois, ce serait pas qu'une fois.
Point positif : j'ai jeté les plus nocifs genre trucs vraiment pas bons et dérivés de morphine.
Point négatif : bah je reprends des médocs


Désolé, pas de nom de médocs de ce genre sur le forum, si on peut éviter de donner des médocs plans suicide, c'est tout bonus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 19:19

Heu, j'ai un peu envie de me cacher sous un rocher pour le coup.
Ok, tu reprend des médocs. J'ai presque envie de te sortir un truc bâteau:
Tu te connais, tu sais que c'est pas bon... tu avais fais comment arrêter la dernière fois déjà?


C'est quand même plutot cool d'avoir jeter ces médocs, sincèrement hien. Les médocs dont tu parles ont déjà servit de plan suicide et savoir que tu ne les à plus sous la main me fait quand même assez plaisir, bien que je ne savais pas avant que tu en possédais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 20:02

Non mais franchement te blâme pas, si c'est arrivé c'est que ça devait arrivé.
Après ma consommation est pour l'instant différente de ce que je faisais avant, je prends vraiment la quantité minimum et je le fais pas pour être défoncée. J'espère que c'est temporaire, je vais voir au jour le jour.
Comment j'avais fait pour arrêter ? J'avais eu un éléctrochoc je crois, après en avoir pris une certaine quantité un après midi, je m'étais endormie et quand je m'étais réveillée quelques heures plus tard j'avais reçu une mauvaise nouvelle et ça m'a fait redescendre très très rapidement et je m'était dit que cette mauvaise nouvelle, c'était peut-être une punition finalement. En gros c'était ça.

En un peu plus de 3 ans ici, c'est la première fois que je me fais éditer Sad mais je savais pas que y avait pas le droit à ce genre de nom, désolée ^^
Mais sinon oui, c'est vraiment positif et j'ai pas du tout hésité à jeter tout ça, mais je me sens pas suicidaire en ce moment de toute façon. Cela dit, en ce qui concerne les "trucs vraiment pas bon", F. en prend pour raison médicale, alors même si c'est plus dans mes affaires, doit surement y en avoir dans l'appart :/
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 21:41

Ho bah fallait bien que ça arrive un jour :3
Nan mais t'inquiète, en générale c'est pas un problème, mais celui que tu as cité est vraiment très nocif. Et puis bon, j'avoue que ça me fais toujours un choc quand j'entend le nom, vu que je l'associe à la mort de Ju.
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 22:04

Oh merde je suis vraiment désolée !
Je me sens un peu con Audrey j'espère que je t'ai pas ramené à trop de mauvais souvenirs
Excuse moi encore c'était vraiment pas mon intention
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 22:37

Ah mais non non t'inquiète, pas du tout!
C'est un fait, c'est tout, je ne vais pas aller déprimer pour ça durant la soirée en mangeant des cookies du désespoir devant star wars ^^

Je m'en fait plus pour toi tes tes soucis de médocs en fait lol
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 22:49

Ouf tu me rassures ça m'embetait vraiment !

Est ce qu'on peut parler de souci ? Je veux dire y a des tas de gens qui en prennent en France, c'est vraiment si grave ? Oui bon ok c'est de la merde, c'est chimique et tout, mais en même temps ça me gave vraiment d'être angoissée h24.
Alors j'ai envie de te dire ok cest bon j'arrête tout de suite mais je fais jamais de promesse si je sais pas si je vais pouvoir la tenir. Alors ouais la tout de suite j'ai envie d'en reprendre mais je vais gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Brise-patte

avatar

Nombre de messages : 5098
Age : 21
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Mer 6 Jan 2016 - 23:38

Ah non, c'est pas franchement grave. Enfin, de mon point de vue, ce n'est pas grave, ni même un soucis. Mais justement, tout dépend du regard de chacun et si pour toi s'en est un... bah c'est que s'en est un.

Pour prendre un exemple plus banale:
T'as les pieds qui puent et tu t'en fout = pas un porbleme.
Tu as les pieds qui puent et ça t'enmerder = problème
(désolée pour exemple franchement à chier pig )

Moi non plus j'aime pas les promesses, je trouve ça assez contre productif dans ce genre de situation même.
Code:

Alors j'ai envie de te dire ok cest bon j'arrête tout de suite mais je fais jamais de promesse si je sais pas si je vais pouvoir la tenir. Alors ouais la tout de suite j'ai envie d'en reprendre mais je vais gérer.
ça c'est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
anaam

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 23
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Questionnements   Dim 10 Jan 2016 - 21:26

Courage dody et fais pas trop de conneries dans la limite du possible stp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dody

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 24
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Questionnements   Dim 10 Jan 2016 - 22:46

C'est la que je me dis heureusement que j'ai balancé les + merdiques, ça évite les tentations Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questionnements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questionnements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questionnements
» parents handicapés elevent -ils differemment leur enfant ?
» Questionnements
» questionnements...
» Questionnements et réflexions sur les obstacles à l'évolution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: