Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 comme une chape de plomb...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elph'



Nombre de messages : 151
Age : 29
Localisation : Je cohabite avec moi même..
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: comme une chape de plomb...   Sam 10 Aoû 2013 - 18:03

Depuis trois jours, comme une chape de plomb sur mes épaules.
Je me sens écrasée par le mal être...

Une raison minime, une amitié définitivement perdue... mais je n'arrive pas à tourner la page. Mon ancienne amie elle, a mis une croix dessus. Je n'ai plus rien a en attendre, et pourtant, même si je le savais déjà, ça fait mal. Très mal.

Et je me sens couler lentement vers le néant, ce vide intérieur que je n'avais pas ressenti depuis trois mois. Ca allait mieux, vraiment. Mais un rien me fait basculer... je ne suis pas encore sortie d'affaire, pas encore assez forte pour rester stable.
Et je ne peux lutter contre tout ça... je me laisse entraîner par le courant du désespoir.

De nouveau envie/besoin de m'am. Je lutte, résiste comme je le peux... mais de nouveau la tentation est là. Solution de facilité ? je ne sais pas.

Je me déteste.... d'y avoir encore cru, de n'être pas capable d'avoir des ami(e)s... de ne pas réussir à me battre au moindre grain de sable dans les rouages.
La haine à l'état brut.. il faut que je me punisse, que je fasse sortir cette souffrance..

Elph'
Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Sam 10 Aoû 2013 - 18:36

Une amitié perdue n'est pas une raison minime. Tu as quelqu'un avec qui tu peux en parler IRL, un membre de ta famille en qui tu as confiance ?
Après, pour ce qui est de rebasculer facilement, la guérison ne se fait pas grâce à un coup de baguette magique, c'est dur, c'est rude et c'est chiant. Et ça avance doucement, parfois à reculons.
Tu as déjà perdu des amis avant, ou c'est la première fois (ce n'est pas très clair à la lecture de ton texte) ?
Pour ce qui est de faire sortir cette souffrance, tu pourrais peut-être tout écrire sur un morceau de papier et le brûler / en faire des confettis. Ça pourrait peut-être te faire du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Elph'



Nombre de messages : 151
Age : 29
Localisation : Je cohabite avec moi même..
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Sam 10 Aoû 2013 - 18:52

Merci Wicked.

Cette histoire d'amitié est compliquée... Il y a 10 ans quand on s'est rencontrée sur les bancs du lycée, elle m'a pour ainsi dire "sauvée" la vie. c'est grâce à elle que j'ai tenue, c'est elle qui m'a soutenue pendant ma première hospit'.
Mais, le temps passant, j'ai eu d'autres sentiments à son égard, autre que de la "simple" amitié. A partir de là, ça été des moments de souffrance du à son absence, à ses "jeux" un peu pervers par rapport à moi. Mais elle est restée, et moi aussi. Cette amitié n'était pas saine.. et elle a finie par pourrir.
Il y a de ça quelques mois, je lui ai envoyé un mail, dans lequel je vidais mon sac... la réponse fut brute. "déteste moi si tu veux..."
Et puis, mercredi, je lui ai envoyé les paroles de la chanson le p'tit pardon de wriggles... que j'avais réécoutée et qui m'a fait penser à elle...
Sauf que sa réponse a été qu'elle avait fait une croix sur cette amitié, et que je n'avais plus rien a en espérer. Bref rien que je ne savais pas déjà... mais assez pour me "perturber".
Donc en fait, je l'avais déjà perdue, mais je ne peux m'en faire une raison.. je n'arrive pas à tourner la page... alors que je sais bien qu'il faudrait.

C'était ma première (et seule) vraie amie.

Je sais que la guérison ne se fait pas toute seule, mais j'avais pas mal avancé. Des projets, et tout.
et là... c'est le black out.
Plus envie de rien...
Je me déteste..
Et je ne sais pas quoi faire... plus la force...

Revenir en haut Aller en bas
Wicked



Nombre de messages : 2949
Age : 27
Localisation : Saint Germain En Laye
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Sam 10 Aoû 2013 - 20:17

Ne culpabilise pas parce que tu ne peux pas tourner la page. L'événement est encore récent, c'est normal que tu aies du mal.
Tu parles de trois jours dans ton premier message. C'est lié avec la rupture de ton amitié, ou c'est dû à autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Sam 10 Aoû 2013 - 20:26

Ce n'est pas facile de perdre une amitié qui est importante pour nous,ce n'est pas anodin.Perdre un être que l'on aime d'une manière ou d'une autre,c'est une expèrience difficile et quant on sais qu'il n'y a vraiment aucun espoir,il n'y a pas grand chose à faire,à part se confier à une ou plusieurs personnes vraiment de confiance,qui pourront t'épauler,te comprendre.L'idée de la lettre n'est pas mauvaise non plus...écrire ce que l'on a sur le coeur à quelqu'un-ou à propos de quelqu'un-noir sur blanc,que ce soit par internet interposé ou sur papier,ça peu faire vraiment du bien,même si la personne ne lit jamais le texte.Certains psys le conseil d'ailleurs.
C'est compréhensible que tu te sente mal;une petite rechute est hélas toujours possible pour des personnes hypersensibles.Il n'y a aucune honte à avoir.Et puis tu vois,tu as été mieux pendant trois mois,tu as fait des projets,donc tout est possible.
D'ailleurs...tu dis toi-même que cette amitié n'était pas saine;ça devait peut-être arriver,d'ailleurs tu t'y attendais.Certaines relations sont faites pour durer toujours,d'autres non.Même si c'était ta première vraie amie,ça ne veut pas dire que tu n'en auras plus jamais,et peut-être de meilleur qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Elph'



Nombre de messages : 151
Age : 29
Localisation : Je cohabite avec moi même..
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Dim 11 Aoû 2013 - 12:05

J'ai souvent écris à cette amie sans jamais lui envoyer les lettres.
Courriers que j'ai déchirés/jetés...

Hier le spectre de l'am n'était pas loin... J'ai résisté.
Je ne sais pas comment, m'ais j'ai tenu... (enfin, j'ai pris quelques cachets supplémentaires pour dormir pale  )

Ce matin, je suis entre deux eaux...
J'ai l'impression d'être ailleurs.. dans le flou, le fou.
Je n'ai envie de rien..
Juste dormir, pour oublier que ça ne va pas, dormir et me réveiller quand le cauchemar aura pris fin...

Ma vie va-t-elle être une répétition de vague de déprime/dépression/décompensation, et de moments bien ?
Même lorsque je me pense sortie d'affaire je me rends compte que non, ce n'était juste que du répit.

Elph'
Revenir en haut Aller en bas
Internet Puke



Nombre de messages : 243
Age : 28
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Dim 11 Aoû 2013 - 15:11

Tourner la page c'est très difficile, une amitié qui se termine c'est parfois brutal, il faut en faire le deuil. Si cette personne était malsaine pour toi, alors au fond il faut voir ça comme un mal pour un bien...et puis franchement, quelqu'un qui met une croix aussi facilement sur l'amitié ne mérite pas que tu souffres autant pour elle. Tu mérites autre chose et tu rencontrera certainement quelqu'un qui méritera d'être un ami.

Citation :
Ma vie va-t-elle être une répétition de vague de déprime/dépression/décompensation, et de moments bien ?
Même lorsque je me pense sortie d'affaire je me rends compte que non, ce n'était juste que du répit.
Je ressens exactement la même chose, et je pense sincèrement qu'il ne faut pas abandonner. Profite de ces instants positifs, garde les en mémoire et accroche toi à eux pour traverser le brouillard.
La vie sera toujours faite de hauts et de bas, ce qu'il faut essayer de faire c'est modifier sa façon de les gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Elph'



Nombre de messages : 151
Age : 29
Localisation : Je cohabite avec moi même..
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Dim 11 Aoû 2013 - 15:51

Howl, en effet ce n'est pas plus mal que cette amitié se termine... j'en souffrais déjà avant que l'on décide de coupe les ponts.. elle était beaucoup plus importante pour moi, que moi pour elle.

J'ai toujours eu du mal dans les relations avec autrui.. peur de m'attacher, mais surtout très grande peur de l'abandon.
De fait, je n'ai jamais eu beaucoup d'amis voir même de simples potes.
Peur aussi de l'intrusion de la personne dans ma vie... mon espace vital.
J'ai donc été souvent seule..... au collège, au lycée (à part M. en terminale...) et à la fac aussi.
Je me lie et me livre difficilement dans le monde réel (c'est plus facile sur les forum..)


Je sais aussi que par rapport au mal être que j'ai, et la maladie, j'aurai toujours des bas.. même si, vu que ça allait mieux j'ai cru que c'était bon... ces derniers jours m'ont rappelés à quel point le bien être est fragile.
Mais pour autant, je ne veux pas abandonner.

Ca va un peu mieux cet aprem... pourvu que ça continue. J'ai jeté les "outils" que j'avais préparé hier soir (au cas où...) ne m'en suis pas servie.

Merci,

Elph'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comme une chape de plomb...   Aujourd'hui à 11:44

Revenir en haut Aller en bas
 
comme une chape de plomb...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chape de plomb est retombée .. je quite ce forum
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» Demande d'aide pour la confection de soldats de plomb
» questce que cela implique vivre comme un laïc consacré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: