Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis perdue....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'herbe Bleue



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Je suis perdue....   Mar 9 Sep 2014 - 13:53

Bonjour,


Je viens ici pour trouver des réponses à mes questions, je me doute que personne n'est dans ma tête mais je cherche à y voir plus clair ou au moins me vider la tête...
Depuis que je suis petite je me sens "différente", je me pose sans arrêt des questions, je "pense" beaucoup trop je me prends beaucoup trop la tête.

Je ne sais pas si je suis dépressive, je pense que ce mot est trop fort par rapport à moi mais je sens que quelque chose ne va pas depuis que je suis petite. J'ai toujours eu des idées noires, des envies de mourir, de me faire du mal. Je ne m'aime pas. Physiquement ça va mis à part le visage que je ne trouve pas si joli que ça, quand je me regarde dans le miroir je me trouve moche, sans charme. Mentalement c'est pire, je me déteste, je ne sais pas être heureuse. Pas au long terme. Quand j'ai rencontré mon copain il y à un an c'était l'été tout était beau et rose mais ça n'a pas durer longtemps. Je tire la gueule à longueur de journée souvent je le cache bien mais dans ma tête c'est le bordel. J'ai arrêté de me couper depuis 4 mois seulement, j'ai passer la quasi totalité de mon adolescence à me faire ça et en ce moment les envies reviennent de plus en plus et ça me fait peur. J'ai peur de retomber dedans et en même temps je me dis "ça serait un soulagement". Je me dis que non je ne suis pas "guéri" de ce merdier alors que je commençais à m'en sortir plutôt bien.

Je me sens tout le temps triste. Sauf quand je passe des moments avec mon copain ou que je fais en sorte de ne pas "trop réfléchir". Des fois j'ai des sortes de crises, c'est très bizarre, je suis bien, normale quoi, et d'un coup je vais être énervée, ou déprimée et je vais envoyer balader mon copain par sms lui dire de me foutre la paix ou que j'ai envie de faire une pause parce que je me sens mal. Pourtant je suis vraiment très amoureuse, il est génial mais quand ça ne va pas subitement j'ai envie d'être seule je me sens très mal comme si j'avais mal à l'intérieur de mon corps, on dirait que je souffre mais je ne sais pas pourquoi et je me dis que je mérite d'être seule ou de mourir parce que je ne vaux rien, je ne suis rien. Je me sens mal dans ma tête je ne sais pas si ça vient de ma personnalité...

Je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça, ça m'est arriver d'être obsédée par la mort mais sans aller jusqu'au bout parce que je me dis "ce serait con". Mon copain sait que je suis un peu morbide des fois il pense que ça vient mieux mais non je ne me sens pas bien dans ma tête. Je ne me comprends pas... C'est comme ça depuis des années je passe du rire aux larmes. Ce n'est pas vivable...

Comment font les gens pour être heureux ...?

Désolé de ce pavé.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2885
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mar 9 Sep 2014 - 20:11

tu sais la dépression chez les enfants ça existe!

il arrive aussi que le mot "dépression", la maladie fasse peur, alors on n'en parle pas, on se persuade que l'on est pas concerné et puis le mal etre devien un "mode de vie", une habitude...

il arrive aussi que la dépression prenne une forme "souriante": tu est heureuse, tout pour l'etre, tu donnes plutôt bien cette impression, tu continue à vivre et t'épanouir à peu près normalement, mais au fond comme tu le dit "c'est le bordel"...

perso j'ai mixé ces 3 points dans le silence le plus total jusqu'au burn out...

après le dignostique sur internet c'est caca, ce n'est que quelques constatations que je te fait là mais si tu veux vraiment savoir ce qu'il en est pour toi je te conseille d'en parler en premier lieu à tes proches et de consulter ton médecin traitant, lui seul pourra mettre (ou pas) le diagnostique, t'informer et t'orienter vers des spécialistes si tu en ressens le besoin

Revenir en haut Aller en bas
Chapelier



Nombre de messages : 3389
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mar 9 Sep 2014 - 20:40

Je te conseillerais bien d’arrêter de t’empêcher de déprimer.
J'ai l'impression que tu es continuelle en train de te retenir et d'essayer de ne pas "trop" déprimer.

Pourquoi ne pas d'offrir un bonne nuit de grosse tristesse ?
Pourquoi ne pas te laisser tout déverser, te laisser aller à exprimer ce que tu ressent ?

Ou alors dans l'autre sens te forcer à être pleinement heureuse pendant une journée.
Revenir en haut Aller en bas
L'herbe Bleue



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mar 9 Sep 2014 - 20:44

Je penche pour la première option car la deuxième j'ai déjà essayer plusieurs fois. C'est juste que je ne comprends pas mon comportement. Est-ce qu'on peut parler de dépression ou ça fait juste partie de mon caractère ?
Revenir en haut Aller en bas
Chapelier



Nombre de messages : 3389
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mar 9 Sep 2014 - 21:30

On peut parler de ce que tu veux.

C'est qu'un mots qu'on appose à un ressentit t'es la mieux placer pour décider duquel correspond.

Actuellement dépression est à la mode, il y a quelque décennie on aurait parlé de mélancolie, encore avant de spleen et à l'origine on t'aurais dit atrabile.*

Si tu veux être dépressive tu en as le droit mais si tu préfère être mélancolique c'est aussi possible. Au final, ça change quoi à ce que tu ressentiras ?


Pour tes tentatives, tu as essayer plusieurs fois et ça à donné quoi ?
Et je dis bien de te forcer à être heureuse une journée, pas tout le temps. Mais juste une journée de temps en temps. Choisie bien ta journée, prends en une bien ensoleillé, avec un programme pas trop chiant, pas de trucs qui te prennent la tête.
Mais au lieux de simplement passer un journée sympa, il faut que tu t'oblige a passer une excellente journée. A bien te rendre compte du temps qu'il fait, à être content(e) de profité du soleil, à te réjouir du vent dans tes cheveux, à te féliciter de ce que tu fais.
Bref passer une journée à être heureuse.

Et puis le lendemain tu arrêtes de te forcer.
Tu fais ça de temps en temps, à la limite tu alterne avec des nuits ou tu te laisse déprimer complètement, tu verras, c'est plutôt cool.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2885
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mer 10 Sep 2014 - 6:01

+1 chap'!

une journée ou une nuit ça n'engage à rien! si pour toi une journée ça te parais trop long essaye sur quelques heures...

c'est aussi un truc que j'ai utilisé et que j'utilise encore pour me donner des objectifs, me forcer à voir les choses un peu différament...
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan



Nombre de messages : 3157
Age : 47
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mer 10 Sep 2014 - 9:40

Le bonheur n'est pas une obligation ! Si te sentir malheureux est moins dérangeant, rien ne t en empêche. Mais si tu veux être heureuse, pour toi et non à cause d'une pression méphitique externe, donne t en les moyens. Et si tu échoues, ce n'est pas grave du tout! Tu ne vas quand même pas te rendre malheureuse à essayer d'être heureuse, non?

C'est vraiment ce que je pense.
Revenir en haut Aller en bas
L'herbe Bleue



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mer 10 Sep 2014 - 17:56

C'est surtout que je me suis dit que c'était plus possible de continuer à vivre comme ça. Soit je le tire une balle soit j'essaie de faire quelque chose. Parce que pourquoi continuer à vivre si on se sent mal ? Au bout d'un moment c'est plus possible. Je supporte plus cette tristesse mais quoi que je fasse ça revient toujours donc j'ai fini par me poser des questions. Je dois peut-être apprendre à vivre avec ça je sais pas mais merci de vos réponses ça fait du bien d'être lue.
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague



Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Mer 10 Sep 2014 - 23:35

Il y a des personnes que ça ne dérange pas de n'être pas heureuses, bon après je sais pas si ça signifie d'être forcément malheureux.
Donc soit en effet essaie de voir si tu peux faire avec, ou si vraiment ça devient infernal tente des trucs, mais vise pas trop haut pour pas te ramasser la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
kelkun_kelkepart



Nombre de messages : 2885
Age : 28
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Jeu 11 Sep 2014 - 7:19


dans tous les cas tu va devoir vivre avec

je veux dire que tu ne seras peut etre pas malheureuse toute ta vie mais ouai il y aura eu une periode de ta vie ou tu auras pas été bien et tu auras ce souvenir, pas toujours simple à faire cohérence avec le reste...

après ce que j'ai pu remarquer ces dernières années c'est que voir les choses en face, juste constater, sans se juger, sans culpabiliser ça aide...

par exemple me dire que l'AM est ma façon de gerer, peut etre pas la meilleure mais que je savais pas trop faire autrement dans l'immédiat et que je n'était pas débile pour autant ba ça m'a permis de vachement me détendre là dessus et de diminuer de moitié!

c'est pas miraculeux a demande beaucoup d'autodiscipline sur plusieurs semaines voir plusieurs mois pour arriver à prendre du recul la dessus mais ouai ça aide

par exemple, tu te dit:"bordel, j'en ai mare de broyer la merde, je suis con c'est pas permis d'etre comme ça!" tu te dit plutôt:" bon ok là je broie du noir telle chose de ma vie c'est de la merde mais à coté de ça y'a d'autres trucs qui sont pas trop mal" et puis tu réfléchit sur des choses que tu pourrais mettre en place pour moins ruminer, et la prochaine fois tu les essayera avant que tu parte en bad total

je sais pas si je suis très claire...
Revenir en haut Aller en bas
L'herbe Bleue



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Jeu 11 Sep 2014 - 11:25

Si je crois que je t'ai suivie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Vanish



Nombre de messages : 582
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Jeu 11 Sep 2014 - 23:54

Quand tu dis que tu te sens obsédée par la mort, c'est par le concept ? Parce que tu y es confrontée ou parce que faire le deuil est difficile ? Parce que c'est "rassurant" d'avoir une possibilité arbitraire de mettre fin à tout ? Parce qu'autre chose ?

... ça permettrait peut-être de mieux cerner le stress avec la question. Dans l'absolu, c'est plutôt commun de s'y confronter (réagir, imaginer, accepter), et forcément, ça questionne. Après, c'est le côté obsessionnel qui semble plutôt problématique, mais là, faut détailler davantage le questionnement pour voir pourquoi et à quel endroit tu butes, si tu veux passer au dessus. Sans localiser la crasse, c'est comme passer la serpillère dans un marécage.
Revenir en haut Aller en bas
L'herbe Bleue



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Ven 12 Sep 2014 - 14:09

Comme tu as dis c'est plutôt " Parce que c'est "rassurant" d'avoir une possibilité arbitraire de mettre fin à tout "
Je crois que j'aime pas tellement vivre en fait, j'aime des choses dans ma vie mais je me suis toujours demander pourquoi j'étais née, qu'est ce que je fais là, à quoi ça sert de vivre. La vie ne m'intéresse pas tant que ça, on est coincé pendant plus de 70 ans sur terre à faire des choses qu'on à pas envie, avoir des responsabilités etc pour rien dans le fond
Revenir en haut Aller en bas
Vanish



Nombre de messages : 582
Age : 30
Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Ven 12 Sep 2014 - 22:39

Visiblement, je dirais que tu es là parce que tes parents ont copulé, que ce que tu fais là c'est te poser des questions sur la vie, et que vivre ne sert foncièrement à rien.

Mais je poursuivrais par une vraie question qui est "Et alors ?"
Est-ce qu'une existence doit servir une cause supérieure et rendre des comptes à la cour des plans cosmiques sans quoi elle serait digne d'annihilation ? Plutôt "non", non ?
Est-ce que tu as vraiment envie d'être née pour "servir" tout court, en fait ?
Est-ce que tu te réveilles en sueur la nuit d'un cauchemar où le petit Jésus t'avait mis la fessée parce que tu n'avais pas contribué à faire un monde meilleur ce jour-là ?

Crois-tu honnêtement que ces questionnements existentiels trouvent jamais une réponse absolue ?

Je crois que les réponses que j'ai données à ces questions en préambule de ce post sont un exemple qui correspond à un regard, et qu'il y a autant de réponses valables que d'avis tranchés, pour peu qu'elles te soient propres.

Et au fond, ce n'est pas nécessairement la clarté de l'énoncé (dans quelle étagère, tout ça) qui fera le bonheur. Et en cela, je te contredirai sur la nécessité de faire à vie des choses que tu n'as pas envie de faire. Qu'est-ce qui t'empêche de faire ce que tu veux, si tu considères visiblement n'avoir rien à perdre ?

Et si tu ne sais pas ce que tu as envie de faire, laisse toi le temps. Tracer une vie, c'est rarement l'affaire de 5 mn. En attendant, écoute tes envies, pas ton désintérêt pour. C'est pas en creusant dans l'ennui que tu feras un trou où tu te sentes bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis perdue....   Aujourd'hui à 23:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis perdue....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis perdue avec ce qu'il m'arrive......
» Sécurité sociale... mutuelle... je suis perdue !
» je suis perdue devant cette maladie
» Progression grammaticale 5°: je suis perdue
» Face au comportement de certains collégiens, je suis perdue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: