Forum AM-Entraide

Ce forum est notamment consacré à l\'entraide autour des problèmes d\'automutilation.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 incompréhension.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arbore-essence



Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 15:32

.


Dernière édition par Koyaanisqatsi le Ven 30 Aoû 2013 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole



Nombre de messages : 1878
Age : 32
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 15:47

Quand je te lis, je comprends que tu paroles d'un "dédoublement de la personnalité".

Est-ce que tu consultes quelqu'un?

Je pense à un masque que tu mets, puis s'enlève, bref qu'il y a 2 toi, et que c'est invivable !

A qui en as-tu parlé ?
Revenir en haut Aller en bas
Arbore-essence



Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 15:55

.


Dernière édition par Koyaanisqatsi le Ven 30 Aoû 2013 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Minirose



Nombre de messages : 22
Age : 21
Localisation : Sud
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 16:11

Salut,
Je pense qu'il n'y a rien de bizarre ou d'anormal dans ce que tu ressens. Y a 2-3 ans c'était plutôt pareil pour moi. J'alternais entre "crises de joie" (oui c'est comme ça que je les appelais) et profonde tristesse, envie d'en finir, etc. J'avais du mal a gérer ça parce que c'était tellement puissant, ouais tellement fort que je pleurais de joie, pour rien, pendant une minutes ou deux. Et après c'était l'opposé total. Comment expliquer au gens qu'on est "heureux" a ce point, quand ils nous voient sauter partout les larmes aux yeux, sans raison apparente ?

Je sais pas quoi te dire pour t'aider, désolée, ou pour que ça change, mis a part que je ne pense pas que ce soient deux personnes en toi ou un dédoublement de la personnalité, après j'en sais rien, mais je pense que tu devrais pas en parler a la troisième personne, je veux dire, c'est toujours toi, pas une autre qui a pris ton corps pour te faire ressentir ces émotions, et ici la différence elle se fait sur tes émotions pas sur ta personnalité apparemment. Ou est ce que tu penses sinon que tu as des goûts, des attitudes différentes quand tu passes d'un état émotionnel a l'autre ?

Peut être qu'il faudrait accepter les moments ou t'es triste, tout ça, bosser sur tes émotions justement, essayer de mieux les gérer en les acceptant avant qu'elles ne te submergent et que tu ne les contrôles plus. Mais bon ça tu dois déjà essayer je pense, et c'est sûrement a ça que sert ce post. Si tu sais pas pourquoi tu es "heureuse" tout d'un coup, tu sais pourquoi t'es triste quand tu l'es ?

Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole



Nombre de messages : 1878
Age : 32
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 16:16

Tu sais, ce forum d'entraide contient des membres qui ne portent pas de jugements aux différents problèmes qui se posent.

Les patients atteints présentent des alternances de personnalité (ou d'états de personnalité) différentes, et peuvent passer de l'un à l'autre sans pouvoir le contrôler. (source: Wikipédia )
Te reconnais-tu dans cette définition ?

Pour quelle raison mens-tu, qu'est ce que ça te procure et à qui mens-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Arbore-essence



Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 16:34

.


Dernière édition par Koyaanisqatsi le Ven 30 Aoû 2013 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petite Luciole



Nombre de messages : 1878
Age : 32
Localisation : Entre-deux
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 16:55

Je n'ai aucune raison de te juger, j'ai menti énormément par le passé. c'est une sorte de camouflage. Sache qu'ici, nous pouvons t'écouter d'une oreille très attentive.

Quels sont les autres troubles qui se manifestent chez toi ?

Tu as des amis?

en tous cas, n'hésite pas à me MP. cat
Revenir en haut Aller en bas
Arbore-essence



Nombre de messages : 104
Localisation : Siège. Bureau. Ordi.
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 17:51

.


Dernière édition par Koyaanisqatsi le Ven 30 Aoû 2013 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stana



Nombre de messages : 2717
Age : 42
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 20:12

Koyaanisqatsi a écrit:
je sais pas si c'est vraiment un dédoublement de personnalité ... parce que je sais que ça reste moi , c'est ça qui est perturbant ....je croyait au début que je me cachais , mais des fois je me fais peur toute seule avec des sortes de ...(comment dire... j'ai du mal à trouver mes mots) ...crises de démence ? ( c'est un peu fort comme terme mais c'est un peu ce que je ressent )
et puis cette tristesse et des idées noires qui ne vient de nul part.
je sais que j'ai la mauvaise habitude de me cacher et de mentir... et j'ai menti à ma psy ,que je ne voit plus maintenant.
je n'en ai parlé à personne ... j'ai peur qu'on se moque de moi ...
Je ne pense pas qu'il s'agisse à proprement parler de dédoublement de la personnalité,mais contre ça me fait plus ou moins penser aux troubles borderline.Après,peut-être que je me trompe.Cela dit,comme j'ai moi-même ce trouble,je ne peux pas m'empêcher de faire un rapprochement quoi.Quoi qu'il en soit,je comprends parfaitement ces pulsions extrêmes de vie et de mort brutalement alternées,sans transition aucune,ces idées noires,cette exaltation qui peut provoquer des insomnies.
Sans aucun doute tu es une personne hypersensible et émotive.Il n'y a aucune honte à avoir;c'est ta nature,et personne ne peut changer sa propre nature.On ne peu que vivre avec et s'en accomoder le mieux possible.Si tu es incapable dans l'immédiat de parler franchement à un psy,ce n'est plus la peine d'en voire en effet,ça ne servirait pas à grand chose.Peut-être qu'un jour,tu pourras t'ouvrir honnêtement à un professionnel,sachant que celui-ci n'est en aucun cas dans le jugement;d'ailleurs qu'y a-t-il à juger???
J'imagine que les moments de joie extrême sont d'autant plus mis en valeur par les instants de souffrance.Essaie de voir les choses sous cet angle^^
Revenir en haut Aller en bas
Pruneau



Nombre de messages : 232
Date d'inscription : 11/04/2011

MessageSujet: Re: incompréhension.   Dim 3 Mar 2013 - 23:54

Salut,

As-tu déjà parlé de ces "variations" à ta psy ?
Je sais que ça peut être très difficile de s'exprimer, mais peut-être qu'après avoir formulé un peu les choses ici, c'est plus facile ensuite de le "réciter" devant le psy ? Ca permet de le dire, d'en discuter...
Sinon, il y a toujours la méthode de la lettre (ou mail, ou sms), ou de venir avec une feuille sur laquelle il y a écrit quelques éléments dont tu veux absolument parler, mais que tu n'as pas le courage d'aborder (méthode validée par moi, ça a très bien marché dans les moments où je tendais à rester muette alors que je crevais d'envie de parler de ce qui me tracassait).

Peut-être que ça fait partie d'un trouble, ou peut-être est-ce un "symptôme" isolé... En tout cas, à 15 ans (c'est ton âge, je crois ?), c'est extrêmement délicat de poser un diagnostic, et un bon psy ne le fera pas. Je ne sais pas quel est ton avis ou quelles sont tes attentes à ce niveau, alors je tape peut-être des kilomètres hors sujet, mais voilà.


Ce que je lis, c'est que tu as l'air d'en souffrir pas mal.
Alors je me demande (et te demande) : qu'est-ce qui te fait le plus souffrir dans ces variations entre extrêmes ?
Quelle est la chose qui rend l'ensemble invivable ?

Qu'est-ce que tu aimerais vivre à la place ?

(Je suis désolée, je m'exprime comme un pied)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: incompréhension.   Aujourd'hui à 11:44

Revenir en haut Aller en bas
 
incompréhension.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AM-Entraide :: Problèmes :: Mal de vivre : dépression, suicide-
Sauter vers: