Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs d'enfance = néant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 8:47

Bonjour,

En écrivant ce poste, j'aurais aimé avoir des témoignages. Je suis dans une période où je cogite pas mal et je me suis rendu compte que je m'avais aucun souvenirs d'enfance avant la 6ème, soit aucun souvenirs de mes parents ensemble, puisqu’ils ont divorçaient juste avant mon entrée en 6ème.

Est ce que quelqu'un est dans mon cas?

Merci d'avoir lu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ide



Nombre de messages : 406
Date d'inscription : 18/10/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 12:34

Je ne sais pas à quoi correspond la sixième en Belgique mais oui, je suis dans le même cas comme plein d'autres sûrement (pas forcément sur ce forum). Je ne crois pas pouvoir remonter au-delà de mes huit ans ou même de mes dix ans. À part un ou deux débris qui sont davantage des souvenirs de souvenirs que des souvenirs tout court.

En fait, bizarrement, les choses que je me rappelle le mieux de mon enfance sont des vieux rêves. Au début de mon adolescence d'ailleurs je croyais que c'étaient de vrais souvenirs. Je croyais avoir vu mon père abattre une araignée encore plus grosse que moi tapie dans la maison. cat 

J'ai toujours pensé que c'était une réaction de mon esprit pour se protéger de vilains souvenirs ou quelque chose comme ça. Si tu veux te souvenir de cette période, paraît que l'hypnose c'est pas mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 13:03

Merci Ide de ta réponse.

En sixième tu as 10-11 ans. Je pense aussi que c'est une réaction de mon "esprit" d'avoir effacé ce passage de ma vie.
L'hypnose j'aime pas trop, ça me fait un peu peur...
Revenir en haut Aller en bas
Ide



Nombre de messages : 406
Date d'inscription : 18/10/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 13:25

Je le comprends mais je pense qu'en te renseignant, ça te rassurerait. Ma sœur avait testé une fois, pour des raisons totalement différentes (soigner des migraines) et ça n'avait pas été très efficace, mais enfin elle n'en était pas ressortie plus mal. Sinon je ne connais aucun autre moyen de "débloquer" la mémoire, si tu en ressens le besoin. Peut-être une psychanalyse ? Personnellement je fais avec, je ne pense pas que ce soit forcément un problème sauf si tu ressens que c'en est un.
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 13:31

Je vais chez une psychologue depuis 1 mois, je n'ai pas encore abordé le sujet avec elle, j'ai tellement de chose à régler...

Ca me gène dans le sens où je ne sais pas si ce que je sais sur mon père est vrai, si on me l'a raconté, si je m'en suis convaincu, enfin ça doit pas être très claire ce que je raconte... Mais c'est très important pour moi de savoir la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Ide



Nombre de messages : 406
Date d'inscription : 18/10/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 13:35

Je te comprends. La majeure partie de ce que je "sais" sur mon enfance est ce que ma mère m'en a raconté et je ne sais pas si je peux me fier à sa parole.

Le mieux à faire est sûrement d'en parler à ta psy.
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 13:39

Ouais je pense mais j'ai que deux rdv par mois et je ne peux pas en prendre plus, du coup c'est chaud parce que mon problème d'AM, et un autre problème que j'aimerais régler passe en premier donc bon, j'ai pas d'autre choix que d'attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Ide



Nombre de messages : 406
Date d'inscription : 18/10/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 13:43

Fais comme tu le sens/peux...
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius



Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 16:13

Tu as pensé à poser la question à tes parents sur ce qui s'est passé avant la sixième ? Peut-être y a-t-il un paquet de souvenirs que tu as juste mis de côté ou dont tu as oublié qu'ils étaient antérieur à la date du divorce.
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Ven 25 Oct 2013 - 16:19

Ma mère m'a raconté certains trucs, j'ai retrouvé des photos de mon enfance aussi, je reconnais les lieux parce que j'y allée encore après le divorce mais je me souviens pas des événements
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau



Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Sam 26 Oct 2013 - 11:48

Hello.
Yes, quelqu'un dans ton cas ici.

Pour ma part, j'ai passé à l'interrogatoire une bonne partie de mon entourage, j'ai tenté l'hypnose, ça n'a rien donné de très réjouissant. Maintenant, je suis plutôt dans la philosophie "s'il y a un blocage, ça se débloquera en temps voulu". Moins de stress ! Je fais confiance à mon inconscient.

Aucun souvenir, c'est aucun souvenir, ou c'est des choses vagues ?
As-tu des impressions ? Quelques flashs éparpillés ?

Tu cherches à te souvenir, ou à savoir ? Et surtout : pourquoi veux-tu retrouver tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Dim 27 Oct 2013 - 10:57

Merci de ta réponse prunelle.

J'ai pas confiance en ma famille pour leur demander..
Les seuls souvenirs que j'ai c'est certaines disputes de mes parents ou ont se retrouvé seules, mes soeurs et moi, je me souviens aussi que parfois mon père suivait ma mère avec nous dans la voiture pour savoir ou elle allée.. Après il y a un autre souvenir de mon enfance qui me revient mais je ne sais pas si c'est un vrai souvenir. Sinon ça s'arrête la, aucun souvenir de vacances, de noël, d'anniversaire..

Je cherche peut être plus à savoir qu'à me souvenir parce qu'en faite j'en veux à mon père pour un certains nombre de chose dont des souvenirs qui selon lui n'ont pas lui d'être, donc je sais pas si le fait de lui en vouloir pour ça est justifié .
Revenir en haut Aller en bas
Implo



Nombre de messages : 12635
Age : 27
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Dim 27 Oct 2013 - 11:37

si je peux te rassurer
j'ai aussi des souvenirs très flou
de mon enfance dans sa globalité
j'ai des flashs de certaines périodes
mais je n'arrive pas forcément à les situer
je crois qu'entre
6ans 1/2 et 12ans
mes souvenirs sont tous mixés
hachés mélangés

ça dépend ce que tu
cherches précisément
mais je sais que
au niveau familial
parce que c'est le bordel
dans la mienne
j'avais
quand j'étais petite
sorti que j'avais un
devoir
ou je devais dire le nom
des mes tontons
tatas
grand-parents
ect
tu pourrais
selon ce que tu cherche
tenter ce genre
de procédé peut être

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Dim 27 Oct 2013 - 15:32

En faite ce que j'aimerais savoir c'est si mon père a vraiment était violent avec nous, je me souvient d'une claque parce que J'avais renversé mon verre d'eau qui m'avait arrachée une boucle d'oreille, je devais avoir 5- 6ans. J'arrive à me demander si ça c'est vraiment passé ..
Selon ma mère il lui donné des coups dans le ventre quand elle m'attendais et il me secoué quand je pleurais. Il a la main leste ça par contre J'en suis sûre après je sais pas..
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau



Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Dim 27 Oct 2013 - 15:47

Saurais-tu dire ce que ça ferait si c'était vrai ou faux ?
L'impact que ça aurait ?
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Dim 27 Oct 2013 - 15:51

Si c'était vrai, je culpabiliserais moins de vouloir continuer à me plus le voir malgré qu'il c'est rendue l'argent qu'il m'avait pris.
Je sais pas si c'est très claire ce que je dis, en gros rien que de le voir j'ai envie de le frapper à mort, je le déteste en parti à cause de ces quelques souvenirs parce qu'une chose est sûre, si j'ai si peu confiance en moi c'est à cause de lui
Revenir en haut Aller en bas
Elph'



Nombre de messages : 151
Age : 29
Localisation : Je cohabite avec moi même..
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Mer 4 Déc 2013 - 18:14

Coucou au_secours,


je suis dans le même cas que toi...
pas de souvenirs d'enfance avant mes 10/11 ans..
je ne me souviens pas de mes parents ensembles, pas plus que comment c'était avant qu'il y ai ma petites sœur (7 ans de moins que moi..), pas plus que des souvenirs de mon grand père maternel...
pour moi, la vie commence et encore c'est flou vers mes 10 ans...

j'ai l'impression aussi que mes souvenirs s'effacent au fur et à mesure...
genre j'oublie des souvenirs, et je n'ai que quelques flashs de mon adolescence..

bref.. pourquoi je ne me souviens pas?.. grande question à laquelle je n'ai pas de réponses.. juste un grand sentiment de malaise, une grande solitude... je ne sais pas si ce dont je ne me souviens pas est grave ou non.. et j'ai très peur et envie en même temps de me souvenir...

bref, juste te dire que t'es pas seule...
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Mer 4 Déc 2013 - 19:19

Coucou Elph'

J'ai parlé de ce problème avec ma psy, qui m'a dit que pour elle, (vu qu'elle "connait" ma vie) si j'avais oublié c'était pour me protéger. Elle m'a aussi dit qu'il y avait des thérapies qui pouvaient me faire retrouver ces souvenirs, mais vu que c'est assez cher, je ne l'ai pas fait.

Est ce que tu vois quelqu'un?
Peux tu parler de cela avec ta famille pour reconstituer ton passé?
Revenir en haut Aller en bas
Elph'



Nombre de messages : 151
Age : 29
Localisation : Je cohabite avec moi même..
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Mer 4 Déc 2013 - 19:57

Coucou,

je suis suivie par un psycho, avec qui je n'en parle pas beaucoup.. j'en ai parlé avec les inf' de l'unité où je suis.. mais bon, ça n'a pas donné grand chose..

en parler avec ma famille c'est assez compliqué..

du coup je suis seule avec le trou noir de mon enfance..
j'ai envie et peur à la fois de me souvenir.. on m'a dit aussi que si j'ai oublié c'est pas pour rien... mais peut être pas aussi dramatique que ce que je peux imaginer (tout et n'importe quoi...)


Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Mer 4 Déc 2013 - 20:30

J'ai eu quelques impasses sur certaines périodes de mon enfance et de mon adolescence.

Ceci étant, certains épisodes me sont revenus en mémoire (dont quelques uns dont je n'étais pas sûre de la véracité), et discuter avec ma sœur ou ma mère m'a permis de confirmer certaines images délicates à encaisser. Je n'ai pas encore osé tout aborder, on verra peut-être plus tard.

J'imagine que les choses qui me sont revenues sont celles pour lesquelles l'enjeu qu'elles représentent pour mes relations avec les personnes concernées ou avec moi-même est moins fort... en d'autres termes, ce serait une histoire de bon moment, qu'il s'agisse d'une nouvelle capacité à les intégrer ou qu'elles aient un rapport avec le présent.


Dernière édition par Miss Lem le Jeu 5 Déc 2013 - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
au_secours



Nombre de messages : 154
Age : 23
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Mer 4 Déc 2013 - 20:36

Tu te fais à l'idée au bout d'un moment, tu sais qu'il sait passé quelque chose mais si ton inconscient l'a oublié c'est pour ton bien donc si un jour tu dois t'en souvenir alors tu t'en souviendras (c'est ce que j'essaye de me dire..)
Revenir en haut Aller en bas
H



Nombre de messages : 6591
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Mer 4 Déc 2013 - 23:34

Je ne considère pas franchement l'absence de souvenirs d'enfance forcément symptomatique de quelque chose. L'amnésie de la petite enfance est tout à fait normale, et certains commencent à se rappeler de souvenirs plus vite que d'autres. Il y a plusieurs autres facteurs, d'après ce que j'ai expérimenté :

- L'âge du moment. Pour plusieurs choses. Plus on expérimente des "événements significatifs" plus la barre qui détermine si l'événement est significatif ou pas est haute. Du coup, c'est normal d'oublier petit à petit, et de ne garder que les flashs. Autre point, toujours sur le sujet de l'âge, apparemment certains souvenirs reviennent au fur et à mesure. Quelque chose que je trouve assez intéressant, un phénomène que j'ai observé chez assez de personnes pour noter que ce n'est de loin pas rarissime : les souvenirs d'enfance (de ~5-7 à ~12 ans) semblent revenir avec un âge avancé (70's et 80's, 90+ ça peut être plus difficile). Les personnes qui m'ont raconté le plus de souvenirs d'enfance avec une clarté remarquable étaient des résidents en EMS (par contre c'est le passé immédiat qui devient bancal, et la vie adulte dans certains cas de démence). Et mes grands-parents, aussi, donc c'est pas juste des gens avec diverses pathologies (les stades intermédiaires d'Alzheimer sont typiquement un voyage interne dans le temps, et c'est plus revivre que se rappeler). Alors je ne sais pas si c'est une affaire de génération (on vit à une époque "d'overstimulation"  de l'information : internet, média omniprésents, smartphone etc. et oui ça a des conséquences sur ce qu'on enregistre) ou si les souvenirs reviennent d'eux-mêmes. J'estime que l'entrée en retraite joue énormément : on a moins de stimulation du quotidien donc on se souvient plus facilement. (Le fait d'être très occupé, stressé, de bosser et d'être assailli en permanence par des informations n'aide certainement pas.)

- Les discussions de famille. Parce que oui, discuter avec les personnes avec qui on a grandi aide à se souvenir "pour de vrai" et "pour de faux". Et par là, je pointe un autre phénomène qui est les faux souvenirs. Et des faux vrais souvenirs : des événements qui se sont en effet passé donc c'est pas un drame d'avoir inventé le souvenir, qu'on a l'impression de se souvenir, mais qu'en réalité on n'a que remis en scène (via des photos ou histoires de famille). Certaines personnes vont venir raconter un tas d'anecdotes d'enfance, et quand on écoute ça on se demande si du coup on est anormal de ne pas en avoir. Mais ça ne veut pas dire qu'ils se souviennent de tout, ils peuvent simplement avoir une famille qui leur raconte des anecdotes, qui a beaucoup filmé/pris en photo lesdites anecdotes et grands moments de vie de famille. Si l'ambiance de famille et bof et les discussions inexistantes, c'est tout un aspect des souvenirs d'enfance qui part. Et pas parce que l'ambiance a directement influencé le fait d'oublier (amnésie traumatique), mais plus indirectement parce qu'elle n'a pas aidé à partager et construire des mémentos. Personnellement j'avais très peu de souvenirs d'enfance avant 20 ans. Et puis ces dernières années, en discutant avec mes frères qui eux aussi deviennent des adultes, on a pas mal partagé des souvenirs. Et le fait d'entendre un souvenir qu'on n'avait plus peut le faire remonter ou remettre en scène, et même dans le cas de la remise en scène ça peut faire remonter pour de vrais plusieurs autres souvenirs qu'on partage à son tour et qui en débloque d'autres en face, etc.

Finalement, attention à un dernier point, que j'ai mentionné dans plusieurs autre sujets relatifs à la mémoire :

La croyance que s'il n'y a pas de souvenirs c'est pas pour rien.

Enlevez-vous ça de la tête, à tout prix.

On oublie EN PERMANENCE pour rien. Est-ce que vous vous souvenez de ce que vous étiez en train de faire à la même heure il y a trois jours ? Si vous vous en souvenez en moins de deux secondes (littéralement deux secondes), félicitations vous êtes un mutant. Si vous vous en souvenez mais qu'il vous faut un peu de temps pour remettre en place, alors il s'est soit passé quelque chose de significatif, ou vous avez une organisation/un emploi du temps qui répond à votre place. Si vous ne prenez pas la peine de cherchez parce que OSEF, c'est tout à fait normal : on oublie parce qu'on s'en fout. Même si c'était il y a seulement trois jours (vous n'avez probablement pas oublié et ça serait facile de le remettre en mémoire avec un peu de réflexion, mais ça demande un effort particulier et l'effort ne vaut peut-être, probablement en fait, pas le coût, j'en reviens à "est-ce que le souvenir est assez important/marquant"). Parce que l'oubli n'est pas en soi significatif. Parce qu'on oublie pour rien. Sans truc dramatique, ohlala maltraitance, abus sexuels etc.

Donc franchement, ne vous montez pas la tête et ne cherchez (sous peine d'inventer) pas un passé dramatique qui répondrait à toutes les merdes d'aujourd'hui. Parce que faux ou vrai souvenir, le cerveau ne fait pas la différence une fois que c'est là. Une fois qu'un faux trauma est là, il est aussi pénible à vivre avec qu'un vrai.

Quelques liens (pas de version française immédiatement listés dans la catégorie "autre langues" et j'ai la flemme de chercher à part dans le wiki français généralement moins développé de toute manière) :

http://en.wikipedia.org/wiki/Childhood_amnesia : le phénomène d'oubli des premières années dû à l'immaturité du cerveau, ça décrit plusieurs stades de développement de la mémoire (d'amnésie totale à quelques flashs à souvenirs mais moins que ce qu'on pourrait attendre), le terme peut englober les souvenirs situés jusqu'à ~10 ans.

http://en.wikipedia.org/wiki/Autobiographical_memory : l'article sur la mémoire autobiographique, qui liste plusieurs facteurs qui n'aident pas à se souvenir, dont le stress, dépression etc. Ils parlent également des effets de l'âge, et d'une seconde réminiscence après 40 ans. (La première est chez les jeunes adultes.) Il y a également un graph' dans l'article consacré à la réminiscence.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs d'enfance = néant   Aujourd'hui à 21:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs d'enfance = néant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Syndrome des Faux Souvenirs Induits
» Vos souvenirs de Noël
» Souvenirs de l'année terrible (1870-1871)
» Souvenirs d'un officier de la Grande Armée
» BD - Souvenirs de la Grande Armée Tome 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: