Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Merder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Merder   Ven 31 Jan 2014 - 15:11

Ces derniers jours, j'ai recommencé à merder :
Surdoses de médocs le soir ainsi qu'en pleine journée pour me sentir planer, comme si c'était une drogue. je suis "stone" là et j'ai mis ma musique à fond dans le casque, ça me fait trop planer .

Re-descente en chute libre, je dérive, je m'égare, je chavire.
Merder.
Encore.
Une fois de plus.

M'isoler.
Ne plus parler.
M'enfoncer.

Je n'arrive pas à m'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Ven 31 Jan 2014 - 15:33

Pense à appeler un centre anti-poison ou à avoir le numéro enregistré dans tes favoris, et la boîte/notice à portée de main, en cas de problème.
Parles-en aussi à ton médecin et à tes proches, quitte à demander à quiconque de confiance qui vit avec toi de surveiller tes prises et t'empêcher d'y avoir accès en-dehors des dosages prescrits par le médecin.

ça pourrait déjà être un bon pas.

Tu vas t'en sortir Smile

Si tu aimes "planer" pense au yoga et aux techniques de méditation (vidéos sur youtube...) c'est plus sain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Merder   Ven 31 Jan 2014 - 18:16

Pourquoi en avoir besoin ?
Tant que t'auras pas réglé la question tu ne vas pas t'arrêter par magie, surtout que ça fait un moment maintenant.
Soit tu décide de régler la question (ça ne se fera pas en un jour c'est sûr).
Soit... bonne défonce.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Dim 2 Fév 2014 - 15:38

Le yoga n'est pas une technique assez "violente" qui me permettrait de baisser les doses et de m'empêcher de vouloir vraiment "planer".

Et là, c'est une vraie violence que j'ai envers moi.
Que ce soit pour mes problèmes de sexualité qui ne s'arrangent pas, et où je serais prête à me prostituer pour me prouver que je ne suis qu'une pute et l'envie de me faire mal (AM) pour avoir mal, pour être violente envers moi, comme si je ne valais rien. Je me sens comme une bonne à rien et je me fais du mal volontairement au début mais ça dévie trop vite. La violence est ma forme d'expression. Envers moi.

Mais ça fait trop longtemps que ça dure.
voilà et je crois avoir répondu à ta question Temporaire
Citation :
Pourquoi en avoir besoin ?
.

et une chose est sûre >
Temporaire a écrit:
bonne défonce
, non ça n'est pas ça que je veux vraiment.

Alors que faire?
Revenir en haut Aller en bas
anaam

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 23
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Dim 2 Fév 2014 - 16:03

Tu es suivie psy ?
Pourquoi cette envie de te détruire ?

Essayer les techniques proposées dans le forum pour tourner la haine vers autre chose que toi-même ?
Essayer de retrouver l'amour que tu as pour toi à travers des petits trucs simple, demander à tes amis de te faire une liste de tes qualités, ou faire toi-même une liste de ce que tu es qui est positive.

Puis la sophro aussi que je conseille, ça aide bien cette méthode.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Dim 2 Fév 2014 - 17:24

Parles-en vite à ton médecin qui te suis. Parce que tu es une personne de valeur. Et que tu mérites mieux que la manière dont tu as décidé de te traiter.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 15:11

anaam : oui j'ai un suivi psy depuis mes 13-14 ans et j'en ai désormais 29. Je suis également sous traitement médicamenteux comme tu as pu le lire.

anaam a écrit:
Pourquoi cette envie de te détruire ?
Parce que pour, selon moi, je suis une mauvaise personne, qui a commencé à mentir très jeune pour attirer l'attention et qui ne s'est jamais arrêtée. J'ai fait du mal aux gens en leur mentant, en les manipulant à ma guise, quitte à les foutre en l'air. Je suis , me semble-t-il, une personne narcissique et je je ne me supporte pas. Les dernières saloperies que j'ai pu faire sont d'avoir menti dans un forum qui a fini par me bannir (et ils ont eu raison) et d'avoir trompé mon copain.

anaam a écrit:
Essayer les techniques proposées dans le forum pour tourner la haine vers autre chose que toi-même ?
Oui, je vais essayer de retrouver cela, merci.

anaam a écrit:
Essayer de retrouver l'amour que tu as pour toi à travers des petits trucs simple, demander à tes amis de te faire une liste de tes qualités, ou faire toi-même une liste de ce que tu es qui est positive.
Tu vois, là, je me rends compte que je n'ai pas d'ami(e)s. ou qq unes mais que j'ai vu rarement car ce sont des rencontres grâce au Net.
Je n'ai que mon copain. Et je me rends compte que je suis sous son emprise. Il me fait culpabiliser à la moindre occasion. ça remonte à hier:
par exemple, j'ai passé trop de temps sur le net et lui, de son côté il s'est ennuyé et c'est ma faute. J'ai mis trop de temps pour faire les courses pendant que lui m'attendait à l'appart ne pouvant pas sortir. Je suis toujours accrochée à mon portable. Je téléphone trop à mes parents. Je suis sous son emprise, c'est malsain, ça me rend folle. D'où aussi mon sujet "sexualité" dans la rubrique "amitié , Amour.". Je n'arrive pas à le quitter, malgré sa possessivité. Je culpabilise car il n'a personne d'autre que moi pour l'aider, ayant été abandonné dès sa naissance. Bref, tout ça me ronge et je me hais.
J'aime me faire du mal, et je ne vois rien en moi qui puisse me faire dire que j'aie des qualités. Et voilà la tête qui tape contre le mur. *je suis barge, je sais * !
Et je ne tente en aucun cas de m'auto-flageller pour attirer les autres comme j'ai pu le faire par le passé, ça me fait juste du bien d'écrire ça.

anaam a écrit:
Puis la sophro aussi que je conseille, ça aide bien cette méthode.
merci, je me renseignerai sur cette méthode car je ne connais pas du tout.

PrincesseCa a écrit:
Parles-en vite à ton médecin qui te suis. Parce que tu es une personne de valeur. Et que tu mérites mieux que la manière dont tu as décidé de te traiter.
merci ma licorne. Je revois ma psy le 18.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 16:08

Tu sais, c'est pas parce que tu as fait des erreurs par le passé à cause de tes problèmes, qu'il faut laisser tomber. Tu es capable d'être adorable quand tu as la force de te battre. Continue. Tu en vaux la peine. Accroche-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 16:26

Oh ne t'inquiète pas ma licorne, je ne laisse pas tomber, il y a juste des moments où le fardeau est un peu trop lourd mais bon, "je vais bien tout va bien"  Razz  !

Il est des temps où tout s'écroule et c'était mon cas il y a de ça des années. J'ai pris le mauvais chemin.
Mes parents ont choisi de se tourner vers la psychiatrie, s'en est suivi traitement de plus en plus lourd et peut-être bien que ce n'était pas parfait mais une chose est sûre: aussi difficile que fut et qu'est encore le chemin, sans l'aide des médecins et la béquille du traitement, je ne serais plus là aujourd'hui.
Donc, pas de quoi me plaindre.

Il y a du soleil aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 16:52

Il n'y a pas de petite souffrance.

Tu as le droit de te plaindre dès que quelque chose ne va pas (toutes proportions gardées : on va pas faire un roman pour un ongle cassé...) et c'est pas parce que ça a été pire hier, que tu n'as pas le droit de te plaindre d'aller encore un peu mal aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 16:56

Je suis d'accord avec toi mais je me suis assez plaint par la passé. J'écris ce qui me vient, me défoule, me fait du bien, sans pour autant me faire passer pour une victime, ce que je ne suis absolument pas. Bref ça m'a fait du bien d'écrire un peu et merci ma licorne d'être là.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 17:00

De rien, de rien ^.^ Je comprends que ça fait du bien de râler un bon coup de temps en temps quand ça va pas, même si c'est pour des "petits trucs" (par rapport à ce qu'on a déjà vécu par le passé)

Allez, courage, tu vas remonter la pente !
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 17:38

A un moment donné, il va bien falloir que tu te décides à faire qqch par rapport à cette relation avec ton connard de mec (désolée, je ne peux pas l'appeler autrement que comme ca, enfin si, je pourrais : avec d'avantages d'insultes).

Alors bon, c'est louable : tu ne veux pas le planter alors qu'il n'a pas grand monde pour s'occuper de lui avec ses merdes de santé. Mais bon, t'es sa copine, pas son infirmière, à un moment donné.

Et à la limite, rien ne t'empêche, si vraiment tu culpabilises, de rompre tout en restant amie avec lui et lui filer des coups de main, quoi.
Mais même : y a des services sociaux, c'est pas pour les poissons rouges, quoi.

Jveux dire... J'ai pas mal pour principe de dire : s'investir à fond pour qqun, oui. Mais uniquement si tu sais que la personne, si la situation était inversée, te renverrai l'ascenseur. Et là, il t'a prouvé à maintes reprises que c'est pas le cas !

Après, en toute honnêteté, j'ai un peu le sentiment que sous le couvert de ta conscience et de ton "pas envie de le laisser dans la merde", y a autre chose : ta peur de la solitude. Parce que oui, le quitter, ca implique "vivre seule un moment". Est-ce que tu t'en sens capable ?

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 17:54

Bah voilà , boum! Cara tu mets le doigt dessus.
Caramel a écrit:
ta peur de la solitude. Parce que oui, le quitter, ca implique "vivre seule un moment". Est-ce que tu t'en sens capable ?
La réponse est nette et claire : non.
Et de là se mêle le problème de savoir si je l'aime encore mais je ne crois plus non.

Mais clairement, seule, je ne suis capable de rien. Papiers etc.... et le quitter si je pouvais signifierait pour moi d'être une véritable salope, de l'abandonner et je n'en ai absolument pas le droit. Pourquoi? je ne sais pas mais faire du mal, encore et non, je ne suis pas capable.

F*** !


Revenir en haut Aller en bas
stoulie

avatar

Nombre de messages : 181
Age : 25
Date d'inscription : 21/01/2014

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 19:24

Je comprend exactement ton sentiment... MAis tu sais des fois on à pas le choix, et on apprends à faire les choses seules. Tu vois y à un ans je ne voulais en aucun cas prendre le bus seule, et ma cousine ma dit "mets toi un bon coup de pied au c** et fait le" et je l'ai fais et crois moi en somme c'est une petite victoire.

Tu sais rien n'est perdu =)
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 21:00

Quitter quelqu'un pour incompatibilité d'humeur n'est pas un tort, c'est simplement regarder la vérité en face : ça marche pas et il vaut mieux arrêter les frais.

Et puis les papiers et tout… on prend le pli. Au pire y'a google ou ici pour demander comment faire ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Merder   Lun 3 Fév 2014 - 23:16

A plus forte raison : quitter un mec qui n'en a rien à foutre de ta gueule et qui veut juste avoir une auxiliaire de vie gratuite, c'est avant tout sauver ta peau...

Après, pour le fait de ne pas oser vivre seule... est ce que tu as pensé à transiter pendant un temps par une formule genre foyer, appartement protégé, truc du genre ? Vu ton "pedigree" psy, je pense que tu serais totalement admissible dans ce genre de structure.
Et mine de rien, là tu trouveras des gens pour T'APPRENDRE à gérer le quotidien, ce que tu peines à faire par toi même...

Parce que bon, tu as toujours vécu, si j'ai bien compris, sous la "coupe" de quelqu'un : tes parents d'abord, puis ton mec. Tu n'as jamais eu l'occasion d'apprendre.

Et vu tes difficultés, je pense que "apprendre seule sur le tas", ca risque d'être un peu casse-gueule, quoi. Pour le coup, ouais, avoir des professionnels dont c'est justement le rôle, ma foi, ca pourrait être un plan pas dégueulasse quoi.

Et ca serait aussi un moyen de ne pas être seule face à toi même, sans pour autant te fourrer dans une autre histoire de dépendance affective illico presto pour échapper à celle ci, quoi.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 1:44

Désolé pour le côté "absolu" de ma réponse au début.
En fait, j'avais tellement l'habitude de lire exactement les mêmes choses au mot près depuis quelques années que je ne m'étais pas rendu compte de ton changement mais tes derniers posts sur ce fil m'ont quasiment sidérée.  Smile 
Bref. Plus un Cara, et puis...
Tu n'es pas un enfant, et lui non plus. Voilà.
Citation :
le quitter si je pouvais signifierait pour moi d'être une véritable salope, de l'abandonner et je n'en ai absolument pas le droit
ça pourrait presque sortir de la bouche d'une mère qui abandonne son enfant. (Sans rentrer dans de la psychanalyse idiote à trois sous hein).
Ce que je vois, c'est que finalement tu as évolué en bien, mais que tu es toujours bloqué sur les mêmes points, et lui en fait partie.
Ne pas quitter quelqu'un parce qu'il en serait triste, ça peut être une excuse quelque temps. Ne pas le quitter parce qu'il est dépendant et toi également, c'est plus vraiment de l'amour.
Enfin on l'a dit et redit, après à toi d'avancer à ton rythme... ce serait quand même bête de te priver d'une libération (je le vois vraiment comme ça) pour t'épanouir enfin, sexuellement en tant que femme, sur le plan personnel en tant qu'individu indépendant... et plus longtemps tu reste bloqué dans cette situation, plus il sera difficile d'en sortir. Après, est ce que le quitter va régler absolument tous tes problèmes ? Non. Mais ça t'obligera à les traiter.

Pour le point "je lui ferais du mal".
Oui, tu lui en fera. Et en tant qu'adulte, il s'en remettra. Ce n'est pas une bonne raison pour rester avec quelqu'un (c'est évident et je me répète, oui).
Je pense que vous vous faites bien plus de mal ensemble que séparés. Aucun de vous n'est heureux (à ma connaissance).
Quand on aime quelqu'un, on est prêt à le laisser partir si ça peut arrêter de le rendre malheureux. Quand on ne pense qu'à soi, on ne forme pas un couple.
Il ne se bat pas pour te garder. Il considère que tes problèmes passent après les siens. S'est il posé la question de savoir s'il te méritais ?

Pour ton sentiment de culpabilité : attention à ne pas tout mélanger.
Peut être, sépare les vrais raisons que tu as de ressentir ce sentiment, et le manque d'estime de toi ? Car sinon c'est la porte ouverte à la flagellation qui finalement ne mène nul part, et à la généralisation ("parce que j'ai fait ça ça et ça, je suis nulle, je ne suis pas quelqu'un de bien"). Non. Ce ne sont pas tes actes passés qui déterminent tout ton être aujourd'hui. Tout le monde fait des erreurs. C'est très important de contrebalancer ces pensées absolue ("tu es mauvaise, pas digne d'être aimé etc") car après tu vas toi même chercher à la confirmer et on tombe dans le cercle vicieux.
Nuancer ses pensées. Par exemple, si tu as fais ça, c'est parce que tu étais très mal, que tu étais au piège d'un schéma psychologique, etc (sans pour autant te déresponsabiliser, mais te flageller en boucle te mènera nul part).

Perso une chose qui m'a énormément aidé à me sortir des comportements destructeurs (y compris donc se défoncer aux cachetons), c'est la notion de respect. Quand on s'AM, qu'on fait du mal à son corps d'une façon ou d'une autre, on ne se respecte pas. Hors être son meilleur allié est primordial pour s'en sortir. On ne le ferait pas à son meilleure amis, alors pourquoi on se le fait à nous ? (ça fait sûrement très très bateau, facile, psycho de comptoir et tout ce qu'on veut mais perso ça m'a réellment aidé). Quand je vais mal en ce moment, je me dit de plus en plus : qu'est ce que ferait l'adulte sain (qui est en moi) ? Et je le fais. Et ça m'évite de me retrouver six pieds sous terre.
Et toi objectivement qu'est ce que ferais ton adulte sain pour être heureuse ?

Bonne route.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 14:17

stoulie a écrit:
Tu sais rien n'est perdu =)

Je sais bien mais je me sens prisonnière, étouffée et j'ai le sentiment d'avoir gâché toute ma vie alors que je n'ai que 29 ans (eh mais ça fait déjà vieillot, nan ?!? scratch Twisted Evil ) et que je me sens privée de liberté, comme avant par mes parents et maintenant par mon copain qui, ce matin même, juste avant que je sorte faire les courses parce qu'il ne peut presque plus marcher, alors que je voulais mettre une petite veste sympa et que je m'étais maquillée un peu, eh bien a déclenché une engueulade parce qu'il me soupçonnait d'aller voir ailleurs, que je lui cachais qqchose. Je lui ai dit, mais on s'est engueulé et vlam, j'ai du mettre mon manteau d'hiver. bref.

Merci PrincesseCa. Je pense qu'on ne voit plus la même chose vue notre différence d'âge. Il a 20 ans de plus que moi.

Caramel a écrit:
Après, pour le fait de ne pas oser vivre seule... est ce que tu as pensé à transiter pendant un temps par une formule genre foyer, appartement protégé, truc du genre ?
Je t'avoue que non car je ne connais pas ces structures. Tu vois, j'ignorais même leur existence!! Rolling Eyes

Caramel a écrit:
Parce que bon, tu as toujours vécu, si j'ai bien compris, sous la "coupe" de quelqu'un : tes parents d'abord, puis ton mec. Tu n'as jamais eu l'occasion d'apprendre.
Exactement et là ça rejoint les qq mots que j'ai écrit plus haut.
Tu as bien compris.

Caramel a écrit:
Et ca serait aussi un moyen de ne pas être seule face à toi même, sans pour autant te fourrer dans une autre histoire de dépendance affective illico presto pour échapper à celle ci, quoi.
Là, c'est un de mes énormes défauts. Me jeter à corps perdu dans une histoire pour en souffrir deux fois plus par la suite. C'est un point que je ne dois pas négliger. J'ai une possessivité énorme et l'élément passionnant, attracteur de quelqu'un me rend raide dingue d'elle/lui tout de suite au point de ne plus savoir ce que je ressens. Tous mes sentiments sont multipliés par 1 milliard et c'est la cata au bout car toujours déçue. Souvent parce que j'attends trop. Je pense.

Temporaire a écrit:

Désolé pour le côté "absolu" de ma réponse au début.

Tu es toute pardonnée. Smile

Merci beaucoup pour tes mots qui résonnent dans ma tête et me font beaucoup réfléchir. Je ne commente pas tout parce que tu as raison. Sur tout.

Temporaire a écrit:

Et toi objectivement qu'est ce que ferais ton adulte sain pour être heureuse ?
Objectivement, je pense que mon adulte sain le quitterait pour vivre MA vie et retrouver ses libertés jusque là interdites. Toujours entravées par autrui.

Mais la question ultime se pose en moi et qui fait que j'ai tant de mal à réfléchir plus sereinement et prendre quelconque décision: est-ce que je l'aime encore ou pas ?
Mystères et boules de gommes. Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 14:30

La différence d'âge n'aide sans doute pas à sortir du schéma "sous la coupe d'une autorité parentale" et vice-versa, comme tu es beaucoup plus jeune, il te voit un peu comme une gamine, non ?

Tu as le droit de vivre ta vie et d'être heureuse.

Pour savoir si tu l'aimes encore / quels sentiments tu as pour lui, essaye de t'imaginer qu'il va devoir partir loin pendant un an ou deux à cause d'une raison X ou Y et que tu pourras pas le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 14:30

Tu sais, tu n'as pas besoin de ne plus l'aimer pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 14:47

PrincesseCa a écrit:
Pour savoir si tu l'aimes encore / quels sentiments tu as pour lui, essaye de t'imaginer qu'il va devoir partir loin pendant un an ou deux à cause d'une raison X ou Y et que tu pourras pas le suivre.
La réponse est nette: il me manquerait trop. Je serais si mal, si triste et comme morte.

Aloysius a écrit:
Tu sais, tu n'as pas besoin de ne plus l'aimer pour partir.
Ta question provoque en moi une angoisse violente. C'est un sujet qui est tellement délicat chez moi que je ne peux pas te cacher que j'ai re-déconné avec les médocs juste pour ne plus avoir à penser ma vie sans lui.

J'ai le sentiment de tourner en rond, et là, c'est l'angoisse totale.
PANIQUE A BORD !!!!!!!!!  facewall 
Revenir en haut Aller en bas
SpreadThePlague

avatar

Nombre de messages : 1262
Localisation : Canada
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 14:50

J'crois que ce serait plus "une" présence qui te manquerait plutôt que "sa" présence.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Merder   Mar 4 Fév 2014 - 14:58

J'appuie Spread.
N'aurais-tu pas eu la même angoisse au moment de quitter tes parents ?
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Merder   Mer 5 Fév 2014 - 15:04

J'ai beaucoup réfléchi à vos réponses mais non, c'est bien lui qui me manquerait si on devait être séparé.

J'ai parlé calmement avec lui et on a décidé d'un commun accord à sortir les 2 le matin : on prend un café, je vais me balader un ptit peu et dans les semaines à venir, on va déménager vers la campagne (pas non plus un trou paumé hein!!) afin qu'il soit mieux soigné et pris en compte par les médecins adéquats. il est ok. il veut faire des efforts. Se bouger. Avancer et du coup, NOUS faire avancer. Je suis très heureuse.
Il est tout plein d'attentions depuis hier, c'est le début d'un mieux-être j'espère !  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Merder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Merder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: