Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salut, ça fait un bail.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arc en ciel gris



Nombre de messages : 2427
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Salut, ça fait un bail.   Sam 7 Déc 2013 - 12:52

Je savais pas trop où écrire parce que ça regroupe un peu tout, la bouffe, l'amour, le "est ce que je suis encore dans un état d'autodestruction même si je m'am plus".

Il s'est passé trop de choses en peu de temps dans ma vie je me sens perdue.
J'ai eu mon Bac, j'ai été prise dans l'école que je voulais et en septembre on a aménagé avec P. dans un appart.
Au bout d'un mois de vie commune j'ai rompu (ça faisait presque 3 ans qu'on était ensemble) et j'ai déménagé dans un appart à moi toute seule pour la première fois de ma vie (et c'est plus cool que se que je pensais), dans l'appart avec P. je ne me sentais pas aimer du tout je souffrais de son ignorance j'étais jalouse de ses amis avec qui il passait plus de temps sur mumble qu'avec moi.

Je pense que ça faisait un moment que mes sentiments diminués mais là c'était la goutte.. Comme ça n'allait pas chez moi je jouais à LoL et je me suis rapprochée d'un mec.. (qu'on nommera A.)  Du coup j'ai réalisé que mes sentiments pour P. n'était plus de l'ordre de l'amour mais de l'amitié et je lui ai tout de suite dit.

Se fut assez violent, il m'a mis deux baffes m'a volé des affaires fait du chantages traité de tout etc.
J'ai perdu (à moitié volontairement?) tous les plus ou moins amis que j'avais ici vu que c'était ses amis à lui aussi et qu'il a dit pas mal de trucs sur moi (qui sont faux, du genre que j'ai fait des plan cam [déjà là non jamais] durant notre relation) et que je ne me suis tout simplement pas défendue.
Je considère que c'est moi qui ai cassé donc je n'ai pas le droit d'être triste pourtant je le suis quand même, ça fait maintenant quelque chose comme 2 mois qu'on n'est plus ensemble et juste un peu moins qu'on ne s'est pas parlé, il me manque et surtout je voudrais savoir qu'il va bien.. Mais je sais très bien que reprendre contact serait la pire idée qui soit, donc j'attend que ça passe.. Comme si on pouvait effacer 3 ans d'une vie comme ça... Et même si il a été odieux pour moi c'était limite normal et je me dois de tout encaissé sans rien dire, parce que c'est moi qui ai rompu.

La réaction de P. a fait que je me suis encore plus rapproché de A., j'avais besoin de me sentir protéger, réconforter, et d'avoir quelqu'un vu que j'ai perdu tout le monde (sauf ma meilleure amie et ma famille) dans l'histoire. Du coup je suis allée chez lui et depuis on sort ensemble (ça fait un mois) et on s'est vu IRL 4 fois.
A. est tout l'inverse de P. mais pour quasiment tout, et en même temps A. a énormément de points communs avec moi, pour tout et rien mais pour beaucoup de choses que je n'ai jamais eu en commun avec personne. Aussi peut être qu'après la relation que j'avais avec P. c'était pas trop difficile de faire "mieux" mais en tout cas avec toutes les discussion que j'ai eu avec A. y'a plein de trucs pour lesquels jme sens en "accord". Et aussi le fait que c'est la première fois que je sors avec quelqu'un qui m'intéresse vraiment et "dès le début", parce que P. je l'ai connu 2 ans avant de sortir avec lui et au début j'aurais jamais voulu de lui comme copain..

Maintenant A. est parfait sur pleins de trucs mais il y a plusieurs "grands problèmes".
Il est loin et du coup notre relation (c'est la première relation à distance pour lui comme pour moi) même si on essai de se voir assez souvent en devient plus compliqué (il suffit de mal comprendre un petit sms et ça part de travers).

Il ne s'aime pas du tout et donc :
*Il ne me fait pas du tout confiance, ne me croit pas quand je lui dis que je le trouve beau et que je l'aime, est énormément jaloux.. Si je parle au moindre mec il va me faire la gueule toute la journée (oui il est loin il ne peut pas savoir me direz vous, mais exemple ce weekend je vais chez mon frère et il y aura un ami a mon frère, A. ne me retournait pas mes "je t'aime" me répondais avec des réponses courtes et sèches "oui, non, ok" etc, pendant toute la journée, et ça me fait péter un câble.. mais j'y peu quoi moi qu'il y est un ami chez mon frère !).

*Il a des problèmes avec son poids, il a été assez maigre pour se retrouver à l’hôpital, il a repris du poids et depuis un mois il s'est mis en tête d'en reperdre.. et il fait un *je ne sais plus comment on dit* sur moi, c'est à dire qu'il me trouve trop grosse aussi, et moi qui ne m'aime pas bah ça m'aide pas.. Enfin il m'a dit qu'il me trouve belle "parce qu'il m'aime".. Du coup en un mois j'ai réussie à perdre un certain poids aussi et d'un côté je sais comme c'est pas bien d'un autre côté j'ai pas envie qu'on m'arrête, je suis complètement conne, et c'est là que vient la question sur le raisonnement autodestructeur que j'ai peut être encore.. honnêtement je sais pas, d'un côté (celui de la raison) j'ai conscience que jfais une connerie d'être avec A. d'un autre côté (sentimentalement) jveux pas du tout que ça s'arrête et jveux être parfaite pour lui (ha oui aussi parce que plus il aime quelqu'un plus il considère que la personne doit être parfaite du coup quand jle déçois il boude, et jle déçois au moins 2 fois par jours \o/).

Aussi je suis contente d'avoir perdu ses kilos, j'ai pas du tout envie d'arrêter mon "régime", et puis j'ai jamais mangé équilibré alors ça change pas grand chose c'est juste moins sucré/gras.

Et j'avoue avoir pensé que avec se que j'ai fait à P. si me mettre avec A. me fait souffrir et bien se sera juste bien fait pour ma gueule. Parce que A. a toujours rompu au bout d'un moment parce que pour lui ses ex ne l'aimait plus alors il partait avant qu'elles ne le fasse (et celle avec qui il est resté 6 mois de se qu'il m'a dit je pense qu'elle l'aimait encore mais comme il peut pas croire qu'on l'aime...) donc jvois pas pourquoi il me le ferait pas aussi.

Le fait d'avoir rencontré A. ça a aussi chamboulé mes "plan de carrières" parce que du coup faudrait que je me rapproche de chez lui pour l'année prochaine (oui si on est encore ensemble vu que là ça fait qu'un mois mais en fait malgré les problèmes que je viens de cité je sais pas je me vois rester avec lui.. genre longtemps) et du coup bah je sais pas ça me stress j'ai des concours à passer et tout.. et je sais plus du tout se que je veux faire après alors qu'avant j'avais les idées plutôt arrêtées là dessus.

Franchement je vois pas se qu'on pourrait me dire à tout ça, j'avais envoyé un email par rapport à la bouffe à une assos mais ça m'a juste déçue je saurais même pas expliquer pourquoi.
Cette semaine j'arrête pas de me prendre la tête, je fais de l'art et ça fait deux semaine que je fais de la merde en cours ça me déprime du coup je me prend encore plus la tête et je dors mal alors en manque de sommeil je me prend deux fois plus la tête et dès que A. me fait juste un peu la tête j'ai envie d'exploser, de taper quelqu'un, ou de partir loin je sais pas où mais très loin comme ça pouf d'un coup sans rien dire à personne !
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4936
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Sam 7 Déc 2013 - 14:48

j'ai tout lu, et je dois dire
et me retrouve un peu
dans certains endroit de ton écris
ça me parle un peu

et première chose dont je suis
sure, c'est que:
non, tu n'as pas à te faire
rabaisser la gueule
et subir tout et n'importe quoi
parce que tu as dis stop
dans ta relation avec P.

ce n'est pas parce que tu dis non
a quelques choses, qui ne te correspondais plus
que tu dois en payer le prix
les relations, ne marchent pas comme
des contrats de téléphone
où si tu résilles l'abonnement
avant la fin convenue au début
tu en paie le prix.

Ce qu'a fait ton ex est assez dégelasse
et même si maintenant, c'est au passé
il faut que tu arrives à garder en t^te
que c'était ton droit de dire stop
et que tu n'as pas à te faire rabaisser
pour être partie.
tout comme tu as le droit d'être triste
c'est tout de m^me trois ans d'une vie
des projets et des trucs que vous avez construit
ensemble, comme tu le dis
ça ne s’efface pas du jour au lendemain
même si au fond, tu sais que tu ne
reviendra pas avec lui.


Pour ce qui est du poids
avec A.
heu, oui, ça craint, même beaucoup
je trouve

parce que
si au fond tu aimes perdre ce poids
si rien ne bouge, et vite
tu risques vraiment de retourner au fond du trouve
et ça peut aller très vite

alors, je dis pas qu'il faut
que tu te casses vite, en courant.
mais vite, prendre les choses ne mains
déjà, pour toi
(envoyer ce mail par exemple, même si par exemple
il t'as un peu déçus, fus un bon réflexe je trouve)
et ensuite
lui en parler
lui expliquer que tu as déjà eu des problèmes de poids
que tu n'as pas envie de retourner là dedans
qu'il n'a pas à te faire pression ainsi, sur ton poids
parce que bon..
"je t'aime donc je te trouve belle, j'en oublis ton poids"
mais dans quelques mois, avec l'habitude,
ça fera plus un truc du genre
"tu as pris trop de poids, fait que tu perdes"

tout comme son côté "parfaite pour lui"
c'est vraiment nawack
au pire tu lui répond
qu'en échange il doit être
parfait pour toi
et donc arrêter de dire nawack o/


Citation :
Et j'avoue avoir pensé que avec se que j'ai fait à P. si me mettre avec A. me fait souffrir et bien se sera juste bien fait pour ma gueule.
hmmm non
ce sera vraiment des gros
pas de bol, vie de merde
mais pas de bien fait pour ta gueule
il ne me semble pas
à ce que j'ai lu
que quand tu as dis stop avec P.
tu voulais lui faire mal.
lui t'as peut être fait culpabiliser
du fait de ne pas avoir
accepter que
oh mon dieux tu le quitte.
Tout comme, le destin de la life
qui te punis de tes actions avec le temps
je n'y crois pas
peut être que de ta relation avec A.
se ne sera pas facile tout les jours
mais il y a moyen de te battre
pour éviter pas mal de casse
sans laisser "au destin" une quelconque
"punition/ vengeance"


Lui
il ne peut pas se rapprocher
de toi?
que voulais tu faire comme études?
franchement
je dis souvent la même chose
mais les études
doivent déjà se basés sur toi
et non en fonction de quelqu'un d'autre
il y a déjà tellement de contrainte
entre l'argent la localisation les concours...
pas besoin de se foutre des contraintes en plus
quand il s'agis de trucs déjà difficile à avoir
qui te serviront beaucoup pour la suite



brefff
je sais pas si je suis tout a fait
partout
très compréhensible
j'ai pas non plus le science infuse
mais je pense profondément
tout ce que je viens de dire
Revenir en haut Aller en bas
Arc en ciel gris



Nombre de messages : 2427
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Dim 8 Déc 2013 - 6:38

Bah je lui dis un peu tout, il le sait que j'ai perdu du poids et c'est pas lui qui m'a demandé de maigrir c'est moi qui le fait de moi même quoi donc je pense pas que dans quelques mois il me dise ça.

Se que tu m'as dit m'a fait réfléchir un peu et je lui ai demandé de me faire plus confiance, il m'a dit qu'il va faire des efforts donc on verra.

Lui il a un travail et moi en allant là bas je ne change rien à mes plans je passe d'une école de beaux art à une autre, ça reste le même diplôme ^^ c'est juste moi qui suis perdue dans se que je veux pour après mais je pense tout à fait pareil que mes études sont pour moi mais je sais pas le fait que se soit lui bah je vois plus les choses pareil.

Aussi par rapport au fait d'être parfait, j'ai remarqué que moi je ne sais pas qui je veux être, je sais qui je ne veux pas être mais ça ne suffit pas, et en fait en essayant d'être la fille parfaite pour lui ça me donne un peu un modèle d'une personne que j’essaye d'être. C'est un peu comme si jlui laissais me dire qui je dois être mais en même temps c'est moi qui choisis si oui ou non je fais ça vu que lui ne m'a rien demandé (enfin si deux choses, ne plus m'am et ne pas boire d'alcool seule ^^).

Peut être qu'il se vexe tellement souvent que quand j'ai un reproche à lui faire, ou une demande, j'ai peur qu'il se vexe encore et du coup je ne lui dis pas, je lui en ai parlé un peu ce soir en disant qu'on devrait tout se dire par rapport à ça, après il ne me faisait plus trop la tête mais il ne m'a pas vraiment répondu sur ce sujet là. En même temps là je suis chez mon frère donc je vais voir si demain on en parle.

Est ce que pour vous une relation amoureuse a toujours dans les premiers mois des soucis, et quand on s'explique après ça va mieux ? C'est se qui c'est passé avec P. donc jme dis qu'avec A. ça peut le faire.
Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Dim 8 Déc 2013 - 8:30

Ce type a l'air d'avoir de sérieux problèmes psychologiques. Et la relation que tu construis avec lui a l'air malsaine.

L'histoire de amour/perfection vient tout bonnement d'une autre planète. Je ne dis pas que l'amour est forcément inconditionnel, mais là je ne sais pas comment l'interpréter autrement que "mon temps et l'affection que j'accepte d'accorder quand on est seul sont des investissements et j'attends un retour qualité". Dans tous les cas, amour n'est pas le terme que j'employerais.

Si plus ça va plus il a besoin de perfection en retour, c'est foutu d'avance.

Que tu ne saches pas comment te définir est une chose, mais le faire par rapport à lui est malsain.
Revenir en haut Aller en bas
Arc en ciel gris



Nombre de messages : 2427
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Dim 8 Déc 2013 - 11:14

Je lui ai demandé comment ça c'est passé avec ses ex par rapport à ce besoin de perfection et il m'a dit qu'avec celle avec qui il est resté le plus longtemps (6 mois) il avait finit par s'habituer, et il m'a dit que si je voulais il pouvait faire des efforts là dessus mais pour l'instant c'est quelque chose de beaucoup moins dérangeant que le fait qu'il ne m'accorde strictement aucune confiance.

Aussi c'est quelque chose qu'il éprouve aussi pour ses amis et pas seulement lors de relation de couple.

Jpense pas qu'il est de sérieux problèmes psychologiques comme tu dis, il a un énorme problème vis à vis du poids et je suppose qu'il a vécu des trucs (dont il n'a pas voulu me parler) qui font qu'il n'a plus aucun amour propre et aucune confiance en qui que se soit, mais sinon le côté de vouloir que l'autre soit parfait jle comprend dans le sens où P. me l'avait déjà expliqué parce qu'il l'avait un peu aussi et si ça me dérangeait plus que ça jlui dirais, enfin je lui ai dit de toute façon "tu sais que personne ne peut être parfait, moi je peux pas, surtout que je ne sais même pas se que se serait une copine parfaite pour toi parce que même toi tu ne sais pas, je m'en fais une idée mais si ça se trouve l'idée que je m'en fais ne correspond pas du tout à se que tu voudrais" et jpense qu'il a compris hein.
Revenir en haut Aller en bas
Implo



Nombre de messages : 12635
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Dim 8 Déc 2013 - 11:26

je sais pas trop quoi te répondre. Si ce n'est que j'ai lu, bon retour par ici, et ... ta relation pue le malsain ...
Fais vraiment attention, je pense que la c'est inutile de te dire de pas rentrer dans ses trips simplement parce que c'est trop tard...

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Arc en ciel gris



Nombre de messages : 2427
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Dim 8 Déc 2013 - 13:21

Merci ^^
Je peux arrêter quand je veux, mais je me rend bien compte de la part de malsain qu'il y a dans cette relation mais limite je trouve ça normal je sais pas pourquoi j'ai envie de continuer j'ai l'impression que si on arrivait à arranger les quelques trucs qui vont pas ça pourrait être vraiment super.
Et c'est aussi pour ça que je sais pas si je ne suis pas encore dans un système auto destructeur, d'un côté le fait de me prendre la tête avec lui ça fait que j'ai pas le temps de me prendre la tête pour autre chose, quand il est vexé jme sens super mal mais pour un rien et c'est inexplicable pourquoi ça me fait ça c'est pour ça que jpense vraiment que je l'aime (ça et le fait que je pense h24 à lui), et jme dis qu'on a toujours besoin d'avoir un truc qui va pas, ou du moins c'est mon cas, et que d'avoir ça c'est surement mieux qu'autre chose, enfin je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Lun 9 Déc 2013 - 1:30

Problèmes psy et affectifs c'est certain, et personnellement si ça conduit à une hospitalisation pour réparer les dégâts j'appelle ça sérieux. Concernant ses problèmes de poids, soyons précis : problème de poids ou anorexie ? Parce que bon, c'est pas parce que c'est un mec que les kilos tombent tout seul dis donc. Et s'il est dans un trip de reperdre ces kilos, ouais ça pue anorexie à mon sens. (Sans compter les délires de perfection et son incapacité à accepter tes compliments : est-ce que c'est un manque de confiance réellement ou de la pure dysmorphophobie d'ailleurs ?)

Donc ouais ça crie problèmes psychologiques. SÉRIEUX problèmes psychologiques. C'est pas une raison de le laisser tomber, j'ai rien contre les gens qui ne vont pas tip top, j'en fais partie et je ne m'approcherais pas de ce forum sinon, mais fais attention. Parce que si tu le laisses étendre ses problèmes à toi (il fait ce qu'il veut de ses kilos, il n'avait pas à te mettre quoi que ce soit dans la tête à propos des tiens par contre) c'est juste malsain. Tu ne l'aides pas, et tu ne t'aides pas. Si tu n'es pas capable de le remettre à sa place quand il part dans ses délires au lieu de les absorber, c'est voué à se finir très mal. Je ne dis donc pas que lui ou n'importe qui qui ne va pas bien ne mérite pas d'être aimé, mais n'importe qui n'a pas forcément la force, confiance et stabilité (ou au pire moyens de protection) pour faire face et former un couple qui soit autre chose que mutuellement destructeur. En résumé, si tu ne te respectes pas et ne te définis pas par toi-même sans te laisser influencer, vous n'êtes positifs ni pour l'un ni pour l'autre, et la relation est malsaine.

Et je pense que tu le sais. Certains reviennent sur le forum pour donner de bonnes nouvelles, mais ton message n'est pas dans cette catégorie-là.
Revenir en haut Aller en bas
Arc en ciel gris



Nombre de messages : 2427
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Lun 9 Déc 2013 - 13:34

Quand je lui ai dit "mais t'étais anorexique?" il m'a dit "je sais pas" on aurait dit qu'il savait pas vraiment se qu'anorexique veut dire.
Il était trop gros et il a tout simplement arrêter de manger, mais j'étais pas là alors quand il m'a dit ça est ce qu'il entendait vraiment arrêter ou juste diminuer parce qu'il mangeait trop ?
Le truc à l'hosto c'est qu'il était trop maigre pour sa taille et du coup je sais pas trop quoi mais sa cage thoracique se décoller ou enfin ça lui faisait beaucoup mal.
Je ne sais pas exactement se que t'entend par dysmorphophobie mais se que je sais c'est qu'il se trouvait encore trop gros quand il faisait son poids minimum et là maintenant il a des poignets d'amour ou quoi mais il est pas gros donc disons il peut maigrir un peu avant d'être maigre mais faut qu'il s'arrête et ça c'est plus chaud.
Quand il m'a dit qu'il voulait re-maigrir moi je lui ai dit qu'il est très bien comme ça et je lui dis au moins 4 fois par jour que je le trouve magnifique, donc même si ça change pas la façon dont il se voit il fini par me croire que oui je le trouve beau et comme il est.
Il m'a dit de plus m'am (même si ça fait un moment que j'ai rien fait) alors moi je lui ai dit de manger, et depuis qu'il est passé au "régime" je trouve qu'il mange plutôt normalement, alors peut être que ma vision à moi de normalement est pas normal mais quand je suis allée chez lui et qu'on a mangé ensemble ça m'a largement suffit la façon dont il mange quoi. Et quand il a faim il se retient pas. Il s'était fixé un objectif pour noël et il y est presque déjà donc il se relâche un peu (mange des bonbons ou quoi).

Moi j'ai jamais su gérer ma bouffe donc qu'il soit là ou pas c'est à moi d'apprendre à me gérer, et en mangeant comme il le fait jpense que je maigrirais aussi mais dans ma tête il mange déjà trop pour le poids que jveux perdre, en fait jcrois que je suis limite pire que lui ^^' cela dit ça il peut pas en avoir conscience vu que je lui dis pas et j'ai pas spécialement envie de lui dire alors qu'il y a que son avis qui me ferait changer d'idée. Cela dit je sais à partir de quel poids je passe en dessous de mon IMC "normal" et j'attends d'y être pour voir comment jme trouve.. j'aime pas les filles skinny donc techniquement je devrais savoir m'arrêter pour pas le devenir.

Après c'est clair que c'est pas parce qu'il a des problèmes que je le laisserais, mais faut pas que moi je me perdre dedans ça jle sais, mais je considère que c'est pas à lui de gérer mes problèmes non plus.
Jme retiens quand j'ai faim, j'ai assez mal au ventre, mais j'ai pas l'impression de manger si peu que ça, ou alors c'est que je mangerais jamais assez peu pour moi, je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salut, ça fait un bail.   Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Salut, ça fait un bail.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour à tous Une Parole de vie en ce 10 Octobre = Le Seigneur a fait connaître son salut.
» Domes il fait que m'embéter ! IC342
» Le salut a-t-il été préparé avant le péché de l’homme ?
» La Cour du tribunal administratif annule le bail d'un centre culture d'islam
» Pourquoi l’Islam fait peur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: