Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rechute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nad



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 02/07/2015

MessageSujet: Rechute   Jeu 2 Juil 2015 - 18:35

Bonjour à tous
Cela fait des années, presque dix ans, que je n'ai pas écrit sur un forum de ce genre. Seulement, aujourd'hui, à 25 ans, j'ai rechuté. Je me suis refait du mal alors que tout ça est derrière moi. Je suis tjs sous Anti depresseurs après des années de depression et d'anorexie sévères. Mais me faire du mal était loin, très loin. J'ai tellement honte d'avoir fait cela que je n'en ai même pas parlé à ma psychiatre. Je ne sais pas quoi faire car le problème est que cela m'a soulagé, comme avant. Je ne veux pas retomber dans cette spirale mais je sens que la frontière est mince.....
Comme quelqu'un qui a arrêté de fumer après des années et qui, un jour, refume une clope.... La honte et le besoin.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 2 Juil 2015 - 20:32

comme je l'ai dit à elph' relativise...

ouai je sais c'est facile à dire comme ça mais quelques coupures ne veux pas forcément dire rechute!

certains d'entres nous sont stabilisés depuis des mois voir des années et rares sont ceux qui n'ont pas ou n'ont pas eu quelques semaines/mois difficile avec retour ponctuels des vieux démons...

reprend normalement ton rythme de vie, remet en place les ressources et alarmes qui t'ont permis de t'en sortir

enfin tu peux aller sur le "topic pour ne pas se faire de mal" (ou truc du genre) tu y trouvera surement des astuces pour limiter les dégâts voir éviter une crise d'AM^^
Revenir en haut Aller en bas
postblue

avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 27/12/2013

MessageSujet: Re: Rechute   Jeu 2 Juil 2015 - 23:53

ça m'arrive souvent de me recouper après longtemps, de complètement paniquer, puis de me rendre compte au bout de quelques jours/semaines que c'était en fait pas grand chose et qu'à nouveau ça n'est plus un problème.... Non sans que ma panique m'ait fait faire quelques conneries entre temps et bien plombé le moral.
En gros, comme dit précédemment, relativise. Smile
C'est vraiment un coup à tomber dans un cercle vicieux, pour le coup, de se paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Rechute   Ven 3 Juil 2015 - 9:00

Bonjours nad Smile

Une petite rechute est toujours possible quant on a eu longtemps ce soucis, comme pour tout ce qui est addictions, compulsions...sachant ça, il ne faut pas en faire une montagne, même si on le vit, sur le moment, comme un échec. C'est plutôt un "faux-pas", qui n'est bien sûr pas à souhaiter avant qu'il n'arrive, mais qu'il vaut mieux éviter de dramatiser, sinon, c'est en effet le cercle vicieux parce-qu'on a tendance à se dire: "perdu pour perdu..."que tu ai craqué ne veut pas dire que tu vas replonger à pieds joints là-dedans, c'est un incident de parcours, l'exception qui confirme la règle Wink
Personnellement, j'ai arrêté l'AM pendant un an et demi. Il y a deux mois, j'ai craqué, et encore une petite fois il y a environ deux semaines; je ne minimise pas mais n'en fais pas une maladie. Ca peux permettre d'être plus vigilant après coup.
Tu as arrêté pendant longtemps, donc tout est possible. Ce qu'il faut c'est continuer sur ta lancée, incidents de parcours ou non Smile

Revenir en haut Aller en bas
Starlight

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 15
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: Rechute   Ven 24 Juil 2015 - 9:48

Salut, déjà je voudrais te dire que tu n'a surement pas à avoir honte si tu a tes raisons de le faire, une rechute arrive de temps en temps c'est normal je pense. Je te conseille quand même d'en parler à ta psychiatre ou à une personne de confiance comme un bon ami, peut être même tes parents ou un membre de ta famille. L'essentiel est que tu trouve une personne à qui parler de tes problème et surement aussi de ta peur de retomber là-dedans et qu'elle pourrait t'aider à ne plus recommencer. Je pense que le principal est d'être entouré de personnes de confiances qui peuvent t'aider à sortir de la mutilation et de ta depression.

Voilà, j'espère que ce message t'aura aidé, je te souhaite bon courage:)
Revenir en haut Aller en bas
Littlejhi

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 30
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: Rechute   Lun 10 Aoû 2015 - 14:01

Ce sujet est typiquement pour moi.

Ça fait des années que je ne suis pas venu ici. J'en suis désolé et ce également pour les personnes avec qui j'ai pu échanger. Disons que quand on voit la lumière, revenir ici est toujours un peu compliqué.

Depuis peut-être un mois, je sens comme une sorte de vague à l'âme qui ne parvient pas à partir s'emparer de moi. Les quelques soirées que j'ai fais avec des amis se sont couronné de pleurs, de crise d'angoisses de colère, d'alcool, de drogue et... hier matin, j'ai ressenti le besoin de me faire du mal et je l'ai fais.

J'ai un très bon boulot dans une boîte que j'adore. Je suis content d'en être arrivé là. Ma vie n'est pas si mal même si j'ai des soucis d'argent mais comme on dit tant que le reste va. Mais là où ça pêche et je pense que j'ai plusieurs fois abordé le sujet, c’est un niveau de mes relations amoureuses et du sexe. Je suis gay et j'ai du mal à supporter la façon dont les hommes se traitent entre eux et donc, me traitent. J'ai l'impression que je ne suis à leur yeux qu'un bout de viande qu'ils viendraient souiller. Je cumule les aventures qui me laisse un goût systématiquement amer. Et quand j'essaie de voir plus loin, je suis trop à fleur bleue et ça foire.

Aujourd'hui, je suis même retourné en Grande Surface acheter le matériel nécessaire pour reprendre mes "activités" auto-destructices... presque avec de la fierté.

Mais je n'ai pas envie de retraverser tout ça, pas à mon âge, pas après tout le travail que j'ai accomplis.

Voilà, je voulais partager une histoire tout aussi banale de rechute. En espérant que l'on arrivera à se serrer les coudes tous autant que nous sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rechute   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rechute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rechute ?
» petite rechute
» Rechute??
» Petite rechute.
» rechute helpp!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: