Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Descendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Descendre   Mar 1 Oct 2013 - 19:58

J'ai aucune dépendance, juste que là j'arrive pas à à redescendre.
Je me sens super bien, vraiment, tellement en fait que j'en ai à peu près plus rien à foutre de tout. C'est bien la première fois que je m'inquiète d'aller bien. Smile 
C'est pas un problème en soi, juste que je me sens "trop" bien et ce n'est pas mon état normal, que j'aimerais retrouver.

J'ai un peu moins de lucidité, un peu comme si j'étais sous pét depuis 48 heures, ou quelque chose du genre. Ce qui est soulant c'est que j'ai des responsabilités que je ne peux pas accomplir dans cet état. Bon, je voudrais juste être rassuré sur le fait que je vais bien redescendre et pas rester bloquée. Et s'il y aurait des trucs à faire (à part bien manger, dormir et boire de l'eau).

(Edit, je précise : j'ai pris le produit samedi à minuit et je suis redescendu normalement - en plus il n'a vraiment pas beaucoup fait effet - c'est depuis mon réveil dimanche que je suis super bien).
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 1 Oct 2013 - 20:25

Il n'existe pas de produits que le corps ne soit capable d'éliminer tôt ou tard.
S'il y avait des conséquences irréversibles, ce serait au niveau d'un bad trip suffisamment violent pour créer un traumatisme. Ce n'est pas le cas ici, donc non, ça s'en ira tôt ou tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Mar 1 Oct 2013 - 22:43

Tu as raison, je n'ai pas été en bad alors ça devrait aller, faut juste être patient, ça devrait pas durer plus de quelques jours. C'est peut-être le combo avec le traitement substitut d'AD qui fait loler la sérotonine.
Revenir en haut Aller en bas
Implo

avatar

Nombre de messages : 12864
Age : 28
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 1 Oct 2013 - 23:11

j'ai
envie de te idre
prroitfite

________________
Il faudra peut être un jour que j'admette que je vais mal, mais peut être qu'à ce moment là, je pourrais le dire parce que j'irais mieux.

j'écris comme mon cerveau découpe
sans ponctuation pas d’intonation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Mar 1 Oct 2013 - 23:19

Ouais nan c'est clair. Smile Après demain matin j'ai une rando de 11 km donc faudra pas être à la ramasse !
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Descendre   Mer 2 Oct 2013 - 1:08

Franchement, ce dont je parlais au niveau des bad trip de toute manière ne survient qu'après un truc ultra violent. Je n'ai entendu parler de cette possibilité qu'en lisant des bouquins sur le sujet, mais jamais dans mes contacts, ni dans les on-dit. Il paraît juste que les plus violents bad-trips peuvent engendrer des traumatismes.
Mais de toute manière, la légende urbaine comme quoi on peut rester "bloqué" est née du fait que les drogues peuvent réveiller des troubles psys, et ceux-ci peuvent rester après que la drogue ait été éliminée.
Sauf que c'est un cas totalement différent de celui dont on parle ici. Du coup: no stress, détends toi, laisse aller, c'est ta première fois ? Tout va bien se passer.

veinarde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Mer 2 Oct 2013 - 19:36

C'est pas ma première fois et je suis déjà resté bloqué par le passé (le délire de l'araignée vient d'un mauvais mélange + possible que quelqu'un ait mis du lsd dans mon verre). Comme c'est avec la même substance que ce bad trip du coup je fais gaffe.

Mais là ça va, je suis plus lucide qu'hier, en fait je crois que je suis tellement pas habituée à être aussi bien au delà de quelques heures que ça me fait bizarre. Toute la gène que je ressentais avant, mes inhibitions, mes doutes, mes peurs : quasiment envolés (sans faire d'apologie bien sûr, c'est surtout lié à ma vie personnelle). Je me demande si les gens heureux ressentent la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Descendre   Mer 2 Oct 2013 - 21:19

Citation :
C'est pas ma première fois et je suis déjà resté bloqué par le passé (le délire de l'araignée vient d'un mauvais mélange + possible que quelqu'un ait mis du lsd dans mon verre)
Comme dit: les problèmes psychotiques peuvent être révélés, mais tu n'étais pas restée bloquée, car la substance n'était plus dans ton organisme. Aucune substance ne demeure dans l'organisme bien longtemps, encore moins celles qui agissent sur le cerveau. En revanche, c'est comme si tu donnes un coup de poing. Si tu l'a donné sur un roc, bah en le retirant, y a rien. Si tu l'as donné dans de la neige, il peut rester une marque.
Donc clairement, non, l'idée de "rester bloqué" tient plus de la légende urbaine qu'autre chose. Mais ça peut révéler des psychoses diverses.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Vectrom

avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Mer 2 Oct 2013 - 22:10

Plop ! Enfin des questions dans mon domaine de compétence !

Pour répondre à ta question du bloqué en premier lieu , le terme n'est juste pas le bon, on va plutôt dire "trop foutu le bordel" .

Petit cours de biochimie : comment ça marche ? Bon ce n'est pas de l'exacte définition, c'est juste histoire de te faire une idée . Quand tu vas prendre des psychotropes, tu vas avoir une ou plusieurs substance chimique active qui vont modifier tes neuro recepteur dans ton cerveau , ce qui va provoquer une excitation de tes neurones et ainsi fausser ta perception de la réalité .

Je pense que "rester bloqué" signifie que tu as causé trop de dommage et de souk dans ton cerveau au point d'en totalement perturber le fonctionnement .
Bon avant que tu flippes, ce n'est valable que pour une consommation régulière et vue ce que tu as écrit, c'est la phase de " descente" ou plutôt la phase de re stabilisation de ton cerveau .
Laisse le temps à ton corps d'éliminer, sachant qu'il y a un barème d'élimination pour chaque substance .
Après , je penses que c'est probable que tu ais  un effet psychologique inconscient, en gros tu t'autopersuades inconsciemment que la substance est toujours active.Dans ce cas la ton cerveau simule cet état ( même s'il n'est absolument plus là chimiquement parlant) .

Conseil pour éliminer > Bois beaucoup d'eau, bouge beaucoup et urine ( laisse tes reins filtrés les déchets quoi) ! Et plus tu vas stresser , plus la "descente" psycologique sera duuuuuur ! Donc pète un coup et keep cool !

En espérant avoir été utile Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Jeu 3 Oct 2013 - 12:51

Je sais bien qu'on ne reste pas bloqué à proprement parler, c'est juste une expression. Oui, ça peut révéler une psychose susjacente (et Allan pas besoin d'une conso régulière pour ça, parfois même une fois suffit) mais vu que je ne suis pas psychotique ça va, et pourtant ça ne m'a pas empêché d'être en délire pendant des mois (bon par la suite c'est devenu plus une symbolique personnelle qu'un délire mais c'est un autre sujet).

Allan, je ne pense pas me persuader que la substance est toujours là. Je pense qu'elle est pas totalement éliminée. ^^ (Hum en fait t'as peut-être raison). En fait je suis tellement bien que je me demande si par un pur hasard le combo de cette substance + le substitut d’antidépresseur que je prend n'a pas "guérie" mon cerveau (ou alors c'est juste l'AD).
(Et je ne suis pas du tout stressée, je sais même plus comment on fait).

En fait j'crois que je vais en profiter pour me confronter à tout ce qui me fais peur (assumer un boulot etc), on va vite voir si je descend !
Revenir en haut Aller en bas
Allan Vectrom

avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Jeu 3 Oct 2013 - 14:10

Excellente idée, n'y va pas trop fort non plus histoire de pas te prendre ce que j'appelle " Un contrecoup psycho " !

Je viens aussi de penser à une autre hypothèse : Le fait de te ressentir bien n'aurait pas éveillé une sorte de déclic partiel te donnant force et motivation pour avancer . Comme une sorte de prise de recul sur tes angoisses et tourments, qui te montre qu'ok la vie n'est pas rose mais n'est pas aussi purement noire .

Bon si c'est le cas, juste par prévention même si je pense que tu es loin d'être débile, si tu recommences à retomber n'utilise pas ses merdes comme fuite ou substitut de la réalité . Une fuite n'est jamais définitive et plus elle sera longue, plus le contrecoup sera violent et dur .

En tout cas, bonne chance pour les projets qui t'attendent !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Jeu 3 Oct 2013 - 22:48

Citation :
" Un contrecoup psycho " !
J'adore l'expression. Smile 

Ton hypothèse est probable, oui.
Bon je suis enfin revenue à un état "normal" mais je me sens toujours bien. En fait je découvre dans la pratique ce que je savais déjà théoriquement : sans auto-discipline toute la joie du monde ne dure pas très longtemps, le bonheur se construit (et heureusement, car lorsque je planais je n'avais plus aucun objectif vu que j'étais déjà bien... mais finalement il vaut mieux un bonheur construit dans la sueur plutôt qu'une vie légumineuse).

Citation :
Bon si c'est le cas, juste par prévention même si je pense que tu es loin d'être débile, si tu recommences à retomber n'utilise pas ses merdes comme fuite ou substitut de la réalité.
Non t'inquiètes, j'ai des règles strictes à ce sujet et d'ailleurs, je ne cherche ni à échapper à la douleur ni la défonce pour la défonce; je gère. Mais tu as raison, c'est toujours bien de rappeler ça aux gens.

Citation :
En tout cas, bonne chance pour les projets qui t'attendent !
Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 2:10

Je soupçonne très fortement la md de m'avoir plongé dans un état dépressif (je reconnais tous les symptômes, qui commençaient déjà à être là avant la dernière prise mais qui se sont brusquement accentués après).
Cette substance avec mes troubles de l'humeur, c'est de la grosse merde.
Je songe à arrêter définitivement. Une excellente soirée ne vaut pas le coup de plusieurs semaines d'état dépressif.
La différence avec la plupart des dépressifs, c'est que je n'ai pas de grande tristesse continue. Je ne ressens rien. Je me fous totalement de choses qui auparavant m'auraient mis en joie.
Tout cela est, je pense, lié à mon sommeil. Je ne dors plus. Enfin, je m'oblige à aller dormir à 4 heure du matin, souvent sous xanax (qui me fait de moins en moins d'effet).
L'autre jour j'ai cru être complètement défoncé à cause du xanax, plus de 10 heures après en avoir pris. Une amie m'a dit que c'était de l'autosuggestion. Mais non, j'étais tellement à la ramasse.
Puis, j'ai compris. J'étais pas défoncé, j'étais très fatigué. Au point de confondre les deux.
Je tente de me bouger pour me sortir de cet état, et ça marche, mais ça prend du temps.
Je pense en continue (sauf sous xanax) et ce n'est pas normal. J'ai toujours eu l'habitude de trop penser, mais là ça atteint des sommets. L'autre jour j'ai passé une nuit entière à refaire toute mon autobiographie de ma naissance à maintenant (sans déconner). C'est n'importe quoi. C'est chiant au possible.
Je tente de revenir à la "réalité" : m'informer de l'actualité, du monde environnant et de sujets qui m’intéressent, cuisiner, sortir un peu... ça marche mais je me sens toujours dans une totale torpeur.
Voilà torpeur c'est exactement le bon mot (appelez ça légume).
Sens 1 Engourdissement profond, perte de la sensibilité. Synonyme léthargie.
Sens 2 Diminution de l'activité, ralentissement, apathie. Synonyme ralentissement.

Après, comment arrêter ? Car je ne suis absolument pas accro (vraiment) mais passer une fête sans ce n'est plus pareil.
D'ailleurs, il ne m'est jamais arrivé d'aller faire la fête sans boire (oui, comme tout le monde). Avant j'avais un problème d'alcool festif, pas parce que j'étais accro mais parce que j'en prenais beaucoup trop.
Finalement, j'ai réglé ce problème : en devenant résistante à l'alcool / en arrêtant pendant des mois de faire la fête / et finalement, en passant à la md.
Je crains de tomber dans un autre travers, comme la c, et la c c'est vraiment de la merde. Et je sais que c'est de la grosse merde mais je songe à en prendre pour me sortir de cette torpeur, car les antidépresseurs ne marchent pas sur moi.
C'est le serpent qui se mord la queue... je veux éviter de flinguer ma santé mais il faut bien assurer mentalement, help ?
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 9:51

Je m'y connais pas trop en substances addictives (à part la bouffe...) mais bon, au risque de jouer à Captain Obvious... T'en as parlé à ton médecin ?
(oui je sais, le commentaire 'achement utile... j'aimerais pouvoir t'aider plus Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 12:29

Je suis en train de regarder sur Wikipédia (ok, c'est un peu ringard j'avoue mais je veux juste essayer de t'amener un regard plus objectif sur cette merde qu'est la md et pourquoi pas, t'éviter d'en reprendre ou espacer les prises pour un début.)

Les effets recherchés:
 

là, je te reconnais bien dans la description de ce que tu écris. Pas forcément tout bien sûr mais bon, voilà.

La question est donc cette prise de md et les effets qui suivent ces prises.
Nous y voilà.


Les effets:
 

Bref j'espère t'avoir éclairée un peu. En gros, en parler et arrêter cette merde reste le mieux. Écarte le plus possible les prises, dans la mesure du possible pour toi et surtout, pense au conseil que tu m'as donné: pense à la façon objective dont la femme que tu es agirait pour son bien.
Essaie de t'occuper le plus possible, pense à des choses positives, fais-toi un beau petit emploi du temps assez complet. Et évite plus que tout la destruction même involontaire et arrête la chute pendant que tu peux.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 13:08

Citation :
Finalement, j'ai réglé ce problème : en devenant résistante à l'alcool / en arrêtant pendant des mois de faire la fête / et finalement, en passant à la md.
Première chose: tu n'as pas réglé le problème.
Devenir résistant à l'alcool c'est juste le contourner
Arrêter de faire la fête, c'est s'attaquer aux effets secondaires
et passer à la md, c'est une substitution par plus violent.

Donc à mon sens, faudrait, justement, commencer par régler le problème: t'amuser sans être défoncée.

et je ne parle pas des fêtes uniquement, ça c'est le dernier niveau, mais bien de tous le reste.
Déjà, est-ce que ton cercle de connaissance se limite aux drogués ?
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 13:52

Aloysius a écrit:
Donc à mon sens, faudrait, justement, commencer par régler le problème: t'amuser sans être défoncée.

 Shocked j'ai omis malencontreusement d'insister oui sur cette question. merci Aloysius  Wink 

Pourquoi n'arrives-tu pas à t'amuser sans prendre quelques substances qui soient ?
Sans ces drogues en qq sortes, comment te sens-tu ?
Pourquoi chercher les effets qui finiront par te mettre dans un état merdique?

J'espère sincèrement que mes commentaires te permettront d'avancer vers du mieux-être, une compréhension et donc un avenir plus serein. Car une drogue reste une drogue. Douce, dure, c'est une drogue.
Tiens le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 14:43

Hum. Je pense que j'ai dû mal expliquer mon problème.
L'usage est uniquement festif. Je ne me détruis pas avec, je ne cherche pas à échapper à un mal être avec. La majorité de mes amis ne sont pas tox.
Je fais toujours une pause d'un mois entre chaque prise.
Je n'en ai pas parlé à mon médecin parce que... déjà, j'en ai pas. Ensuite, si j'en parle à un médecin il me prescrira des antidépresseurs, chose qu'un psychiatre ferait bien mieux. Et là le bat blesse, car : les antidépresseurs ne marchent pas sur moi en général, ça met un mois à agir, et surtout mon ex psychiatre m'avait dit que je risquais le trouble bipolaire si je reprenais des AD (après une période où j'étais accro au prozac et où j'en avais abusé, ce qui avait provoqué un état maniaque). Donc, non.

Aloysius : oui, le terme "régler le problème" était ironique.  Smile 
Si tu veux dans le milieu electro tout le monde est défoncé. Dans les autres milieu, personne n'est sobre.
Le problème c'est que je vais revenir à l'alcool et j'en ai déjà fais le tour, et franchement c'est presque tout aussi merdique. Parce que c'est légal on s'imagine que c'est moins dangereux, mais c'est faux...
Si je ne prend rien, inutile de sortir. Ça peut paraitre radical mais c'est vraiment comme ça que tout le monde résonne. C'est pas moi qui ai un problème particulier par rapport à ça, hormis dans le contrôle des quantités. Si j'ai rien pris à côté une fois que je commence à boire je m'arrête seulement quand j'ai plus de fric.

Bref l'important maintenant c'est de combattre la torpeur.
Donc : retourner en cours,
me renseigner pour la formation à la croix rouge,
me mettre un réveil à 23h pour aller dormir avec des xanax.

Citation :
pense à la façon objective dont la femme que tu es agirait pour son bien.
Oui. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 14:53

Temporaire a écrit:
L'usage est uniquement festif. Je ne me détruis pas avec, je ne cherche pas à échapper à un mal être avec.

Autant pour moi.
Je voulais juste que tu le saches.

Temporaire a écrit:

Bref l'important maintenant c'est de combattre la torpeur.
Applique les 3 objectifs que tu as cité et j'espère que tout rentrera dans l'ordre !
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Mar 4 Fév 2014 - 14:57

Les AD qui mettent 1 mois à commencer à agir, je connais.
Pour ce qui est des molécules, il en existe plein, comme par exemple celle du millepertuis. à voir et organiser avec un médecin, et à prendre en compte que ça coupe l'effet contraceptif de la pilule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Descendre   Jeu 6 Fév 2014 - 19:25

J'en ai assez de me cogner à des murs.
Je viens d'aller voir une médecin, dans un cabinet chic.
J'ai expliqué mon problème de sommeil, en demandant des somnifères. Dès l'instant où j'ai dit mon diagnostique psychiatrique (on m'a demandé si j'avais des antécédents médicaux) et où j'ai parlé de xanax et de MD, j'étais classé dans la catégorie toxicomane.
"On dirait que vous venez de prendre des xanax là".
"Non j'en ai pas pris, je suis fatigué"

Non pauvre conne, je viens pas de me défoncer, je suis tellement crevée que j'ai l'air totalement défoncé et d'ailleurs je me sens défoncé alors que j'en ai pris il y a 22 heures uniquement pour dormir ! Putain, y a un problème !
J'ai tenté de parler des symptômes dépressifs, elle ne m'a pas écouté. J'ai tenté d'expliquer ma situation, pourquoi j'en venais à venir demander des somnifères et pourquoi j'ai plus de médecin traitant, elle ne m'a pas cru. Ok, elle est pas psychiatre, mais quand même. Pour elle, j'étais uniquement une tox qui faisait le tour des généralistes du quartier (et d'ailleurs, si vraiment j'avais été toxicomane, sa réaction aurait été inquiétante de toute façon).

J'ai pas eu le temps de dire que je suis tellement crevé que le soir j'ai de légères hallucinations auditive (ce qui ne m'arrive presque jamais en temps normal).
Elle ne m'a pas posé de questions sur mes consommations, ce que je trouve aberrant car il pourrait y avoir des interactions dangereuses et que je ne connais pas et elle aurait pu me renseigner.
Quand j'ai parlé de dépression elle m'a coupé la parole.
Mais merde ! C'est quoi le soucis au juste ?

Bon, elle m'a quand même proposé une solution, me réveiller tous les matins afin de ne plus être décalé.
Ça revient à passer à trois heures de sommeil par nuit. Je vais le faire, mais j'aurais préféré m'en passer.

Et là je me sens défoncé et je ne sais pas si c'est un effet de retour de la md ou si je suis complètement crevé (depuis quand être crevé rend stone putain) ou si j'ai détruis mon cerveau, et elle n'est même pas foutus de m'aider là dessus !
Fais chier !


A part ça,

Citation :
retourner en cours,
me renseigner pour la formation à la croix rouge,
me mettre un réveil à 23h pour aller dormir avec des xanax

Merci Luciole.
Princesse merci également, j'avais complètement oublié que le millepertuis est l'un des rare remède qui marche vraiment sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
PrincesseCa

avatar

Nombre de messages : 804
Localisation : sous traitement qui marche
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Jeu 6 Fév 2014 - 19:48

De rien.

Connasse de toubib qui pige rien >.<
La prochaine fois, parle de la dépression en premier.

Courage. On est avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Descendre   Ven 7 Fév 2014 - 14:35

PrincesseCa a écrit:
De rien.

Connasse de toubib qui pige rien >.<
La prochaine fois, parle de la dépression en premier.

Courage. On est avec toi.

Je plussoie !!
Cette toubib  grr 
Essaie oui de te réveiller tous les matins à la même heure, ça régulera peut-être simplement ton rythme de sommeil mais ça reste quand même inquiétant qu'après être allée voir quelqu'un pour t'aider (chapeau bas au passage  Wink ), cette histoire de te sentir défoncée alors que tu ne l'es pas, etc ne soit pas résolue.  scratch 

Ah, et je pense à quelque chose: il existe dans les pharmacies des régulateurs de rythme du sommeil. C'est sans ordonnance, bon pas remboursé du coup mais peut-être pourras-tu essayer si ça ne s'arrange pas ? C'est de l'homéopathie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Descendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Descendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «Allâh n’a pas fait descendre une maladie, sans son remède»
» Excédé par le chahut, un chauffeur scolaire fait descendre tous les élèves à plusieurs kilomètres de leur collège.
» descendre les escaliers
» Les demandes d'Adam et de Satan avant de descendre sur Terre
» Le chatiment a venir selon les prophéties et messages de la Vierge Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Drogues et comportements addictifs-
Sauter vers: