Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sans titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 16:27

Retour au point mort.
J'avais amorcé un suivi psy, je l'ai planté au bout de même pas 2 mois.
Par la même occasion, j'ai arrêté de parler, j'ai reconstruit les barricades. J'ai arrêté de dire que ça va pas, maintenant tout le monde pense que je vais bien / mieux.
J'ai recommencé à boire plus que de raison, à acheter de l'alcool un peu tout le temps, à sortir dans des bars de nouveaux, à passer des coups de tel réguliers à 3/4 heures du mat' quand je me fous minable.
J'ai recommencé à me viander.
J'ai repris contact avec mon groupe de putes d'amies du lycée (incluant Marie) avec qui j'ai passé les périodes les plus noires et destructrices de ma vie.
Le masque est de nouveau là. Au boulot, avec ma famille, avec les gens que je vois quand je sors, etc.
J'ai jamais été aussi angoissée H24 depuis le lycée, jamais été aussi agressive, méprisante, méchante gratuitement avec mes proches.
Je supporte que très très relativement le contact physique, de nouveau, alors que je pensais que c'était fini.
Les périodes d'insomnie - cauchemars s'enchaînent de plus en plus régulièrement, comme avant en fait.

On pense que je vais mieux. J'ai juste amorcé une descente rapide vers l'état de mes 16-17 ans, en pire. J'ai même pas envie de changer ça. Je sais pas pourquoi j'écris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 16:48

Parce que ça ne te conviens pas.

Tu es lucide sur ta situation, c'est un bon point.
La question est : qu'est-ce qui ne va pas ? C'est quoi ce truc qui cherche à tout faire pour sortir comme une vomissure ? Tu peux l'exprimer ? (en mots, images, musique, etc...) ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 16:53

Je sais pas, il y a pas un truc en particulier qui va pas. Il y a pleins de choses. Ou rien.
Je sais pas non plus ce qui me conviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 16:59

Aujourd'hui en thérapie j'ai testé les glaçons.
Tiens les quelques minutes dans tes mains, l'effet est radical pour penser à autre chose. Si tu as envie de te mutiler. C'est le genre de trucs qui est dans la liste sur le forum depuis des années et que personne ne fais jamais, mais ça marche. On se sent vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Darkange

avatar

Nombre de messages : 274
Age : 18
Date d'inscription : 13/02/2013

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 17:26

Si tu viens nous en parler c'est qu'il y a une partie de toi qui veux que ça change.
Moi aussi je veux continuer a me foutre en l'air mais pourtant j'en ai parler à mes parents.
C'est dur d'arrêter l'AM c'est clair, c'est plus facile de continuer et de baisser les bras mais tu devrais continuer a te battre.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 17:55

Bah l'AM franchement je m'en fous, limite. Ça m'a jamais dérangé outre mesure et j'ai jamais particulièrement essayé d'arrêter quand j'étais dans des périodes d'AM. En fait pour moi c'est pas particulièrement dur d'arrêter, je m'arrête toujours naturellement quand j'amorce une période de mieux sur au moyen le moyen terme.
Revenir en haut Aller en bas
Aloysius

avatar

Nombre de messages : 1376
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 17:56

tout ça ce sont des conséquences. Une idée des causes ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 18:00

Cf plus haut. Je sais pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Caramel

avatar

Nombre de messages : 31636
Age : 39
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 18:13

une idée de pourquoi planter le suivi, par contre?

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
'Soren'

avatar

Nombre de messages : 702
Age : 28
Localisation : World of sleepers
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 18:25

Pourquoi ne pas tenter le combo de demander au gens de savoir s'ils pensent effectivement que tu vas mieux
( histoire d'être sur que c'est ça qu'ils pense, parce que j'ai l'impression que tu sursuppose de façon GodModeON ce que les gens pense de toi et ça t'oblige à porter ton masque. Dans l'idéal tu pourrais t'en foutre mais ça à l'air d'être tout sauf le cas )
et enchaîner ( d'où la notion de combo ) sur le pourquoi tu vas pas bien ou mieux le comment tu te sens vraiment réellement en ce moment.
Dialogue plutôt qu'enfouissement mascarade, un truc du genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 18:34

Parce que ça avançait pas, parce que la psy pliait mes rendez-vous en 15 minutes alors qu'elle passait 30 à 40 minutes avec les autres, parce que... je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans titre   Mar 9 Avr 2013 - 22:30

Et tes projets d'avenirs (educ spé) ça en est où ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 0:59

Je passe les concours ou j'attends les résultats.
Revenir en haut Aller en bas
malkave

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 26
Date d'inscription : 04/03/2013

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 4:48

J'ai souvent remarqué que lorsque l'on retourne a un état ou l'on a déjà été.Même penser, même réaction et bien c'est qu'il y a soit quelque chose qui se répète autour ,soit on se rapelle que l'on a pas guérie et ca fais mal de se rapeller de ca.

Je ne sais pas si c'est ton cas, mais ce que tu as dis m'a rapeller certain états ou je me dis : mais pourquoi je retourne en arrière ? Et de me rendre compte que j'ai garder plein merde dans mon pacsac.Ou encore que je me suis foutue dans une situation de merde que j'ai déjà vécue.Donc s'en m'en rendre compte toute les shpère de ma vie partent en vrillent comme ce qu'elles ont fait au moment de la dîtes situation.

Bref je sais pas si ca t'éclaire, mais bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3165
Age : 47
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 11:51

Sauf qu'il n'y a jamais de répétitions. Quand une situation est similaire, beaucoup d'autres éléments autour ont changé: les relations avec les autres, le parcours de vie plus étoffé, et j'en passe. Au lieu de s'attarder sur ce qui n'a pas changé (quelle horreur, on dirait une chanson des Poppies!!), voir sans complaisance mais sans critique ce qui rend l’occurrence différente m'a permis de sortir de cette hypnose du déjà vu, de la fatalité, ou simplement de la routine.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 13:52

Lilith a écrit:
Parce que ça avançait pas, parce que la psy pliait mes rendez-vous en 15 minutes alors qu'elle passait 30 à 40 minutes avec les autres, parce que... je sais pas.

et tenter d'aller voir un(e) autre psy ? Comme pour tout, il y a du bon et du mauvais.
Te laisser un laps de temps pour ranger un peu tes idées dans ta tête et reprendre un RDV avec un(e) autre pourrait peut-être t'apporter un soutien non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 14:43

Aller voir un autre psy, je sais pas. J'veux dire, entre novembre et avril, j'ai vu en tout 7 psy différents, et aucun ne m'a franchement apporté grand chose. Je crois juste que je ne suis pas faite pour avoir un suivi, ou qu'ils ne peuvent rien pour moi, ou que je vais pas assez mal. Je vois pas l'intérêt d'en voir un 8ème, là, j'avouerais.

Je sais que c'est pas pareil. Mais ça n'empêche pas que les schémas se répètent. Parce que j'ai envie qu'ils se répètent, je crois.
Ok, il y a quelques années tout n'était pas génial, et on peut pas dire que j'allais bien. Mais depuis que j'ai commencé à changer, à parler, à m'ouvrir, à revenir à une vie moins "destructrice", je vais encore plus mal.
Je vois juste plus l'intérêt. J'allais mieux quand je me foutais des autres, quand je faisais ce que j'avais envie, que je pensais pas aux conséquences, que je culpabilisais pas de mes actions, et j'en passe. J'ai changé, c'est pire. Pourquoi je continuerais ? Pourquoi est-ce que je reviendrais pas juste aux comportements, aux pensées et aux sentiments que j'avais avant, vu que c'était "moins pire" ?
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole

avatar

Nombre de messages : 2076
Age : 33
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 14:59

je comprends tout à fait ton avis et ta décision est légitime.
Si cela peut te "rassurer", j'en ai vu une dizaine et ça a toujours foiré. là j'en vois 1, mais juste pour le traitement.

mais le problème ne vient pas de toi, il y a malheureusement beaucoup de "charlatans".
Tu n'as pas à culpabiliser de ce choix. qui sait, plus tard iras-tu en voir 1 autre mais se forcer est une chose qui aboutira à 1 échec. Fais ce qui te semble le "moins pire" pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
'Soren'

avatar

Nombre de messages : 702
Age : 28
Localisation : World of sleepers
Date d'inscription : 29/03/2011

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 15:14

Idée à débattre ( éventuellement pas pertinentes dans le cas présent mais j'essaie quand même ) ::

Qu'est ce qui était moins pire avant ? Le fait de ne pas essayer de gérer la vie avec un après/ un long terme derrière ?
J'veux dire, le fait d'esquiver les obstacles qui font flipper ( le changement, l'adaptation, la construction sur une période plus longue ) ne permet pas de les surmonter. T'auras ptêtre moins l'impression - sur le coup - qu'ils n'existent pas car c'est le but de la manœuvre "je me réfugie dans un truc dont la seule portée est lui même" mais une fois le truc passé, certes t'as évité l'angoisse d'avoir essayé et t'y être vraiment investie et la possibilité que ça ne marche pas quand même, mais tu te retrouve avec toujours le même problème sur les bras, toujours aussi angoissant car jamais attaqué ni même conceptualiser par trouille.
T'as essayé de grimper la montagne, de donner de toi et ouais les envies de bouler / de se REréfugier des les trips déconnectants sont encore tentant parce que c'est pas magique, en début de gravissement, même au milieu ( et parfois même encore sur la fin parfois ), y aura toujours des périodes ou ça ne va pas aussi vite qu'à d'autres. Y aura toujours des foirages, des élans arrêtés, des trucs qui vont pas convenir tout de suite voir même qui font que tu vas dépenser inutilement ton énergie et ne mener à rien.
Mais entre choisir de vivre en tournant constamment autour de la montagne en fuyant du regard sa masse monumentale ( et l'idée même de la gravir ) qui est juste méga flippant jusqu'à la fin de ses jours
Ou
se prendre ses angoisses dans la gueule, en y allant, en buchant et trébuchant pour comprendre de quoi est fait et quoi tu veux faire pour faire ce que t'as envie de ces XX prochaines années.

Laquelle semble la plus viable ? La moins facile, la plus chiante sur le coup, celle qui demande de se secouer le fion dans tous les sens, mais qui mène quelque part , genre un endroit où tu veux arriver un de ces quatre ?

T'en pense quoi ? ça te parle de vouloir aller quelque part ou la vie est meilleur dans la succession d'oubli de soi ? ( c'est une vraie question, j'ai une réponse pour mon ptit cul mais je pense pas être en mesure de dire que c'est la voie à suivre donc je demande ).
Revenir en haut Aller en bas
Trash Khan

avatar

Nombre de messages : 3165
Age : 47
Localisation : En mon tort inférieur
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 16:59

Petite Luciole a écrit:
Si cela peut te "rassurer", j'en ai vu une dizaine et ça a toujours foiré.
J'en ai épuisé une demi-douzaine aussi
Revenir en haut Aller en bas
Stana

avatar

Nombre de messages : 2817
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Sans titre   Mer 10 Avr 2013 - 21:26

Si tu nous en a parlé c'est que tu en avais besoin,au moins pour te soulager,donc c'est positif.Oui ce n'est pas toujours évident de trouver le"bon"psy,pourtant c'est toujours possible,ça vaudrait le coup d'essayer encore...
A mon avi(ce n'est que mon opinion,je peux me tromper)si tu essaie de revenir à ce que tu ètais"avant",c'est peut-être que tu as la nostalgie de ton état d'esprit d'alors:tu le dis toi-même,tu n'éprouvais pas de culpabilité,contrairement à maintenant,ce qui était plus confortable on va dire.Seulement tu as changé,et vouloir revenir absolument en arrière en niant les nouvelles émotions,c'est impossible.Surtout par des moyens auto-destructeurs.Je connais ça aussi-sur le long terme ça n'apporte que confusion et...culpabilité justement.
J'espère que ça va aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans titre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans titre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NAS - Expulsion possible d'un occupant sans titre
» Occupation sans titre d'un logement justifiée par un CLD
» Occupation de logement sans titre par agent à la retraite.
» occupation de logement sans statut
» [Noblesse] [Huguenots] Timbre ou non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: