Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mal à la fac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blossom



Nombre de messages : 101
Age : 23
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: mal à la fac   Mar 4 Nov 2014 - 18:34

Salut à tous,

Je suis de retour après quelques années, en raison d'un problème que je n'ai jamais vraiment réglé.
Depuis mon lycée, je vais souvent en cours à reculons, pas forcément parce que ce sont des cours inintéressants, mais parce que ça m'angoisse d'être face aux autres, d'être jugée. Le plus souvent cette angoisse s'estompait une fois en cours, mais là ça persiste.

Je me suis souvent "traînée" en cours pendant ma licence, que j'ai eu, et maintenant rebelote en master, mais là j'y arrive plus, j'ai des envies d'am pour tenir le coup (ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps).
Je me sens pas à la hauteur des études que je veux faire, du métier qu'il y a à la clé, et j'ai de plus en plus de mal à aller en cours sachant que je suis "fichée" maintenant (en licence tout le monde séchait allègrement donc ça passait mieux).

Bref, je suis perdue. Est-ce que je serre encore les dents le temps du master ou est-ce que je cherche une autre option, master à distance ou autre?

Merci de m'avoir lue =).
Revenir en haut Aller en bas
jðånne



Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mar 4 Nov 2014 - 19:33

es ce que tu verrais le fait de faire une pause universitaire comme bénéfique pour toi ? (pour te sentir mieux, pouvoir une fois lâcher prise et décompresser, retrouver des forces..)
C'est une troisième alternative qui peut être intéressante. ça te laisse le temps de te "soigner"/prendre soin de toi, et de revenir en meilleurs condition, dans des conditions adéquates pour les études.

Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4946
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mar 4 Nov 2014 - 19:56

Salut, je me rappelle de toi!

Qu'est ce que tu entend par le fait que tu as été "fiché"?
Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mar 4 Nov 2014 - 20:56

Comment ça se passera par rapport aux autres lorsque tu auras ton job ?

Si t'as un futur boulot d'ermite, que le rapport à l'autre est un inconvénient uniquement durant tes études, je conseillerais de se renseigner sur une option à distance. Dépasser ses limites c'est toujours un bon travail à faire sur soi, mais soyons honnêtes, si ça ne t'est pas utile concrètement à la fin de tes études, il n'y a pas urgence, autant assurer le diplôme et distribuer son énergie adéquatement, t'as le temps pour le "développement personnel" une fois que t'as un boulot stable.

Si ta peur du jugement etc. risque de te mettre des bâtons dans les roues dans la suite de ton parcours (à des degrés variables ça inclue probablement la plupart des boulots, j'en connais peu qui ne demandent pas un minimum de contact), je ne conseillerais pas l'étude à distance. Le cocon ça va bien 5 minutes, mais plus t'y restes, plus ça va être difficile d'en sortir. A quoi bon faire des jolis petits papiers certifiant de compétences professionnelles avancées si la compétence de base te permet même pas de te pointer de une grande pièces de X pseudo-anonymes qui n'ont pas de pouvoir sur ta vie ?

Serre les dents me semble stupide dans tous les cas. Soit apprendre à être en groupe ne te sera jamais utile et ça sert à rien de le subir à présent, autant préserver ton énergie, soit apprendre à être en groupe va être nécessaire à un moment donné, au moins un minimum (et l'acte de présence me semble être pas mal bas dans l'échelon des facultés sociales), et il serait temps de se sortir les pouces pour régler activement le problème. Pas juste "serrer les dents".
Revenir en haut Aller en bas
Kaya



Nombre de messages : 169
Age : 22
Localisation : Marne
Date d'inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mar 4 Nov 2014 - 20:59

La fac .. c'est angoissant .. j'suis un peu dans le même état que toi en ce moment, et j'me posais la même question.

En ce qui me concerne, j'envisageais de demander à ma psy de me dispenser de cours pour un certain temps, je sais pas si c'est possible ..
Mais si jamais tu es suivie par un psy essaie de lui demander, et je sais pas si dans ta fac il y a une psy, va la voir elle aussi, pour voir si c'est possible que tu puisses faire ton Master sans être obligée d'aller en cours....


Courage !
Revenir en haut Aller en bas
blossom



Nombre de messages : 101
Age : 23
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mar 4 Nov 2014 - 21:46

Wouah merci pour vos réponses, je me souvenais plus combien c'était rapide sur ce site!


Skydrive: Je ne sais pas si ce serait une bonne idée, sachant que j'ai une certaine tendance à ne plus quitter mon canapé si je n'ai pas d'impératifs (et même là j'en bouge pas trop lol), alors je crois qu'il me faudrait un plan B.


Brise-patte: Désolée, j'aimerais te retourner le compliment, mais je ne me souviens plus qui tu es  Embarassed ... Par "fichée" j'entends que les profs ne m'ont encore rien dit mais ont bien remarqué mes 3-4 absences non justifiées depuis septembre, puis les élèves jugent aussi (eh oui les futurs instits repèrent partout les "mauvais élèves"/"glandeurs").


H: Tu as bien mis le doigt sur le problème, qui est que je ne sais pas très bien ce qui m'angoisse exactement. Niveau sociabilité je m'en sors pas si mal hein, je veux dire je n'ai pas trop de mal à parler à mes camarades en dehors du cadre scolaire, et sur mes temps de stage (en école primaire et maternelle) j'étais stressée bien sûr, mais pas angoissée comme à la fac, disons que c'était un stress plus positif et moins paralysant. Par ex je suis moins stressée en devant passer un oral devant des inconnus que devant mes camarades de promo qui me regardent comme si je tombais de la lune...

Bref si je deviens professeur des écoles je ne crois pas que je me sentirais mal avec mes élèves ou futurs collègues, mais bon je n'en suis pas sûre non plus. Après je pense peut-être bifurquer dans la recherche auquel cas j'aurais un boulot d'ermite comme tu dis.
Comment faire pour régler "activement" le problème? Passer par la case psy tu veux dire?


Kaya: Je ne crois pas que ça serait très possible d'être dispensée via la psy, je suis dans un petit institut privé, où tout se sait très vite. Une fille en début d'année a quitté la formation car elle a fait une crise hallucinatoire, et je ne serais pas au courant si le directeur n'en avait pas parlé à tout le monde. De la même manière je sais que la prof de français est sujette aux crises d'angoisse... Bref tout ça fait que j'ai pas envie d'en parler aux profs.

Tiens-moi au courant de comment ça se passe pour toi =)
Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mer 5 Nov 2014 - 22:09

Par "activement", ça peut être un psy ouais. Mais pas la papotte plus ou moins stérile (la thérapie de 10 ans quoi), vraiment la méthode avec devoirs d'un rendez-vous à l'autre, objectifs fixés et débriefing.

Ça peut aussi être théâtre ou autre truc pratique selon quels sont les problèmes précis à régler. (Commencer un loisir dans un groupe inconnu, demander à un ami de te forcer à te sortir, je cite volontairement plusieurs idées qui ont des objectifs tout à fait différents, et je ne les cite pas tous. A toi de voir de quoi tu as besoin.)

Tu peux aussi chercher des trucs concrets à appliquer seule. Exemple, au lieu de juste serrer les dents et faire acte de présence en cours, écrire dans un cahier de bord, le matin ou le soir avant, comment tu te sens à l'idée d'y aller, qu'est-ce qui t'angoisse à l'idée d'y aller (quels sont les scénarios que tu te fais), tu peux peut-être noter sur une échelle (à toi de l'établir selon les nuances qui te parlent le mieux, ça peut être 1 à 5, 0 à 10, ou juste "horrible - moyen - génial") comment tu penses que la journée va se passer. Ensuite évidemment c'est la partie où tu te forces à y aller, et à la fin de la journée tu débrief, écris ce qu'il s'est réellement passé, à quel point tes appréhensions ont collé à la réalité et tu renotes la journée sur l'échelle. Le plan c'est pas forcément de faire ça ad vitam eternam, juste déjà quelques jours/semaines histoire de cerner qu'est-ce qui est le problème, exactement.
Revenir en haut Aller en bas
blossom



Nombre de messages : 101
Age : 23
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: mal à la fac   Lun 1 Déc 2014 - 23:17

Salut, je passe donner quelques nouvelles!

Je te remercie pour ta réponse H, j'ai suivi ton conseil et suis retournée voir ma psy, bien qu'elle ne puisse pas me dire combien de temps tout ça prendra je crois que je vais avancer avec elle. Comme j'ai un peu un tas de trucs à régler en même temps je crois qu'il faut faire le tri avant la phase objectifs précis.

Je me suis poussée à continuer jusqu'à mon stage, où le bilan de l'instit qui m'accueillait dans sa classe m'a confirmée dans l'idée que ça ne servait à rien de continuer en master pour l'instant.

Comme je n'ai pas confiance en moi, je n'ai aucune autorité sur les enfants, et en plus je n'ai aucune expérience solide avec les enfants donc c'est le serpent qui se mord la queue. L'instit m'a dit que j'avais un travail personnel à faire pour apprendre à m'affirmer, si bien que j'arrête le master pour l'instant pour bifurquer vers un CAP petite enfance je pense.

En vérité ce qui me fait flipper à la fac c'est la peur d'être jugée, et la peur de l'échec, donc je crois qu'en restant dans des études très théoriques cette peur ne fera qu'enfler, d'où mon idée de rentrer dans le monde du travail pour crever l'abcès, quitte à reprendre des études après.

Pensez-vous que ça a du sens?
Revenir en haut Aller en bas
Laura.



Nombre de messages : 40
Localisation : 11 (Aude)
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: mal à la fac   Mer 3 Déc 2014 - 18:14

Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question juste que je suis un peu dans la même situation que toi à la différence que cette année je l'ai commencé à distance. Même s'il y a des aspects chouettes je me retrouve bien isolée et je me rends compte que j'ai juste fui le problème. Je compte aussi me diriger vers des études plus axée sur la pratique, je pense un peu comme toi: j'ai envie d'être au contact des autres, apprendre quelque chose de concret pour me prouver que je peux réussir et dépasser mes peurs. Et puis comme tu l'as dit des études peuvent être reprises par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Aboy...



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 24/01/2014

MessageSujet: Re: mal à la fac   Jeu 11 Déc 2014 - 23:58

J'ai lu tout ça et je veux que tu sache que dans la vie tu peux être absolument tout ce que tu veux toi comme moi et tu dois pas perdre espoir ni te AM
Le regard des autres j'en étais victime et je pense que c'est ce qui nous pousse a rendre des choses inaccessibles.
Je pense que les seuls barrières qu'on se fixe sont imaginaires tu peux réussir et oublie tes angoisses et ce qu'ils pensent
Revenir en haut Aller en bas
blossom



Nombre de messages : 101
Age : 23
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: mal à la fac   Dim 4 Jan 2015 - 21:32

Merci à vous Laura. et Aboy!

Laura. : je te souhaite bon courage!
De mon côté, je dois me motiver toute seule maintenant, je comprends que d'être à distance finalement c'est tout aussi difficile sinon plus. Je prépare le concours d'éduc de jeunes enfants, comme on m'a convaincue au service d'orientation de la fac que le CAP était "en dessous" de mon "niveau" et de viser "plus haut". Si je rate le concours je pense quand même préparer le CAP.
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau



Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: mal à la fac   Lun 5 Jan 2015 - 1:51

Tu prépares le concours à distance, c'est ça ? Comment te sens-tu, niveau stress ? Tu parviens quand même à travailler ?

Si ça peut t'aider, je rencontre un problème un peu similaire : du mal à aller en cours, beaucoup d'absentéisme... pas tout à fait pour les mêmes raisons, mais lié aux autres aussi. J'ai dû arrêter mon master parce que ce n'était plus tenable, et là je fais des études à distance. L'année dernière j'étais à distance aussi et ça s'est très bien passé, j'ai pu travailler correctement, sans pression, je crois que je n'ai jamais été aussi efficace dans mon boulot.

Ce qui m'a aidée à surmonter la solitude, c'était de rencontrer d'autres personnes de ma promotion à distance. On avait une plateforme pour discuter en ligne, donc j'avais quasiment tous les jours sinon des discussions au moins le voyant "en ligne" des autres personnes de l'université. On se motivait mutuellement aussi.
Est-ce que tu penses que ça t'aiderait d'avoir des camarades qui préparent le même concours, du soutien mutuel ? Pas forcément pour les connaissances mêmes, juste pour savoir que tu n'es pas seule ? Et si oui, est-ce qu'une telle plateforme existe ? (forum interne, chat, groupe facebook...)

Par rapport à ton message de début décembre, oui, je trouve que ça fait beaucoup de sens de passer à la pratique si tu as peur de l'échec. Je pense que dans la pratique, on se rend compte assez vite que la réussite n'est pas si facile à définir qu'à l'université, qu'il faut faire "suffisamment bien", et pas parfaitement, que les critères ne sont plus les mêmes, etc... Peut-être que ça te parlerait beaucoup plus.
Revenir en haut Aller en bas
blossom



Nombre de messages : 101
Age : 23
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: mal à la fac   Jeu 26 Mar 2015 - 17:52

Salut Prunelle,

Bon je re-up mon topic toute seule mais je tenais à te remercier de ta réponse, même si c'est x temps après.
Oui, je prépare le concours à distance, il existe des prépas mais c'était trop tard pour m'y inscrire de toute manière. J'ai passé et réussi les écrits dans trois villes, reste les oraux maintenant, la partie la plus difficile pour moi forcément. Donc le niveau de stress vient de franchir un cap, surtout qu'il y aura un oral de groupe... Du coup je commence un peu à bloquer, à faire des trucs dans tous les sens sans être vraiment productive.

Malgré tout, comme toi je suis bien plus efficace en bossant toute seule, puisque le but à atteindre c'est moi qui l'ai choisi, et sans pression sociale/parentale. Je me suis aussi mieux rendue compte que si je me suis autant traînée en licence et dans mon début de master, c'est parce que je faisais ces études en partie pour satisfaire mes parents. Bon c'est tristement banal mais voilà, j'aurais mis le temps à me rendre compte que je faisais pas vraiment les choses pour moi...

Je hante les forums et blogs de préparation au concours lol, et par chance une camarade de promo de l'an dernier a aussi quitté son master pour préparer un concours du social, donc on se serre les coudes. Bref je vais lentement mais sûrement vers plus d'indépendance, si pas encore financière, au moins dans ma tête c'est mieux =). J'ai encore un peu le "syndrome de l'imposteur", j'ai fait un stage en crèche qui s'est très bien passé, mais j'ai peur qu'on se rend compte par la suite qu'en fait je suis nulle, que je sers à rien, etc. Mais bon. J'essaye de ne pas y penser :q !

Bon courage à toi Prunelle, dans tes études à distance, j'espère que ça marchera comme tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mal à la fac   Aujourd'hui à 7:05

Revenir en haut Aller en bas
 
mal à la fac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: