Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Couple et AM

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Couple et AM   Mer 23 Oct 2013 - 19:38

Bonjour,

Je me suis déjà présentée dans la partie correspondante du forum mais pour contextualiser je refait ici en deux mots. Je suis en couple avec une personne que j'aime sincèrement, qui pratique l'AM. Moi-même j'ai pratiqué mais sur courte période, j'ai d'autres problèmes (TCAs) pour lesquels je suis suivie.

Donc voilà, je viens ici pour trouver un peu de soutien et de partage, car je me sens parfois un peu perdue ou découragée.

Hier, pour la première fois, j'ai assisté à une de ses crises d'AM, elle a résisté tant bien que mal et pour finir ne s'est pas coupée. Je sais très bien que c'était terrible à vivre pour elle. Mais il se trouve que ça a aussi été terrible à vivre pour moi!
Etre là, à côté de la personne qu'on aime qui souffre, sans pouvoir rien faire pour que ça s'arrête, sentir cette impuissance écrasante face à sa douleur. J'ai tenu sur le coup car c'était pas le moment, mais j'en aurai pleuré...
Tout ça a commencé alors qu'on parlait d'un sujet dur pour elle, mais dont elle avait besoin de parler.

Bref, je ne sais pas trop quoi faire.
Parfois ça me fatigue, j'ai l'impressiopn qu'on es pas deux dans ce couple mais trois... Elle, moi et l'AM... je sais bien qu'il faut faire avec mais c'est pas facile, ni pour elle ni pour moi.

Est-ce que certains/certaines d'entre vous vivent ou ont vécu ça? Comment gérez-vous les crises de votre conjoint (ou comment votre conjoint gère les crises?).


Dernière édition par Petite_fleur le Mer 23 Oct 2013 - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12893
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mer 23 Oct 2013 - 21:00

ton titre
m'a fait
beaucoup
rire
d'une
certaine manière

je vais ressortir le
truc bateau
l'am est un truc pour
souffler un peu
cherchez l'origine de
son et de ton mal être
et travailler dessus

pour son am
t'es au courant
donc même si c'est difficile
accepte le sois la
comme tu le peux
tout comme elle
est la quand tu as besoin

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mer 23 Oct 2013 - 21:27

Pour le titre déjà en l'écrivant j'étais pas convaincue et en le relisant je l'ai trouvé atroce, donc je comprend le rire jaune. J'étais trop chamboulée pour trouver qqch de mieux formulé. Si tu trouves quelque chose de plus humain je prend, je suis pas douée pour les formules courtes, c'est pour ça que j'écris de longs posts.

Pour ce qui est de ce qu'est l'AM ça va, je sais que c'est un symptome, comme les TCA, ce n'est pas le problème. Et pour ce qui est de chercher la cause moi je suis en thérapie depuis quelques années, elle pas encore prête donc je respecte.

Mais justement là c'est question de la crise en soi, j'avais déjà moi-mm fait des crises d'AM mais ça me choquait moins, c'était sur moi-même... me voir moi souffrir c'était supportable. Mais voir la personne qu'on aime souffrir c'est traumatisant. C'est pas une question d'accepter ou pas, jamais je remettrai en cause l'AM, c'est comme mes TCAs, c'est une "façon de gérer la douleur". Mais juste comment puis-je supporter ça?
Parce que je suis humaine, et j'ai mes faiblesses, ça me fait tellement mal qu'elle ait mal au point de s'AM... Si je suis déchirée quand elle va pas bien ça ne va aider personne, c'est pour ça que je viens demander conseil ici.
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau

avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: Couple et AM   Jeu 24 Oct 2013 - 12:13

Malheureusement, on est impuissant face à la souffrance de ses proches... On ne peut pas échanger de place, ni supprimer la douleur.
Tu es là, tu es un soutien, et ca l'aide probablement déjà beaucoup.

En avez-vous parlé ? De ses crises, de la façon dont tu les vis - sans chercher la culpabilité, juste pour en discuter.

[édité]


Dernière édition par Prunelle le Mer 13 Nov 2013 - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Jeu 24 Oct 2013 - 13:54

Chère Prunelle,

Merci pour ton message, ça fait du bien de lire ça.

Oui, je sais bien que la souffrance je n'y peux rien, je ne peux pas l'enlever, je ne peux pas la vivre à sa place... Elle souffre, je ne peux pas changer ça et c'est très dur à accepter.

Moi je ne vais pas spécialement extraordinairement bien mais je suis résistante et je suis suivie, donc ça devrait aller. Justement, je veux éviter de "couler" avec, car si je fais ça il n'y aura personne pr nous remonter à la surface!

Non, on en a pas parlé car c'est la première fois. J'ai voulu aborder le sujet le lendemain, juste j'avais besoin de savoir si j'avais bien ou mal fait, dans ce que j'avais dit, mes gestes... Je ne veux pas la blesser d'avantage, et je sais que la façon dont les proches réagissent influe sur comment on se sent... Donc je veux éviter de faire des conneries. Mais elle ne veut pas y repenser. Donc le problème est que pendant la crise c'est pas le moment de demander "alors, ça va là ce que je fais, ça t'aide ou ça serait mieux autrement?" et après elle veut plus y repenser ou en parler. Donc me retrouve un peu paumée Neutral .
Quand la personne qu'on aime vous dit "j'ai envie de prendre ma lame" et au lieu de ça serre votre main c'est fort mais c'est traumatisant!

En tout cas ce que tu dis apporte une lueur d'espoir.
Oui je suis et serai là pour elle autant que je le peux. Mais je veux éviter d'empirer les choses en ayant des réactions pas bonnes...
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Couple et AM   Sam 2 Nov 2013 - 15:02

Ton amie doit comprendre que ses pulsions te font mal, puisque tu l'aime. C'est peut-être cette crainte de te faire encore plus de peine qui l'empêche, jusqu'à présent, de passer à l'acte. Je comprends que ce soit impressionnant quant elle a envie de se couper et qu'elle a besoin de te serrer la main pour s'en empêcher; à ce moment-là elle s'est accrochée à toi littéralement, elle a comme qui dirait puiser sa force en toi. Même si c'est difficile pour toi, elle en avait besoin et ta présence l'a aidée, donc c'est plutôt positif.
Je connais cette situation, dans le sens inverse: lorsque j'ai ces pulsions autodestctrices, mon mari se sens impuissant, ça je le sais; cela dit, parfois il me dit juste que c'est stupide(du coup je me sens toute bête le lendemain matin, surtout lorsque j'ai des pansements), d'autres fois il me l'interdit fermement, ou va tout simplement cacher l'objet tranchant jusqu'au lendemain...il arrive aussi qu'il me prenne la main et me dise "non" avec tendresse. C'est le plus efficace...
Bref à mon avis, tu dois continuer à lui manifester ton amour, ton soutien, la laisser s'accrocher à toi si elle en a besoin dans l'immédiat. Tu peux aussi lui laisser entendre que tu respecte son choix de ne pas vouloir en parler pour le moment, mais que si un jour elle change d'avis, elle peut tout te dire. Elle doit bien savoir que tu ne la juge pas puisque tu sais ce que c'est. Tu peux aussi l'encourager à essayer de comprendre et de traîter les causes, afin que les effets diminuent .
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Couple et AM   Sam 2 Nov 2013 - 16:42

Citation :
Ton amie doit comprendre que ses pulsions te font mal, puisque tu l'aime.
Attention à ce genre de propos. Ils peuvent vite dégénérer en réaction culpabilisante à souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Couple et AM   Sam 2 Nov 2013 - 18:17

Ce n'ètait pas mon intention, je ne me permettrais pas; j'aurais dû préciser que je ne disais pas ça en ce sens. C'est naturel d'être inquiet pour la personne qu'on aime-et inversement d'ailleurs. Ca ne veut pas dire qu'il faut culpabiliser dans un sens ou dans l'autre, on n'est pas toujours maîtres de nos pulsions,et encore moins de nos émotions, ce n'est la faute de personne. En revanche les deux personnes peuvent se soutenir, s'entraîder efficacement, s'il y a compréhension mutuelle .
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Lun 4 Nov 2013 - 20:49

Merci Stana et Aloysius pour vos interventions.

Pour vous rassurer, je n'ai aucune envie d'adopter un discours un tant soit peu culpabilisant... Ayant moi-même des problèmes de TCA je sais ce qu'est une crise, et je sais que si on arrive pas à y résister c'est pas de gaieté de cœur. Personnellement je pense qu'elle sait que c'est dur pour moi ses crises d'AM, comme je sais que me crises de TCA doivent être dures pour elle, donc je pense que ça ne sert à rien de le spécifier... Après je ne sais pas, c'est mon raisonnement, mais quand je pense à mon cas, si j’apprenais que mes crises de TCA lui font vraiment mal je culpabiliserai à mort et j'éviterai juste de lui en parler, mais ça ne réglerait rien aux crises en elles-mêmes.
Surtout que la concernant elle m'avait avoué qu'à l'époque où elle en avait parlé à ses parents, sa mère avait été tellement choquée qu'elle avait ensuite caché, mais ça n'a rien arrêté.
Je ne sais pas ce que vous pouvez m'en dire, mais je pense que si je lui disais que ça me fait mal elle s'efforcerait simplement de le cacher. Or moi ça ne m’intéresse pas du tout, car si elle cache et n'ose plus m'en parler je ne pourrai pas l'aider.

Autre chose qui m'importe...
J'ai lu que si la crise "dégénère" le proche ne doit pas essayer de lutter ou empêcher l'AM. En gros j'avais lu que si la personne veut vraiment s'AM et rien d'autre ne la détourne de ça, bah faut pas forcer à ne pas le faire... Je n'ai jamais encore été dans ce cas, mais je préfèrerai savoir avant que ça me tombe dessus!
Ce qui est le plus important pour moi c'est qu'elle aille bien, qu'elle se sente en confiance et soutenue, et surtout respectée et pas jugée. Si pour ça je dois la laisser s'AM quand elle en a besoin, je supporte. Mais là où je me pose des questions c'est qu'elle m'a déjà dit à un moment pendant une crise "Arrête-moi sinon ça va mal finir." Ça n'a pas été plus loin, elle s'est contenue toute seule. Mais si elle ne parviens pas à se contenir un jour, c'est quoi la meilleure réaction? La retenir ou la laisser s'AM?
Je la respecte, et je considère que je ne suis personne pour décider à sa place, mais je ne veux pas la laisser tomber quand elle en as besoin...
J'espère que vous comprendrez mon dilemme, je ne sais pas si c'est très clair.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Couple et AM   Lun 4 Nov 2013 - 20:55

Ma solution dans ce genre de situation est simple, quoique je ne sais pas si elle est applicable par quelqu'un ne fonctionnant pas comme moi: parler.

Je dis à la personne de me dire si elle veut que je la stoppe. Parce que non, je ne la stopperai pas si elle ne me demande rien. Du style, prends ma main si tu veux que je t'arrête sur le coup, en posant ma main juste à côté de la sienne. Très peu d'effort pour la personne, et ça lui laisse le choix.

C'est particulier, et j'en conviens, ça peut ne pas convenir à tous. Moi, c'était et c'est ma méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mar 5 Nov 2013 - 18:07

Ta méthode m'inspire beaucoup Aloysius!
J'avoue que je suis moi-même assez portée sur la parole, et j'aime beaucoup l'idée car, comme tu le dis ça demande un effort minime (je sais qu'en cas de crise on passe assez d'énergie à lutter en interne pour pas devoir faire quelque chose de compliqué en plus!) ET ça respecte le libre-arbitre de la personne. Car je suis d'accord avec toi, je n'arrêterai pas quelqu'un qui ne le demande pas. Je sais que je ne supporterai pas qu'on m'empêche une crise de TCA contre ma volonté, donc je n'ai pas à le faire.
Je crois que si la situation se présente je ferai de façon semblable à ce que tu as dit, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Dim 10 Nov 2013 - 14:11

Coucou,

Nouvelle situation, nouvelle épreuve où je me sens un peu désemparée... Je viens donc partager ici car ça fait toujours du bien de lire vos différents commentaires, ça aide à prendre du recul, à réfléchir.

J'ai donc revu mon amie hier après environ une semaine, riennde spécial, juste nos emplois du temps qui ne nous permettent pas trop de se voir hors week-end. J'allais assez mal, même très mal depuis deux jours. Elle essaye donc de me remonter le moral, puis à un moment où je me serre contre elle, elle a mal et me dit "ça va, je t'expliquerai quand toi ça ira mieux". Moi ça m'a inquiété. Quelques heures plus tard, elle me dit donc qu'elle s'est AM en milieu de semaine, et que ce sont ses plaies qui lui font mal. Et je me suis sentie coupable. Coupable de ne pas avoir vu qu'elle n'allait pas bien, coupable de pas avoir pu la soutenir, coupable de pas avoir été là quand elle en avait besoin... Je lui ai dit que j'étais désolée de pas avoir été là, elle m'a répondu que c'était sa faute à elle, qu'elle avait tout fait pour que je ne me rende compte de rien... Mais malgré ça je culpabilise. J'ai l'impression de l'avoir laisée tomber...
Comment ça se passe pour vous? Et pour vos proches? Comment interpréter et gérer ce genre de choses? Car le problème est que c'est un cercle vicieus, comme je m'en veux de pas avoir été là, elle s'en veut d'avantage car elle dit qu'elle ne voulait pas me blesser moi, donc c'est pire pour elle et pour moi... je ne veux pas que ça tourne en rond, c'est mauvais pour notre relation...

Est-ce que je pourrai, par exemple, lui dire que je serai là pour elle quand elle me le demande, mais que je ne peux pas deviner toute seule? Car je veux bien l'aider, la soutenir, l'écouter, mais je ne suis pas télépathe, j'ai besoin d'un signe... Je ne sais pas si c'est une bonne idée de lui poser clairement : "Ecoute, je serai là pour toi quand tu me le demanderas, mais j'ai besoin que tu me dise quand ça ne vas pas, car je ne sais pas deviner ce qui se passe pour toi." ??
Revenir en haut Aller en bas
H

avatar

Nombre de messages : 6631
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Couple et AM   Dim 10 Nov 2013 - 14:22

J'ai beau chercher, je ne vois pas la moindre raison pour que le fait de poser ça clairement puisse être une mauvaise idée. C'est (continuer de) faire le contraire qui me crie "stupide idée".
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mar 12 Nov 2013 - 14:36

Bon, voilà, pour les news de mon côté j'ai donc suivi mon instinct qui coïncidait avec le conseil de H. J'ai abordé le thème clairement. Je lui ai dit que je serai présente, que je l'écouterai, que je l'aiderai de mon mieux chaque fois qu'elle en aurait besoin, mais que pour ça elle devait me le demander. Je lui ai bien dit que je voulais être là pour elle, mais que je ne peux pas deviner ce qui se passe pour elle dans sa tête, dans son coeur. Elle m'a dit qu'elle comprenait et qu'elle savait que je serai là pour elle.
J'espère que ça se passera bien.

Sinon de mon côté j'ai des baisses de moral assez importantes. J'ai mes propres problèmes, mes propres souffrances, que j'extériorise avec TCAs et idées noires... Et j'ai un peu l'impression de sombrer lentement.
En plus je passe mon temps à me faire un sang d'encre pour elle, non pas spécialement pour l'AM car ce n'est qu'un symptôme, mais pour ce qu'elle vit justement. Avoir mal psychologiquement au point de s'AM c'est significatif. Comme dans mon cas, avoir mal psychologiquement au point de "gérer" ça via des TCAs... Et je me sent tellement impuissante face à sa douleur intérieure. Ca me déprime.
Je préfèrerais largement qu'on puisse toutes les deux sortir la tête de l'eau que couler ensemble, mais j'ai du mal...
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2848
Age : 43
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mar 12 Nov 2013 - 14:57

C'est un pas en avant que tu ai pu en parler clairement avec elle, et qu'elle sache qu'elle peut compter sur ton soutien dans ses moments difficiles; ce doit être un réconfort pour elle. C'est une preuve d'amour et de confiance en l'autre de pouvoir parler franchement comme vous l'avez fait, sans crainte du jugement de l'autre. Ce serait bien que toi aussi puisse t'appuyer un peu sur elle quant tu n'es pas bien, que vous vous protègiez contre vous-même mutuellement...mais je comprends que tu ne veuille pas l'angoisser davantage avec ton propre mal-être...l'idéal serait que vous puissiez vous en sortir ensemble, peu à peu-on est plus forts à deux a priori-par des activités que vous aimez, un suivi aussi peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mar 10 Déc 2013 - 16:17

Merci Stana pour tes messages.

Après une période de silence me revoilà.

La question du suivi? Moi je suis à 100% pour, je suis suivie depuis environ 2ans, j'y vais régulièrement et c'est qqch qui m'apporte beaucoup. Elle n'est pas suivie par contre, quand on en parle elle me dis qu'elle aimerai mais elle a peur que ça ne marche pas, que ça soit pire, qu'on ne la comprenne pas...

Là je suis à bout, je suis en arrêt de travail pour "syndrôme depressif". Une accumulation de choses, moi qui ne vais déjà pas très bien de base, le boulot qui se passe mal, ma compagne qui va mal... Du coup j'ai craqué. Hier je me suis claquée la tête contre mon armoire à plusieurs reprises en pleurant, j'ai essayé de me reprendre et j'ai été au service hospitalier psy de crises tellement ça n'allait pas, j'y ai parlé avec une infirmière psy. Ils m'ont proposé une hospitalisation courte durée, mais je préféré refuser, j'en avais déjà fait et je sentais que là ce n'était pas ce dont j'avais besoin.
Bref.

J'allais pas bien du tout hier, à cause de plein de choses et du boulot.
Ma compagne n'allait pas bien non plus. On s'est vues, elle m'a dit que son bras la lançait, qu'elle sentait qu'elle allait bientôt faire une crise d'AM parce que elle n'en pouvais plus. On a parlé, j'ai éssayé de comprendre, elle disait que c'était dû à ses parents qui ne l'écoutent pas, ne la soutiennent pas du tout (ce qui est totalement vrai). Moi je lui ai dit que je pouvais pas répondre de ses parents, mais qu'elle avait moi, qu'elle avait aussi des numéros d'écoute pro si elle en avait besoin. Elle est rentrée chez elle, je lui ai demandé si elle voulait que je passe la voir plus tard, elle m'a dit que non. Je l'ai appellée en début de soirée, pour savoir comment elle allait, elle m'a répondu que mal, je lui ai proposé de venir si elle avait besoin, elle m'a dit qu'elle m'appellerait si ça n'allait vraiment plus.
On s'est envoyé quelques messages, puis d'un coup plus rien. J'ai attendu un peu, me suis inquiétée, j'ai appellé sans réponse, j'ai attendu. Et là j'ai compris qu'elle était certainement en train de s'AM... Ca va peut être sembler bête mais c'était horrible de penser à elle qui était en train de s'AM et d'être là à ne rien pouvoir faire, de me dire que j'avais pas réussi à l'aider... J'étais horrifiée, penser à elle en train de s'ouvrir les veines pendant que j'étais plantée là, dans mon appartement, à rien faire... Elle a enfin décroché, m'a dit "Ca va mieux, malheureusement..." ce qui m'a glacé le sang sur place. J'étais déprimée. Elle m'a demandé qi je lui en voulais, si j'étais triste par sa faute, etc, moi j'ai dit que non. Quand on a raccroché je me suis éffondrée en larmes, me suis claquée la tête contre l'armoire, j'en pouvais plus de tant d'impuissance, et je suis allée à l'hosto.

Désolée pour ce long roman.
Je voulais savoir, est-ce que vous savez comment je pourrai m'y prendre pour parler avec elle sans la blêsser?
J'aimerai qu'elle comprenne que je ne lui en veux pas de s'AM, que je ne la juge pas, mais j'aimerai pouvoir lui dire que oui, ça me fait mal qu'elle ait mal à ce point. Le problème c'est que je ne sais pas trop comment m'y prendre... Quand elle avait parlé de l'AM à ses parents, sa mère avait été très choquée, et lui a demandé de ne plus recommencer car c'était dur pour elle, donc du coup elle a caché et n'en a plus jamais parlé... Je trouve que ce n'est pas la bonne réaction, ça revient à dire "arrête de souffrir, tu me fais mal!" et ce n'est pas ça que je veux dire. Le problème c'est que dès qu'elle sent que je suis un peu triste quand elle s'est AM elle commence à culpabiliser, elle dit qu'elle se déteste et finit par vouloir se punir... Moi je ne veux pas tout ça! Je ne veux pas qu'elle souffre d'avantage!
J'aimerai pouvoir lui dire que je fais de mon mieux pour la comprendre, que je ne lui en veux pas du tout de s'AM (on fais pas ce genre de chose de gaieté de cœur, mais quand on vois plus de choix), que ce n'est pas sa faute si je suis triste ou je vais mal. Je ne veux pas qu'elle s'en veuille. Mais que oui, comme je l'aime, c'est dur pour moi quand elle a mal, c'est dur pour moi quand elle s'AM car ça veut dire qu'elle est arrivée à un seuil de douleur intolérable; c'est dur pour moi de l'entendre me dire que "ça pissait le sang", c'est dur quand elle me montre ses lames... Oui ça me fait mal et ça me rend triste de ne pas réussir à l'aider, de me sentir impuissante face à sa douleur, inutile. Que oui, hier je me suis AM (moi c'est les coups car j'aime pas les cicatrices) parce que je souffrais de rien pouvoir faire pour elle, je souffrais de mon impression de lui avoir failli, mais que non c'est pas de sa faute (si elle commence à se dire que je m'AM par sa faute ça va mal tourner).
Et je ne sais pas comment lui expliquer tout ça  Crying or Very sad si vous avez des suggestions...
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12893
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mar 10 Déc 2013 - 16:22

peut être en lui faisant lire ce que tu postes ici ?

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mer 11 Déc 2013 - 11:26

Implo, je me suis dit que l'idée n'était pas mauvaise du tout.
Du coup j'ai un peu re-travaillé ce que j'avais écrit ici et je lui ai écrit.

Sa première réaction a été de me dire qu'elle était désolée que j'ai autant mal, et que du coup elle ne me parlerai plus de son AM. Exactement ce que je voulais éviter, je ne veux pas qu'elle se renferme.

On en a reparlé le lendemain. Je lui ai dit qu'il fallait bien faire la différence entre le fait qu'elle souffre et l'AM, que pour moi l'AM c'était pas ce qui me touchait, ce qui me toouchait c'était qu'elle ait mal. Elle m'a dit "Oui mais je peux pas arrêter d'avoir mal!" et je lui ai dit que bien sûr ce n'est pas ce que je voulais, je lui ai expliqué que ce qui était dur pour moi c'était sa douleur et surtout le fait d'être impuissante face à ça, de ne rien pouvoir faire.
Et en discutant elle a fini par me dire "Mais tu sais, l'AM ça m'apporte un bien-être, ça me permet de me sentir mieux. En fait je veux pas arrêter.". Ca a été très dur pour moi à entendre, mais je lui ai dit que je ne la jugeais pas, que c'était son choix et que je l'acceptais. Mais c'est quelque chose de tout à fait nouveau pour moi, comprendre que c'est un mode de vie et qu'elle ne veut pas arrêter.
Jusque là j'avais toujours compris qu'elle voulait arrêter mais n'y arrivait pas, maintenant il faut que je comprenne l'idée que ça lui convient et qu'elle ne veut pas arrêter, et il faut que j'aprenne à vivre avec ... c'est pas facile.
Mais je suis très heureuse qu'elle se sente assez en confiance pour me confier ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12893
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mer 11 Déc 2013 - 11:34

tu sais , pour quelqu'un qui se coupe, arrêter n'est pas toujours la meilleure des choses, surtout si c'est arrêter pour arrêter.
Elle te mêle a la confidence, c'est plutôt bon signe en effet elle te fait confiance.

Laisse lui du temps, vaut mieux parfois qu'elle s'arrête pas, plutôt que de compenser avec des choses " pires ". Je mets entre " " parce que chacun voit ses actes différemment.

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
au_secours

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Mer 11 Déc 2013 - 21:52

Je suis d'accord avec les propos d'Implo, mon copain veut que j'arrête l'AM, pour lui faire plaisir, j'essaye mais je compense sur la nourriture en me privant ou en voulant me faire vomir donc ce n'est pas mieux..
Si elle se sent prête à arrêter alors elle y arrivera, mais "forcer" quelqu'un à arrêter, pour moi ça ne sert à rien
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Jeu 12 Déc 2013 - 20:15

Merci pour vous réponses.

Je vais m'éfforcer de prendre ça bien, je ne veux pas qu'elle se sente mal à l'aise. Et je sais que ça ne sert absolument à rien de demander à quelqu'un d'arrêtr l'AM. C'est une addiction, comme les TCAs, et c'est pas en arrêtant le symptôme qu'on règle le problème.

J'ai toujours été claire là-dessus (du moins j'ai fait de mon mieux) "L'important pour moi c'est pas ton AM, c'est que l'expression de la souffrance que t'as dans ton coeur, moi c'est ça qui m'importe vraiment". Elle m'a plusieurs fois demandais si je lui en voulais de s'AM, si je serai en colère contre elle... Je lui ai répondu que je lui en voudrai jamais de s'AM, car je trouvais ça aussi stupide que s'en prendre à quelqu'un qui a une jambe cassée de pas marcher assez vite, j'ai dit que je comprenais pas pourquoi les gens ne prêtaient attention qu'aux symptômes physiques, moi je veux pas faire ça.

Du coup je me contente d'être là. J'ai demandé à définir clairement ce qu'elle attendait de moi, pour que je ne me sente plus désemparée, que je sache ce qu'elle veut. De l'écoute, de la compréhension, essayer de lui rappeller d'autres solutions quand elle est sur le point de faire une crise (on en a profité pour évoquer ensemble ces solutions : glaçons, écriture et autres), et elle m'a demandé de l'arrêter si ça allait "trop loin". Moi j'ai insisté pour qu'elle me donne SA définition du "trop loin" parce que mon "trop loin" n'est peut-être pas le sien... du coup elle a été claire, c'est si un jour elle y va au point que ça mérite des points de sutures que je lui demande d'arrêter et que je l’emmène se faire recoudre. Me suis engagée à le faire. J'ai ajouté que je tenais à ce qu'elle se désinfecte quand elle s'AM, elle est d'accord. En général je la vois quelques heures après ou le lendemain, je lui demande si elle s'est désinfectée, elle me dit que non et je lui sors le désinfectant + la gaze stérile et tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Petite_fleur



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Jeu 12 Déc 2013 - 20:21

au_secours a écrit:
mon copain veut que j'arrête l'AM, pour lui faire plaisir, j'essaye mais je compense sur la nourriture en me privant ou en voulant me faire vomir donc ce n'est pas mieux..
Si elle se sent prête à arrêter alors elle y arrivera, mais "forcer" quelqu'un à arrêter, pour moi ça ne sert à rien

Je suis bien d'accord avec toi, forcer à arrêter est inutile, même contre-productif selon moi. Je vous rassure, je ne veux pas qu'elle arrête l'AM, je veux qu'elle aille mieux, je me dis que c'est juste la manifestation d'un mal-être, d'une douleur, et que quand cette souffrance sera guérie l'AM finira par s'en aller. Ca ne sert à rien d'empêcher quelqu'un de tousser tant qu'il a un rhume... selon moi faut lutter contre la cause et pas les symptômes...
Je ne suis pas experte du tout! Je suis juste une conjointe aimante qui essaye de faire au mieux. Peut-être pourrais-tu expliquer à ton copain que ce n'est pas l'AM qui te fait mal mais le contraire : le mal qui te fait t'AM? Il faudrait qu'il comprenne qu'il y a une différence entre vouloir que l'être qu'on aime arrête de souffrir (légitime selon moi) et vouloir que ce même être cher arrête d'exprimer sa douleur via l'AM (c'est pas nos oignons selon moi).
Revenir en haut Aller en bas
au_secours

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Ven 13 Déc 2013 - 9:09

Si je pourrais lui expliquer et je l'ai déjà plus ou moins fait mais le problème c'est que l'AM lui fait peur, il a peur que je me suicide...
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Ven 13 Déc 2013 - 21:50

Pareil, mon chéri m'a trainée aux urgences psy, j'ai été reçue comme une merde et je suis sortie de là avec le regret de pas avoir taillé plus profond. Sûr, j'ai pas recommencé à m'AM après ça, mais j'ai recommencé les TCA à la place. C'est pas mieux. J'aurais préféré continuer à m'AM, mais on choisit pas ses symptômes.

Dur pour eux de comprendre que l'AM est le symptôme, pas la maladie. Tout ce qu'ils voient, c'est la blessure. Ça leur fait peur, ça se comprend. Ils ne savent pas comment aider alors ils paniquent.

On finira par trouver un moyen de les "dresser" à s'occuper de nous avec tendresse et compassion.

Et Petite Fleur, tu es un ANGE. Tu mérites une médaille.
Revenir en haut Aller en bas
au_secours

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Couple et AM   Ven 13 Déc 2013 - 21:53

Ce que j'aimerais c'est que le sujet devienne moins tabou pour que les gens puissent comprendre et ne plus être regardais comme une bête curieuse..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couple et AM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couple et AM
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pour la sauvegarde d'un couple
» Un couple américain du Minnesota a en effet décidé de faire voter les internautes................................
» Discussion autour de la pratique et le couple
» couple de variables aléatoires
» le couple stérile, bible et mythologie, info

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Amour et amitié-
Sauter vers: