Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moral dans les chaussettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Moral dans les chaussettes   Ven 25 Oct 2013 - 20:26

Salut, je crois que le titre annonce un peu la couleur, ça ne va pas très bien.
Je n'ai pas d'énergie, pas de motivation, j'ai perdu toute "bonne volonté" et sens de l'humour, j'ai juste l'impression d'être un robot commuté soit en passif soit en agressif, je ne me sens pas intégré et ne fais rien en ce sens parce que j'ai pas l'impression que ce serait légitime du fait de mes tendances méchamment freaky / sociopathes.

J'ai envie de me laisser moisir comme cette tarte de Gervaise sous l'escalier et qu'on me retrouve dans une dizaine d'années plus tard par hasard, tout décrépi.

Ma famille a été effacée de mes contacts réguliers, mes rares amis également (simple as fuck : feign death), mes "proches" en Belgique ne sont pas proches. A part mon paquet de pognon gagné au prix de X épisodes de "burn-out le retour de la vengeance" (j'en suis probablement à l'épisode 782 en 2 ans à ce poste), je n'ai pas l'impression d'avoir grand chose, et puis j'ai même plus envie de me détruire ou de boire, j'ai juste envie de m'éteindre et dormir un siècle ou deux.

Je ne me sens pas particulièrement glorieux avec ce ramassis d'imbécilités mais je n'ai pas la force/l'énergie ou un truc qui fasse que je me dise que je vais pouvoir aller vers un mieux et me reprendre en main.

Je ne me sens pas capable de réflexion ou d'être constructif. J'ai juste envie qu'on m'euthanasie parce que même ça je ne peux pas le faire moi-même.

Tout ce qu'il me reste, c'est des films de genre, pour avoir le sentiment de vivre une certaine violence au travers d'un écran.

Je me sens en dessous de tout.

Et ? Beh rien, justement. Mon boulot me taxe 100% de mon énergie alors ça ne va pas en s'améliorant. Je redoute particulièrement les vacances qui vont probablement gentiment me rappeler que je vais récolter ce que je sème. Angoisse qui ne fait que flinguer davantage toute tentative, si dérisoire face à l'étendue des dégâts.

Je ne peux pas être honnête et dire aux gens que j'ai laissés que j'ai fait ça tout simplement pour ne pas avoir à dire que ça ne va pas. Je ne peux pas attendre d'eux qu'ils se souviennent encore de mon existence, de toute façon. Je me sens piégé, et particulièrement con.

J'ai envie de trouver un thérapeute dans l'unique but de tester des assommoirs efficaces et ne plus penser. Juste pouvoir dormir, vraiment. C'est fatiguant d'être fatigué depuis trop longtemps, je perds pied.

Ouais, c'est du désespoir probablement caricatural et sans le moindre intérêt. Ça m'aura juste fait du bien de l'écrire, et avoir l'illusion de le sortir, au moins une fois en deux mois de malaise constant et progressif, où je n'ai eu que de rares bulles d'oxygène.

J'ai envie de m'excuser mais ça n'a aucun sens parce que ce forum sert à ça. Clique sur envoyer connard.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Ven 25 Oct 2013 - 20:35

Truc con, niveau fatigue (j'y pense parce que c'est mon cas) : carences ?
Parce que sans vitamine D et sans fer, par exemple, on va pas loin.

Au début de ma lecture j'avais envie de hurler "VACANCES !!" mais apparemment, ça pose problème aussi. Même des vacances loin de ton milieu habituel, plus ou moins actives histoire de ne pas tout reprendre dans la figure ?

Sinon, change d'espèce, si possible pour une bestiole qui hiberne.
Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Ven 25 Oct 2013 - 20:46

Je suis une bille en alimentation, y'a du fer et des vitamines D dans quoi ?

(Pour les astucieux félons qui me susurreraient GOOOOGLE, figurez-vous que j'y ai pensé mais que je me connais par cœur et que ça va finir en "cherchons-nous des maladies rigolotes et explications / excuses graveleuses sur wikipedia à tous les malheurs de l'univers")

Pour les vacances, il est vrai que je songe à partir loin pour Noël sans rien dire à personne.
J'imagine que ça va clasher et m'être reproché, mais bon, entre ça et le contact rompu, pour ce qu'il me reste à perdre...

Si tu as des cellules souches de bestiole qui hiberne, je veux bien.

Il parait que j'ai déjà l'odeur, j'ai essuyé une remarque de ma direction cette semaine parce que négligeais un peu trop mon hygiène corporelle (en l'occurrence, puais la trans' comme un putois), la transition devrait être facile à faire pour les gens qui me regardent de loin au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Ven 25 Oct 2013 - 21:02

Vitamine D surtout synthétisée par exposition au soleil et on en trouve pas mal dans les poissons gras (bonne vieille huile de foie de morue, par exemple), fer dans les viandes rouges, fruits de mers, poissons, légumes secs, mais y a des histoires de biodisponibilité jsaisplusquoi.

Sinon y a toujours ton médecin qui peut te prescrire des supplémentations après analyses appropriées.

(Ceci dit, je ne suis pas de bon conseil, mon taux de ferritine me hurle que j'ai planté mon régime végétarien sur toute la ligne ces derniers mois.)

Quant à l'hibernation... j'ai deux ou trois vieux au boulot qui ont l'air d'avoir de la marmotte dans leur patrimoine génétique, par contre sais pas si ça contient beaucoup de cellules souches, à cet âge là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Ven 25 Oct 2013 - 21:15

Soleil + Belgique = fail.
Quand au poisson, c'est un truc que je ne mange que tous les 2 ans au resto quand ce n'est pas l'appel du steak qui l'emporte. Quel putain de dieu a créé les arêtes ? Je n'ai aucune patience à mâchonner un truc 20 mn et à retirer des morceaux d'os en bavant partout parce que ma maman ne m'a jamais appris à manger proprement. D'ailleurs en viande, on observera ainsi que le lapin est proscrit pour environ les mêmes raisons. Donc pour la vitamine D, probablement pas la fête.

Le fer, ça devrait aller, je crois... Quand je déprime + qu'à l'accoutumée, je me tape une entrecôte de 300g le soir (manger autant de viande ça me donne l'impression d'accomplir quelque chose, on fait comme on peut hein), ce qui en ce moment est assez fréquent donc.

Je vais essayer de mettre à profit mes récupérations forcées pour voir un médecin généraliste.

Ce qu'il y a derrière "récupération forcée" est d'ailleurs le truc qui achève de me blaser pour la semaine : tu as 150h à récupérer et on a pas envie de te les payer = on te fout en récup sans te demander ton avis, même si évidemment ça ne va faire que creuser le retard, donc la culpabilité de ne pas être un robocop administratif efficace, et donc en gros pour se reposer les neurones c'est génial, la perspective m'enchante vraiment.

J'ai pas envie d'être payé particulièrement plus, j'ai juste envie d'avoir la conscience professionnelle tranquille, pour au moins aller au paradis des employeurs faute d'aller au paradis des vrais gens. Hahahaha.

Évidemment, mon médecin aura juste droit à une histoire de fatigue physique et suspicion de mononucléose, je lui ferai pas le grand jeu. Le burn-out reconnu c'est pour les tapettes.


Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Ven 25 Oct 2013 - 21:36

Si tu as tant envie que ça d'aller au paradis des employeurs, m'est avis qu'il vaut mieux voir sur le long terme. Me semble que tu entres plus facilement sur présentation de médaille d'ancienneté qu'en arrivant tout crâmé au bout de quelques années
Ça passe par mettre les pieds dans le plat (dans le vrai plat) maintenant, et pas quand il n'y aura même plus de pied.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Mar 29 Oct 2013 - 21:48

En fait, je me connais, je sais que si je reste ici, je vais semi-télétravailler en culpabilisant de ne pas rattraper tout ce que je dois faire parce que je ne PEUX pas rester chez moi sans voir la montre défiler // non-activité.

Comme j'en ai un peu plein le cul, en parallèle, du double-discours "rattrape ton retard" et "non non non ne fais surtout pas d'heures sup'" (je suis censé comprendre quoi, srsly : "compresse le temps et défie les lois de la physique, c'est un ordre" ou "arrête de te toucher la nouille" <- ce que je prends un peu mal vu les journées de con que je me fais au finish), et de la certitude que j'ai qu'en 3 jours off, je vais recevoir une chiée de mails et de coups de téléphone qui vont tous être qualifiés d'urgentissimes, j'ai BESOIN d'un truc imparable pour m'empêcher de travailler sans être au travail.

Donc tant pis pour le médecin et les beaux plans de m'occuper de moi. La bêtise c'est aussi une certaine constance dans l'effort, alors je vais à Berlin demain, et je reviens dimanche soir. Si on m'appelle, je dirai poliment que ce n'est pas possible avant lundi, et tant pis si le monde s'écroule parce que j'ai osé avoir une vie privée pendant ma vie privée.

Et comme je serai à Berlin à voir plein de chouettes trucs, la culpabilité de "ah mais si, au fond, je fous rien alors je pourrais gérer ce problème" ne durera pas + de 4 secondes.

Voila, sinon j'ai gagné un lvl de saleté grâce à mon ami ce putain de chat, qui fait l'amour à nos chaussures sur le meuble à l'entrée et y dépose des nuées de puces, que j'ai véhiculées à mon boulot, dans ma corbeille de linge sale où elles sont probablement en train de quetter afin de conquérir le monde, dans mon lit, et j'imagine dans ma voiture. Cool, j'avais très envie de me gratter compulsivement jour et nuit, tiens. C'est toujours ces jours là où tu n'as plus d'eau chaude, et que les trucs pour étendre le linge sont tellement blindés par tes collocataires que tu ne peux pas lancer de machine. Le bon point, c'est que grâce à moi, les puces auront une carrière internationale, mes roomates de l'auberge de jeunesse apprécieront probablement.


Dernière édition par Poumon d'acier le Mar 29 Oct 2013 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caramel



Nombre de messages : 31630
Age : 38
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Mar 29 Oct 2013 - 22:39

Si tu veux profiter d'une autre "récup forcée" pour passer à la Bicoque, bah enjoy. Bon. J'avoue que l'idée que tu y amènes des puces ne me réjouis que moyen, mais je me vengerai en frottant mes cheveux aux tiens pour te refiler les poux dont m'a gratifié une gamine de mon taf. Deal ?

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Jeu 7 Nov 2013 - 2:45



J'ai pas moins de soucis qu'avant (professionnels / familiaux / amicaux), mais disons que le fait d'avoir changé d'air quelques jours m'a redonné des points d'endurance donc je ne me laisse plus abattre.

J'espère que la seule question pertinente à poser n'est pas : "jusqu'à quand ?", c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Implo



Nombre de messages : 12635
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Jeu 7 Nov 2013 - 6:30

profites

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moral dans les chaussettes   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Moral dans les chaussettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatiguée, moral dans les chaussettes
» Moral dans les chaussettes
» moral dans les chaussettes depuis la pose de l anneau
» La maladie et ses expressions découpées au scalpel
» moral dans les baskets apres bypass!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: