Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ça fait 2 fois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FenSh



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: ça fait 2 fois   Dim 15 Fév 2015 - 16:46

Bonjour,

je suis une femme et j'ai 20 ans, je vais essayer d'être la plus brève possible.

Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours souffert "d'abandonnisme", ou syndrome d'abandon. Je ne compte pas le nombre de relations que j'ai saboté dès que j'avais un tant soit peu l'impression d'en perdre le contrôle... Je préférais couper les ponts, virer moi même la personne de ma vie plutôt que d'avoir que de laisser les choses suivrent leur cours.

Pour ce qui est des garçons, j'ai longtemps été incapable d'en laisser un "m'atteindre", au lycée mes meilleurs amis étaient des garçons, mais je n'avais jamais été plus loin, j'avais trop peur de m'attacher je pense.

Et puis je suis arrivée à la fac et j'ai rencontré C, on est sorti ensemble, il était dingue de moi. J'ai été la copine distante pendant les 6 premiers mois, et puis j'ai appris que la maladie incurable d'une femme (appelons la M) de ma famille dont j'étais très proche empirait grandement. J'ai rompu avec C, cela lui a fait beaucoup de mal, et je m'en suis énormément voulu.
Finalement, on s'est remis ensemble un mois plus tard, non sans qques péripéties entre temps.

Cette année là, tout a été très dur. M est décédée, et ça a été extrêmement dur pour moi, elle était la deuxième personne que je perdais d'un cancer.
Puis j'ai subi un échec personnel très important, j'ai dû dire adieu au rêve que je poursuivais depuis toujours, et C n'a pas réussi à comprendre ce que je vivais. On a commencé à s'éloigner, il avait le monde à ses pieds, et moi je me retrouvais plus perdue que jamais, et on s'est finalement séparés au bout d'un an et demi de relation. Il était mon premier amour et j'étais le sien aussi, il était mon meilleur ami au monde et je l'ai perdu. Il a retrouvé une copine 2 semaines après notre rupture, et on ne s'adresse même plus la parole.

J'ai suivi une thérapie pendant une quinzaine de séances, et finalement ma psy m'a dit qu'elle avait rarement vu qqun évoluer aussi vite, et que si tout le monde était comme moi elle n'aurait plus de travail.
J'ai entendu je ne sais combien de fois des gens me dire combien j'avais été forte, que je m'étais remise vite et que je pouvais être fière de moi.

Mais ce n'est pas toujours ce que je ressens, j'ai l'impression que ma vie m'échappe. Je n'exercerai jamais le métier de mes rêves alors que j'avais promis à M que je réussirais, C disait qu'il m'épouserai et maintenant il a disparu. Et j'ai honte, parce que des gens vivent bien pire, et j'ai l'impression que je n'ai pas le droit d'être malheureuse, surtout pas auprès de ma mère dont les deux meilleures amies se sont suicidées.

Il y a un mois, je me suis coupée dans la paume de la main. L'idée me trottait dans l'esprit depuis qques temps, et j'ai craqué. Et hier, j'ai recommencé, je l'ai fais à nouveau.
J'ai peur de céder encore, j'ai peur que des gens l'apprennent et soient déçus de moi encore une fois...

Voilà, c'est un résumé pour commencer, mais j'avais vraiment besoin de vider mon sac...

Merci à ceux qui me liront et me répondront,
Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Dim 15 Fév 2015 - 18:35

Te lire certes.
Te répondre pourquoi pas.
Mais quel est ton questionnement exactement?
Revenir en haut Aller en bas
FenSh



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Dim 15 Fév 2015 - 18:59

Très bonne question en fait.

Je voudrais comprendre ce qui me pousse à faire ça, je crois que si je ne comprends pas, j'ai de plus fortes chances de recommencer.
Je voudrais des témoignages de gens qui me comprennent, pouvoir en discuter sans sentir ni pitié, ne déception, ni inquiétude.

Je viens ici parce que je ne suis pas capable d'en parler avec mes proches, tout le monde croit que je vais bien, que tout est derrière moi et que j'ai repris le contrôle, sauf que ce n'est pas totalement le cas, et je crois que si je n'en parle pas du tout, je vais finir par exploser.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Dim 15 Fév 2015 - 21:05

perso je crois que je me coupais pour concrétiser mon mal etre, avoir une impréssion de maitrise: le mal etre on ne le voit pas, on ne peux pas le toucher, trop souvent on à l'impression que l'on ne peux pas agir dessus
me couper me permettais d'avoir une référence concrète à mon mal etre, un truc qui se voit, que l'on peux toucher, sur lequel on peux agir pour l'aggraver/le guérrir et voir un petit peu chaque jour l'évolution...

pourquoi ne pourrais tu pas continuer ta passion? quelle est cette passion?

à propos de la promesse faite à M perso j'ai eu le meme soucis quand ma grand mère est décédée, moi aussi je lui ai faite une promesse sur son lit de mort que je n'ai pas pu respecter
je m'en suis beaucoup voulu et puis au final je me dit que j'ai quand meme réussi à tenir cette promesse, pas vraiment comme j'aurais voulus, sans doute aurais t'elle été triste, inquiete ou en colère si elle étais encore vivante de me voir dans des états aussi minables mais au final elle aurais été fière que je m'en sortes^^
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 1:53

Un témoignage oui c'est dans mes cordes.

Il y a eu plusieurs motivations très différentes à mes AM selon les périodes auxquelles je les ai pratiquées :
Pour me punir.
Pour me sentir moins seule. Parce qu'une fois faites elles représentaient des entités sensibles autonomes. J'en suis même venue à tenir des discussions avec mes blessures.
Avant d'affronter une situation que j'appréhendais. Parce que le fait de les savoir avec moi me donnait un sentiment de puissance.
Pour évacuer une émotion négative forte.
Par ennui.


En somme j'ai commencé pour une raison précise puis avec le temps j'ai fini par appliquer la technique à tout et à n'importe quoi. La pseudo-solution poubelle.

Des réponses au « pourquoi l'AM » je pense qu'il y en a autant que *cherche une comparaison appropriée*...des moyens de s'AM tiens !
Le point d'arrivée est le même par contre on est tous passé par des chemins différents.


Voilà ce que m'évoquent tes propos :
(après c'est possiblement une piste totalement bidonnesque que je te donne, toi seule peut en juger)

Pour te citer : « je ne suis pas capable d'en parler avec mes proches, tout le monde croit que je vais bien »
L'AM c'est l'extériorisation sur le plan physique de tourments disons psychiques. Tadam.

D'après ce que tu dis, l'image que tu renvoies à ton entourage est celle d'une personne bien dans ses baskets.
Alors qu'à l'intérieur, ben à te lire c'est pas le monde des bisounours.
Sauf qu'attention, c'est pas facile de jouer un rôle au quotidien hein. Et d'être crédible avec ça ! Surtout quand le personnage est à l'opposé de ce que vit réellement la personne.
C'est pas facile de prétendre que tout va bien, d'écouter sereinement les niaiseries des uns et des autres et de réussir à sourire à tire-larigot quand dans sa tête au même moment l'ouragan Katrina fait rage.

Et puis faut surtout pas craquer.
Parce qu'un pétage de plomb et paf ! c'est le masque qui tombe.
Et que les autres ne se doutent pas de l'étendu des tourments sous la surface prétendument apaisée.

(J'exagère un peu mais c'est pour marquer le coup)

Mais du coup inscrire physiquement son mal-être par des blessures pourrait être une soupape de sécurité.
Comment dire, ça permet de relâcher la pression quoi.
Tu exerces un tel contrôle sur le paraître que ces marques, en quelque sorte « apparentes » même si pas montrées, sont les seules expressions physiques bienvenues de la souffrance que tu te refuses à manifester.
Et ça te permet de donner le change.
Enfin je te rassure (ou pas) ça marche jamais très longtemps ce genre d'astuces, mais temporairement en effet ça peut avoir son petit succès.

Et si ça se trouve c'est pas ça du tout et ce pavé c'est de la merde en boîte. Mais au moins ça m'aura amusé de le rédiger!

*S'en va se fumer une clope*
Revenir en haut Aller en bas
FenSh



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 11:46

kelkun_kelkepart a écrit:
pourquoi ne pourrais tu pas continuer ta passion? quelle est cette passion?

kelkun_kelkepart a écrit:
à propos de la promesse faite à M perso j'ai eu le meme soucis quand ma grand mère est décédée, moi aussi je lui ai faite une promesse sur son lit de mort que je n'ai pas pu respecter

J'avais toujours voulu être médecin, au lycée mon orientation ne m'a jamais fais douter, et je savais que c'était une chance quand je voyais certains de mes amis qui ne savaient pas ce qu'ils voulaient faire de leur vie.
Et puis j'avais toujours eu des facilités scolaire, je n'en foutais pas une et je m'en sortais toujours bien. Alors dans ma famille (qui comporte bcp de médecins), tout le monde pensait que j'allais réussir. M la première, elle était radiologue, amoureuse de son métier, et persuadée que je ferai un excellent médecin. La dernière fois que je l'ai vue, c'était l'été avant ma rentrée en tant que redoublante en PACES, et elle m'a dit "on fait un pacte, l'an prochain moi je serai toujours là, et toi tu m'annoncera qu'on a de quoi ouvrir une bouteille de champagne toutes les deux". Elle nous a quitté 3 mois plus tard, et j'ai raté mon année de très très peu.

Et donc j'ai dû me réorienter, et là j'ai compris la difficulté de la chose. Je suis finalement partie en ingénierie biomédicale, et ça ne me plait pas du tout, donc ma réorientation est un échec complet. J'ai réussi à valider mon semestre en m'y mettant une semaine avant les exams, c'est ma seule petite victoire.


Chihiro, en fait c'est exactement ça, tu as totalement raison. Me blesser c'est transformer en douleur physique tout ce que je garde au fond de moi. Ça me permet d'avoir un œil dessus en quelque sorte, et de pouvoir le contrôler.
Le fait est que je suis de nature plutôt introvertie. Pour rappel, l'introversion n'a rien à voir avec la timidité, l'introverti aime les interactions sociales, mais ça lui demande bcp d'énergie alors il a besoin d'être seul assez souvent.
Alors pouvoir parler à qqun, ce n'est pas chose aisée pour moi, ça demande que pas mal de conditions soient réunies, et elles le sont rarement. Souvent j'ai envie de parler, et j'en suis incapable.
Je crois que l'AM, c'est effectivement une forme d'extériorisation de mes douleurs, et ça m'aide à évacuer la frustration de ne réussir à parler à personne.

Tu dis que ça ne marche jamais très longtemps, alors oui ça me rassure, parce que je ne pense que me faire mal soit la bonne solution, il faudra que je trouve autre chose.

Je pense que je suis passée pas loin de l'anorexie en septembre dernier, après ma rentrée en ingé, et ma rupture, et c'était plus ou moins pour les mêmes raisons que ce que je fais aujourd'hui. Je contrôlais la seule chose que je pouvais contrôler, mon physique. Pendant des semaines, j'ai mangé tantôt une carotte, tantôt une compote par jour. Je n'avais pas faim, et pas envie d'avoir faim, j'ai perdu du poids et j'en était fière (je n'étais déjà pas grosse de base). Et puis un jour, j'ai remarqué que j'avais plus d'appétit lorsque je prenais mon repas avec qqun d'autre, alors j'ai décidé de me reprendre en main, et je me suis débrouillée pour être toujours avec qqun à l'heure des repas.
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 13:08

Alors j'ai dit que ça ne marchait jamais très longtemps.
Dans le sens où l'AM comme seul moyen d'expression de son mal-être ça ne te suffira pas dans la durée.
On ne serait pas ici à jongler avec AM, TCA, addictions en tout genre, anti-dépresseurs,...  Si c'était la formule magique pour une reprise en main réussie.

C'est plutôt le seau qui te permet de vider l'eau de l'embarcation quand celle-ci est percée.
Sauf que faut pas croire, ça épuise psychologiquement. Insidieusement.


Les troubles alimentaires en septembre.
L'AM en février.
Ça donne l'impression que tu tâtonnes. Tu essaies différentes techniques d'auto-contrôle jusqu'à trouver celle qui te correspondra (?), tu te cherches quoi.
Sauf que t'as pas ouvert le bon tiroir là. Tu farfouilles dans la boîte de Pandore. Pas top.

D'ailleurs tu as déjà commencé à extérioriser d'une nouvelle manière :
Tu viens en parler sur ce forum. C'est pas anodin.

Pour médecine.
Il existe des passerelles pas très connues et qui n'impliquent pas de passer par la P1.
Après un diplôme de master. Tu postules par dossier.
Je te l'accorde c'est pas le chemin principal, c'est pas la voie la plus simple, mais tout n'est pas perdu. Loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

avatar

Nombre de messages : 3394
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 13:17

Alors pour le témoignage sur pourquoi s'AM, personnellement je le faisais pour me sentir vivant et me prouver que je pouvais encore ressentir quelque chose, et ça a très bien marcher jusqu'à ce que j'en ai plus besoin.

Pour la promesse, tu pense vraiment que M voulait que tu sois médecin ou voulait que tu fasse un métier qui te plait ? Je pense que si tu trouvais un autre métier qui te permette de t'épanouir elle en aurait été tout aussi heureuse. Et puis bon, elle a pas tenu sa promesse non plus, donc elle pourrait pas te reprocher quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
FenSh



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 18:31

Chihiro a écrit:
C'est plutôt le seau qui te permet de vider l'eau de l'embarcation quand celle-ci est percée.
Sauf que faut pas croire, ça épuise psychologiquement. Insidieusement.


Les troubles alimentaires en septembre.
L'AM en février.
Ça donne l'impression que tu tâtonnes. Tu essaies différentes techniques d'auto-contrôle jusqu'à trouver celle qui te correspondra (?), tu te cherches quoi.
Sauf que t'as pas ouvert le bon tiroir là. Tu farfouilles dans la boîte de Pandore. Pas top.

D'ailleurs tu as déjà commencé à extérioriser d'une nouvelle manière :
Tu viens en parler sur ce forum. C'est pas anodin.

Sans oublier la psy en octobre...
D'ailleurs, je crois que tu me fais pointer du doigt un autre élément. L'une des questions que je me posais, c'est pourquoi ces troubles maintenant, alors que je vais déjà bien mieux qu'en juin, et que cet été? Pourquoi les troubles ont commencé alors que j'avais dépassé ma période la plus difficile??

S'ils sont une sorte de soupape, alors que je pense connaitre la réponse à cette question. Avant le début des troubles, il y avait C, c'était lui ma soupape, mon moyen d'extérioriser, puisqu'à lui je disais tout, il est la seule personne avec qui je ne portais jamais de masque, donc quand je l'ai perdu, j'ai aussi perdu mon moyen de relâcher la pression.
Mais je pense que c'est aussi ce qui a tué notre relation, c'était bcp trop de pression pour lui, et un peu malsain pour moi, je me suis bcp trop reposée sur lui, et j'avais besoin de retrouver une certaine forme de liberté.


Chapelier, tu dis que tu l'as fais jusqu'à ne plus en avoir besoin, donc tu as réussi à arrêter comme tu voulais? C'est ce qui me fait peur en fait, je ne supporte pas l'idée d'avoir une addiction quelconque, parce que franchement, quelle ironie si je ne contrôle plus mon "moyen de contrôle"?
Et sinon, pour M, je sais que tu as raison, je sais qu'elle ne m'en voudrait pas, elle serait juste triste pour moi, comme ma famille l'est. Mais bizarrement, ça ne me conforte pas vraiment..

Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

avatar

Nombre de messages : 3394
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 18:47

J'ai arrêter parce que j'en avais plus besoin, je n'ai jamais vraiment chercher à arrêter parce que j'estimais que c'était bien moins destructeur que toutes les autres méthodes que j'avais pour me sentir vivant.

On est tous dépendant, de plein de chose, tous le monde et tous le temps. La question est plutôt de savoir à quoi on accepte d'être dépendant et jusqu’à quel points.
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 18:56

Moi j'aurais tendance à penser que ce n'est pas vraiment une addiction puisque le besoin n'est pas alimenté par l'acte d'automutilation en lui-même mais par des motivations extérieures propres à toi.

Et comme le fait remarquer Chapelier, c'est moins destructeur que beaucoup d'autres méthodes ayant la même visée.
Revenir en haut Aller en bas
FenSh



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 23:13

Ok, vous me rassurez, ça va.
Donc c'est pas si grave si je continue pour le moment, j'ai pas besoin de me mettre la pression.
Et peut être que si je vais plus souvent à la boxe ça m'aiderait aussi. J'ai commencé en septembre, et c'est vraiment fabuleux pour évacuer. D'ailleurs, les 2 fois (3 maintenant, j'ai recommencé ce soir) où j'ai utilisé l'AM, j'avais raté mes séances de boxe précédantes pour diverses raison.
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Lun 16 Fév 2015 - 23:36

Heuuu j'ai l'impression (je me trompe peut-être) que tu as interprété les réponses comme un feu vert pour l'AM.
Et si c'est le cas ça me met légèrement mal à l'aise.

« Cool c'est pas grave de s'infliger des blessures ! » c'est pas non plus le message que je voulais faire passer.
C'est moins dangereux que de peser 15 kilos.
C'est moins dangereux que de se shooter à l'héro.
Mais c'est pas pour autant que dans l'absolu c'est recommandable.

Maintenant que tu as analysé le processus, il faut se mettre à chercher une solution pérenne au problème sous-jacent.
Plutôt que de plonger la tête la première dans le charcutage à gogo.
Revenir en haut Aller en bas
Gbrl

avatar

Nombre de messages : 1005
Age : 27
Localisation : Dans un sous-sol pas de fenêtres
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Mar 17 Fév 2015 - 14:49

Je vais reformuler ce que je crois que Chihiro a voulu dire.

Au point où tu en es, c'est-à-dire de t'être AM 2-3 fois, ce n'est pas encore problématique. Le comportement n'est probablement pas encore ancré en toi. Tout comme quelqu'un qui a pris 2-3 consommations d'alcool n'est pas nécessairement alcoolique.

Par contre, persister dans cette voie là est problématique. Banaliser l'AM, l'est d'autant plus. Le risque est que l'AM devienne un besoin.

FenSh a écrit:
Donc c'est pas si grave si je continue pour le moment

Oui, c'est grave. Tu es encore à l'étape où il est assez facile d'arrêter, profites-en pour arrêter, et non pour persister dans l'AM et que ça devienne plus problématique.

T'as-tu vraiment envie de te retrouver couverte de cicatrices? de subir les regards et les jugements des autres? de devoir expliquer tes cicatrices quand tu vas te retrouver dans l'intimité avec quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Mar 17 Fév 2015 - 15:21

Tout à fait.

Bonne idée le listing des désavantages pour te faire réaliser que ce n'est pas sans conséquences!

C'est vrai que socialement c'est un véritable handicap.
Surtout que tu dis « j'ai peur que les gens l'apprennent ». Ben tu peux être sure qu'avec des cicatrices ça va vite se savoir.
Ou alors pour que ça reste un secret bien gardé tu renonces ad vitam aeternam aux jupes/ manches courtes/ maillots de bains/ vie sexuelle/ job si uniforme obligatoire non-adéquat...

Sans parler des bonnes vieilles crises de pure pétoche dans le genre :
- Ouuups j'y suis allé trop fort ! Sutures ?
- Il semblerait que celle-là s'infecte... Mamma Mia !
Et autres joyeusetés du même type.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Mar 17 Fév 2015 - 19:14

pour résumer c'est comme avec l'anorexie: tu t'en est rendue compte et t'a redressé la barre avant que ça prenne une empleur pas gérable, l'AM c'est le meme principe au début ça semble pas trop mal comme solution et puis ça deviens vite ingérable...

en passant je te félicite parce que pour prendre assez de recul pour s'apercevoir que ça part en couille trouver tout seul le moyen de se dépatouiller d'un début d'anorexie c'est pas donné à tout le monde!

sans que ce soit miraculeux je pense que la solution soit de parler à ton entourage de ton mal etre
pas forcément du genre "oulàlà je vais vous annoncer une catastrophe!!" mais plutôt du genre à ce que ce soit pas tabou
la mort de M, tes difficultés dans tes études tout ça au fond ce sont des trucs de la vie quotidienne et sans forcément en parler tout le temps ba c'est normal de rentrer chez soi le soir et parler à table avec ses parents de sa journée, de ses projets... idem avec tes amis: ce n'est pas criminel de leur dire que tu galère dans ton orientation ou de leur dire que M te manques quand tu est un peu reveuse^^

bref sort de ton tabou à te dire que c'est une montagne: beaucoup de gens souffrent du décès d'un proche, beaucoup de jeunes s'inquiettent de leurs avenir (genre moi à 27 ans je suis toujours pas nette là dessus^^)
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier

avatar

Nombre de messages : 3394
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Mar 17 Fév 2015 - 21:27

Je vais aller a l'opposé des autres.
Si le faite de te couper t'a aider, si après tu t'en sentis mieux et que ça t'as éviter de faire des conneries plus graves, ouai c'est pas très grave que tu continues.

Après c'est toi qui choisie, est ce que tu accepte de te couper, de saigner, de te faire mal pour décompresser et pour éviter de péter un câble ?
Moi j'ai trouver que me couper tous les soirs c'était mieux que de descendre quatre bière ou deux whisky ou me fumer deux joints.

Si tu décide de ne pas te couper, tu feras quoi pour décompresser ?
Si tu accepte de te couper, tu couperas combien de fois par semaines, à quelle profondeur, etc...

En gros, tu choisis quoi pour décompresser ?
Je pense que la boxe c'est mieux que de s'am, mais a toi de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
FenSh



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Mer 18 Fév 2015 - 21:03

Bon d'abord, un grand merci à tous pour vos réponses, c'est vraiment top de pouvoir en parler avec des gens qui comprennent, et qui ne jugent pas.

Pour ce qui est de mes troubles alimentaires, ce qui a aidé c'est que c'était bien plus visibles par mes proches, et puis j'en avais moins honte, et une partie de moi en était même fière, je trouvais ça génial d'être affranchie de la faim... Sauf qu'une amie a essayé de me secouer et m'a aidée à prendre conscience des choses, et j'ai pu sortir de mon "brouillard" et commencer à me reprendre. J'en parlais bcp plus librement avec mes proches, ça aide quand même mine de rien...

Pour ce qui est de parler de mes divers soucis, oui c'est vrai c'est pas si dur, d'ailleurs pour ce qui est de mon orientation, j'ai la chance d'avoir des gens qui me soutiennent à fond quoi que je décide, et qui m'ont encouragée chaque fois que j'ai pu prendre la moindre décision à ce sujet.

M... Je n'en parle pas, ce n'est pas la première personne que je perds, et je ne supporte pas de parler d'eux à voix haute, c'est peut être ma manière de réagir face au deuil, je ne sais pas à vrai dire. Ce que je sais c'est que je ne sais ni en parler, ni en entendre parler.

Et bon, il y a C, habiter à 500m du seul homme qu'on a jamais aimé, en sachant qu'il y a une autre fille qui dort là bas maintenant, et les croiser tous les 3 jours, honnêtement parfois c'est lourd. Mais bon, j'imagine que je préfère le savoir heureux.

Sinon, je sais bien que vous avez raison pour l'AM, et que plus tôt j'essaye de m'en défaire et plus facile ce sera. Et non, bien sûr que je n'ai pas envie d'avoir de cicatrices, de subir le regard des autres... D'ailleurs, ça je sais déjà ce que c'est, car suite à un accident de sport il y a qques années, j'ai une cicatrice d'une dizaine de centimètres sur le poignet gauche, elle est très visible, et pas besoin de vous dire ce que les gens pensent systématiquement en la voyant.
En parlant de sport, ça a toujours été mon premier moyen pour évacuer et me libérer des tensions, alors je pense que ce serait une bonne chose que j'essaye de garder ça comme ça, plutôt que persévérer avec l'AM... Mais j'ai eu des petits soucis de santé dernièrement, et je n'ai pas toujours pu aller aux séances.

Enfin voilà, merci encore une fois, ça m'aide de pouvoir parler ici
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart

avatar

Nombre de messages : 2888
Age : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   Mer 18 Fév 2015 - 22:29

pour le sport tu ne pourrais pas essayer d'y aller quand meme, meme si tu ne fait pas tous les exercices ou que tu y va plus doucement, meme peut etre rester sur le banc de touche à observer tes collègues pourrais peut etre te permettre de te changer les idées?

pour ton ex je pense que faut vraiment que tu apprennes à vivre autrement qu'à travers lui... peut etre que ça va mieux mais bon apparament tu gère encore pas mal ta vie sur ce qu'il fait ou du moins ce que t'imagines qu'il fait: tu passe pas mal de ton temps à chercher à connaître sa nouvelle conquete, te demander s'il est heureux... et si tu te préoccupais un peu de ta vie sentimentale à toi ou au moins de ton bonheur?
alors oui c'est sur c'est pas simple de se dire qu'il habite dans le paté de maison à coté et que potentiellement tu peux le croiser
mais à prioris lui va plutôt bien, pense à retrouver une nouvelle amie et au nom de quoi toi tu t'en priverais?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ça fait 2 fois   

Revenir en haut Aller en bas
 
ça fait 2 fois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sicile : 15 jours de prison pour avoir fait copier 100 fois à un élève "je suis débile".
» 2 ans, fait pas ses nuits, 10 réveils à chaque fois
» Bertangles. Des OVNIS lanternes pour la première fois ?
» L'avion, ça c'est fait!
» .. et apres ?.. bha ca fait peur ..!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Automutilation-
Sauter vers: