Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ceci est une pipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith



Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Ceci est une pipe   Mar 16 Avr 2013 - 21:15

Je sais que j'ai tendance à multiplier les topics en ce moment, pas besoin de me le faire remarquer j'en ai parfaitement conscience. Pour moi l'idée même d'écrire dans un seul sujet jusqu'à ce qu'il fasse 40 pages, c'est pas imaginable. Un topic = un axe, une problématique différente. J'ai besoin d'avoir l'impression de quelque chose d'ordonné quand je me relis.
Et ça permet aux gens qui ne me connaissent pas beaucoup de pas prendre un sujet en cours de route sans comprendre grand chose parce qu'ils ont pas le courage de lire les dix mille pages précédentes.
Dooonc, tout ça pour dire que tout le monde devrait faire comme moi, c'est quand même plus pratique, et puis j'ai forcément raison parce que je suis la reine ici.

Voilà, une intro toute pourrie qui n'a aucun rapport - même éloigné - à ce que je vais écrire ici, parce que tailler dans le sujet à vif, j'aime pas.

En fait, c'est tout con, mais depuis plusieurs jours je suis dans une espèce de période maniaque où j'ai besoin d'ordonner les choses, parce que la majorité du temps c'est juste pas clair du tout dans ma tête, et je me perds complètement dans les méandres de mes pensées teintées d'angoisse.

J'ai envie de diviser ce message en plusieurs axes : ce sur quoi je n'ai pas du tout avancé ces derniers mois / ces dernières années, ce qui va mieux mais ça reste encore la merde et je suis bloquée, ce qui va mieux et continue à aller mieux au fur et à mesure, et ce sur quoi j'ai vraiment avancé, au point que c'est plus vraiment problématique. Le tout divisé en grands thèmes, qui correspondent chacun à une problématique de ma vie différente, soit actuelle soit passé en fonction de la catégorie.
Si vous êtes pas contente parce que c'est trop "scolaire", bye.

Donc, ce sur quoi je n'ai pas du tout avancé, voire qui empire :

- Ma tendance à l'auto-sabotage, à l'autodestruction sous pleins de formes (physique, psychologique, au niveau de mes relations, etc)
- Mon rapport à l'alcool
- Les ololols médicamenteux dès que j'en ai à disposition
- Mon rapport à mon corps, c'est même de pire en pire.
- L'insomnie / les cauchemars à répétition.
- L'angoisse permanente, la gestion de mes crises d'angoisse et de mes hallus.
- Mon rapport aux personnes de mon entourage qui sont décédées depuis un an, que ça soit par suicide ou autre.

Ce sur quoi j'ai avancé, mais ça reste la merde et je suis bloquée :

- Mon estime de moi, clairement. C'est la merde puissance 10 au lieu de l'être puissance 11, c'est tout.
- Mon rapport à la drogue (majoritairement dure)
- Mon rapport au sexe.
- La mythomanie, dans le sens où je ne sais plus à quoi me fier, comment distinguer le vrai du faux par moi-même seulement. La peur de déformer la réalité sans m'en rendre compte pour l'instant, de nouveau.
- Dans une moindre mesure mais vachement vrai en ce moment bien que je croyais que c'était réglé : mon rejet du contact physique.
- Ma relation avec Marie.
-Les idées chroniques de suicide / meurtre, bien gores, bien détaillées, etc.
- Mes relations familiales / ma dépendance vis-à-vis d'eux.

Ce sur quoi j'ai avancé et continue :

- Mes problèmes relationnels, ma vision des relations, ma peur de la fin des relations. J'avance doucement, mais sûrement.
- Mon choix d'études / d'avenir. C'est de moins en moins incertain.
- Ma démotivation chronique pour tout ce qui est autre chose que des loisirs.

Ce que j'ai majoritairement réglé / qui ne me pose plus vraiment problème :

- L'AM. Oui, je sais, je continue toujours. Mais c'est plus un problème à proprement parlé.
- La mythomanie, dans le sens où j'ai réussi à révéler à tous les concernés ce sur quoi je leur avais menti.
- Ma capacité à travailler (professionnellement parlant), à assumer mes responsabilités dans le travail.
- Problèmes financiers (bah ouais, ça va avec le travail), ma capacité à gérer un budget

Je crois que j'ai fais un peu le tour.
Bien sûr, je vais pas tout développer, parce que tout n'est pas prioritaire dans la liste de trucs à régler. Ce serait pas possible pour moi de tout affronter d'un coup de toute manière. Ci-dessous, les points que j'aimerais commencer / continuer à régler le plus vite possible.


L'angoisse permanente / les crises / les hallus :

J'angoisse tout le temps, mais vraiment tout le temps. Le moindre truc de travers peut provoquer des montées voire des crises d'angoisse / de larme / d'hystérie. Je passe parfois des heures à essayer de me raisonner sur une idée qui est devenue obsédante et dont j'ai décliné toutes les issues négatives possible. J'en trouve pas la source, mais tout ce que je vis, tout ce à quoi je pense accroche cette angoisse. Ce qui fait qu'en plus d'angoisser tout le temps, j'angoisse sur tout, et surtout sur n'importe quoi.
Les hallus sont vachement liées à l'angoisse, c'est pour ça que c'est dans la même catégorie. Logiquement, si j'arrive à ne plus angoisser, j'aurais plus d'hallus qui se pointent aléatoirement.
Franchement, j'avoue que je sais pas quoi faire vis-à-vis de ça. Des fois, j'arrive à gérer sans rien, à me raisonner, même si je mets des heures. Souvent, je fais de la merde, à divers niveaux, ça dépend des jours.
Donc ouais, j'ai vraiment besoin de régler ça. De reléguer l'angoisse au second plan, de pas avoir à me battre contre de façon quasi-continuelle.
Je vois plus de psy, donc pour obtenir un traitement régulier, c'est la merde. Et mon médecin traitant refuse de me prescrire un traitement psy parce que c'est pas son rôle. Je me vois pas reprendre un suivi tout de suite, honnêtement dit, si tant est que je réessaye un jour. Je sais que des fois, on peut tomber sur des psy qui aident, mais... là pour l'instant tout de suite, j'envisage pas l'idée. Et quand bien même je prendrais rdv en libéral avec un psychiatre, il me faudrait bien un mois avant d'avoir un rdv, et pas sûr qu'il accepte de me prescrire des médocs au premier rdv, vu que le psychiatre que j'ai vu en dernier avait refusé.
Donc il va falloir que je gère l'angoisse autrement. Et là, j'avoue que j'ai vraiment besoin de vous, parce que je sais pas quoi faire.

Insomnies / cauchemars :

Liés à l'angoisse, mais de loin pas seulement. Pas de médocs, là non plus. Ça m'empêche pas d'enchaîner les nuits blanches, où les nuits à me réveiller en crise d'angoisse, où les nuitsà me réveiller toutes les deux heures, où les nuits à dormir deux heures puis toute sensation de fatigue à disparue, et ainsi de suite. Je pratique toutes les variantes. Mais c'est vraiment handicapant, parce que du coup la journée je suis crevée, donc pas assez dynamique pour faire tout ce que je voudrais, ça me rend plus sensible à l'angoisse, aux bads et aux trucs du genre, et arrivé la nuit, j'angoisse tellement que rebelote, et au final c'est un foutu cercle vicieux.
La solution des spécialistes du sommeil étant à exclure, je vous sollicite aussi vivement à ce niveau là.
Parce que bon, régler ses merdes dans un état de fatigue avancée +++ et dans un état d'angoisse +++, qui plus est en accumulant les gueules de bois un jour sur deux, bon courage hein.

La mythomanie / le fait de ne pas savoir à quoi je peux me fier

Je suis sans cesse en train de confronter mes souvenirs, d'essayer de démêler le vrai du faux avant de parler de quelque chose à quelqu'un, quand je vis quelque chose qui sort un peu du quotidien, impossible de savoir du premier coup si c'est la réalité où une version altérée de la réalité.
Je peux pas me faire confiance. Je peux pas faire confiance à mon cerveau, d'autant plus avec les hallus. C'est putainnement angoissant, certainement une des sources de mon angoisse (ou en tout cas un des trucs qui l'alimentent), et j'avoue que j'aimerais beaucoup pouvoir être normale à ce niveau là. Vivre un truc, et ne pas devoir attendre x temps avant d'en parler sous prétexte qu'il faut d'abord que j'analyse et vérifie si c'est la vérité ou pas.

Ça, c'est vraiment le plus urgent, parce que sinon, je vais devenir folle. Je peux vivre en détestant mon corps, en me bourrant la gueule tous les soirs, en couchant avec des inconnus pour me détruire et en pensant à me défoncer continuellement. Mais à ce rythme là, je vais pas tenir longtemps, sincèrement. Physiquement ET moralement.

Bien entendu, si vous pensez pouvoir m'aider sur un point mentionné dans la liste plus haut mais pas dans les "urgents", ne vous privez pas, hein. C'est toujours ça, je pourrais toujours le relire plus tard.
Si vous avez des questions, hésitez pas non plus, je préfère ça à des solutions pas du tout adaptées.

Bref, voilà quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Bftu



Nombre de messages : 382
Age : 21
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mar 16 Avr 2013 - 21:47

Alors je ne pourrais t'aider que pour cette phrase :

Citation :
Je peux pas faire confiance à mon cerveau, d'autant plus avec les hallus.

Pour avoir connu ça à en faire des crises d'angoisse, comme toi, mon conseil pour t'en sortir serait de trouver quelque chose qui te donne une sensation de sécurité. Faut que tu trouve quelque chose de tout con, et que quand tu le fais/quand tu l'as, tu te dis qu'il ne peux plus rien t'arriver.
Par exemple c'est un peu débile mais quand je me met sous ma couette, complètement enroulée, je me dis que je peux plus faire d'hallucination et il peut rien m'arriver. J'ai réussi à m'en convaincre et effectivement, dès que je me mets comme ça toute mon angoisse retombe.

A toi de trouver ton petit "truc".
Revenir en haut Aller en bas
jðånne



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mar 16 Avr 2013 - 23:49

Lilith a écrit:

Insomnies / cauchemars :

Liés à l'angoisse, mais de loin pas seulement. Pas de médocs, là non plus. Ça m'empêche pas d'enchaîner les nuits blanches, où les nuits à me réveiller en crise d'angoisse, où les nuits à me réveiller toutes les deux heures, où les nuits à dormir deux heures puis toute sensation de fatigue à disparue, et ainsi de suite. Je pratique toutes les variantes. Mais c'est vraiment handicapant, parce que du coup la journée je suis crevée, donc pas assez dynamique pour faire tout ce que je voudrais, ça me rend plus sensible à l'angoisse, aux bads et aux trucs du genre, et arrivé la nuit, j'angoisse tellement que rebelote, et au final c'est un foutu cercle vicieux.
La solution des spécialistes du sommeil étant à exclure, je vous sollicite aussi vivement à ce niveau là.
Parce que bon, régler ses merdes dans un état de fatigue avancée +++ et dans un état d'angoisse +++, qui plus est en accumulant les gueules de bois un jour sur deux, bon courage hein.

Dans cette liste que tu as fait, peut être que ça serait bien de mettre dans une liste à part ce qui t'angoisse/détruit ton sommeil, et d'y rajouter d'autres choses si il y en a.
Une fois que c'est fait, essayer de régler un a un ce qui est noté, prendre ton temps, aller à la vitesse où tu le sens, voir demander l'aide de quelqu'un?
J'ai aussi des cauchemars récurrents par période (je transpire excessivement, n'arrive pas a me reposer, bouge trop), et une solution miracle j'en ai pas trouvé. Mais trouver la force de mettre un terme aux différentes choses qui "niquent" le sommeil, tirer un trait sur certaines choses, ça m'aide souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius



Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 0:00

Concernant la mythomanie, tu peux peut-être ne pas analyser et en parler de suite, et si tu repères par la suite que ça semble faux, rectifier et signaler ? Ça te redonnera une certaine assurance, et petit à petit, j'imagine que ça te permettra de repérer à l'avance les "trucs" qui indiquent que c'est faux ou vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith



Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 14:51

Bftu a écrit:
Alors je ne pourrais t'aider que pour cette phrase :

Citation :
Je peux pas faire confiance à mon cerveau, d'autant plus avec les hallus.

Pour avoir connu ça à en faire des crises d'angoisse, comme toi, mon conseil pour t'en sortir serait de trouver quelque chose qui te donne une sensation de sécurité. Faut que tu trouve quelque chose de tout con, et que quand tu le fais/quand tu l'as, tu te dis qu'il ne peux plus rien t'arriver.
Par exemple c'est un peu débile mais quand je me met sous ma couette, complètement enroulée, je me dis que je peux plus faire d'hallucination et il peut rien m'arriver. J'ai réussi à m'en convaincre et effectivement, dès que je me mets comme ça toute mon angoisse retombe.

A toi de trouver ton petit "truc".

J'ai déjà des trucs comme ça, mais bon, généralement les pires crises d'angoisse et d'hallus que je fais, c'est dehors, dans la rue, ce genre de trucs. Donc bon, ok, ça marche un peu et c'est pas totalement con, mais c'est pas idéal. Puis au final ça règle pas le problème, ça permet juste de le gérer un poil mieux de temps en temps.

Impromptu a écrit:
Lilith a écrit:

Insomnies / cauchemars :

Liés à l'angoisse, mais de loin pas seulement. Pas de médocs, là non plus. Ça m'empêche pas d'enchaîner les nuits blanches, où les nuits à me réveiller en crise d'angoisse, où les nuits à me réveiller toutes les deux heures, où les nuits à dormir deux heures puis toute sensation de fatigue à disparue, et ainsi de suite. Je pratique toutes les variantes. Mais c'est vraiment handicapant, parce que du coup la journée je suis crevée, donc pas assez dynamique pour faire tout ce que je voudrais, ça me rend plus sensible à l'angoisse, aux bads et aux trucs du genre, et arrivé la nuit, j'angoisse tellement que rebelote, et au final c'est un foutu cercle vicieux.
La solution des spécialistes du sommeil étant à exclure, je vous sollicite aussi vivement à ce niveau là.
Parce que bon, régler ses merdes dans un état de fatigue avancée +++ et dans un état d'angoisse +++, qui plus est en accumulant les gueules de bois un jour sur deux, bon courage hein.

Dans cette liste que tu as fait, peut être que ça serait bien de mettre dans une liste à part ce qui t'angoisse/détruit ton sommeil, et d'y rajouter d'autres choses si il y en a.
Une fois que c'est fait, essayer de régler un a un ce qui est noté, prendre ton temps, aller à la vitesse où tu le sens, voir demander l'aide de quelqu'un?
J'ai aussi des cauchemars récurrents par période (je transpire excessivement, n'arrive pas a me reposer, bouge trop), et une solution miracle j'en ai pas trouvé. Mais trouver la force de mettre un terme aux différentes choses qui "niquent" le sommeil, tirer un trait sur certaines choses, ça m'aide souvent.

Bah le truc c'est que je sais pas d'où vient l'angoisse. Sincèrement, je ne sais pas. J'angoisse sur beaucoup de choses, mais ce n'est pas ces choses là qui provoquent l'angoisse. Donc je suis un peu perdue face à ton plan d'action.
Et pour le sommeil, bah il y a clairement pas que l'angoisse. Mais j'arrive pas à vraiment identifier les causes non plus. Ça fait presque 10 ans que j'ai des merdes de sommeil

En fait, j'en viens à me dire qu'il y a juste rien à faire, que ça s'arrêtera juste jamais, qu'il y a pas de causes sur lesquelles je peux influer, que j'ai juste à arrêter les frais.

Spleen a écrit:
Concernant la mythomanie, tu peux peut-être ne pas analyser et en parler de suite, et si tu repères par la suite que ça semble faux, rectifier et signaler ? Ça te redonnera une certaine assurance, et petit à petit, j'imagine que ça te permettra de repérer à l'avance les "trucs" qui indiquent que c'est faux ou vrai.

Oui mais non, parce que je veux pas mentir aux gens. Je préfère encore me prendre la tête pendant des heures que de devoir faire toutes les semaines la démarche du "au fait, ça et ça c'était pas vrai hein". J'en suis pas capable.
Revenir en haut Aller en bas
jðånne



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 16:07

http://www.youtube.com/watch?v=b3hV0aSC998

Essaye une fois ça : la cohérence cardiaque.
Pour ma part, ça ne marche pas ou ça n'a pas marché.
Mais je sais que ça peut aider. Dis moi si ça marche chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan



Nombre de messages : 3157
Age : 47
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 17:54

Pas la panacée, mais ça n'a pas l'air d'être une arnaque parascientifique. Peut-être un début de piste, impromptu!
Revenir en haut Aller en bas
Lilith



Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 20:07

Je veux bien essayer, mais... ça veut dire quoi "en montant" en "descendant" ?
Revenir en haut Aller en bas
Dody



Nombre de messages : 836
Age : 23
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 31/10/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 20:15

Lilith a écrit:
Je veux bien essayer, mais... ça veut dire quoi "en montant" en "descendant" ?

Je pense que quand la "boule" monte tu inspires et quand elle descend tu expires. Mais j'peux me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
jðånne



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Mer 17 Avr 2013 - 21:37

oui c'est cela.
Ma psy m'a expliquer assez vite comment ça fonctionne (physiquement, ce que ça apporte), mais c'est un peu trop compliqué et du coup j'ai rien retenu^^
mais sur internet, tu devrais trouver des infos si ça t'intéresse
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Sam 20 Avr 2013 - 18:42

J'ai lu le topic attentivement,et je comprend ton désarroi...dis-toi bien qu'il y a déja eu des progrès dans certains domaines,donc il est très possible qu'il y en ai,tôt ou tard(peut-être plus tôt que tard,enfin j'espère)dans d'autres.Evidemment ça ne se fait pas du jour au lendemain,ça demande beaucoup de patience.
Les crises d'angoisse,c'est terrible en effet.Moi ce qui m'a aidée provisoirement,c'est la relaxation-je la pratiquais en groupe,et ça m'apaisais vraiment.On peu essayer seul aussi,avec une musique appropriée et parfois une voix qui"guide".Ca peut aider à lâcher prise,à vider sa tête.Le sport aussi:on se défoule,même lorsqu'il s'agit d'un sport"doux".Quand j'angoisse ou que je suis dèprimée,instinctivement je marche,je marche...plusieurs kilomètres et très vite,ça aide à"èvacuer",ou du moins à adoucir un peu.
Pour les conduites addictives,je n'ai pas vraiment de conseil,c'est mon principale problème,alors...
Parfois un suivi psychologique peu faire un bien fou,ce qu'il faut c'est tomber sur la"bonne personne"-c'est pas forcément évident LOL!Mais ça existe,c'est possible.
Et bien sûr pouvoir s'ouvrir à des personnes de confiance.
Quand on a envie de s'en prendre à sois-même,marcher,courir,taper dans un sac de frappe,je ne sais pas...avant que la rage qui bouillonne en soit nous pousse à nous blesser.
Ce sont des trucs,comme ça,ils ne sont pas adaptés à tout le monde j'imagine.Pour le reste je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Break & the legs



Nombre de messages : 4945
Age : 20
Localisation : France - Besançon
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Dim 21 Avr 2013 - 13:14

je trouve déjà vraiment un bon point
que t'es arrivée à démêler et classer autant
débroussailler le terrain pour y voir plus claire est des fois très utile et aide pas mal.

est ce que tu peux pour certains trucs
pousser le démêlage?
développer certains trucs (et mettre en spoiler pour que ce soit tout bien jolie)
chercher les pourquoi des comment
creuser un peu
ce qui pourrai même peut être t'aider, pk sa bloque etc
de façon ordonnée.
?

Citation :
L'angoisse permanente / les crises / les hallus :
huuu tout bêtement
je dirais que tu angoisses en grande partie à cause de tout les trucs que tu ne gère pas, avances pas coule ou autres.
aussi,
bon ok un peu foireux
mais s'occuper tout la journée, de tâche dont tu peux être contente de toi,
des tâches bien crevante à la longue
permets d'évacuer pas mal
tu réfléchis un peu tout en balayant
des fois sa passe beaucoup mieux (l'angoisse) parce que tu fais un truc utile.


Citation :
Insomnies / cauchemars :

Liés à l'angoisse, mais de loin pas seulement. Pas de médocs, là non plus. Ça m'empêche pas d'enchaîner les nuits blanches, où les nuits à me réveiller en crise d'angoisse, où les nuitsà me réveiller toutes les deux heures, où les nuits à dormir deux heures puis toute sensation de fatigue à disparue, et ainsi de suite. Je pratique toutes les variantes. Mais c'est vraiment handicapant, parce que du coup la journée je suis crevée, donc pas assez dynamique pour faire tout ce que je voudrais, ça me rend plus sensible à l'angoisse, aux bads et aux trucs du genre, et arrivé la nuit, j'angoisse tellement que rebelote, et au final c'est un foutu cercle vicieux.
La solution des spécialistes du sommeil étant à exclure, je vous sollicite aussi vivement à ce niveau là.
Parce que bon, régler ses merdes dans un état de fatigue avancée +++ et dans un état d'angoisse +++, qui plus est en accumulant les gueules de bois un jour sur deux, bon courage hein.

tu t'es déjà renseigner sur les rythmes du sommeil etc etc?
peut être trouverai tu des trucs intéressant qui à force de protique pourrait pas mal t'aider
le sommeil vient aussi pas mal avec des sortes de petits "rituelles" un rythmes qui, en tout cas, instaure le sommeil.


Citation :

La mythomanie / le fait de ne pas savoir à quoi je peux me fier
tu as déjà essayé de tenir des carnets des trucs du genre?
après
il ne faut pas oublier un truc
nos souvenir sont aussi majoritairement de l'ordre du subjectif
c'est comment tu l'aura ressenti toi à ce moment là
même en "réalité", se fut moins... moins "gros" en quelques sortes
(hésites pas à me demander de reformuler si je suis pas compréhensible hien!)
soit le plus franche possible quand tu racontes quelques choses à quelqu'un
et dis toi que même si tu as peut être dérapé
tu aura vraiment essayé d'être le plus franche possible.
(oui plus facile à dire qu'a faire hien)



bon courage surtout
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceci est une pipe   Aujourd'hui à 23:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Ceci est une pipe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si tu es découragé, lis ceci
» invention de la pipe!!!!!!
» L'âme...
» Question à propos de la réalité, vu dans le Sûtra Du Diamant
» Khenpo Tséten à Bruxelles en décembre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: