Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arbore-essence

avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Jeu 27 Aoû 2015 - 16:47

Bonjour,

Je m'excuse d'avance si ce post n'est pas dans la catégorie adéquate, mais je ne savais pas exactement où le mettre...

Cela fait assez longtemps que je n'ai pas posté ,où vraiment regardé ce forum... Je ne m'automutile plus désormais depuis 1-2 ans, et je n'ai pas l'intention de recommencer. Je suis pas malheureuse ni spécialement heureuse, je me sens juste un peu à côté de la plaque.

J'ai l'impression que je recommence à vivre mais que je reprends tout de travers.
Un peu bancal.

Je passe en Terminale S cette année, je pense me diriger en prépa Maths sup et j'ai cette constante impression que je me dirige droit dans le vide.
Je crois que c'est principalement une question d'orientation, mais... J'ai de bonnes notes ( pas excellentes, -dirait la pointilleuse qui est en moi- mais, satisfaisantes. ) Je suis relativement intéressée par les matières scientifiques. Je compte faire ça pour être ingénieure ( je ne sais pas trop en quoi). Mais seulement, je suis les traces de mon frère et de mon père. Depuis toute petite on me serine que le scientifique ouvre toutes les portes , que les ingé ont de bons salaires etc...etc... J'aime pourtant bien ce type de travail mais... je suis pas sûre de moi. J'ai l'impression que je vais me retrouver dans quelque chose qui ne me passionne pas et que je vais y rester coincée toute ma vie. J'ai peur des regrets.
Je me sens vraiment mal.
Je sais que, tout au fond de moi, j'ai qu'une envie : me lancer dans la musique. En tant que guitariste dans un groupe et surtout percussionniste dans un orchestre symphonique ( je prends des cours de percussions dans un conservatoire depuis 10-11 ans.) Je souhaiterais faire des études musicales poussées pour intégrer un grand orchestre et pourquoi pas tenter la direction d'orchestre...
Mon envie c'était confirmée à la suite d'un stage de musique.
Mais ce ne sont que des chimères : j'ai peur que mes envies disparaissent. De plus, mes parents ne voudront jamais que je m'oriente dans des études artistiques.
On m'a dit que je pouvais continuer à côté d'un autre travail, mais c'est ma vie que je veux y consacrer, j'ai été trop bête de ne pas l'avoir réalisé plus tôt.
Tout ça me rends malade.
J'ai l'impression que je vais gâcher ma vie à faire quelque chose qui me va par défaut, dont je me suis accrochée l'étiquette sur le front depuis toute petite.

Je ne sais vraiment pas quoi faire.

Arbore-essence
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

avatar

Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Sam 29 Aoû 2015 - 4:48

Tu sais ce qui te passionne, c'est déjà beaucoup. Parfois, on ne sait même pas ce qui nous ferait vibrer. En ayant un bac S, ça te fera déjà une base. Je sais qu'avec un bac seul on ne peut pas travailler, mais c'est déjà un bon bout. Je ne connais pas la situation avec tes parents et à quel point tu dépend(rai)s d'eux, mais si tu sais que ça ça te plairait, je te suggérerais de te lancer. Certes, les filières artistiques font peur (surtout aux parents -ce que je comprends), mais vaut mieux essayer et ne pas avoir de regrets. Si vraiment tu te rends compte que ça te mèneras pas à ce que tu recherches. (Qu'est-ce que tu recherches d'ailleurs? Stabilité, bon salaire, ou plutôt vie moyenne/sans plus avec quelque chose que tu aimes davantage?) Il sera toujours possible de te réorienter par la suite, tu en auras la possibilité!
Revenir en haut Aller en bas
Arbore-essence

avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Sam 29 Aoû 2015 - 13:22

Merci de m'avoir répondu!

Je compte effectivement terminer mon bac S, je ne regrette pas d'avoir choisi la filière scientifique au lycée. Je vais prendre l'option musique pour le bac ^^
Je suis tombée sur un article qui explique parfaitement ma situation:
http://www.romainsimon.net/tu-seras-ingenieur-mon-fils-mensonges-tromperies
Étant fille d'ingénieur, je me disais petit que je voulais faire ça, sans trop comprendre ce que mon père faisait. Il est ingénieur en informatique, ce qui au fur et à mesure des années me disait moins... Alors je racontais à mes parents que c'est pas grave je serais ingénieure, mais je ne sais pas en quoi. Seulement personne dans ma famille ( ni moi ) savent exactement ce qu'on peut faire en étant ingénieur. C'est comme si je disais que je voulais être scientifique. C'est une voie, pas un métier précis. Je n'ai aucune idée de ce que je vais faire, je me disais que je me rendrais compte plus tard.
Je ne cherche pas la stabilité parce que moi même je ne suis pas quelqu'un de stable. Je ne me projette pas dans le futur en tant qu'ingénieure, dans une grande maison en campagne avec des enfants ( la vie de mes parents , que je ne dénigre pas, c'est un choix de vie comme un autre.) Je préfère vivre de mes passions.
Je m'entends bien avec mes parents. Mais ils ne comprennent pas vraiment le choix de vivre de ses passions au dépit du confort qu'apporte un bon salaire. Qu'importe le confort que je puisse obtenir, je sais que vu les horaires des ingénieurs, je n'aurais pas le temps d'exercer la musique, et je ne pense pas être heureuse de cette manière.
Le problème c'est que mes parents vont croire que c'est un coup de tête! Je n'ai réalisé que très récemment qu'on pouvais étudier et vivre de la musique. Aborder le sujet risque d'être délicat, et rien que cela, ça me terrifie. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
notonemore

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Localisation : Biel/Bienne
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Dim 30 Aoû 2015 - 10:02

salut

Si tu t'intéresse au domaine de l'ingénierie, (attention moi pas connaître les systèmes de formations non suisse) peut être qu'il y en a un ce rapprochant de la musique, ingé son, studio...
bien que j'en suis conscient que faire vibrer une corde reste autre chose que de tourner un potentiomètre.
Sinon autodidacte, mais la c'est compliqué, pas impossible mais compliqué.

peace.

Revenir en haut Aller en bas
Arbore-essence

avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Dim 30 Aoû 2015 - 11:27

Merci d'avoir répondu Smile

Je sais qu'il y a un rapprochement en tant qu'ingénieur son ou studio, mais je cherche plutôt à faire de la musique traditionnelle d'orchestre ^^
J'ai déjà fait plusieurs années de solfège et de percussions, je connais bien plus que les bases (du moins j'espère), seulement pour en faire une profession et surtout chef d'orchestre j'ai besoin d'étudier la musique sous toutes les formes et j'ai besoin de diplômes ( ce que je ne peux malheureusement pas faire toute seule).
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Dim 30 Aoû 2015 - 12:36

tu a encore une longue année pour en parler sérieusement avec tes parents, tes profs, une conseillère d'orientation... peut etre aussi que tu pourrais faire des petits boulots pendant tes vacances pour payer une partie de tes études future?
Revenir en haut Aller en bas
Arbore-essence

avatar

Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Dim 30 Aoû 2015 - 14:09

Merci, kelkun_kelkepart, mais l'année de terminale passe vite, j'essaye de m'y prendre le plus tôt possible pour pouvoir planifier au maximum. (J'ai déjà tenté les petits boulots pendant les vacances, mais quand on habite dans un trou paumé il n'y a pas beaucoup d'offres d'emploi, huhu) Je croise les doigts... En tout cas merci pour vos messages, ça me donne un peu plus d'espoir et de volonté pour continuer! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2816
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   Ven 4 Sep 2015 - 20:55

C'est fréquent que des parents, surtout s'ils ont plutôt bien réussis dans la vie, souhaitent que leurs enfants suive leur voie; certains insistent même beaucoup; c'est égoïste peut-être, bien qu'ils pensent agir au mieux pour l'avenir de leurs enfants. Et puis, ce doit être pour eux une fierté personnelle, aussi, de voire sa descendance reprendre le flambeau lol ça se comprends, mais il est connu que psychologiquement, il n'est pas bon sur le long terme de faire un métier pour lequel on n'est pas vraiment fait.
Dans un premier temps, on peux se satisfaire d'avoir un travail assuré, ce qui n'est pas si courant que ça de nos jours, penser à la paie à la fin du mois et avoir des loisirs à côté, mais les personnes qui s'y connaissent disent qu'au bout d'un certain temps, ces satisfactions ne suffisent plus, et la personne peut même déprimer, surtout si elle se sentait une autre vocation.

Si tu sens, au plus profond de toi-même, que la musique est ta vraie voie-et ça semble bien être le cas-je ne peux que te conseiller d'essayer, d'autant plus que tu pourrais étudier officiellement cette passion, ce serait beaucoup moins hasardeux pour ton avenir.
On sens que c'est vraiment une passion parce-que tu es prête à surmonter les éventuels obstacles et que tu fais passer la musique avant l'argent et la sécurité d'un métier peut-être plus assuré mais qui ne semble pas correspondre à ta nature profonde.

Oui, tu peux peser encore le pour et le contre, pour être absolument sûre...et puis tu pourras expliquer gentiment à tes parents que ce n'est pas une toquade et que tu compte étudier sérieusement la musique; il s'agit tout de même d'études, tu ne vas pas jouer dans le métro lol essaie de leur faire voire les choses sous cet angle, et dis-leur que tu comprends leur inquiètude, que tu sais qu'ils veulent ce qu'il y a de mieux pour toi, mais que justement, tu as la nette impression que le métier d'ingénieur ne serait sans doute pas ce qu'il y a de mieux pour toi parce-que ça ne te rendra pas pleinement heureuse et que tu regretteras toujours de ne pas avoir suivis ton cœur. Ca prendra peut-être du temps, mais présenté sous cet angle, ils devraient finir par comprendre-j'espère^^ça demandera de la patience et de la ténacité, mais quant ils verrons que tu reste sur tes positions, posément, ils verront bien que ce n'est pas un caprice.
Ta vie et tes choix t'appartiennent à toi et à personne d'autre, tu as ton libre-arbitre comme tout le monde, à toi d'en user^^
Tiens-nous au courant!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je doute du doute de mes doutes et tout ceci est très douteux...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» surmonter l'obstacle du doute
» La certitude et le doute
» Quand parfois le doute s'installe...
» la peur, le repli, le doute ... comment aller de l'avant ?
» La foi et le doute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: