Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pruneau



Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet:    Sam 23 Mar 2013 - 19:10

x


Dernière édition par Prunelle le Mer 13 Nov 2013 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilith



Nombre de messages : 2140
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re:    Sam 23 Mar 2013 - 19:16

Concrètement, tu peux faire ce genre de bilan avec un conseiller d'orientation.
Après, tu peux aussi voir avec ton / tes psy(s) si tu préfères, mais c'est pas sûr qu'ils le fassent / t'aident/ soient compétents. Tout comme le conseiller d'orientation au final, parce qu'il y a des cons partout.

Après, tu peux aussi poser toutes les pistes que tu as ici. Peut être qu'on pourra te conseiller, aussi, ou t'apporter des témoignages, etc.

Et enfin, tu en es où niveau études là ? Dernière année de lycée ?
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re:    Sam 23 Mar 2013 - 19:48

Sans forcément faire des stages (c'est une bonne idée mais pas forcément possible à mettre en place, effectivement), tu peux aussi essayer de rencontrer des étudiants et des professionnels des domaines qui t'intéressent.

Le danger du dossier qui permet de tout faire, c'est qu'on veuille t'orienter vers le meilleur parcours possible, celui qui mène le plus loin, le plus reconnu socialement, alors que ce n'est pas forcément ce qui t'intéresse ou un cursus qui convienne à ta manière de travailler. Et qu'on prenne les doutes que tu émettras pour un manque de confiance en toi, ce qui peut être le cas, mais en omettant de les considérer comme une vraie remise en question de tes aspirations.

Comme un métier n'est pas seulement un domaine de connaissances et de compétences à mettre en jeu au quotidien mais aussi un milieu de travail sous-tendu par un certain nombre de valeurs plus ou moins franchement explicitées (et tu l'as bien vu avec ta remarque sur le travail en équipe), une place et un rôle à prendre dans la société avec plus ou moins d'investissement, de foi, de possibilité de changement et d'évolution, etc... ça fait des tas de questions à se poser pour trouver un bon compromis.

Le bilan avec un conseiller d'orientation est une piste pour clarifier et poser les choses. J'imagine qu'il faut tomber sur un conseiller capable de considérer la personne qui vient le voir dans sa globalité.
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau



Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re:    Sam 23 Mar 2013 - 21:21

x


Dernière édition par Prunelle le Mer 13 Nov 2013 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caramel



Nombre de messages : 31630
Age : 38
Localisation : Lausanne - Suisse
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re:    Sam 23 Mar 2013 - 22:02

Juste, niveau psychologie du travail : Ange, le Webma d'Espoir est psychologue du travail. Et il parle vachement volontiers de son boulot. Pourrait être un plan de le contacter.

________________
Profil partie de Loup Garou :

Nom : Johnny "Caramel" Waite
Age : 40 ans
Description physique : Taille moyenne, cheveux bruns avec parfois des reflets verdâtres, yeux globuleux
Origine : Insmouth, Massachusetts
Profession : vendeur itinérant
Particularités : Refuse obstinément d'évoquer son enfance, sa famille et sa ville natale. Vit au village par intermittence, en raison de son métier

-----

 

Caramel dit : Je peux faire Caca en paix ?


Ronge tes barreaux avec les dents
Le soleil est là qui t'attend
Revenir en haut Aller en bas
Tatie Lem



Nombre de messages : 2378
Age : 28
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re:    Sam 23 Mar 2013 - 22:20

J'ai plus ou moins les mêmes envies et réticences que toi au niveau du dilemme recherche/terrain. En sortant du lycée j'étais partie pour ne faire que des sciences fondamentales et devenir chercheuse, mais je me suis vite rendu compte que ça n'irait pas, trop éloigné de ma conception du rôle que j'aimerais avoir dans une société.
Plus ou moins le même profil aussi.
Sauf qu'en psychomotricité, la recherche est encore à développer, vu que la formation peine à s'inscrire dans un processus universitaire.

Je pense qu'un mix des deux n'est pas impossible, et c'est ce à quoi j'aimerais parvenir au bout d'un moment. Il me semble que c'est difficile de nourrir des travaux de recherche (en tous cas clinique dans mon domaine) sans lien avec le terrain.

De toute façon, parvenir à la synthèse optimale est un processus long qui ne se fait pas sans pause pour réfléchir, sans opportunité, sans revirement, sans hasard, sans inconvénient.

Possible que certaines de tes réticences et tes limites s'assouplissent un peu à force. Niveau travail en équipe et pression je ne gère pas bien non plus, mais comme je suis bien obligée de passer par là, je commence à connaître les rôles et les positionnements les moins difficilement tenables pour moi, ceux qui m'angoissent, me fatiguent ou m'énervent. C'est toujours ça de gagné.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re:    Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Divers-
Sauter vers: