Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Libera me de morte æterna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helheim



Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Libera me de morte æterna   Ven 31 Mai 2013 - 23:47

Bonsoir...

Je reviens ici parce que ma vie a recommencé à se casser laggle, et j'ai besoin de sortir de mon isolement. Ce qui est un peu con, c'est d'avoir attendu d'être vraiment dans un sale état avant de réclamer de l'aide (remarque, mieux vaut tard que jamais).

A ceux que ça intéresse, voici un lien vers ma précédente présentation : http://automutilation.actifforum.com/t15216-presentation-de-helheim

Bref. Je vais vraiment très mal en ce moment. J'avais bien remonté la pente, je croyais que c'était fini, que mon passé n'était plus qu'un mauvais souvenir, mais apparemment pas. Il m'est arrivé de multiples problèmes car c'est bien connu qu'un problème n'arrive jamais seul, et je n'arrive pas à faire face, je me sens complètement écrasé. J'ai recommencé à me viander. Sauf que cette fois, je vais plus loin qu'avant. Avant, ce n'étaient que des petites coupures “sans importances”. Maintenant, j'en suis venu à écrire des mots sur ma peau et je me dis qu'en fait... je n'ai peut être pas tant avancé que ça finalement, que c'est à chaque fois pire... Mais alors, quand est ce que ça va s'arrêter ?

Je vais parler en plusieurs fois de ce qui ne va pas. Je pense que ça vaut mieux que de vomir de manière destructurée tout ce que j'ai sur le coeur. Après tout, un seul problème à la fois.

Le truc qui me préoccupe le plus, là, right now, c'est que je me suis engueulé avec un pote qui vit en province et qui est sensé monter me voir à Paris dans 15 jours. Je précise que cette personne a des antécédents avec le viandage (même s'il ne le fait plus aujourd'hui), et que je suis persuadé qu'il a des problèmes qu'il n'a toujours pas réglé aujourd'hui. Ne m'étant jamais spécialement confié à lui, j'ai voulu en faire l'expérience pour voir ce que ça donnerait. Du coup, je l'ai appellé Lundi dernier parce que je cherchais du pétrole et que j'avais besoin de parler. Et quand je lui ai avoué que j'avais recommencé à me viander, il a eu une réaction juste épidermique : il a commencé à m'engueuler en me disant que si je recommençais, il ne monterai pas à Paris, que c'était complètement stupide et lâche et qu'un jour, il avait “mis une tarte dans la gueule” d'une de ses amies qui le faisait et qui s'était confié à lui, et que si j'avais été en face de lui, il aurait fait la même chose (Je ne sais pas si c'était du premier degré ou pas, mais en tout cas, c'étaient ses mots).

M'étant pris ça dans laggle, je ne me suis plus senti en sécurité pour parler. J'ai essayé de lui dire que je n'avais finalement plus envie de me confier à lui parce que je ne me sentais pas en sécurité pour le faire, tout simplement. Il ne l'a pas compris. Il a essayé de savoir ce qui n'allait pas. J'ai même eu le sentiment qu'il essayait de m'extorquer des confidences. Il m'a dit qu'il tenait à moi, qu'il voulait vraiment que je m'en sorte, qu'il voulait vraiment m'aider. Mais je lui ai finalement dit non parce que je ne le sentais pas. J'ai essayé de le faire avec tact et douceur, je me rappelle encore du texto que je lui ai envoyé :

"Merci d'avoir pris du temps pour moi. Ca m'a beaucoup touché. Mais ne le prend pas mal mais je crois que ça me fait plus de mal que de bien de te parler de mes problèmes en fait (ce qui n'est pas l'objectif lol). Ta réaction épidermique m'a mis très mal à l'aise et je pense que c'est mieux pour nous deux qu'on évite le sujet désormais : je t'apprécie beaucoup moi aussi, je n'ai pas envie qu'on s'engueule et je n'ai pas non plus envie d'être hypocrite en te disant ce que tu as envie d'entendre. Ne t'inquiète pas pour moi, j'ai d'autres personnes à qui parler. Merci encore pour le temps que tu m'as consacré.”

Réponse de sa part : “OK, j'ai compris, je te fous la paix”.

Depuis, je n'ai plus aucune nouvelles. J'ai essayé de lui envoyer des textos pour rebondir sur autre chose, mais il n'a pas répondu. Je lui ai demandé s'il me faisait la gueule, il ne m'a pas répondu. Je l'ai appellé ce soir pour avoir une explication sur la raison de son silence, je n'ai pas eu de réponse. Du coup, je lui ai laissé un message pour lui demander une explication.

J'avoue que sa réaction me fait mal parce que j'aime bien ce garçon, et en plus, je ne la comprend pas. Personnellement, je sais de quoi j'ai besoin et de quoi je n'ai pas besoin. J'ai voulu voir s'il pouvait me l'apporter, il s'avère que non et que du coup, j'ai préféré me confier à d'autres amis qui m'ont largement plus aidé. La faute à personne, je sais aussi que tout ce qu'il a dit partait d'un bon sentiment, mais du coup, je sais pas... je sais rationnellement que c'est mon droit de ne pas me sentir en sécurité pour me confier, Je sais également que ça fait partie de mon système de valeur de penser à soi en écartant ce qui ne nous correspond pas et en se tournant vers ce qui nous fait du bien.

Et rétrospectivement, si c'était à refaire, je ne vois pas ce que je pourrais changer parce que sur le fond, je suis totalement en accord avec moi même (hormis le fait de m'être initialement tourné vers lui, ce qui était une erreur. Mais en même temps, je ne pouvais pas le savoir).

Pourtant, j'ai vraiment l'impression qu'il me fait la gueule. Et je ne comprends pas pourquoi. Je doute, je me demande ce que j'ai fait de mal et qui m'aurait échappé. Je me demande ce que j'ai pu dire ou ne pas dire, ce que j'aurais du dire, comment j'aurais du le dire pour qu'il ne le prenne pas mal.

Et ça me fout les boules. Parce que je sais que je complexe pas mal sur le fait de faire des erreurs et que je sors difficilement d'un sentiment de culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Libera me de morte æterna   Dim 2 Juin 2013 - 20:17

A lire rapidement les réactions qu'il a eu, sans être devin et sans le connaître : franchement, t'y es pour rien. Essaye de laisser tomber, ça sert à rien.
Tu as apparemment vraiment réfléchie au truc, au conséquences de ci ou de ça et ce que tu aurais dû et pas dû et ceci et cela et blablabla...

Lui ne donne pas l'impression d'avoir fait autant d'efforts, mais plutôt - outre le fait d'être complètement à côté de la plaque - de mal interpréter les choses. C'est triste pour lui, mais tu n'y es pour rien, d'autant plus que tu t'es montré super sympa dans ton message je trouve : t'as fais ce que tu as pu, tu n'as rien à te reprocher. Dis toi qu'il n'a pas les moyens de t'apporter une aide sur ce point, et qu'il est de toute façon aux prises avec ses propres démons (il s'est AM par le passé, il réagit en parlant de tartes dans la gueule : ouais mais non mec, y a un moment où faut assumer de l'avoir fait et d'en avoir eu besoin).
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Libera me de morte æterna   Dim 2 Juin 2013 - 22:19

Tu n'as pas à t'en vouloir DU TOUT.Tu avais toute confiance en lui,donc tu lui as parlé de ton problème;tu croyais qu'il comprendrait,vu qu'il a eu le même.Et oui,il a probablement cru bien faire en te"secouant",mais c'était maladroit de sa part.Seulement il n'arrive pas-ou ne veut pas le comprendre,il reste dans son truc.Comme dit temporaire,ça doit avoir rapport avec le fait qu'il s'est AM autrefois.Mais justement:ne pas voire qu'il t'as blessée...Dommage.
Heureusement que tu as d'autres amis qui ont su te prêter une oreille attentive,recueuillir tes confidences sans te juger.C'est une belle preuve d'amitié,n'oublie pas ça.
Si tu aime bien ce pote,c'est triste de ne plus vous parler sur un malentendu.Tu devrais peut-être tenter une dernière explication gentille et objective,expliqué ce que tu as ressentit et que,bien que comprennant qu'il ai pensé bien faire,tu espèrait une réaction plus affectueuse...Mais j'ai l'impression que tu l'as déja fait.S'il ne veut rien entendre,tans pis pour lui.Continue de parler à tes autres amis.
Revenir en haut Aller en bas
Helheim



Nombre de messages : 86
Age : 26
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Libera me de morte æterna   Lun 3 Juin 2013 - 9:05

Merci pour vos réponse, c'est sympa Smile

Aujourd'hui, je n'ai toujours aucune nouvelles. Je vais tenter de l'appeller une dernière fois, et puis si pas de réponse ben...Tant pis. Mais ça va grave me faire chier...

'fin bon, je vais pas non plus lui mettre un flingue sur la tempe pour le forcer après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Libera me de morte æterna   Lun 3 Juin 2013 - 12:11

de rien^^
Oui,essaie une dernière fois une explication sympa,et s'il ne veut vraiment rien entendre,tu peux ajouter que si un jour il change d'idée,tu seras là sans problème.Je ne vois pas ce que tu peux faire d'autre.Comme ça tout reste ouvert,on ne sais jamais...je ne vois pas ce qu'il y aurait à faire d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libera me de morte æterna   Aujourd'hui à 11:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Libera me de morte æterna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Golfe du Mexique, « zone morte »
» Mer rouge morte
» LE SECRET DES "MANUSCRITS DE LA MER MORTE"...
» Détroit :Ville Morte????
» MORTE LA BETE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: